Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Chrome : Google étend la fonctionnalité Navigation sécurisée sur Android
Qui est activée par défaut à partir de Chrome 46

Le , par Stéphane le calme

42PARTAGES

0  0 
Google a annoncé avoir apporté sa fonction Navigation sécurisée de Chrome à Android. Cette fonctionnalité est activée par défaut sur les dispositifs Android qui disposent au minimum de la version 8.1 de Play Services et de la version 46 de Chrome. Il suffit de vous rendre dans les paramètres de Chrome, puis au menu relatif à la vie privée et vous pourrez vérifier si Navigation sécurisée est activée ou non.

Google explique que « la technologie Navigation sécurisée de Google analyse des milliards d'URL chaque jour, à la recherche de sites Web suspects. Nous découvrons ainsi des milliers de nouveaux sites douteux tous les jours, parmi lesquels de nombreux sites Web légitimes ayant été piratés. Nous signalons ensuite ces sites par des avertissements dans la recherche Google et dans les navigateurs Web ». Les sites suspects sont rangés dans deux catégories :

  • les sites contenant des logiciels malveillants renferment du code qui permet d'installer des programmes malveillants sur l'ordinateur des internautes. Par leur biais, les pirates informatiques peuvent ensuite récupérer des informations privées ou sensibles sur les utilisateurs ;
  • les sites de phishing ressemblent à s'y méprendre à des sites légitimes. Leur but est d'inciter les internautes à saisir leur nom d'utilisateur et leur mot de passe, ou toute autre information privée. Les pages Web qui usurpent l'identité de sites bancaires ou de boutiques en ligne légitimes en sont des exemples courants.



Comment la fonction opère-t-elle ? Les webmasters sont prévenus dès que leurs sites sont piratés et disposent d’informations qui vont les aider à s’attaquer au problème. Ils auront des instructions détaillées qui leur permettront de supprimer les fichiers infectés ainsi que des exemples du code qui a été inséré sur leurs sites.

Quoi de nouveau dans cette version ? Google rappelle qu’il faut différentes protections pour prévenir le succès des techniques d’ingénierie sociale en général et d’hameçonnage en particulier : « nous devons garder une liste mise à jour des mauvais sites sur le dispositif pour nous rassurer de pouvoir avertir les utilisateurs avant qu’ils ne tombent dans le piège. Fournir cette protection sur les dispositifs mobiles est bien plus difficile que sur les ordinateurs de bureau en grande partie parce que nous devons faire que la liste ne se trouve pas obsolète pourtant :

  • les données mobiles coûtent de l’argent à la plupart des utilisateurs à travers le monde. La taille des données est donc très importante ;
  • la vitesse des données mobiles est plus lente que le Wi-Fi dans la plupart des régions dans le monde ;
  • la qualité de la connectivité cellulaire est très souvent inégale, alors donner rapidement au dispositif les bonnes données est extrêmement important.
».


L’équipe a déclaré s’attaquer à la « méchanceté » sur internet afin que les utilisateurs n’en fassent pas les frais, mais aussi que leur protection ne soit pas un fardeau qui va peser sur les coûts de la connexion ou la batterie de leur appareil. « Étant donné que de plus en plus de personnes se tournent vers le web mobile, nous voulons nous assurer que vous soyez aussi sécurisés que vous puissiez l’être, aussi efficacement que possible ».

Source : Google Online Security Blog, information sur Navigation sécurisée

Voir aussi :

Chrome : Google met à jour son mécanisme de compression de données et parle d'une réduction de la consommation sur mobile pouvant atteindre les 70 %

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !