Microsoft annonce que Chakra, le moteur JavaScript du navigateur Edge, sera open source
à partir du mois prochain

Le , par Olivier Famien

21PARTAGES

9  0 
L’année 2008 a constitué une étape importante pour Internet Explorer et plus précisément pour son moteur d’exécution JavaScript. En effet, la grande proportion des applications et sites web supportant le langage JavaScript a conduit les développeurs de Microsoft à initier la mise en œuvre d’un nouveau moteur d’exécution JavaScript baptisé Chakra.

Depuis cette date, les améliorations ne cessent de voir le jour en partant de ses performances dans les navigateurs jusqu’à son utilisation dans des domaines variés tels que les applications offertes sur les magasins en ligne, les services Cloud, les bases de données NoSQL, les applications client-serveur, les moteurs de jeu et les outils front-end.

Un peu plus tôt cette année, l’équipe de Chakra est allée encore plus loin dans sa conquête d’autres horizons en étendant les fonctionnalités de ce dernier à la plateforme Windows 10 pour les objets connectés. Toutes ces actions dénotent de la volonté de Microsoft de faire de ce moteur un excellent produit.

Et pour continuer sur sa lancée, la firme de Redmond vient d’annoncer lors de la conférence JSConf Last Call qu’elle entend rendre open source les composants du noyau du moteur de Chakra tournant sur les navigateurs Edge et les versions d’Internet Explorer 9 et supérieures.

Cela sous-entend que le parser, le compilateur à la volée, l’interpréteur ainsi que les API utilisés pour intégrer le moteur dans les applications seront ouverts la communauté de développeurs open source.


Ce moteur open source sera appelé ChakraCore et selon certaines indiscrétions sera mis sous licence MIT. Il intègrera la majorité des fonctionnalités de Chakra à deux exceptions près.

ChakraCore ne pourra pas mettre en avant les liens privés comme le fait Chakra avec le moteur HTML du navigateur ou les applications Windows Universelle. Par ailleurs, ChakraCore supportera un nouvel ensemble d’API de diagnostics modernes, contrairement à Chakra qui intègre des API de diagnostics basés sur le modèle COM.

Aussi, à mesure que le projet avancera, les nouvelles API modernes de ChakraCore seront déclinées en plusieurs versions compatibles aux différentes plateformes disponibles. Et pour ne pas léser Chakra, ces API seront également intégrées à celui-ci.

En mettant le code de Chakra à la disposition de la communauté open source, Microsoft souhaite attirer les développeurs vers sa plateforme afin d’améliorer davantage ce produit et par-delà attaquer d’autres plateformes afin de pousser en avant son moteur.

Selon les informations délivrées par la firme, le code source de Chakra sera disponible sur la plateforme Github à partir du mois prochain. Pour ce qui concerne les plateformes supportées, Microsoft annonce que la première version délivrée en janvier ne sera compatible qu’avec Windows.

Pour les autres plateformes, la firme de Redmond appelle à une participation active des développeurs afin de l’aider à soutenir le projet, mais aussi afin d’avoir une idée des lignes d’orientation pour savoir les plateformes pour lesquelles ils souhaiteraient avoir une implémentation de ChakraCore ainsi qu’un ordre de priorité dans leur mise en œuvre.

Nous rappelons, en outre, qu’il y a quelques semaines de cela, Microsoft a annoncé la mise sous licence open source Visual Code de l’éditeur de code multiplateforme. Avec cette nouvelle annonce, cela constitue deux projets open source annoncés en l’espace de moins d’un mois.

Source : Blog Windows

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de rendre open source Chakra ? Est-ce une bonne décision ?

Ou trouvez-vous que Microsoft en fait trop avec l’open source, sachant que Visual Code a été rendu open source depuis quelques semaines ?

Voir aussi

Forum JavaScript

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de alain_du_lac
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/12/2015 à 7:06
Décidément, Microsoft me semble sur une voie prometteuse depuis que Steve Ballmer a laissé sa place à Satya Nadella. W10 en est le meilleur exemple et Edge va devenir mon navigateur de référence dès qu'il disposera d'un bloqueur de pubs comme uBlock sur Firefox
Avatar de pcouillon
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 10/12/2015 à 8:52
MS Edge : tant que ce truc sera incapable d'ouvrir un site intranet, il sera totalement inutile !
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 14/01/2016 à 15:19
Microsoft rend open source ChakraCore
La partie fondamentale du moteur JavaScript Chakra qui alimente Microsoft Edge

Chose promise, chose due, comme annoncé en décembre dernier, Microsoft vient de rendre open source des composants clés de Chakra, le moteur JavaScript qui alimente Microsoft Edge et Universal Windows Platform. La firme de Redmond a en effet ouvert un dépôt GitHub pour ChakraCore, qui est en fait la partie fondamentale de Chakra. Comme l’a illustré Microsoft, ChakraCore présente les mêmes caractéristiques que Chakra à quelques fonctionnalités près. Il prend en charge la compilation à la volée (JIT) de JavaScript pour x86 / x64 / ARM, le ramassage de miettes (garbage collection), et un large éventail des dernières fonctionnalités JavaScript. Le moteur JavaScript open source prend également en charge les API JavaScript Runtime (JSRT), qui vous permettront de l’intégrer facilement dans vos applications. ChakraCore offre en plus un moteur JavaScript open source et entièrement autonome que les développeurs pourront intégrer dans leurs projets.


Les sources de ChakraCore sont disponibles sous la licence MIT. À travers cette ouverture de son moteur JavaScript, Microsoft veut associer la communauté au développement des futurs composants majeurs de Chakra. En effet, toutes les demandes et propositions acceptées pour ChakraCore seront également implémentées dans Chakra pour Microsoft Edge et Universal Windows Platform sur Windows 10.

Microsoft montre encore plus d’ouverture et annonce de grands chantiers avec sa feuille de route pour ChakraCore. Cette version de ChakraCore n’est actuellement supportée que par certaines plateformes de Microsoft en l'occurrence Windows 7 SP1 et les versions ultérieures. Mais Microsoft envisage d’apporter son moteur JavaScript open source à bien d’autres plateformes tierces en commençant pas Ubuntu Linux. En ce qui concerne les autres plateformes à prendre en charge ensuite, Microsoft reste à l’écoute des développeurs qui sont invités à faire des propositions de plateformes, mais également à contribuer pour la mise en œuvre de ce support.

Dans sa feuille de route, la firme de Redmond envisage encore de soumettre une proposition au projet Node.js pour permettre au framework JavaScript de s’exécuter avec ChakraCore. Microsoft veut également améliorer la performance de son moteur JavaScript et travailler sur bien d’autres champs d’amélioration comme un support avancé pour ECMAScript 2015 (ES6).

Sources : Blog Microsoft Edge Dev, Dépôt GitHub pour ChackraCore, Feuille de route pour ChakraCore

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft annonce que Chakra, le moteur JavaScript du navigateur Edge, sera open source à partir du mois prochain
Avatar de PatteDePoule
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/01/2016 à 17:35
Je cherches à comprendre comment on peut utiliser ça? Dans quel genre de projet on ce dit : "J'ai besoin d'un moteur javascript"? Ils l'ont fait, alors je me dit qu'il doit y avoir un intérêt pour quelqu'un quelque part. Je suis vraiment curieux de savoir. J'ai seulement fait du javascript pour des sites internet, c'est peut-être à cause de ça que je ne comprend pas (jamais touché à NodeJS).
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/01/2016 à 19:01
Citation Envoyé par PatteDePoule Voir le message
Je cherches à comprendre comment on peut utiliser ça? Dans quel genre de projet on ce dit : "J'ai besoin d'un moteur javascript"? Ils l'ont fait, alors je me dit qu'il doit y avoir un intérêt pour quelqu'un quelque part. Je suis vraiment curieux de savoir. J'ai seulement fait du javascript pour des sites internet, c'est peut-être à cause de ça que je ne comprend pas (jamais touché à NodeJS).
Ça peut être utilisé comme runtime pour des applis "desktop" en utilisant des technos web, sur le même principe que Node Webkit ou Electron (basés sur NodeJS).

EDIT: un article qui répond à ta question (en anglais)
Par exemple ça pourrait être utilisé à la place de V8 comme moteur Javascript de NodeJS
Avatar de dourouc05
Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
Le 14/01/2016 à 21:17
Ou comme moteur de script, par exemple dans 0 A.D. http://play0ad.com/. Ou alors si tu veux faciliter la création d'extensions.
Avatar de PatteDePoule
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/01/2016 à 1:43
Merci de vos réponses! Ça éclaire ma lanterne.
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 22/01/2016 à 23:45
Node.js accueille ChakraCore, le moteur JavaScript open source de Microsoft
Avec des gains de performance annoncés

Microsoft a récemment rendu open source les principaux composants de Chakra, son moteur JavaScript qui alimente Microsoft Edge et Universal Windows Platform (UWP) sous Windows 10. Comme l’a expliqué la firme de Redmond, cette initiative visait à améliorer les performances du moteur, mais également étendre le moteur JavaScript à d’autres plateformes et technologies. Dans la feuille de route que l’éditeur de Windows a dévoilée à l’occasion, la société a également annoncé qu’elle était sur le point de faire un pull request aux responsables du projet Node.js pour offrir une nouvelle option aux développeurs. Node.js qui traditionnellement utilise le moteur V8 de Google par défaut pourrait désormais s’exécuter avec ChakraCore. Pour rappel, ChakraCore est la partie essentielle de Chakra. Il s’agit d’un ensemble de composants de Chakra qui offre les mêmes caractéristiques clés que le moteur JavaScript derrière Microsoft Edge.


Chose promise, chose due. Microsoft a fait sa proposition et Node.js va accueillir le moteur JavaScript de Microsoft. Node.js pourra s’exécuter avec ChakraCore via Chakra Shim, « une couche au-dessus du moteur JavaScript ChakraCore » qui permet la construction et l’exécution de Node.js avec ChakraCore. Chakra Shim « implémente les API V8 les plus essentielles pour que le changement sous-jacent du moteur JavaScript soit transparent pour Node.js et les autres modules add-on natifs écrits pour V8 », a déclaré Guarev Seth, responsable Chakra chez Microsoft.


La plupart des modules Node.js devraient donc actuellement fonctionner avec ChakraCore. Cela va permettre aux développeurs Node.js de cibler plus de plateformes, en particulier Windows 10 IoT Core, la version allégée de Windows 10 dédiée à l’internet des objets (IoT).

Microsoft s’est également intéressé à la performance de son moteur JavaScript lorsqu’il est utilisé avec Node.js. Pour évaluer cela, la firme de Redmond a effectué des tests sur le temps de compilation de TypeScript. Différentes charges de travail TypeScript ont en effet été compilées en utilisant le compilateur TypeScript avec Node.js d’une part, et d’autre part avec Node.js et ChakraCore. Avec ChakraCore, les performances se sont avérées de 10 % à 30 % meilleures que sans le moteur JavaScript de Microsoft. Le tableau suivant donne les résultats des tests dans différents cas de figure.


Sources : Microsoft Edge Dev Blog, Projet Node.js, Dépôt GitHub de Microsoft

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft rend open source ChakraCore, la partie fondamentale du moteur JavaScript Chakra qui alimente Microsoft Edge
Microsoft annonce que Chakra, le moteur JavaScript du navigateur Edge, sera open source à partir du mois prochain
Avatar de ABCIWEB
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/01/2016 à 4:08
Bon point pour microsoft. Avec l'expérience qu'ils ont cela aurait été dommage qu'ils continuent à ne faire que des dev en internes, sinon au final ils auraient fini par être marginalisés.
En parallèle j'ai constaté que les tarifs de l'OS W10 en version USB (non oem) deviennent raisonnables. Tout cela va dans le bon sens pour rester dans la course.
Alors après avoir tant râler à l'époque d'IE6 et même jusqu'à IE10 qui était leur premier navigateur acceptable à peu près aux normes, une fois n'est pas coutume je vais pouvoir dire : bravo microsoft
Avatar de heid
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/01/2016 à 16:53
En effet bon point, ils se refont une image c'est indéniable. Satya Nadella a vraiment changé de cap.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web