Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Scala : la version 2.12 du langage de programmation en vue pour 2016
Selon son calendrier

Le , par dourouc05

4PARTAGES

8  0 
Scala est un langage de programmation pour la JVM, c’est-à-dire qu’il exploite l’écosystème Java, mais avec une syntaxe et des concepts radicalement différents de ceux de Java, tout en maintenant une forte compatibilité (tout code Java peut être appelé depuis Scala et vice-versa). Scala est donc un langage orienté objet, mais fonctionnel depuis sa conception (contrairement aux extensions fonctionnelles de Java 8) ; il possède également un système de typage fort. De manière générale, il tend à être concis tout en éliminant les défauts du langage Java — sa conception a débuté en 2001 à l’EPFL, dans le laboratoire de méthodes de programmation (LAMP).

La série actuelle, numérotée 2.11, sera la dernière à être compatible avec Java 6, avec des versions régulièrement mises à disposition. Les développeurs peaufinent énormément cette version, car la suivante est l’objet de grands travaux, avec notamment l’élimination de la compatibilité avec Java 6 et 7. La dernière version devrait être la 2.11.9, au troisième trimestre de 2016, c’est-à-dire deux ans après la première version de Scala 2.11.

Le futur s’annonce de plus en plus excitant : pour tirer le meilleur parti de Java 8, le compilateur encodera d’une manière très différente les traits et fonctions anonymes, beaucoup plus proche du comportement actuel de Java 8. Ainsi, l’interopérabilité sera beaucoup plus facile avec Java, avec la possibilité d’écrire des fonctions anonymes en Java pour les utiliser avec une bibliothèque Scala et vice-versa — ceci, sans changement du code Scala. Du côté technique, cet encodage utilisera les pointeurs sur méthodes (instances de la classe MethodHandle), comme Java 8, ce qui devrait diminuer les temps de compilation et la taille des binaires générés, même si le gain de performance n’est pas clair.

De manière plus générale, le compilateur a droit à une cure de jouvence, basé sur les derniers travaux côté EPFL de Miguel Garcia (partiellement intégrés dans Scala 2.11) : de manière générale, seule l’analyse syntaxique du code Scala est gardée par rapport aux versions précédentes, le reste a été fondamentalement retravaillé pour augmenter la performance (la compilation est de quinze pour cent plus rapide qu’avec Scala 2.10, sur tout le processus) et la taille des binaires générés.

La syntaxe du langage n’évolue pas entre Scala 2.11 et 2.12, toutes ces améliorations se font sous le capot. Actuellement, la préversion 2.12 M3 est disponible depuis début octobre ; elle est déclarée suffisamment stable pour que les développeurs de bibliothèques commencent à tester et à distribuer des versions compilées de leurs bibliothèques. La prochaine, numérotée 2.12 M4, est prévue fin janvier 2016, avec la première version admissible 2.12 RC1 fin mai 2016. La version finale n’est pas encore planifiée, mais ne devrait pas tarder, à moins que des défauts majeurs soient trouvés.

Les versions suivantes devraient reprendre le train des améliorations dans la syntaxe et la bibliothèque standard, avec un compilateur bien plus facile à maintenir et à faire évoluer. Rien n’est encore véritablement planifié, mais les améliorations imaginées comportent :

  • une simplification des collections (par exemple, de leur hiérarchie), par défaut immuables, avec un déplacement de fonctionnalités en dehors de la bibliothèque standard, notamment pour faciliter l’optimisation ;
  • des collections parallèles avec des améliorations de performance, obtenues par la fusion d’opérations et un ordonnancement ;
  • l’intégration de la réflexion et des macros à la Lisp comme fonctionnalités pleinement supportées (certaines sont actuellement expérimentales) ;
  • une syntaxe simplifiée et unifiée, pour se rapprocher des principes fondateurs du langage : un ensemble réduit de fonctionnalités orthogonales faciles à assembler (comme Lisp) ; la syntaxe XML pourrait ainsi disparaître, tout comme les fonctionnalités qui mènent régulièrement à des comportements inexplicables pour les débutants.


Source : 2016 Scala Release Schedule update, Scala 2.12 Roadmap.

Ce contenu a été publié dans Scala par dourouc05.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Songbird
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/11/2016 à 8:45
Utilisez-vous Scala ?
Non, mais quand je lis ça:

Il est également important de noter que cette nouvelle version de Scala élimine la compatibilité avec Java 6 et 7.
Ca ne va peut-être pas tarder.

Dans cette déclaration, je comprends que cette version évitera d'utiliser des fonctionnalités obsolètes qui ne sont plus conseillées depuis l'arrivée de Java 8, c'est une très bonne chose, à mon avis.

Quelles sont les nouveautés les plus intéressantes de cette version selon vous ?
L'optimiseur, selon moi.
Même si il ne sera utile que lors d'une build qui sera envoyée en prod, je suis curieux de savoir quel genre d'optimisations il pourrait effectuer.
0  0