Green IT : le Cloud est-il vert ?
Une tentative de réponse

Le , par Martin Lestas, Membre éprouvé

Avant de se pencher sur le sujet, le cloud ou cloud computing qu'est-ce que c'est ?

Selon le NIST (National Institute of Standards and Technology) la définition serait la suivante :
Cloud computing is a model for enabling ubiquitous, convenient, on-demand network access to a shared pool of configurable computing resources (e.g., networks, servers, storage, applications, and services) that can be rapidly provisioned and released with minimal management effort or service provider interaction. This cloud model is composed of five essential characteristics, three service models, and four deployment models.

Une traduction possible tirée de culture informatique :
Le cloud computing est un modèle qui permet un accès omniprésent, pratique et à la demande à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques configurables (par exemple : des réseaux, des serveurs, du stockage, des applications et des services) qui peuvent être provisionnées et libérées avec un minimum d’administration.Ce modèle est composé de cinq caractéristiques essentielles, de trois modèles de services et de quatre modèles de déploiement.

En bref, le cloud est un ensemble des ressources utilisables non physiques que l'on ne possède pas entièrement. D'où le nom de ce concept : ressources dans les « nuages ».

Le cloud pourrait être défini comme vert puisque :

  • il permet de réduire le nombre d'équipements (même s'il existera toujours de grosses infrastructures où reposent bel et bien des serveurs et autres matériels mis à disposition des clients du cloud) ;
  • il évite les copies de stockage inutiles : on libère la capacité de nos terminaux et donc on permet d'allonger leurs longévités ;
  • il permet de piloter sa consommation d'informatique afin de l'optimiser : en effet, l'une des caractéristiques du cloud est qu'il est un service payant, une bonne chose puisqu'il permettra à ses utilisateurs de l'utiliser de façon optimisée, raisonnée ;
  • il réduit l'empreinte de gaz à effet de serre* des collaborateurs : facilitation du télétravail, du travail collaboratif. Il évite donc des trajets en voiture, en avion, etc. ;
  • il est socialement bénéfique : en effet, il permet une certaine souplesse de travail, mais aussi une optimisation de son temps de travail. Cela génère un gain de temps.


Gaz à effet de serre* :
« Les gaz à effet de serre (GES) sont les gaz qui participent à l'effet de serre*. L'augmentation de leur concentration dans l'atmosphère terrestre est à l'origine du réchauffement climatique. » (source: futura-sciences.com)

Effet de serre* :
« L'effet de serre est un processus naturel résultant de l’influence de l'atmosphère sur les différents flux thermiques contribuant aux températures au sol d'une planète » (source: wikipédia.org)

Jetez un oeil aussi à :
Google Green
J'ai personnellement trouvé cette image intéressante et qui résume bien la situation :


Et vous ?

Utilisez-vous le cloud sur le plan professionnel ou personnel ?
Que pensez-vous de cette technologie ?

Voir aussi

Forum Écologie


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de doudouam doudouam - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/12/2015 à 13:03
Ma petite vision de la dernière image: il y a des serveurs Cloud capable d’héberger 86 millions de postes qui tournent et gaspillent de l’énergie pour rien!

Plus sérieusement :
Ces serveurs qui hébergent dans le Cloud consomment-il vraiment moins d'énergie? Même si la façon dont ils allouent les ressources est optimisée, ils perdent quand même beaucoup d'énergie pour maintenir les serveurs en sécurité sur tout avec les redondances...

Ces serveurs dont on parle sont-ils vert? Utilisent-ils des énergies renouvelables?

Je vois mal un utilisateur personnel piloter sa consommation en informatique afin de l’optimiser.
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/12/2015 à 13:14
Citation Envoyé par doudouam  Voir le message

Plus sérieusement :
Ces serveurs qui hébergent dans le Cloud consomment-il vraiment moins d'énergie? Même si la façon dont ils allouent les ressources est optimisée, ils perdent quand même beaucoup d'énergie pour maintenir les serveurs en sécurité sur tout avec les redondances...

Ces serveurs dont on parle sont-ils vert? Utilisent-ils des énergies renouvelables?

Et puis un poste utilisateur n'est pas allumé H24 contrairement à ces serveurs Cloud.

Donc oui, il faut déjà s'assurer d'avoir du Cloud "vert" avant de vouloir que tout le monde aille dessus. (Ce qui ne sera de toutes façons pas mon cas, je ne veux pas que mes données soient hébergées ailleurs que chez moi).
Avatar de Martin Lestas Martin Lestas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 10/12/2015 à 13:35
Les clous "vert" proposent en général un service mutualisé.
Entre autre, cela signifie que si un client X loue un service afin d'accéder à disons 100Go sur un serveur. Il aura en effet accès à ces 100Go. Toutefois, s'ils n'utilisent que 50Go durant un temps et bien les 50 autres Go seront dédié à un autre client. Ce qui permet d'éviter la gaspillage de mémoire. Ensuite, si par la suite le premier client X à besoins de ces 50 autres Go, il pourra y accéder, et les autres clients qui utilisaient ça mémoire seront soit :
diriger vers une mémoire d'un client tierce n'utilisant pas toute ça capacité de stockage,
le fournisseur mettra en place plus de mémoire de stockage.

C'est un résumé assé "brutal" et simpliste j'en suis conscient, mais dans la réalité, c'est plus ou moins comme ça que sa se passe pour les clouds "vert".
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/12/2015 à 13:48
Citation Envoyé par Martin Lestas  Voir le message
Les clous "vert" proposent en général un service mutualisé.
Entre autre, cela signifie que si un client X loue un service afin d'accéder à disons 100Go sur un serveur. Il aura en effet accès à ces 100Go. Toutefois, s'ils n'utilisent que 50Go durant un temps et bien les 50 autres Go seront dédié à un autre client. Ce qui permet d'éviter la gaspillage de mémoire. Ensuite, si par la suite le premier client X à besoins de ces 50 autres Go, il pourra y accéder, et les autres clients qui utilisaient ça mémoire seront soit :
diriger vers une mémoire d'un client tierce n'utilisant pas toute ça capacité de stockage,
le fournisseur mettra en place plus de mémoire de stockage.

C'est un résumé assé "brutal" et simpliste j'en suis conscient, mais dans la réalité, c'est plus ou moins comme ça que sa se passe pour les clouds "vert".

C'est comme cela que cela se passe également dans les Clouds non-vert ou tout hébergeur de site (style OVH) qui propose des offres mutualisées.

J'espère que les Clouds "verts" font plus que cela, et n'utilisent que des énergies renouvelables par exemple, comme l'évoquait doudouam.
Avatar de Martin Lestas Martin Lestas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 10/12/2015 à 14:03
@Zirak:

Je n'ai malheureusement pas la réponse, n'utilisant pas encore ce genre de service, je ne sais pas si aujourd'hui il existe des datacenters utilisant des énergies renouvelables.
Cependant, j'ai pu pécher cet article sur internet :
https://www.lenergieenquestions.fr/l...rs-plus-verts/

Pour résumé, un projet européen lancé par le GreenDataNet en 2014 afin de répondre à la question des énergies renouvelables au sein des datacenters. Il y aurait donc un projet en cours de développement ?
Avatar de - https://www.developpez.com
le 10/12/2015 à 19:01
Citation Envoyé par Martin Lestas  Voir le message
Jetez un oeil aussi à :
Google Green

Si google dit qu'utiliser ses services c'est écologique c'est que çà doit être vrai.

D'ailleurs à une époque, les fabriquants de tabac prétendaient que fumer des cigarettes était bon pour la santé et monsanto disait que le round-up préservait l'environnement et l'Histoire leur a donné raison. Non ?
Avatar de cdusart cdusart - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/12/2015 à 10:34
Citation Envoyé par Martin Lestas  Voir le message
@Zirak:

Je n'ai malheureusement pas la réponse, n'utilisant pas encore ce genre de service, je ne sais pas si aujourd'hui il existe des datacenters utilisant des énergies renouvelables.
Cependant, j'ai pu pécher cet article sur internet :
https://www.lenergieenquestions.fr/l...rs-plus-verts/

Pour info, Greenpeace publie régulièrement des rapports sur les data centers

http://www.greenpeace.org/internatio...ng-clean-2015/

http://www.greenpeace.org/internatio...-is-your-data/
Avatar de Algo D.DN Algo D.DN - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 11/12/2015 à 14:37
L'efficacité énergétique est l'un des éléments dans la charge mesurable pour arriver à une solution SI/TIC si ce n'est neutre, au moins sobre, mais ce n'est que l'un des éléments d'une éventuelle roadmap PUE, CUE, EE, DEEE, et autres bonnes pratiques fourrées dans les RSE verdoyantes.

C'est clair que le GreenIT ne peut se compartimenter, et se contenter de ne mesurer que l'efficacité énergétique pour dire yep mon hype cloud est efficient, c'est une erreur, car ama, c'est à tous les niveaux qu'il faut greenifier, en partant de l'idée à l'utilisation finale en passant par la conception, les infra, les datas, l'extraction des données, le consommable, bonnes pratiques, jusqu'au recyclage...

Citation Envoyé par groharpon42  Voir le message
Si google dit qu'utiliser ses services c'est écologique c'est que çà doit être vrai.

Oui il suffit d'ailleurs de googler une requête pour mesurer leur efficacité tant ils ont besoin d'énergie pour stocker, tracker, échantillonner, répliquer, l'expérience utilisateur, c'est quoi encore l'infra google à travers le globe 500, 600 000 serveurs qui tournent h24/365j...
Avatar de GreenIT.fr GreenIT.fr - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/12/2015 à 16:02
Le "cloud" est constitué de serveurs physiques, hébergés dans des centres de données, et que l'on abstrait par une interface logicielle. Il n'y a rien de virtuel la dedans. Au contraire, on ajoute des serveurs pour gérer cette couche d'abstraction.

Le seul potentiel "green" du cloud c'est ça capacité à mutualiser les machines physiques en les découpant sous la forme de serveurs virtuels.

Cependant, on note trois effets de bord négatifs :
1. effet rebond (paradoxe de Jevons) : c'est tellement facile à utiliser qu'on en utilise plus que s'il s'agissait de serveurs physiques locaux ;
2. le niveau de disponibilité augmente sans qu'on le demande, cette haute dispo est basée sur la redondance des machines ou des centres de données ;
3. la centralisation des données et des traitement fait exploser la consommation de bande passante, notamment en situation de mobilité (à cause de 1.). Or, accéder à des données en 4G consomme 15 fois plus d'énergie que via ADSL.

Dans ces conditions, difficile de considérer que le "cloud" est "green". C'est plutôt l'inverse, jusqu'à preuve du contraire.

Enfin, le gros des impacts environnementaux du "cloud" se trouvent du côté des internautes.
Avatar de GreenIT.fr GreenIT.fr - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/12/2015 à 16:05
Citation Envoyé par Martin Lestas  Voir le message
@Zirak:

Je n'ai malheureusement pas la réponse, n'utilisant pas encore ce genre de service, je ne sais pas si aujourd'hui il existe des datacenters utilisant des énergies renouvelables.
Cependant, j'ai pu pécher cet article sur internet :
https://www.lenergieenquestions.fr/l...rs-plus-verts/

Pour résumé, un projet européen lancé par le GreenDataNet en 2014 afin de répondre à la question des énergies renouvelables au sein des datacenters. Il y aurait donc un projet en cours de développement ?

La plupart des gros data center de collocation utilisent ou proposent à leur client d'acheter des certificats de garantie d'origine (c'est à dire de l'électricité issue d'énergie primaire renouvelable).
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil