Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google annonce avoir désactivé plus de 780 millions de publicités violant ses règles en 2015
Et donne d'autres détails dans son rapport annuel

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

4  0 
Lorsque vous parcourez la toile, votre expérience peut se trouver améliorée par certaines annonces publicitaires qui vous faciliteront la tâche dans vos recherches. Toutefois, si vous avez le malheur de tomber sur certaines publicités, vous pourrez passer un mauvais quart d’heure en raison de leur caractère invasif ou malveillant.

Aussi, dans le but d’offrir aux internautes une meilleure expérience de navigation, Google a mis en place un ensemble d’outils sur son service AdWords afin de lutter contre ces publicités indésirables. En guise de rappel, AdWords est un outil mis en œuvre par Google en vue d’offrir aux annonceurs une meilleure visibilité sur site.

Les annonceurs qui souhaitent voir apparaitre leurs offres en tête de liste sur les pages de recherche de Google peuvent payer des frais qui sont définis en fonction du nombre de clics effectués sur le lien de l’annonce sponsorisée.

Et depuis quelques jours, le géant du web vient de sortir son rapport portant sur l’ensemble des actions menées en 2015 pour lutter contre les publicités malveillantes violant ses règles définies sur AdWords.

Pour cette année qui vient de s’achever, le géant de la publicité en ligne déclare avoir désactivé plus de 780 millions de publicités violant un ensemble de règles dans sa politique relative aux publicités. De manière détaillée, la firme annonce avoir suspendu plus de 10 000 sites et 18 000 comptes tentant de vendre des produits contrefaits.

Google a également défini dans sa charte des restrictions pour la promotion de certains produits et services liés au domaine de la santé. Mais en parcourant les annonces publicitaires disponibles sur son service, Google a référencé plus de 12,5 millions d’annonces qui violaient sa politique en matière de santé. Ce sont par exemple des publicités pour des produits pharmaceutiques dont l’usage n’a pas été approuvé ou encore des publicités pour des médicaments dont l’efficacité était douteuse.

Toujours dans le domaine de la santé, Google souligne que plus de 30 000 sites vantant des produits aux vertus trompeuses pour les pertes de kilos supplémentaires sans régime ou exercice physique. Le géant de la recherche précise que ce type de publicités mensongères était en tête dans les plaintes des utilisateurs l’an dernier.

Du côté des techniques de phishing, le rapport de la firme avance les chiffres d’environ 7 000 sites d’hameçonnage qui ont été bloqués. Sur la même lancée, Google annonce la réduction de 99 % des téléchargements de logiciels indésirables à travers le service de publicité de Google. Ces résultats ont été obtenus en désactivant plus de 10 000 sites offrant ces applications indésirables.

Par contre, pour ce qui concerne les publicités soutenues par les techniques de fraude au clic, ce type d’annonces a donné du fil à retordre à Google. Pour l’année 2015, la firme déclare en avoir rejeté 17 millions.

Au niveau du mobile, ce sont plus de 1,4 million d’applications mobiles qui ont été rejetées et de nombreuses publicités qui ont été suspendues sur plus de 25 000 applications mobiles, car violant les pratiques mises en place par Google.

Et pour l’année 2016, la firme compte sortir de nouvelles mises à jour afin d’aller encore plus loin dans les restrictions concernant par exemple les annonces sur les pertes de kilos supplémentaires. Par ailleurs, il faut également s’attendre à l’ajout de nouvelles mesures de protection contre les malwares, annonce Google.

Nous rappelons que pour atteindre tous ces objectifs, Google a dû s’appuyer sur une combinaison de moyens humains (plus de 1000 employés) et techniques (algorithmes) pour surveiller quotidiennement les publicités sur ses services.

Source : Blog Google

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ?

Trouvez-vous suffisantes les actions menées par Google contre les mauvaises publicités ?

Dans le cas contraire, que devrait faire Google pour aller encore plus loin ?

Voir aussi

Forum Publicité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de miss_socrates
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/03/2016 à 13:09
Merci pour cet article fort intéressant et qui donne à réfléchir.
Surprenant aussi quand on pense que Google Adwords fonctionne avec des partenaires (censés) professionnels et que les publicités sont vérifiées et approuvées avant d'être mises en ligne.
0  0