Le fork de Windows Live Writer est désormais disponible en open source sous une licence MIT
Open Live Writer bientôt compatible avec OAuth 2

Le , par Stéphane le calme

21PARTAGES

5  0 
Windows Live Writer est un outil d’édition de blog qui permet par exemple de rédiger un billet hors ligne (avec des options comme l’ajout de photos, de vidéos, de calendrier, de cartes, de listes d’évènements via des plugins), de le prévisualiser puis de le publier avec une variété de CMS comme WordPress, Windows Live Spaces et Blogger. L’outil, dont une version bêta était disponible en août 2006, est basé sur les technologies Onfolio Writer, un logiciel acquis par Microsoft, et est disponible en 48 langues différentes.

Parce qu’il n’a pas su trouver une audience jugée satisfaisante, aucune mise à jour n’a été proposée depuis déjà trois ans. Certaines fonctionnalités sont progressivement devenues obsolètes étant donné le fait que les systèmes de gestion de contenu évoluent.

Aussi, un groupe d’employés de Microsoft a entrepris de faire un fork de Live Writer en 2013 et a rendu le projet open source. Le fork s’appelle Open Live Writer (ou OLW) et fait désormais partie de la Fondation .NET.

À qui s’adresse OLW ? Aux utilisateurs qui ont déjà acquis de l’expérience avec Windows Live Writer, mais également aux développeurs, aux designers ainsi qu’à toute personne souhaitant rédiger un billet de blog.

Comme il s’agit d’un clone qui représente une évolution, certaines fonctionnalités ont été enlevées comme :

  • la vérification orthographique : l’implémentation de cette fonctionnalité s’est avérée très vieille. De plus elle se servait d’un vérificateur orthographique d’une tierce partie et les développeurs n’avaient pas l’autorisation de l’inclure dans une publication open source. Ils ont tout de même l’intention d’ajouter un vérificateur d’orthographe qui utilise le vérificateur d’orthographe natif rajouté à Windows 8. Ce qui signifie que ceux qui utilisent le logiciel sur Windows 7 ne vont probablement pas en bénéficier ;
  • l’API Blog This : un plugin Internet Explorer et Firefox ;
  • la fonctionnalité Albums : elle téléchargeait des photos sur OneDrive en fonction des bibliothèques intégrées dans Windows Live Mail et Live Messenger et les développeurs n’ont pas pu obtenir la permission de la partager comme étant un projet open source.


Les développeurs ont expliqué être en train de travailler avec l’équipe Blogger de Google pour l’intégration d’OLW. « Ils ont eu la gentillesse de laisser ouvert un ancien endpoint d’authentification pendant des mois tandis que nous travaillions sur Open Live Writer. Bientôt, Google et Blogger vont fermer cet ancien système d’authentification. Blogger va se servir d’OAuth 2 qui est moderne et Open Live Writer recevra une mise à jour qui lui permettra de supporter OAuth 2. Windows Live Writer ne va jamais supporter le système d’authentification OAuth 2, aussi, si vous utilisez Blogger, vous devrez opter pour Open Live Writer », a expliqué Scott Hanselman, qui a participé au projet.

D’ailleurs il précise que « Open Live Writer n’est PAS un produit Microsoft. C’est un projet open source sous la Fondation .NET qui est géré et développé par des personnes volontaires. Certains de ces volontaires travaillent pour le compte de Microsoft et participent donc au développement pendant leur temps libre ».

Le code d’Open Live Writer est disponible sur GitHub et l’équipe a hâte d’avoir des retours sur des bogues éventuels ou même des suggestions.

Open Live Writer (GitHub)

Source : billet Fondation DotNET, billet Scott Hanselman

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé Windows Live Writer ? Qu'en avez-vous pensé ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Voir aussi :

Microsoft annonce que Chakra, le moteur JavaScript du navigateur Edge, sera open source à partir du mois prochain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de dfiad77pro
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 11/12/2015 à 15:14
Un bon vieux projet en Winforms d'après le code

Avec un bon vieux rubban en C++.

Rhaaaa le ruban WPF ne devait pas exister à l'époque

D'autre part , j'aime bien que quand les projets comportent une solution visual studio, celle -ci soit utilisable et ne comporte pas 12000 erreurs de compil !
Bref je sais les régler mais il faut pas oublier le coté convivial de la solution visual studio !
Pour les dépendances y'a nugget et pour Jenkins ou autre a la rigueur le build.cmd inclue, qui lui géré bien nuggets;
0  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/12/2015 à 1:51
C'est une excellente nouvelle. Ça va permettre de régler pas mal de petits bugs et d'ajouter quelques fonctionnalités sympa.
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web