Symfony 2.8 : le micro framework PHP est disponible
Avec un support LTS, de nouvelles fonctionnalités et plusieurs corrections de bogues

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Annoncé pour la fin du mois dernier, Symfony 2.8 est disponible depuis le 30 novembre dernier. Dans cette nouvelle version, la part belle a été faite aux correctifs de bogues et l’ajout de plusieurs nouvelles fonctionnalités.

Au niveau des formulaires par exemple plusieurs nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées. Dans cette nouvelle version, l’on note l’intégration du champ de type Range qui était absent dans les anciennes versions du framework. Il se présente comme un slider dans les navigateurs.

Toujours au niveau des formulaires, une option prototype_data a été ajoutée pour définir les données par défaut de chaque nouvelle rangée de collections.

Dans la version 2.7 de Symfony, l’option choice_translation_domain avait été intégrée pour définir la manière dont les valeurs de choix devraient être traduites. Dans cette nouvelle version, cette option a été activée pour les types liés aux dates tels que DateType, TimeType et DateTimeType.

À côté de ces améliorations, nous avons des correctifs de bogues comme :

  • le déclenchement d’exception lorsque plusieurs services utilisent la même classe ;
  • les mauvaises utilisations du type text ;
  • l’avertissement de variable non utilisée ;
  • des erreurs dans les variables du serveur se trouvant dans les fichiers router_*.php ;
  • la validation des données dans la vue si « data_class » est défini sur null.

Il faut également noter que cette version bénéficie du support Long Term Support. La période maintenance du code de cette version sera donc beaucoup plus longue, comparée à celles qui n'en bénéficient pas. Selon les informations délivrées par les développeurs du framework, la maintenance sera effectuée jusqu'en novembre 2019.

Plusieurs autres corrections et fonctionnalités sont disponibles sur le blog de Symfony 2.8.

Source : Blog Symfony 2.8

Et vous ?

Que pensez-vous de Symfony 2.8

Voir aussi

Forum Symfony 2


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de BlueScreenJunky BlueScreenJunky - Membre régulier https://www.developpez.com
le 05/12/2015 à 7:14
"le micro framework PHP est disponible"

Il peut maintenant être utilisé comme un micro framework, mais Symfony2 est quand même assez loin d'être un "micro framework" :-p
Avatar de Soobook Soobook - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/02/2016 à 13:15
Bonjour,

C'est un peu trollesque et, en temps qu'adepte fervent de Symfony, je ne peux être complètement objectif.

Je m'étonne cependant des principales critiques qui reviennent sans arrêt au sujet de cet outil : lourdeur, complexité, ne convient qu'à de gros projets, courbe d'apprentissage longue...
Les début furent certes un peu plus compliqués mais depuis la v. 2.3, et à condition d'utiliser l'organisation par défaut du framework, c'est à mon sens tout l'inverse :

  • Les différents outils intégrés par défaut s'imbriquent à merveille (Composer, Twig, Doctrine, Annotations, Débogage, ...)
  • De nombreux Bundles permettent de répondre simplement à la plupart des besoins (FOSUserBundle, FOSJsRoutingBundle, StofDoctrineExtensionsBundle, ...)
  • De simples commandes permettent de pré-génerer une grande partie du code non spécifique à l'application.
  • Rares sont les problématiques n'ayant pas une réponse simple, efficace, élégante et documentée.
  • La doc est remarquable de richesse, de clarté et d'exhaustivité. La communauté est immense et active.

Honnêtement, la seule critique qui me vient à l'esprit concerne les form themes : si la gestion du cycle de vie des formulaire est excellente, leur habillage est "a pain in the ass".

L'expérience, ainsi que les centaines de topics concernant Sf2 que j'ai consulté, m'ont appris que souvent les difficultés surgissent quand on essaie d'adapter l'outil à ses habitudes.
Comme le terme framework l'indique, il s'agit d'un cadre de travail : implicitement, il faut accepter et utiliser les conventions imposées pour vraiment tirer parti de l'outil.
Et par conséquent, avoir l'humilité d'accepter que nos méthodes et habitudes ne sont peut être pas si bien pensées que ça, notamment comparées à celles de gens ayant produit un des framwork PHP les plus populaires au monde.

Grâce à celui-ci, je produis plus vite un code de meilleur qualité, construit suivant une organisation et des méthodes saines, autour de bonnes pratiques.
Depuis que j'ai arrêté de vouloir faire les choses à ma sauce pour simplement mettre en pratique les recommandations, mes compétences de développeur on fait de véritables bonds, tant dans la pratique qu'au niveau conceptuel. Suivant les traces de grands maîtres, je m'améliore constamment, et j'y trouve beaucoup de satisfaction.

Quant à cette lourdeur qui réserverait sf2 à de gros projets, je ne vois rien qui la justifie. Quand vous avez besoin de percer un simple trou dans une planche, vous ne refusez pas d'utiliser une perceuse sous prétexte qu'elle est aussi fournie avec des mèches métal et béton, ou qu'il faut la sortir de sa boîte.

L'installation et la configuration du framework pour un nouveau projet sont des opérations triviales donnant accès à tous les outils dont vous pourriez avoir besoin. Il gère parfaitement les ressources en ne les instanciant qu'au moment de leur utilisation.
Pour ma part c'est très simple : hors cas particuliers, si j'ai besoin d'une base de donnée j'utilise Symfony, sinon j'utilise Silex.

Si vous êtes un détracteur du framework, libre à vous, mais je me permet de vous poser la question suivante.
Avez-vous réellement essayé le framework, c'est à dire avant tout une organisation, des conventions et des méthodes, ou avez-vous juste essayé d'utiliser les classes et les librairies fournies pour reproduire votre organisation et vos habitudes?
Je suis désolé, mais dans ce dernier cas, votre avis est dénué d'intérêt, puisque hors contexte.

Si vous êtes intéressés par l'outil mais un peu perdu, commencez par lire la doc pour vous imprégner des concepts, et surtout relisez la régulièrement.
Essayez les comportements par défaut avant d'essayer de customizer quoique ce soit, vous verrez comme tout cela est bien pensé.
Voici deux point d'entrée particulièrement utiles :
http://symfony.com/doc/current/best_...ces/index.html
https://symfony.com/doc/current/quic...g_picture.html

Note : ce message concerne l'utilisation du framework full-stack, pas l'utilisation en stand alone de ses composants.
Avatar de demon66 demon66 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 19/02/2016 à 2:28
@Soobook certaines critiques sur symfony2 peuvent être totalement justifié. Au départ comme tous le monde j'ai eu du mal avec symfony2, mais j'ai beaucoup appris c'est certain en programmation. Avant de passer à symfony2 je connaissais et pratiquais Zend Framework 1 et CodeIgniter.
J'ai continué mon exploration de cms et framework php tout en travaillant avec symfony2. Ce qui m'a permis de découvrir des frameworks tel que FuelPHP ou encore Laravel.
Car il est important de connaitre d'autres framework qui ne soient pas forcément une pale copie d'un autre (si non aucune utilité) pour des besoins différents ainsi que des contraintes différentes.
J'adore Symfony2, mais il y a bien une réalité que j'ai pu observé dans des entreprises, c'est que beaucoup d'équipes de développeur ont des niveaux très très variés.
Et c'est d'ailleurs pour cela que je propose Laravel à certaines boites car d'une, en moyenne ils n'auront pas le niveau pour symfony2 (pas assez de connaissances sur les design patterns et architecture php) et deux le bute étant de développer une (ou des) application pour l'entreprise.
Le constat sur beaucoup de boites que j'ai pu voir ou entendre, est qu'au final ils se retrouvaient avec un développement d'application bancale où ça fuyait dans tous les sens.
Et donc difficile à débugger, ou à faire du développement le plus qualitatif possible.
Je ne dis pas que je suis un cador mais étant fullstack en dev et me débrouillant le mieux possible à fur et à mesure j'ai pu constater ces réels problématiques. Dont ces entreprises auraient largement pu développer de grosses applications et en équipe tout autant avec un fuelphp (en attente de la version 2 qui sera plus en respect des conventions), laravel (mako framework etc....) ou autre...
Et c'est assez fréquent au vue des besoins de pas mal de boite tout en sachant que depuis Laravel 5, la structure du framework a mis l'accent pour plus facilement (et logiquement) imbriquer un framework js (angularJs ou autre) dans un framework php.
Cela facilite grandement l'organisation et la maintenance propre d'un développement.
Le coût peut devenir assez fort dans un développement sous symfony2 voir même Symfony3 pour des upgrades et modifications. Sans compter qu'il faut bien continuer à apprendre le framework lorsque l'on débute.
Avatar de dukoid dukoid - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 19/02/2016 à 9:24
phpiste, tu as le droit de dire j'aime ou j'aime pas ou ce que tu veux à partir du moment ou c'est un minimum argumenté.

surfer c'est genre c'est trop,lourd, c'est lent, c'est nul, c'est dépassé et ça c'est super rapide, c'est magnifique. (tout dans l’exagération) juste pour dénigrer.

moi j'ai un voiture certes , ce n'est pas la plus économique, pas la plus rapide mais elle est confortable. Elle me rend service et fait très bien ce que je lui demande d'une bonne robustesse. cad de me ramener d'un point A à un point B. certes je pourrais passer du temps pour chercher une autre voiture plus mieux que mieux mais j'ai pas de temps à perdre à essayer toute les voitures vu que de toute façon ce que j'ai finalement me conviens.
et puis je préfère maîtriser à fond ma voiture plutôt que faire le yoyo avec d'autres voitures. je verrais dans quelques années si vraiment ma voiture ne tiens pas la route ou pas.

Tous les frameworks ont des qualités et des défauts.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil