Dropbox obtient un brevet pour un système de synchronisation basé sur le P2P
Pour rivaliser avec la vitesse de transfert proposée par BitTorrent Sync

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dropbox, le service de stockage et de partage de copies de fichiers locaux en ligne, a obtenu un brevet qui va lui permettre d’effectuer une synchronisation en P2P. Avec la synchronisation P2P, il est possible de collaborer à plusieurs sur un seul fichier sans avoir à les sauvegarder sur les serveurs centralisés de l’entreprise.

Dropbox estime que cette stratégie pourrait contribuer à booster la vitesse de téléchargement des contenus entre les individus en éliminant les goulets d’étranglement (un poste de charge dont la capacité est inférieure en moyenne à celle des autres postes intervenant dans le processus. C'est ce poste qui limite la capacité globale de production).

Cependant, ce type de synchronisation P2P peut aussi provoquer des erreurs à cause des multiples modifications sur le même fichier. Aussi, pour gérer ce problème, les chercheurs en sécurité de Dropbox que sont Jesse Endahl et Anton Mityagin ont proposé un système avec une clé de chiffrement, système qui sera conçu pour déterminer la version du fichier que l’utilisateur a en sa possession et comment il doit être synchronisé avec celles des autres utilisateurs.

Ils expliquent que « les modes de réalisation décrits ci-dessous se rapportent à la fonctionnalité d’un système de téléchargement (upload) du contenu d’un élément. Le but est de faciliter l’échange sécurisé d’une version du contenu d’un élément par un utilisateur en créant une version de l’élément du contenu (par exemple, en modifiant une version précédente du contenu de l’élément ou en créant un nouveau contenu de l’élément). Pendant l’opération, le système reçoit une clé de chiffrement de l’utilisateur. En réponse, le système fournit la clé de chiffrement aux destinataires dans le système. Par la suite, les destinataires peuvent se servir de la clé de chiffrement pendant le partage P2P de la version du contenu de l’élément entre l’utilisateur et les destinataires dans un réseau partagé (comme un intranet et/ou internet) sans avoir à faire face aux conflits de synchronisation ».


architecture du système

Avec ce brevet, l’entreprise devrait prendre une longueur d’avance sur la compétition qui ne pourra pas utiliser un système similaire… à moins de lui payer des royalties. La technologie de Dropbox pourra lui permettre de faire face à l’outil populaire de transfert de fichiers BitTorrent Sync comme principal concurrent sur la sphère d’échange de fichiers P2P. Depuis 2013, les utilisateurs de BiTorrent Sync ont été en mesure de transférer des fichiers lourds sans avoir besoin de les sauvegarder au préalable sur les serveurs externes. D’ailleurs, la même année, BitTorrent s’est revendiqué être sept fois plus rapide que Dropbox.

Mais le fait d’avoir obtenu ce brevet ne veut pas nécessairement dire que Dropbox va transformer cette technologie en produit viable selon T. J. Keith, analyste senior au sein de Forrester Research. Cependant, cela ouvre la voie à un nouveau service qui met l’accent sur le transfert des fichiers lourds, précise-t-il. Cette stratégie pourrait aider Dropbox à conquérir les entreprises qui font usage de formats de fichiers lourds comme les entreprises média, l’industrie du divertissement ou les entreprises d’architectures qui travaillent avec des fichiers lourds CAD.

« Dropbox pourrait commencer à se frayer un chemin dans l’espace de gestion de fichiers transférés, étant donné qu’ils donnent aux clients plus de contrôle sur la taille et la façon dont les fichiers lourds pourraient être distribués » a-t-il avancé, notant que « cela pourrait permettre à Dropbox de devenir une norme de transfert de fichiers dans des secteurs verticaux bien établis ».

Il faut noter que ce système pourrait faire en sorte que Dropbox soit moins responsable légalement du contenu partagé en utilisant son service dans la mesure où, par exemple, cela pourrait réduire sa responsabilité si des fichiers protégés par le droit d’auteur venaient à être transférés.

Source : Free Patent Online, blog BitTorrent

Voir aussi :

Dropbox annonce l'abandon de Mailbox et Carousel, les mesures entrent en vigueur respectivement en février et mars 2016

Dropbox rend disponible en open source Zulip, son outil de chat optimisé pour les équipes de développement logiciel

Dropbox propose un nouveau forfait Pro et ajoute des contrôles de partage supplémentaires en plus d'un To d'espace de stockage


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 05/01/2016 à 17:37
Je croyais que l'on ne pouvais déposer en brevet un procédé déjà utilisé, ce serait donc un gros troll ?
Avatar de raphchar raphchar - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 06/01/2016 à 10:26
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Je croyais que l'on ne pouvais déposer en brevet un procédé déjà utilisé, ce serait donc un gros troll ?
Peut-être mais:
Aussi, pour gérer ce problème, les chercheurs en sécurité de Dropbox que sont Jesse Endahl et Anton Mityagin ont proposé un système avec une clé de chiffrement, système qui sera conçu pour déterminer la version du fichier que l’utilisateur a en sa possession et comment il doit être synchronisé avec celles des autres utilisateurs.
Ce système est nouveau.
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 07/01/2016 à 7:58
Aussi, pour gérer ce problème, les chercheurs en sécurité de Dropbox que sont Jesse Endahl et Anton Mityagin ont proposé un système avec une clé de chiffrement, système qui sera conçu pour déterminer la version du fichier que l’utilisateur a en sa possession et comment il doit être synchronisé avec celles des autres utilisateurs.
Ce système est nouveau.
C'est pas inspiré de git ça ? On a la même avec dploy (en HTTP) pour déployer sur du mutualisé par exemple.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 07/01/2016 à 10:43
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Je croyais que l'on ne pouvais déposer en brevet un procédé déjà utilisé, ce serait donc un gros troll ?
Comme d'habitude, les organisations de dépôt de brevet laissent tout au contentieux...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil