Antitrust : Google indique qu'un « bogue » a défavorisé ses rivaux Yelp et TripAdvisor
Dans les résultats de recherche

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

3  0 
Durant le weekend, Jeremy Stoppelman, le PDG de Yelp et Stephen Kaufer, le PDG de TripAdvisor se sont plaints sur Twitter du fait qu’une recherche lancée sur un lieu privilégie les propres résultats de recherche de Google, même si la requête mentionne explicitement le nom d’une entreprise rivale.

Pour le prouver, le cofondateur et PDG de Yelp a montré que lorsqu’il a lancé la requête « yelp ozumo » (le nom d’un restaurant japonais situé à San Francisco) depuis son dispositif mobile, Google a mis en avant ses propres résultats qui incluent une carte pour localiser le restaurant ainsi que les commentaires des utilisateurs. S’adressant à son homologue chez TripAdvisor dans son tweet, Stoppelman avance qu’il n’y a « pas de limite à ce que peut faire Google, piégeant les consommateurs lorsqu’ils demandent Yelp ou Trip. Tout le monde y perd ».


De son côté, Kaufer a repris le résultat de recherche de son homologue et a avancé « une recherche de « tripadvisor hilton » renvoie le lien TripAdvisor si bas dans les résultats de recherche que vous ne pouvez pas le voir ».

Si ce changement peut ressembler à une volonté de la part de Google de s’emparer encore d’une plus grosse part du trafic de recherche, un porte-parole de Google a déclaré qu’il n’en était rien : « les problèmes cités en sus ont été causés par une modification récente de code sur laquelle nous travaillons pour la réparer au plus vite ». Google soutient que le résultat ainsi obtenu n’est donc imputable qu’à un bogue et n’a rien d’intentionnel.

Cependant, Stoppelman estime que cette « erreur » est en réalité une tentative malveillante de la part de Google pour nuire à la compétition. « Nous sommes bien loin d’un incident, il s’agit là d’un modèle de comportement de Google » a avancé Stoppelman, rappelant que son entreprise avait déjà dit à maintes reprises que Google manipulait les résultats de recherche pour booster ses propres intérêts et entraver la concurrence. D’ailleurs, récemment, Yelp a présenté une étude qui a tenté de prouver ces allégations.

Tim Wu, ancien conseiller à la Federal Trade Commission, a présenté les résultats de la recherche qui « présente des évidences que le géant de la recherche voudrait entraver la concurrence et limiter les options des utilisateurs ». L’étude a été menée en collaboration avec l’équipe Data Science de Yelp. Elle a suivi une étude interne de 2014 sur le comportement utilisateur menée par Yelp durant laquelle, dans certains cas, malgré le fait qu’une personne cherchait un « le nom d’un restaurant en ajoutant le mot « Yelp » », les résultats de Google apparaissaient en premier.

Si Stoppelman avance que « les propos de Google semblent aussi véridiques que ceux de Trump, le marché de la recherche devient une sale affaire d’enterrement de la concurrence », il n'est pas le seul à ne pas accorder du crédit aux propos de Google. Travis Katz, le PDG de Gogobot, a précisé que cela n’a en rien affecté son entreprise, ou Foursquare, une autre entreprise qui opère dans la même sphère : « Google n’a pas enterré Gogobot ou Foursquare pour les mêmes requêtes, ce qui veut dire qu’il ne s’agit probablement pas d’un bogue ».


Des allégations qui arrivent à un moment assez critique pour l’entreprise de recherche qui est actuellement sous le coup d’une enquête conduite par la Commission européenne à la concurrence dont la communication des griefs indique que l’affichage des publicités de Google des sites marchands « détourne » le trafic des services de shopping.

Yelp voudrait qu’il en soit fait de même aux États-Unis, raison pour laquelle son étude a été menée pour tenter d’apporter la preuve que Google manipule les résultats de recherche pour promouvoir ses services.

Source : Eater, résultat de l'étude Yelp

Voir aussi :

Antitrust : Google a répondu à la communication des griefs émise par l'Europe et estime que les allégations de Bruxelles sont incorrectes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de jgrmstr
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 11:08
Encore une fois, Google n'est pas un service public... Si l'on veut trouver un avis Yelp, on va sur Yelp.com et c'est réglé...
Quant au "tout le monde y perd", non, juste ces jaloux qui voudraient se tailler une plus grosse part de gâteau.
2  1 
Avatar de eric.c
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 13:06
C'est surement à l'insu de leur plein gré
2  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 15:21
Le bogue qui tombe à pic.
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web