Comment contrer les commentaires qui visent à générer la polémique ?
Un troll allemand propose plusieurs parades

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
De nombreux médias ont pris la décision de fermer les commentaires sur les actualités, car incapables de faire face aux dérives. À l'inverse, le club developpez permet de commenter les actualités, ce qui a aussi pour effet de laisser libre cours aux trolls, citons par exemple la célèbre "Fleur en plastique". Certains en souffrent et pensent qu'il faut les modérer, mais sur quelle base ? D'autres pensent qu'il faut simplement les ignorer "Don't feed the troll", et enfin certains s'en amusent et pensent qu'on peut au contraire combattre le troll par le troll. Sur ce sujet l’équipe berlinoise de Hack/Hackers, qui réunit tous les mois des développeurs et des journalistes intéressés par les liens entre technologie et information, a organisé une conférence sur « les trolls et le journalisme ». Pour les habitués de forums de discussions, le « troll » n’a sans doute rien de nouveau. Pourtant Linus Neumann, l’orateur, va éclaircir un point ; aussi vrai que chaque médaille a son revers, il y a le « bon » troll et le « mauvais » troll.


Le bon et le mauvais troll

Présentant les deux images ci-dessus, il va expliquer que « quand on pense au mot “troll”, on pense souvent à cette créature à droite. C’est cette bête méchante, qui se tient en embuscade dans les bas-fonds de l’Internet avec sa meute de trolls, qui vient t’attaquer, te met de mauvaise humeur et déteste les autres. Je préfère ce troll à gauche : amical, souriant, avec son air de Till l’Espiègle qui taquine les autres et les transforme en mauvais trolls, sans le devenir lui-même. Il y a donc le troll à gauche et la victime à droite ».

Il faut dire que Neumann a déclaré être lui-même un troll, avançant que, pour lui, « être un troll est une distinction et non une insulte ». Il a d’ailleurs parlé de ces réalisations dans le domaine pour expliquer par la suite que le meilleur moyen de gagner face au troll est de ne pas jouer à leur jeu, la règle traditionnelle « do not feed the troll » (littéralement : « ne nourrissez pas le troll »). L’orateur a également identifié quelques règles qui déclarent comme perdant le gentil troll :

  • tu as perdu si tu emploies plus de mots que ton adversaire ;
  • tu as perdu si tu dois expliquer ;
  • tu as perdu si tu dois te justifier ;
  • tu as perdu si tu t’énerves ;
  • tu as perdu si tu ne rigoles pas ;
  • tu as perdu si tu te prends au sérieux ;
  • tu as perdu si tu t'attribues des qualités ;
  • tu as perdu si tu menaces les autres.


Combinant son expérience en tant que troll et ses compétences en informatique, Neumann a développé deux outils techniques qui respectent aussi bien l’espièglerie troll que ses principes de modération.

Tout d’abord, il a créé le « hellbanning », une technique de bannissement qu’il explique ainsi : « le troll méchant qui a écrit le commentaire le voit posté sur la page, mais tous les autres visiteurs ne le voient pas. Et c’est comme ça que vous enlevez aux gens ce qu’ils veulent : des réactions. Ils écrivent tous seuls sur leur île déserte, mais n’obtiennent aucune réaction. Psychologiquement, c’est le moyen le plus efficace pour décourager quelqu’un de continuer à poster ».

Il a baptisé sa seconde technique « the troll-throttle » (l’étrangleur à troll, en français). Ici, il s’agit de se servir des captchas : « je me suis demandé : qu’est-ce qui gâche ma bonne humeur quand je veux commenter quelque chose sur Internet ? La réponse était les captchas ». Linus Neumann a donc développé un système qui pousse les personnes qui veulent commenter à remplir un captcha. Une fois le commentaire envoyé, son outil calcule la probabilité que le message soit celui d’un troll. Grâce à cette probabilité, et indépendamment du fait que le captcha ait été bien rempli ou non, le troll se retrouve à devoir remplir un captcha à nouveau, et ce jusqu’à épuisement. Le hacker confie que le record est de quinze tentatives avant abandon.

L’outil étant automatique, toute accusation de censure arbitraire est ainsi évitée tout en générant une grande frustration du côté du troll.


Source : Rue89

Et vous ?

Quels sont les trolls qui vous ont le plus marqués dans les forums du club (fous rires ou crise d'hystérie) ?

Que pensez-vous des méthodes qu'il a proposées pour combattre les trolls ?

Faut-il modérer les trolls, ignorer les trolls, ou troller les trolls selon vous ?

Voir aussi :

Le troll originel


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Escapetiger Escapetiger - Membre expert https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 1:14
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Quels sont les trolls qui vous ont le plus marqués dans les forums du club (fous rires ou crise d'hystérie) ?

Excellent article Stéphane, à voir si ça ne dégénèrera pas en troll :

J'ai en mémoire ce topic sur dvp particulièrement intéressant pour nos professions :

http://www.developpez.net/forums/d12...e-chomage-l-it
Forte hausse du chômage dans l'IT
22/10/2012, 13h19 par Gordon Fowler
Avatar de Wirbelwind Wirbelwind - Membre régulier https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 3:04
C'est quand même plutôt ironique que ce soit un troll qui nous explique comment contrer des trolls. Trolleurs de trolls
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 9:28
citons par exemple la célèbre "Fleur en plastique". Certains en souffrent et pensent qu'il faut les modérer,

Chaque messages de Fleur en plastique me fait rire personnellement. Je n'ai pas vue 1 seul de ces messages qui soient "violent".
MikeRowSoft par contre et pénible, il poste des messages sans queue si tète qui veulent rien dire, c'est énervant à la longue.

son outil calcule la probabilité que le message soit celui d’un troll.

J'ai bien envie de voir son outil ! Je vois pas trop comment sa peut marcher, mots-clés, nombre de caractères ?
Avatar de Sodium Sodium - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 11:59
C'est quand même plutôt ironique que ce soit un troll qui nous explique comment contrer des trolls. Trolleurs de trolls

Des hackers pour contrer des hackers, des Jedis pour contrer des Siths, des trolls pour contrer des trolls, la boucle est bouclée.
Avatar de Lyons Lyons - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 14:27
Citation Envoyé par sazearte  Voir le message
J'ai bien envie de voir son outil ! Je vois pas trop comment sa peut marcher, mots-clés, nombre de caractères ?

Citation Envoyé par http://rue89.nouvelobs.com/2015/12/18/lart-trolling-comment-troller-les-trolls-262511
Il a observé la teneur en insulte, la vitesse de rédaction, l’heure, les mots employés, le niveau de langue des commentaires et ainsi pu déterminer le degré de trollerie des messages.

sur une base de 116k commentaires.
Avatar de goomazio goomazio - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 18:56
Je trouve ces solutions vaches parce qu'elles sont cachées. La 1 est clairement invisible pour l'utilisateur. On ne lui dit pas qu'il y a eu censure. Et pour la 2, c'est le fonctionnement de la phase captcha qui est floue : le captcha n'invite pas l'utilisateur à amener des arguments valables.*

Mais le problème avec ses 2 solutions, comme on le sait, c'est la difficulté à définir le troll.

Sinon, j'ai déjà eu l'impression de vivre une variante de la première solution qui est qu'après avoir posté un message, je ne vois plus aucune réponse à la discussion pendant un certains temps. Mais c'est peut-être simplement parce que certains messages font fuir les participants de la discussion

De ce qu'il dit, le gentil troll c'est uniquement celui qui s'attaque aux méchants trolls. Or, je trouve qu'on peut être un gentil troll sans pour autant s'attaquer à des trolls, en faisant de l'ironie ou en jouant sur les émotions (pathos ?) (comme un troll ?) pour apporter un avis sur un sujet et non pas sur des gens.

* Au fait, peut-on redéfinir ce qu'est un troll de manière plus académique ("qui vient t’attaquer, te met de mauvaise humeur et déteste les autres" c'est vague) et donner un contraire : on n'est pas un troll quand on... est humble et respectueux ? Ou quand on va dans le sens du vent (qu'on suit le troupeau) ?
Avatar de der§en der§en - Membre habitué https://www.developpez.com
le 20/12/2015 à 21:43
C'est moi ou en lisant qu'il n'y a pas d'arbitraire est juste faux !

Que la censure s'opère manuellement par un modo ou par un programme, les critères sont toujours issus de la subjectivité d'un humain et donc forcément arbitraire…
Avatar de Lordsephiroth Lordsephiroth - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 21/12/2015 à 8:13
Une méthode que j'ai appliquée par le passé : le vote du public (l'équivalent du fameux "pouce rouge"). Si le message a plus de XX% (60% par exemple) de pouces rouges et au moins X pouces rouges (disons 3 à 5), il disparaît (avec ou sans lien pour le faire réapparaître au choix). C'est une méthode qui marche... souvent (quand le public n'est pas discipliné, le troll reçoit immédiatement des réponses, le plus souvent avec citation). Le maître mot reste encore "do not feed the troll".
Avatar de HelpmeMM HelpmeMM - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/12/2015 à 10:22
le pire je pense c'est pas le troll , c'est le butor qui reste campé sur sa position et qui n'en change pas , mais souhaite quand même faire changer d'avis les autres. et du coup il va parler et parler et parler et intervenir a chaque fois que quelqu'un va dire quelque chose qui ne va pas dans son sens , le but étant d'avoir raison et de laissé un message en dernier. Quand deux butors se rencontre , c'est la catastrophe et la les commentaires des autres bcp plus intéressant sont complètement occultés par ce palabre sans fin.

Moi j’appellerai ça du troll Involontaire.
Avatar de Bono_BX Bono_BX - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/12/2015 à 7:48
Voici un magnifique troll de ce matin, avec ma réponse en dessous :
http://www.developpez.net/forums/d14...visual-studio/
By qadassi
Bonjour.

Pour l'ouverture du code source de .NET, il m'est impossible de quantifier ni de retranscrire ma réaction lorsque j'ai accédé au code source de la classe " System.Windows.Forms.Form".
Depuis, je n'y suis plus retourné, je me suis trop habitué à faire de l'alchimie sur .NET, alors que sur Java ou PHP ou Javascript, il m'est impensable de faire cette alchimie.
On ne quitte pas le moyen-age en voyageant dans le futur, il faut du temps pour s'intégrer dans une société avancée en libertés et en droits lorsque l'on a longtemps vécu sous l'inquisition.

Quand je vois de tels trolls, je ne peux pas m'empêcher de répondre par des arguments, c'est grave docteur ?
Offres d'emploi IT
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil