Des ténors de l'IT créent une entreprise à but non lucratif dédiée à l'IA
Afin de mettre l'IA au service de l'humanité

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

8  0 
Alors que les débats concernant l’intelligence artificielle ne finissent pas de polariser l’environnement technologique, une évidence semble faire l’unanimité. Quel que soit le côté où l’on se range, personne n’arrive à empêcher les avancées dans ce domaine.

Aussi, au lieu de chercher à persuader en vain les uns et les autres à abandonner les recherches dans ce domaine de peur de conduire le monde sur des terrains à risque, Elon Musk ainsi que plusieurs autres personnes de l’industrie technologique et plusieurs entreprises ont décidé de suivre le mouvement en investissant dans ce domaine afin d’orienter les découvertes du domaine dans le bon sens et en faire profiter la société.

Il faut rappeler que Elon Musk s’est ouvertement opposé à l’intelligence artificielle à maintes reprises. Lors de ses sorties, il a recommandé entre autres « d’être super prudent avec l’intelligence artificielle » ou encore il a déclaré que ce serait « invoquer le diable » que de jouer avec l’intelligence artificielle. Toutes ces mises en garde n’auront donc pas suffi à estomper l'intérêt pour ce domaine, bien au contraire.

Aussi, pour ne pas rester sans rien faire face aux risques éventuels, Elon Musk (PDG de Tesla Motors et SpaceX) aidé de Sam Altman le PDG d’Y Combinator (une entreprise de financement des startups) et accompagnés par plusieurs chercheurs et groupes dont Greg, Elon, Reid Hoffman, Jessica Livingston, Peter Thiel, Amazon Web Services (AWS), Infosys, et YC Research ont joint leurs efforts afin de créer une entreprise du nom de OpenAI et dédiée à l’intelligence artificielle.

Sur la page officielle, l’entreprise affirme ceci : « Notre objectif est de faire progresser l’intelligence numérique en sorte qu’elle puisse profiter le plus possible à l’humanité dans son ensemble, sans être contraint par le besoin de générer un retour financier ».

Elle ajoute également « qu’en tant qu’entreprise à but non lucratif, notre but est de créer de la valeur pour tout le monde plutôt que pour des actionnaires. Les chercheurs seront fortement encouragés à publier leurs travaux que ce soit sous forme de documents, de messages blog, de code, et nos brevets (le cas échéant) seront partagés avec le monde. Nous allons librement collaborer avec d’autres dans de nombreuses institutions et espérons travailler avec les entreprises pour rechercher et déployer de nouvelles technologies ».

Avec cette annonce, la recherche en matière d’intelligence prend une nouvelle dynamique, d’autant plus que l’entreprise bénéficie d’un apport financier d’un milliard de dollars pour soutenir ses activités.

Nous rappelons en outre qu’en marge de cette annonce, Facebook a également annoncé le projet de mettre sous licence open source les spécifications de conception de son matériel Big Sur dédié à l’IA afin d’aider les entreprises tierces à mettre en place des infrastructures spécifiques à l’IA. Big Sur s’apparente à un matériel compatible avec les serveurs Open Rack et a été mis en œuvre afin d’effectuer des traitements basés sur l’intelligence artificielle à large échelle.

Avec toutes ces annonces, l’intelligence artificielle semble avancer contre vents et marées tout en faisant de la collaboration son ossature. Toutefois, pour ce qui concerne le projet OpenAI, il est quand même nécessaire de s'interroger sur ses objectifs quand on sait combien les difficultés sont grandes. Pourra-t-il tenir à long terme en mettant le profit de côté pour se concentrer uniquement sur la recherche et le partage des découvertes dans ce domaine ? Pourra-t-il réellement apporter de la valeur ajoutée dans le domaine de l'IA ? Cette initiative permettra-t-elle d'éviter les dérives éventuelles liées à l'IA ?

Source : OpenAI

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Croyez-vous qu’elle portera ses fruits à terme ?

Voir aussi

Forum Intelligence Artificielle

Forum Cours et Tutoriels IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de blbird
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 15:32
Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
Aucune intervention d'anthropologue, ethnologue, linguiste et philosophe n'est mentionnée dans l'article; avec une corporation comme Amazon qui s'associe au projet, cela m'effraie. J'émets l'hypothèse que seuls des mathématiciens et logiciens oeuvreront au service de cette organisation.
Je pense qu'on est encore très loin d'avoir besoin de ces compétences (à part peut-être le linguiste pour la reconnaissance vocale et le lanugage) vu le niveau actuel de l'IA.

Citation Envoyé par NSKis Voir le message
L'élite de capitalisme à l'américaine qui crée une entreprise à but non lucratif...
Le monde à l'envers ou juste un exemple du "comment prendre les gens pour des c..."?
Certains capitalistes américains ont déjà prouvés qu'ils étaient capables de faire don d'une partie de leur compte en banque pour les autres, sans retours personnels financiers envisageables. Essayons d'être un peu positifs, et attendons de voir quels sont les objectifs et l'utilisation prévue des découvertes?

J'ose espérer que si jamais ils découvrent une IA capable réellement d'apprendre et d'avoir une connaissance de soit, elle ne sera pas dans un mode où elle doute de tout sans même avoir d'informations suffisantes, sinon elle s'auto-détruira rapidement.
5  0 
Avatar de jopopmk
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 16:04
Si on voit le mal partout, on peut penser à :
- un discours d'apparat pour avoir une belle image,
- un bon moyen de defiscalisation sans pour autant perdre la main sur l'argent,
- des codes en open source, ok, mais pour des PoC, si en poussant on tombe sur truc qui a de la valeur on pose un brevet
Si on voit le bien partout ... ben je sais pas, c'est pas trop mon truc

Blague à part l'IA est un sujet qui m'intéresse, je suivrai certainement les publications de cette boîte.
5  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 13:49
L'élite de capitalisme à l'américaine qui crée une entreprise à but non lucratif...

Le monde à l'envers ou juste un exemple du "comment prendre les gens pour des c..."?
2  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 19:03
Il ne s'agit pas d'action caritative, il s'agit de mutualiser des moyens pour créer une base open source que tous pourront utiliser afin d'éviter d'être dépendants d'acteurs comme Google.

C'est comme si des fabricants de camions se mettaient ensemble à construire des routes sans péage pour ne pas dépendre d'un gros gestionnaire d'autoroutes. Tesla motors fait des voitures, pour eux l'IA est un moyen, pas une fin en soi, tout comme Renault dépend d'un pétrole bon marché.

@Mrsky: tu peux évidemment monétiser une IA de la même façon que tu peux monétiser ta force de travail, tes compétences ou plus généralement un service.

@Blbird: ils ne prétendent pas avoir prouvé que les IA sont dangereuses, ils affirment que l'on doit chercher à prouver leur innocuité. La question est légitime alors que beaucoup de systèmes sont claqués sur les systèmes biologiques et que l'on ne sait toujours pas quand commence la conscience et quels sont ses déterminants. Je suis enthousiaste à propos des AI mais les questions éthiques sont légitimes et même sans doute vitales.
2  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 8:42
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Avec toutes ces annonces, l’intelligence artificielle semble avancer contre vents et marées tout en faisant de la collaboration son ossature. Toutefois, pour ce qui concerne le projet OpenAI, il est quand même nécessaire de s'interroger sur ses objectifs quand on sait combien les difficultés sont grandes. Pourra-t-il tenir à long terme en mettant le profit de côté pour se concentrer uniquement sur la recherche et le partage des découvertes dans ce domaine ? Pourra-t-il réellement apporter de la valeur ajoutée dans le domaine de l'IA ? Cette initiative permettra-t-elle d'éviter les dérives éventuelles liées à l'IA ?
Tout cela me semble aller dans le bon sens, je ne connais pas l'avis de chaque personne impliquée dans ce projet mais j'ai suivi une série d'articles sur Elon Musk récemment et clairement, il dit que personne ne sait ce que l'AI va donner, et que certains sont trop confiants sur le fait que ça crée une chose pacifique et ne font pas assez attention.

