Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

COP21 : L'accord de Paris Climat 2015 est-il « une fraude » ?
Cest ce qu'affirme le climatologue James Hansen

Le , par Victor Vincent

42PARTAGES

12  0 
« C’est vraiment une imposture, c’est un faux ». C’est en ces termes que James Hansen, l’un des scientifiques américains les plus connus – célèbre notamment pour avoir alerté le Congrès sur le dérèglement climatique dès 1988 – qualifie l’accord de Paris. L’ancien scientifique de la NASA, considéré comme le père de la prise de conscience mondiale sur le changement climatique ne semble du tout pas convaincu par le contenu de l’accord final de la conférence de Paris sur le climat. Pour lui, « il n’y a aucune action, juste des promesses. Tant que les énergies fossiles sont présentées comme les énergies les moins chères, on va continuer à en brûler ».

Les pourparlers entre les différentes délégations présentes à la COP21 n’ont pas pu déboucher sur un accord à la hauteur des attentes de certains défenseurs de la planète comme James Hansen. Les questions relatives notamment à l’objectif que devaient se fixer les États quant à la limite de hausse de température à 1,5 °C au lieu 2 °C ainsi que les sommes que devrait éventuellement verser les pays riches aux pays pauvres ont été les principaux points de discorde. Le climatologue aurait notamment espéré une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre. Selon lui, les promesses faites par les pays riches notamment sont inutiles. Il estime que seule une taxation des émissions de gaz à effet de serre permettrait de réduire considérablement et de façon rapide le réchauffement de la planète et d’éviter ainsi les pires catastrophes que cela pourrait engendrer. Le scientifique et défenseur de la planète a même suggéré une tarification sur la base de laquelle les « pollueurs » de la planète devraient être taxés. Il propose une taxe de 15 $ par tonne de carbone émise et une augmentation de 10 $ par an de ce prix. Malheureusement, cette offre n’a pas eu beaucoup de preneurs, même parmi les plus écologiques de la conférence.

Un autre aspect de l’accord qui ne rassure pas du tout les défenseurs de la planète est qu’il ne soit pas juridiquement contraignant. En effet, « du point de vue du droit international, l’accord n’est pas à strictement parler contraignant dans la mesure où il ne prévoit pas de mécanisme coercitif ou de sanction pour les pays qui ne respecteraient pas leurs engagements » avance Matthieu Wemaëre, avocat aux barreaux de Paris et de Bruxelles, expert en droit du climat et négociateur pour le Maroc lors de la COP21, dans les colonnes du journal Le Monde. « Dans cet accord, il n’y a rien de contraignant : il n’y a pas de sanction, donc les États font ce qu’ils veulent », regrette Jean-François Julliard, le directeur général de Greenpeace France, interrogé par RTL. « Si demain matin, les États qui vont signer ces accords aujourd’hui ont envie de partir dans une tout autre direction, personne ne peut les empêcher ».

Même si ses prises de position ne sont pas toujours appréciées par les politiques, Hansen estime que le rôle du scientifique est aussi d’alerter sur les conséquences nuisibles de la science. En effet, il a été à plusieurs reprises arrêté dans des manifestations contre l’exploitation minière notamment dans son pays, mais cela ne semble pas décourager le scientifique et professeur auxiliaire à l’université de Columbia dans sa lutte. Dans une de ses publications, Hansen peint un avenir très sombre pour tous les habitants de la côte des États-Unis. Avec ses collègues, ils ont constaté une fusion plus vite que prévu de 16 énormes calottes glaciaires. Ce qui signifie que même un réchauffement limité à 2 °C serait un danger. Selon le scientifique, à moins qu’une solution définitive ne soit trouvée contre l’effet de serre, le niveau de la mer pourrait augmenter de plus cinq mètres mettant ainsi en danger plus de la moitié des villes du monde. La seule lueur d’espoir qu’a Hansen est que les émissions mondiales sont au point mort. Le climatologue croit beaucoup en la Chine et en la capacité de ce pays à faire avancer les choses dans le bon sens. En effet, il affirme que les dirigeants de ce pays sont souvent formés dans les domaines se référant au climat et à la nature et que ces derniers ne nient pas le changement climatique. En outre, ajoute Hansen, les Chinois sont énormément motivés dans la lutte contre le changement climatique, car ils sont directement menacés par la pollution de l’air qui est si mauvaise dans leurs villes qu’ils sont obligés de passer aux énergies propres.

Sources :
The Guardian
Le Monde
Texte final COP21 (au format PDF)


Et vous ?


Quel est votre avis sur cet accord ? Pensez-vous, comme Hansen, qu'il s'agisse d'une « une imposture » ?

Voir aussi

Le forum Green IT & Ecologie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FraisDesRiques
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 16:02
Relativement d'accord. Comment des dirigeants, enclavés dans une système économique basé exclusivement sur la croissance, peuvent prendre des décisions qui risqueraient de briser ce modèle économique. Regardez les accord de Kyoto. Tous les pays qui ont signé ont vu leurs émissions de CO2 continuer à grimper chaque année. La bonne farce quand on pointe du doigt ceux qui n'ont pas signé.
La seule vrai solution, que peu de gens veulent entendre, est la décroissance. Il n'est pas question de retourner à l'age de pierre, simplement arrêter de penser au toujours plus (Je suis convaincu que le peu garder notre internet, une partie de nos technos, en repensant le tout, en apprenant à l'utiliser différemment, de manière moins compulsive et moins énergivore). Arrêter de s'imaginer que consommer rend heureux, qu'aller plus vite améliore sa vie. Prendre conscience que la simplification de la vie via des gadgets ne fait que la complexifier et nous éloigner de ce que nous sommes vraiment, des êtres humains. Mais aujourd'hui totalement aliénés. Il suffit de regarder d'autres peuples, considérées comme pauvres, mais pourtant où les gens ont le sourire béant toute la journée... quand je suis dans le métro, je vois juste l'exact inverse.

J'aime beaucoup une phrase tirée du livre "La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance", de Paul Ariès: "... c'est en revanche la fausse jouissance de la consommation qui interdit de cesser de consommer et nullement des obligations matérielles."

Sur ce, je retourne à mon code...
12  2 
Avatar de quanta
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 20:34
Étonnant que la principale question, la question sous-jacente, celle qui est en réalité la plus importante (mais jamais évoquer) : la démographie...
Car c'est beau de diminuer x% l'emprunte carbone si c'est pour l'augmenter en valeur absolue...
9  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 16:58
Citation Envoyé par Orgoff Voir le message
Oui enfin la décroissance ou consommé moins, c'est aussi une augmentation du chômage et une augmentation des prix vers le haut donc moins de pouvoir d'achat.
Pas forcément. Il faudrait surtout une meilleur répartition.

Citation Envoyé par Orgoff Voir le message

Tandis que les "autres peuples pauvres mais souriant", je suis sûr qu'il troquerait leur place contre un mode de vie à l'Européenne.
Ah ? Quand on leur demande, la plupart demande surtout qu'on arrête de détruire leur habitat naturel ou piller leurs pays...
6  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 17:44
Citation Envoyé par Orgoff Voir le message
??
La décroissance ne fera pas plus de chômeurs, si on répartit le temps de travail et qu'on arrête de placer le travail et le gain d'argent comme des valeurs primordiales à toute existence.

Mais oui, ce n'est pas compatible avec le modèle capitaliste, mais celui-ci ne pourra durer indéfiniment avec des ressources limitées, quand y'en aura plus, faudra bien changer de système !

