Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Midori : le directeur d'ingénierie compilateur et langage de « Singularity OS » de Microsoft
Donne plus de détails sur l'état d'avancement du projet

Le , par saigone

62PARTAGES

7  0 
En début d’année dernière, cet article révélait le projet de développement du nouveau SE par Microsoft. Rappelons que le projet initié en 2008, tirait sa source du projet « Singularity OS », un microkernel développé par les équipes de recherches de Microsoft Research et ne devait avoir rien en commun avec Windows. Basé sur le langage M#, il devait être plus performant que Windows.

Joe Duffy directeur d’ingénierie compilateur et langage de la plateforme de Microsoft nous donne plus de détails sur l’état d’avancement du projet. Comme dans tout projet de recherche de cette envergure, l’on n’est pas à l’abri de revirement, de problèmes et même d’abandon. Midori n’y a pas échappé. Après avoir commencé les développements avec les langages C# et .NET, ils ont dû abandonner pour cause de sécurité, fiabilité et performance, affirme Joe dans son blog. Toutefois l’expérience acquise leur a permis d’améliorer différents aspects du nouveau SE. Regrettant le fait que Microsoft n’ait pas assez communiqué sur les travaux de Midori, Joe a planifié la publication d’une douzaine d’articles afin d’informer la communauté de l’état d’avancement des travaux. Trois des douze articles prévus sont déjà disponibles.

La gestion de la mémoire étant primordiale pour un SE, Midori a été conçu sur la base de trois éléments fondamentaux :

  • Memory safety qui interdit l’accès aux régions invalides de la mémoire. On observe de nombreux bogues qui peuvent conduire à des injections de code lorsque la sécurité de la mémoire est violée ;


  • Type safety qui interdit l’utilisation de la mémoire qui est en contradiction avec le type qui est alloué à cette mémoire ;


  • Concurrency safe qui interdit l’utilisation concurrente non sécurisée de la mémoire partagée.


Selon Joe, la combinaison des trois aspects ci-dessus leur a permis d’avoir une base solide sur laquelle bâtir le nouveau SE. L’équipe de Microsoft s’est basée sur les systèmes existants comme KeyKos, Eros et Coyotos pour construire le SE sur les capacités de l’objet. En plus de l’objet, l’équipe a opté pour un autre concept qui est l’état. Midori supprime les statiques mutables, by-construction et compile-time dans le langage de programmation. Pour améliorer les performances du nouveau SE lors du traitement de données, l’équipe de Microsoft a opté pour un modèle de développement asynchrone.

Les plans de Microsoft concernant Mirodi n’ont jamais été très clairs affirme Joe dans son blog. Il ajoute qu’il est le premier à admettre qu’aucun d’entre eux ne savait ce qu’il adviendrait du SE. Le plus grand regret de Joe est que le projet n’ait pas été rendu open source depuis le début afin que la méritocratie d’internet juge le travail de manière appropriée.

Source : Blog Joe DUFFY

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Forum SE

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/11/2015 à 15:52
Il y a cet article de Mary-Jo Foley sur ZDNet pour aller plus loin : http://www.zdnet.com/article/whatever-happened-to-microsofts-midori-operating-system-project/.

Microsoft aurait dissout les équipes de Midori et un certain nombre de personnes ayant travaillé sur le projet aurait déjà quitté Microsoft. Midori en reste donc pour l'instant au stade de projet de recherche, avec des éléments qui seront peut-être réutilisés plus tard ailleurs.

À mon avis c'est là que Windows "as a service" prendra tout son sens. Midori c'est la porte ouverte à un potentiel "Windows 365" à venir. Nos PCs ne seraient alors plus que des terminaux faisant le strict minimum, avec les applications de l'utilisateur tournant sur le Cloud et les données sur OneDrive. Pour utiliser tout ça il faudrait bien entendu acheter du stockage sur OneDrive (5 Go de données gratuites c'est peu) et s'abonner au service Windows comme avec Office dans le cadre d'Office 365. Finalement Windows 10 et sa gestion olé-olé de la vie privée sont peut-être relativement sympathiques comparé à ce qui nous pend potentiellement au nez.
3  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/11/2015 à 19:07
Ça va se faire progressivement mais je suis assez d'accord avec air-dex. Le futur de Windows est de plus en plus "nuageux".
3  0 
Avatar de psychadelic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 13:36
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Ça va se faire progressivement mais je suis assez d'accord avec air-dex. Le futur de Windows est de plus en plus "nuageux".
Et ceux qui veulent conserver une indépendance n'auront pas d'autre choix que d'utiliser Linux...
Y font tout pour...
2  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 15:39
Comme ça Microsoft pourra contrôler et fliquer tout ce qu'on installe, et si ce n'est pas à son goût, notre abonnement à son OS en ligne sera résilié et on ne pourra plus utiliser son "pc".

J'ai vraiment hâte d'y être...
3  1 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/11/2015 à 0:37
Dommage que le débat ait complètement dévié du sujet d'origine... Est-ce que Windows deviendra un "cloud OS" ? Peut-être, peut-être pas, j'en sais rien. Mais quoi qu'il en soit, il n'y pas un mot à ce sujet dans les articles de Joe Duffy ; c'est purement technique, il évoque les divers aspects de l'implémentation de Midori. Et en ce qui me concerne, c'est autrement plus intéressant que des spéculations sur la politique future de MS en ce qui concerne Windows.
2  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/11/2015 à 18:46
Citation Envoyé par air-dex Voir le message
À mon avis c'est là que Windows "as a service" prendra tout son sens. Midori c'est la porte ouverte à un potentiel "Windows 365" à venir. Nos PCs ne seraient alors plus que des terminaux faisant le strict minimum, avec les applications de l'utilisateur tournant sur le Cloud et les données sur OneDrive. Pour utiliser tout ça il faudrait bien entendu acheter du stockage sur OneDrive (5 Go de données gratuites c'est peu) et s'abonner au service Windows comme avec Office dans le cadre d'Office 365. Finalement Windows 10 et sa gestion olé-olé de la vie privée sont peut-être relativement sympathiques comparé à ce qui nous pend potentiellement au nez.
Là je pense que tu extrapoles un peu

Enfin de toutes façons, si jamais on en arrive là, rien n'oblige à rester sous Windows...
1  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 11:33
J'ai eu exactement le même son de cloche d'un ami MVP. D'après lui dans quelques années MS fournira son OS sous abonnement.
0  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 12:17
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Le futur de Windows l'informatique en général est de plus en plus "nuageux".
En effet, le cloud apporte un gros avantage : notre PC devient juste un terminal d'affichage. Avantage dans le sens où la puissance de calcul est fournie en fonction de son besoin (bye bye les machines de guerre pour regarder ses mails).
0  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 16:44
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Comme ça Microsoft pourra contrôler et fliquer tout ce qu'on installe, et si ce n'est pas à son goût, notre abonnement à son OS en ligne sera résilié et on ne pourra plus utiliser son "pc".
Faut pas exagérer... Premièrement, je doute que la politique de Microsoft soit de "virer" les clients qui n'utilisent pas que leurs services. Deuxièmement, leur intérêt dans ce genre d'orientation n'est pas de regarder ce que tu installes (ils le peuvent déjà très facilement), mais, comme tu le mentionnes, faire payer leurs services plus facilement et en réduisant le nombre de contrefaçons.

D'une manière plus générale, je comprend les craintes exprimées par la plupart des intervenants ici concernant les données personnelles et le manque de contrôle de son OS, mais il ne faut pas oublier aussi que la sécurité et le respect de la vie privée seront des arguments de vente extrêmement important dans les années à venir. Je pense, à tors peut-être, que Microsoft ne jouera pas au plus malin sur ce point là. N'oublions pas que leur grande force est la vente liée, chose plus difficile à maitriser avec les services cloud il me semble.
1  1 
Avatar de psychadelic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/11/2015 à 20:10
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
FN'oublions pas que leur grande force est la vente liée, chose plus difficile à maitriser avec les services cloud il me semble.
...
J'imagine que le système de vente par abonnement d'Adobe doit les faire tous saliver.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web