Je pense que cette entreprise compte sur les découvertes sur la route de l'AI pour son financement, parce que espérer monétiser l'AI elle même c'est se mettre un sacré doigt dans l'oeil.
0  0 
Avatar de blbird
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 17:48
Un petit article du Monde en relation : http://www.lemonde.fr/pixels/article...6_4408996.html

Citation sur les articles de Hawking et d'autres qui disent avoir peur de ce que peut devenir l'IA :
Hawking a peur, mais pourquoi ? Leurs allégations ne reposent sur rien. Sur le climat, il y a eu une démarche scientifique, les chercheurs ont échangé, débattu, élaboré des modèles. Là, rien du tout. Ce n’est même pas que je suis en désaccord sur le plan scientifique, c’est qu’il n’y a rien sur le plan scientifique.
Et je suis totallement d'accord avec Jean-Gabriel Ganascia, professeur au laboratoire d’informatique de l’université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris, auteur de L’Intelligence artificielle (Ed. Le Cavalier Bleu, 2007).
0  0 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 17:57
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Je pense qu'on est encore très loin d'avoir besoin de ces compétences (à part peut-être le linguiste pour la reconnaissance vocale et le lanugage) vu le niveau actuel de l'IA.
Pas d'accord du tout. Il serait bien présomptueux de la part des autres corps de la science de croire qu'ils peuvent ignorer tout un pan de ce qu'on appelle l'intelligence pour s'attaquer à l'intelligence artificielle. Si la base est mauvaise, l'IA sera mauvaise.
Si les auteurs des différents systèmes de traduction automatique avaient accordé plus de crédit aux linguistes à l'époque où les projets ont démarré, les outils de traduction machine n'auraient pas du tout la gueule qu'ils ont aujourd'hui. Ils peuvent évoluer, certes, mais elles n'atteindront jamais le niveau escompté sur la base actuelle (syntaxique ou statistique).
0  0 
Avatar de Aurelien Plazzotta
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2015 à 11:28
Le PDG d'un capital-risqueur (Elon Musk), créé une nouvelle entreprise dans le but de développer une intelligence artificielle au service de l'humanité ? N'est-ce pas plutôt l'inverse en coulisse ?

Aucune intervention d'anthropologue, ethnologue, linguiste et philosophe n'est mentionnée dans l'article; avec une corporation comme Amazon qui s'associe au projet, cela m'effraie. J'émets l'hypothèse que seuls des mathématiciens et logiciens oeuvreront au service de cette organisation.

EDIT:
+1 pour blbird pour m'avoir fait découvrir l'existence de l'ouvrage (http://vitrine.edenlivres.fr/publica...e-artificielle, voir le sommaire pour ceux et celles qui jugent sans savoir et http://www.gibertjoseph.com/l-intell...le-540689.html pour les amoureux du livre papier qui souhaitent acquérir l'essai littéraire et +1 pour Conan Lord pour sa vision systémique du sujet !

EDIT2:
et +1 pour DonQuiche qui m'en fout régulièrement plein la gueule mais pas aujourd'hui . L'open source est effectivement un segment très lucratif permettant de conquérir subrepticement des parts de marchés pour des solutions propriétaires.

EDIT3:
Voici une photo d'Elon Musk (président exécutif de SpaceX, son autre entreprise non citée dans l'article de developpez.com). C'est l'homme situé à droite, en compagnie du président des Etats-Unis d'Amérique Barack Obama et du colonel Lee Rosen, commandant du 45ème bataillon de forces aéroportées : http://cdn.arstechnica.net/wp-conten...973800_o-1.jpg. C'est un homme de pouvoir, son association à but non lucratif est la face immergée de l'iceberg.
Source : http://arstechnica.com/science/2015/...-without-nasa/ (4ème image en partant de gauche depuis le diaporama de la page 1/3.
1  5 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web