Citation Envoyé par Orgoff Voir le message

Tu crois que ceux qui traversent en risquant leur vie la Méditerranée sur un bateau à moitié pourri et sur-rempli le font pour quoi ?
Si tu parles des Syriens, ils le font surtout pour échapper à la guerre et à la famine, plus que pour vivre le modèle européen...
7  1 
Avatar de Cyrilange
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/12/2015 à 7:10
Quand vous voyez des politiciens s'applaudir et se féliciter mutuellement, c'est que ce n'est pas bon pour le peuple. Rien ne sera fait, préparez-vous aux conséquances du réchauffement climatique.
6  0 
Avatar de ec
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/12/2015 à 8:44
Citation Envoyé par dtrosset Voir le message
En premier lieu, c'est la théorie du refroidissement réchauffement changement climatique qui est une imposture.
Toutes ces foutaises ne servent qu'à effrayer le peuple et lui donner mauvaise conscience pour mieux l'asservir.
C'est la nouvelle religion, avec ses croyances, ses dogmes et l'ostracisme des mécréants.
Il y a des faits, on ne peut pas contester le réchauffement climatique, on ne peut pas contester que l'activité de 7 milliards d'individus ait une conséquence climatique ... "la chaleur animale" existe bien. Ce qui est sûr c'est le caractère catastrophique à moyen terme : déplacement de populations, santé publique, etc... mais à long terme sans doute l'humanité trouvera-telle de nouveaux équilibres comme depuis l'origine. Nous devons seulement essayer de maitriser ce qui est maitrisable tout simplement pour protéger des populations menacées par cette évolution... et nous faisons partie des populations menacées comme tout le monde.

Il ne faut pas confondre religion et engouement collectif. Certes les institutions religieuses provoquent des d'engouements collectifs.... mais ce n'est pas réservé au religieux. des leaders politiques, des attaques terroristes, des criminels, provoquent des engouements positifs ou négatifs. Là il s'agit nettement d'un problème collectif. Que certains essayent d’instrumentaliser ces faits c'est certain.... mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain !
6  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2015 à 9:58
Citation Envoyé par neodenabucat Voir le message
Bonjour,

Que vient faire cet article sur la cop21 dans un club de développeur ???
La cop21 n'a effectivement pas grand chose à voir avec l'informatique. Mais comme l'informatique est hautement concerné par les problèmes écologiques (consommation électrique massive, problème de recyclage), je pense que cette news est pertinente.

Les chiffres sont souvent à prendre avec précaution, par exemple à propos du web on peut trouver ce style d'information :
http://www.ecoloinfo.com/2014/02/14/lempreinte-carbone-sur-le-web-pas-si-virtuelle-que-ca/
  • 1,5 milliard de personnes en ligne dans le monde entier
  • les infrastructures de télécommunication seules (les équipements réseaux) seraient responsables de 37% des émissions de CO2 des TIC.
  • l’empreinte énergétique du net est en croissance de plus de 10% chaque année.
  • Internet pèserait près de 300 millions de tonnes de Co2 par an, l’équivalent de 2 trajets Paris New-York par an… et par Français

6  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/12/2015 à 10:04
Citation Envoyé par neodenabucat Voir le message
Bonjour,

Que vient faire cet article sur la cop21 dans un club de développeur ???
Suffit de voir le titre de la rubrique
Si ca ne t'intéresse pas tu n'es pas obligé de le lire
6  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 22:32
Bonne question, en Françe plus tu as de gosses plus on te paie des allocs, en Chine il faut payer un droit pour en avoir un 2eme et il y à pas d'allocs.

Donc faut il subventionner les gens pour pondre le plus de gosses possibles ? ou au contraire faire en sorte que avoir des gosses ça devienne un luxe pour en limiter le nombre ?

J'imagine la popularité du politique qui proposerais la suppression des allocs et une amende de 5000 € pour faire le 2eme
7  2 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 16:54
Citation Envoyé par FraisDesRiques Voir le message
Regardez les accord de Kyoto. Tous les pays qui ont signé ont vu leurs émissions de CO2 continuer à grimper chaque année. La bonne farce quand on pointe du doigt ceux qui n'ont pas signé.
Non globalement les émissions ont été limitées dans les pays qui l'ont signé et appliqué. Le principal problème c'est que les pays qui n'ont pas signées(Chine, Inde) ou s'en sont retirés(USA) sont désormais de très loin les plus gros producteurs .
Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
les média ont tellement matraqué la Chine en l'accusant d'être le pays le plus pollueur au monde alors qu'en fait c'est les USA qui demandent à la chine de produire plus et vite à moindre coût.
Pour le coup les pays industrialisés sont tous responsables, pas seulement les USA.
4  0