Remix OS violerait la GPL et la licence Apache
Dans l'utilisation des sources de l'utilitaire UNetbootin et du projet Android-x86

Le , par Michael Guilloux

106PARTAGES

4  0 
Mise à jour le 21/01/2016 : Remix OS respecte désormais les licences GPL et Apache, les développeurs de l’OS publient le code source du projet sur GitHub

Dans la deuxième semaine de ce mois de janvier, Jide Tech, la société en charge du développement de Remix OS a livré une version alpha de Remix OS 2.0. Si ce système a été sous les projecteurs du Consumer Electronics Show (CES) 2015, il a également attiré les regards du monde open source, étant donné qu’il est basé sur le projet Android x86.

The Linux Homefront Project, un site qui s’intéresse « aux derniers développements et tendances sociales dans le monde Linux et open source » et qui « partage une expérience personnelle de l’utilisation de certaines solutions open source » a en effet analysé le projet. Comme résultats, il a découvert que le système d’exploitation basé sur Android Lollipop et exécutable sur PC était en violation de la GPL et la licence Apache, notamment en ce qui concerne l’utilisation des sources de l’utilitaire UNetbootin et du projet Android x86.

Alors que cela a suscité des réactions sur le sérieux et l’avenir du projet Remix OS, ses développeurs ont reconnu leurs torts et décidé de faire le nécessaire pour corriger cela. Pour rappel, le projet Android x86 sur lequel est basé Remix OS pour PC est sous licence Apache avec certains fichiers sous la GPL. Quant à Remix OS USB Tool, l’outil qui permet d’exécuter le système sur Windows à partir d’une clé USB, il est soumis à la licence GPL. Pour se conformer à ces différentes licences, Jide Tech a donc rendu le code source de son projet disponible sur GitHub, en évoquant par ailleurs un malentendu en ce qui concerne les licences du projet Android x86.

Sources : XDA developers, GitHub
The Linux Homefront Project vient de remettre en cause le sérieux et l’avenir de Remix OS, le système d’exploitation basé sur Android et qui dispose d’une version personnalisée pour PC. Remix OS est développé par la société chinoise Jide Technology, fondée par trois anciens ingénieurs de Google. Après que Jide a livré une version alpha de Remix OS 2.0 disponible en téléchargement il y a à peine une semaine, The Linux Homefront Project a relevé que le projet est en violation de la GPL et de la licence Apache. The Linux Homefront Project est un site qui s’intéresse « aux derniers développements et tendances sociales dans le monde Linux et open source » et qui « partage une expérience personnelle de l’utilisation de certaines solutions open source ».

Dans une analyse en deux parties, The Linux Homefront Project conclut que Remix OS « ne semble pas être un grand projet sérieux », mais serait en fait un « développement copier-coller ».

La première partie de l’analyse porte sur Remix OS USB Tool, l’outil qui permet d’exécuter le système à partir d’une clé USB. The Linux Homefront Project montre que cet outil est identique à UNetbootin, à part les icônes qui sont différentes et quelques petits changements apportés à l’interface graphique. UNetbootin est un utilitaire multiplateforme qui permet de créer des systèmes live USB (clé USB ou un disque dur externe USB bootable). Il peut charger de multiples utilitaires ou permettre l’installation de diverses distributions Linux sans utiliser de CD. Comme vous pouvez le voir dans l’image suivante, en plus des différences minimalistes évoquées, la description de Remix OS USB Tool à travers la fenêtre de propriétés (fenêtre à droite) montre encore des traces de UNetbootin.


UNetbootin est sous la GNU General Public License (GPL) Version 2 ou supérieure, et cette licence impose un certain nombre de règles entre autres que :

  • vous pouvez copier et distribuer des copies conformes du code source d’un programme tel que vous le recevez ;
  • le programme doit être accompagné par le code source complet lisible par une machine ;
  • vous devez faire en sorte que les fichiers modifiés comportent des notes claires établissant que vous avez changé les fichiers et la date de tout changement.

Le problème est que Remix OS USB Tool est distribué sans les codes source et ne fournit pas d’information sur les fichiers modifiés. D'ailleurs, sur le site de Jide, le support de la société a répondu à un développeur qui voulait avoir le code source que « Remix OS n'est pas open source », et que le code est distribué librement seulement à des partenaires.

La deuxième partie de l’analyse montre que si Remix OS est basé sur le projet Android-x86, l’OS semble plus en être un copier-coller. Android-x86 est une initiative pour exécuter le système d’exploitation Android sur des appareils alimentés les processeurs par AMD et Intel x86. En faisant l’extraction du fichier NOTICE.html de l’image d’Android x86 5.1 et de la dernière build de Remix OS, The Linux Homefront Project montre qu’il n’y a aucune différence, excepté « and–x86 » (qui désigne Android x86) qui est remplacé par « remixos ». « Pas d’auteurs, aucun fichier modifié, pas de marques déposées, juste du développement copier-coller », a également fait remarquer The Linux Homefront Project. Pourtant selon la licence Apache version 2.0 sous laquelle est soumis le projet Android x86, « il doit être fait mention de tous les brevets, marques déposées, copyright et note d’attribution, à l’exception de ceux qui ne concernent pas le code que vous distribuez ».

Source : The Linux Homefront Project

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Aviez-vous envisagé d’utiliser Remix OS ?

Voir aussi :

Remix OS 2.0, la version personnalisée d'Android pour PC est disponible en téléchargement en version alpha

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 9:16
Deux messages, deux trolls Ou alors c'est du 36ème degré?

En gros on a la preuve que des margoulins ont récupéré le travail d'autrui comme des malpropres mais ce sont ceux qui se sont fait voler leur travail que vous accusez. Bravo les gars...
8  1 
Avatar de 36942
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 12:52
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
Et forcer un programme a changer son modèle de licence quand il utilise qqc en GPL, tu trouve a normal ? NON.

Forcer un outils en BSD ou MIT à revenir au moyen-age GPL juste car il utilise un bout de code GPL c'est débile. Et désolé si les mecs qui code un truc en "open source" se plaignent après que les gens l'utilise, ils n'ont qu'a rien coder et mare.

Autant logiciels libres que propriétaires n'ont pas envies de ré-inventer la roue a chaque juste car un gros *** de développeur pleure que son nom n’apparaît pas alors que son code est référencé dans Github public.

A la base faire de l'open source c'est quand même pour aider les gens, ou pour le plaisir de dev des truc, pas pour faire chier les gens. Si le guignol veut gagner de la tune, ben il le met direct propriétaire ou il vend du support...
1 / Le problème de réutilisation aurait été encore plus contraignant avec une lib propriétaire
2 / Au moins le GPL permet de t'inspirer du code pour ta propre lib et ça, c'est libre.
3 / C'est le choix du type qui a fait ce que tu cherches à utiliser, en quoi peux tu te permettre de l'insulter? Y'a qu'à faire mieux avec tes mimines ou aller voir ailleurs
4 / Tu confonds libre et open source.
5 / Tu n'es pas forcé, voir 3/
6  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 12:57
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
Et forcer un programme a changer son modèle de licence quand il utilise qqc en GPL, tu trouve a normal ? NON.

Forcer un outils en BSD ou MIT à revenir au moyen-age GPL juste car il utilise un bout de code GPL c'est débile. Et désolé si les mecs qui code un truc en "open source" se plaignent après que les gens l'utilise, ils n'ont qu'a rien coder et mare.

Autant logiciels libres que propriétaires n'ont pas envies de ré-inventer la roue a chaque juste car un gros *** de développeur pleure que son nom n’apparaît pas alors que son code est référencé dans Github public.

A la base faire de l'open source c'est quand même pour aider les gens, ou pour le plaisir de dev des truc, pas pour faire chier les gens. Si le guignol veut gagner de la tune, ben il le met direct propriétaire ou il vend du support...
Quelqu'un pond un code et le publie (et au passage la licence GPL part de principes autrement plus profonds que ta définition de l'open-source, bien sûr tu as le droit de ne pas être d'accord mais ça ne t'autorise pas à dire n'importe quoi), il a encore le droit de dire à quelles conditions on peut réutiliser son code non?

Et à toi et à tous les autres qui ont le culot de venir reprocher aux gens de travailler sous la licence GPL, j'ai une question: qui vous force donc à utiliser des programmes en GPL? A vous lire on a l'impression qu'on vous a mis le couteau sous la gorge (et à vrai dire, vos réactions sont assez pathétiques et ridicules).
6  0 
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/01/2016 à 11:39
Dans les commentaires j'ai vu plusieurs critiques envers la licence GPL. Je vous conseille de lire l'article « Pourquoi j’utilise la licence GPL ou les états d’âme d’un développeur » qui donne le point de vue de Zed A. Shaw un développeur bien connu dans la communauté Python et RoR et aussi pour le serveur HTTP Mongrel.

Je suis tout à fait d'accord avec Zed Shaw !

Première raison, parce que c’est son choix, et si vous n’êtes pas d’accord avec ça, n’utilisez pas son logiciel. C’est aussi simple que ça :

Lorsque vous dénigrez un projet ou une personne pour son choix de licence, vous êtes un gigantesque abruti. L’auteur a travaillé sur ce projet, pas vous. Au minimum, vous
insultez les croyances de cette personne dans le logiciel libre et open source, mais aussi son sentiment que le logiciel libre et open source fait progresser notre culture.

Au pire, vous êtes un gros et ingrat malotru, parce que quelqu’un vous donne un logiciel, alors que vous insultez son travail non pas sur des critères techniques, mais sur une licence que vous désapprouvez.

Je me fiche totalement de la licence que les autres utilisent pour leurs logiciels, c’est leur logiciel et râler à cause de la licence qu’ils ont choisi est injurieux. Ils l’ont écrit, y ont sué sang et eau, et vous devriez être reconnaissant d’avoir le privilège de simplement y avoir accès.
Deuxième raison : Zed Shaw a besoin que les entreprises soient obligées d’admettre qu’elles utilisent son logiciel. Il préfèrerait à la limite que personne n’utilise son logiciel, plutôt que de se trouver dans une situation où tout le monde l’utilise et personne ne l’admet.

Une autre raison il utilise la GPL pour que les autres restent honnêtes. Les développeurs doivent dire désormais dire à leurs patrons qu'ils utilisent son boulot :
Honnêtement, combien d’administrateurs disent à leur patron que ce qu’ils utilisent provient du logiciel libre ? Combien d’entre vous disent aux investisseurs que toute votre infrastructure logicielle est basée sur un truc qu’un autre gars a écrit en plusieurs mois ? Combien d’entre vous vont voir leur dirigeants en disant : « Vous savez, il y a ce gars, Zed, qui a écrit le logiciel que nous utilisons, pourquoi ne pas l’embaucher comme consultant ? »
La dernière raison est qu'il pense que ces logiciels ont de la valeur :
Ma dernière raison d’utiliser la GPL est que je crois que mes projets ont de la valeur, et je veux que les gens qui les utilisent perçoivent cette valeur. Ils ont même tellement de valeur que je veux les associer à un document légal complexe et totalement non testé comme preuve de leur utilité. Si je voulais faire simple, je les placerais simplement sous licence BSD et tout le monde les utiliseraient.

Je veux que les gens apprécient le travail que j’ai fait et la valeur de ce que j’ai réalisé.

Pas qu’ils passent en criant « pigeon » au volant de leurs voitures de luxe.
L'article est à lire ! Les citations viennent de l'article Phillie Casablanca sous la licence Creative Commons By.
6  0 
Avatar de Mouke
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 10:38
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
L'open source et plus particulièrement la GPL (qui est un vrai poison) révèle son vrai visage. Un monde aussi fermé qu'une licence propriétaire. Quitter une dictature pour en retrouver une autre, drôle de concept... En ce sens, seul la MIT License donne tous son sens au terme "Open Source"
Non.

Sans entrer dans le débat si open source c'est bien ou non, il y a des règles pour l'open source qui, dans ce cas, n'étaient pas respectées.
6  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 11:06
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
L'open source et plus particulièrement la GPL (qui est un vrai poison) révèle son vrai visage. Un monde aussi fermé qu'une licence propriétaire. Quitter une dictature pour en retrouver une autre, drôle de concept... En ce sens, seul la MIT License donne tous son sens au terme "Open Source"
Personne n'a jamais prétendu que les licences FLOSS permettaient de tout faire. Il y a des contraintes. Aucune liberté n'est jamais absolue, et c'est bien normal. Il faut respecter la liberté des autres, par exemple. En l'occurrence, celle des auteurs originaux.
6  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 11:11
Citation Envoyé par Markand Voir le message
C'est exactement pour ça que je fuis les bibliothèques GPL comme la peste,
Ca tombe bien, la licence GPL n'a jamais été conçu pour les bibliothèques. Il y a malheureusement des bibliothèques qui sont couvertes par cette licence (les connecteurs MySQL, par exemple), mais ça limite fortement leur possibilité d'utilisation.
Citation Envoyé par Markand Voir le message

je déconseille fortement les gens d'utiliser cette licence non libre à toutes les personnes qui développent un nouveau projet.
Tu déconseilles... Ah ben ça alors.
Citation Envoyé par Markand Voir le message

De plus, cette licence est totalement contradictoire en plus de mesurer 30 km.
Surtout ne te sens pas obligé d'expliquer pourquoi elle serait "contradictoire", hein...
Citation Envoyé par Markand Voir le message


Et ça m'énerve aussi les applications / programmes qui démarrent avec une notice que ce programme est sous licence GPL, on se croirait sur Windows.
Je tourne ça dans tous les sens, je ne comprends pas le sens de cette phrase. Clairement, il n'y a AUCUNE notice qui ressemblerait à ça dans Windows !
6  1 
Avatar de Jiji66
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 9:50
Citation Envoyé par xelab Voir le message
Deux messages, deux trolls Ou alors c'est du 36ème degré?

En gros on a la preuve que des margoulins ont récupéré le travail d'autrui comme des malpropres mais ce sont ceux qui se sont fait voler leur travail que vous accusez. Bravo les gars...
100% d'accord.
5  1 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 10:51
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
L'open source et plus particulièrement la GPL (qui est un vrai poison) révèle son vrai visage. Un monde aussi fermé qu'une licence propriétaire. Quitter une dictature pour en retrouver une autre, drôle de concept... En ce sens, seul la MIT License donne tous son sens au terme "Open Source"
L'opensource et ses licences permet plusieurs niveaux de flexibilité, chaque créateur choisi en son ame et conscience le niveau de permissivité de son projet. Libre aux forkers de choisir tel ou tel projet en fonction de ces contraintes

Je ne sais pas si vous avez, ou contribuez à des projets opensource
Personnellement je développe en opensource plusieurs projets dont le mkframework en LGPLv3 depuis 2009, la plupart de mes projets sont sous cette licence
Si elle vous dérange ou dérange d'autres utilisateurs/forkers libre à eux de développer eux même un autre projet ou d'utiliser une autre solution

MIT et BSD sont pour moi trop permissive, surtout quand on voit le peu de retour des forkers (mac OS pour netBSD..)

Pour ma part, la moindre des choses quand on utilise/fork une solution opensource et que l'on corrige/fait évoluer le code gracieusement fournie, la moindre des choses c'est de fournir ces corrections/améliorations..
4  0 
Avatar de 36942
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/01/2016 à 13:01
J'ai l'impression que certains voient ça comme si quelqu'un avait simplement restreint un truc existant à la GPL. Non, il a créé quelque chose qui n'existait pas et y a posé des contraintes d'utilisation, point.
D'un point de vue absolu ça reste un apport au monde logiciel.
4  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web