WordPress.com devient open source avec une refonte de son design
Une application de bureau est désormais disponible pour le CMS PHP

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
WordPress.com, la version entièrement hébergée de WordPress vient de subir d’importants changements partant de la refonte de son design à la sortie de nouveaux outils. WordPress est un système de gestion de contenu ou CMS libre distribué selon la licence GNU GPL version 2 par l’entreprise américaine Automattic. Écrit en PHP et reposant sur une base de données MySQL, le CMS est utilisé comme moteur de blog, mais ses fonctionnalités lui permettent également de gérer n’importe quel site web.

Sur WordPress, repose le service de publication de contenu WordPress.com. Il s’agit d’une version en ligne gratuite de la solution de publication WordPress, avec des fonctionnalités limitées. Avec cette nouvelle mise à jour, probablement la plus importante qu’ait connue la plateforme, WordPress.com est désormais entièrement séparé du logiciel de base WordPress et a été réécrit en partant de zéro.

WordPress.com offre maintenant une interface d’administration qui interagit avec WordPress comme toute autre interface tierce, via une API REST. Au lieu d’utiliser PHP et MySQL, le nouveau WordPress.com a été construit en utilisant JavaScript et un certain nombre de bibliothèques. Le nouveau service se présente comme une application web monopage (SPA). Autrement dit, il est accessible via une page web unique, ce qui permet d’éviter le chargement d’une nouvelle page lorsque vous interagissez avec l’interface. Cela permet ainsi de fluidifier l’expérience utilisateur. Construite à partir des nouvelles technologies du web, la nouvelle interface est également adaptative, ce qui signifie qu’elle devrait facilement s’adapter à n’importe quel terminal – PC, téléphones ou tablettes. Le nouveau WordPress.com vous permet de lire, écrire et gérer tous vos sites WordPress via cette interface unique.

WordPress.com a également été rendu open source sous le nom de code Calypso. Son code est disponible sur GitHub et distribué selon la licence GNU GPL version 2.

Outre la refonte subie par la version en ligne gratuite de WordPress, Automattic a publié une application de bureau qui vous permet de gérer, en un seul endroit, tous vos sites WordPress.com ou compatibles avec le plug-in Jetpack. Les utilisateurs de Mac sont les premiers à être servis, mais des versions pour Windows et Linux sont également en route. Les utilisateurs qui souhaitent être informés quand les versions pour Windows et Linux seront disponibles devront s’enregistrer sur la page de téléchargement de la version pour bureau.

En ce qui concerne l’interface de l’application Mac, elle est similaire à l’interface web de WordPress, mais maintenant, vous pourrez avoir votre blog dans votre Dock. Comme l’indique WordPress, la version de bureau vous permet de vous concentrer sur votre contenu et votre conception sans être distrait par les autres onglets ouverts dans votre navigateur. L’application Mac est disponible en téléchargement et compatible avec OS X 10.8 et les versions plus récentes.

Le plug-in Jetpack a également été mis à jour. Jetpack simplifie la gestion des sites WordPress en vous fournissant les statistiques de visiteurs ou encore des services de sécurité. Il vous aide aussi à obtenir plus de trafic. Avec la nouvelle mise à jour, le plug-in peut être utilisé pour administrer les sites WordPress.com ainsi que les sites autohébergés. « Jetpack donne maintenant à vos sites autohébergés un accès aux outils de publication et d’édition du nouveau WordPress.com ainsi qu’à l’application, avec une multitude de fonctionnalités pour accélérer, sécuriser et simplifier l’administration du site ». Parmi ces fonctionnalités, on peut noter les sauvegardes automatiques ou encore la mise à jour automatique du plug-in.

Enfin, il faut noter que WordPress alimente plus de 25 % du web. Alors, pour aider ses utilisateurs à trouver les nouveaux billets publiés avec WordPress et qui pourraient intéresser ces derniers, la plateforme a également introduit un nouvel outil baptisé Discover. L’outil est directement accessible dans le menu Lecteur, en ligne et dans l’application de bureau.

Télécharger l’application WordPress.com pour Mac ou s’enregistrer pour être informé de la sortie des versions Windows et Linux

Sources : Blog WordPress.com, GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de ces mises à jour, de l’application de bureau et des nouveaux outils ?

Voir aussi

Forum Développement Web


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de MichaelREMY MichaelREMY - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2015 à 17:38
Surprenant, mais pourquoi avoir développé une application lourde Desktop pour Wordpress ? Je n'arrive pas à comprendre ni à trouver de raison légitime... surtout maintenant je pense à ces problèmes de mise à jour à faire sur le poste de bureau en plus des mises à jour sur le site...

Suis-je le seul à penser qu'une appli desktop pour administrer wordpress est un retour en arrière des pratiques informatiques ?

Ou bien peut-être est-ce une façon de dire, d’avouer que : "ok notre admin web est une passoire, on prend moins de risque en vous offrant une version dure pour Desktop car votre ordinateur est plus sécurisé que le site web…"

En ce qui concerne l’interface de l’application Mac, elle est similaire à l’interface web de WordPress, mais maintenant, vous pourrez avoir votre blog dans votre Dock. Comme l’indique WordPress, la version de bureau vous permet de vous concentrer sur votre contenu et votre conception sans être distrait par les autres onglets ouverts dans votre navigateur. L’application Mac est disponible en téléchargement et compatible avec OS X 10.8 et les versions plus récentes.
Que c'est tiré par les cheveux......
En d'autre termes, l'utilisateur Apple-Mac ne sait pas gérer son environnement de travail, donc on lui fait un ptit truc simplet....mouaih j'y crois pas.

En plus sauf erreur, cet isolement aurait pu être fait avec un lamp/wamp et un vhost bien configuré pour avoir sur son poste l'admin en version web dans une fenêtre navigateur exlusive...
Avatar de ok.Idriss ok.Idriss - Rédacteur https://www.developpez.com
le 24/11/2015 à 20:41
Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
Surprenant, mais pourquoi avoir développé une application lourde Desktop pour Wordpress ? Je n'arrive pas à comprendre ni à trouver de raison légitime... surtout maintenant je pense à ces problèmes de mise à jour à faire sur le poste de bureau en plus des mises à jour sur le site...

Suis-je le seul à penser qu'une appli desktop pour administrer wordpress est un retour en arrière des pratiques informatiques ?
D'une part Wordpress se veux être une plateforme ouverte à des webmasters qui ne sont pas forcement des développeurs. D'autre part c'est toujours intéressant de pouvoir travailler de façon décentralisée et sans connexion internet sans pour autant être en contradiction avec la mouvance "cloud".

J'ai déjà fait l'expérience de devoir installer un wordpress en local sur le portable Windows d'un webmaster (à la base documentaliste de formation) qui voulait pouvoir travailler de façon hors ligne en local et synchroniser de temps en temps avec la version en ligne. Il m'a fallu lui installer Wamp et ça c'était vraiment pas terrible pour une techno qui se veux ouverte à un publique plus large que des développeurs (qui donc n'ont pas des machines voués à héberger des serveurs apaches, mysql ou autres).

Je pense que c'est une bonne chose et je suis convaincu qu'ils ont industrialisé la chose de telle façon à avoir qu'un seul code source pour l'interface d'administration online et locale (bon je n'ai pas de preuve à apporter pour Wordpress mais je sais que ça se pratique ailleurs chez de grands acteurs de l'informatique).

La frontière entre les applications lourdes, les applications mobiles et les applications webs devient de plus en plus mince et que plus ça va aller, plus les IHMs seront construites à partir de langages orientés descriptions tels que HTML, XML, XAML, et de plus en plus multi-terminaux et de plus en plus "connectés" et que chaque application sera elle même son propre "navigateur" en quelque sorte. Le phénomène commence déjà à apparaitre sur certaines applications Windows 10 ou Android (certaines applications android sont de plus en plus quasi identiques à la version site web responsive, et pour cause, il s'agit bien souvent de navigateurs retouchés et "déguisés" en application)...

Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
En d'autre termes, l'utilisateur Apple-Mac ne sait pas gérer son environnement de travail, donc on lui fait un ptit truc simplet....mouaih j'y crois pas.
Ca s'appel "industrialiser". Dans des projets modernes même pour des architectures logicielles plus "riches" (mettons du JEE avec du Spring, Tomcat & cie par exemple et des bdds NoSQL par exemple ou n'importe quoi d'autres) l'installation d'un environnement qu'il soit environnement de développement, d'intégration, de recette ou de production doit pouvoir se faire en un seul clique ! D'où les nouvelles tendances du DevOps avec Puppet, Chef, Docker & cie.

On en est qu'au début de l'industrialisation haut niveau mais ça va continuer en ce sens je pense... et c'est très rentable pour un projet ou les nouveaux arrivants ne vont plus perdre de jours à configurer un environnement qui marche. Et j'entends déjà dire "oulah, et on aura des devs de moins en moins compétents" mais l'objectif d'un projet c'est pas de former les gens à configurer leur environnement mais de produire des livrables le plus rentablement possible. Si on devais penser comme ça, on utiliserais encore vi avec des Makefile (troll quoi que c'est déjà de l'industrialisation en plus le Makefile), on ferait encore du C avec des sockets pour faire des webservices et la notion de "framework" nous serait totalement inconnue...
Avatar de MichaelREMY MichaelREMY - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2015 à 21:54
Citation Envoyé par ok.Idriss Voir le message
D'une part Wordpress se veux être une plateforme ouverte à des webmasters qui ne sont pas forcement des développeurs. D'autre part c'est toujours intéressant de pouvoir travailler de façon décentralisée et sans connexion internet sans pour autant être en contradiction avec la mouvance "cloud".

mais non, vous vous trompez, c'est de la décentralisation, des pas en arrières.
je ne parle pas de cloud car un site wordpress en ligne n'est pas du tout du cloud! rien à voir du tout.

décentraliser ça veut dire multiplier les charges d'intégration, de déploiement, de sécurité, les coûts de connexions, alourdir les points de contrôles...

imagineriez-vous que mysql sortes un client lourd de phpmyadmin ? Absolument pas! Que Google sortes un client lourd de gmail , non ! Que facebook fasse cela , surtout pas !

Aucun administrateur censé ne peut confirmer que décentraliser la gestion d'un site est une bonne chose , surtout que là ce sont vraiment des arguments de "marketing neuneu" qui sont avancés !!

Je serai curieux de savoir comment se passe l'application lourde (la desktop) quand on a deux sites wordpress à gérer par deux personnes différentes et comment est alors la gestion collaboratives d'un seul site ? cela est très "casse-gueule » avec le protocole REST à une transaction au lieu du protocole SOAP à plusieurs phases...
Avatar de ok.Idriss ok.Idriss - Rédacteur https://www.developpez.com
le 24/11/2015 à 22:21
Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
imagineriez-vous que mysql sortes un client lourd de phpmyadmin ? Absolument pas! Que Google sortes un client lourd de gmail , non ! Que facebook fasse cela , surtout pas !
Je tombe des nues

PHPMyAdmin c'est pas le client exclusif de MySQL loin de là (je suis même pas sûr que ce soit officiellement MySQL qui le maintienne). Des clients lourds pour les SGBDR avec possibilité de connexion distante en TCP/IP, il en existe un nombre incalculable voyons. A commencer par la version client shell.

Et même PHPMyAdmin peux s'installer sur une autre machine et se connecter à distance à MySQL !

Et les client POP/IMAP pour les mails c'est pareil, et les applications mobiles sur smartphone pour gmail, etc idem pour Facebook, Twitter & cie (y-a même une version Mac OS de Twitter pour infos).

Et dé-trompez-vous aussi au sujet du cloud : avoir des applications en lignes permettant d'éditer du logiciel, ça n'est pas l'intégralité du cloud mais ça en fait partie. Dans une certaine mesure, Wordpress rentre dans ce modèle...

Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
Je serai curieux de savoir comment se passe l'application lourde (la desktop) quand on a deux sites wordpress à gérer par deux personnes différentes et comment est alors la gestion collaboratives d'un seul site ?
Pour la publication de contenu de façon collaborative avoir un wordpress en local n'est peut être pas toujours une bonne solution (quoique ça peux se discuter, éditer en local ne signifie pas qu'on va écraser toute l'instance de wordpress en ligne), mais ce n'est pas le seul cas d'usage : une refonte d'un thème par exemple, ça peux s'avérer utile d'avoir un environnement local pour faire des tests avant.

Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
cela est très "casse-gueule » avec le protocole REST à une transaction au lieu du protocole SOAP à plusieurs phases...
ça n'a strictement aucun rapport, ni même aucun sens

REST n'est pas un protocole, le protocole c'est HTTP(s), REST est une "philosophie", un style architectural. Que ce soit du REST ou du SOAP, il peux y avoir plusieurs aller/retour notamment lorsqu'il s'agit de webservices authentifiés avec du oAuth par exemple, ce qui distingue les deux c'est la notion de "high/low coupling" au niveau des contrats d'interfaces. Aucun lien avec des transactions qui plus est (un webservice REST peux ouvrir plusieurs transactions avec un SGBDR ou aucune d'ailleurs).

Et bref, ça n'a aucun rapport avec le débat sur le fait de travailler en local et d'industrialiser/simplifier les environnements de travail. Non seulement, on s'écarte complètement du sujet mais c'est un sujet que vous ne semblez pas maitriser du tout

Pour en revenir au sujet initial : ça ne change rien d'avoir cette version Mac si ce n'est de simplifier ce qu'on pouvais déjà faire avec un Wamp et une instance de Wordpress en local. Et c'est tant mieux... Après si cette version logicielle ne permet pas de travailler en local par contre, on peux s'interroger sur son utilité
Avatar de nevada51 nevada51 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/11/2015 à 9:23
Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
imagineriez-vous que mysql sortes un client lourd de phpmyadmin ? Absolument pas!
Euh oui, ça s'appel mysql workbench, et c'est même le client officiel maintenu par oracle: https://www.mysql.fr/products/workbench/
Avatar de Dgamax Dgamax - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/11/2015 à 9:29
Le client lourd n'est qu'une webview de calypso rajoutant un gestionnaire de notification.
Avatar de MichaelREMY MichaelREMY - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/11/2015 à 9:55
Citation Envoyé par ok.Idriss Voir le message
Je tombe des nues
...
ça n'a pas été dit, mais Microsoft avait déjà fait un client lourd pour Wordpress qui était inclu dans les outils windows live collection,cela s'appelait windows live writer je crois. Le projet a été annulé peut de temps après, 1 année je crois.
Avatar de acx01b acx01b - Membre averti https://www.developpez.com
le 22/12/2015 à 22:28
salut, je n'y crois pas du tout. Et wordpress.com n'a rien à voir avec wordpress :

c'est un wordpress installé avec des interfaces de gestion/modifications prédéfinies à peine configurables (et faut payer pour en avoir 15 au lieu de 3) et qui tout au plus permettent d'ajouter 3 <div> une <img> et un <style>, oubliez et les plugins que vous faites vous-mêmes qui utilisent javascript et php..

et donc non wordpress ne permettra pas de faire des plugins j'en suis convaincu. tout au plus ils permettront que la communautauté choisisse 50 plugins de plus un peu plus configurables (d'où l'idée de rendre le code des plugins déjà installés et du moteur wordpress opensource : pour que la communauté de worpress.com puisse programmer une interface de gestion avec 500 boutons au lieu de juste 5).

la seule chose qui marche à peu près bien sur worpdress.com c'est le débit/ le traffic / la latence qui ne varie pas quand vous avez 10000 visiteurs/jour (elle reste à 1seconde quelque soit le nombre de visiteurs).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil