Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google : "Il y a beaucoup de raisons pour que nous ne devenions jamais Microsoft"
Ses co-fondateurs expliquent leur stratégie pour l'avenir

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  0 
Lors d'une table ronde au siège de New-York de la compagnie, Sergey Brin, le cofondateur, et Eric Schmidt, le Vice-président de Google, qui ne font que de très râres apparitions publiques, ont décidé de revenir sur la stratégie de leur entreprise. Et les critiques qui lui sont faites.

Google se diversifie dans de nombreux projets (systèmes d'exploitations, applications, bibliothèque en ligne... agence matrimoniale, etc.). Pourtant, l'entreprise, qui connait la plus forte croissance du secteur informatique sur 2009, fonde sa progression constante sur le même centre de profit que depuis sa création : la publicité. Plus de 90% de ses revenus sont issus des fameux Ad-Words (mots-clefs publicitaires).

Il semble donc tout naturel que les deux actionnaires imaginent l'avenir avec un Internet encore plus présent qu'aujourd'hui dans nos modes de vie. "Je pense que le modèle du Cloud Computing est le meilleur modèle pour l'avenir des applications", croit Brin, "Pensez à toutes ces mises à jour... auxquels vous n'aurez plus à penser"

Croyance ou prévision, Brin et Schmidt promettent de tout faire pour que cette hypothèse se réalise.

Y compris dans le milieu professionnel, qui représente un potentiel de croissance énorme : "[en 2004] les webmail étaient vus comme un jouet", argumente Brin, "Avec Gmail, [nous] sommes allés beaucoup plus loin que la concurrence, en offrant une technologie qui était capable de traiter une grande quantité de données dans le Cloud". Sous-entendu : le résultat a été l'adoption du mail par les professionnels.

Schmidt et Brin entendent visiblement faire de même avec les Googles Apps (suite d'applications, notamment bureautiques, hébergée sur Internet), voire avec Picassa.
Ssur le service de partage d'images, Brin ne donne cependant pas plus de précisions sur ce qu'il entend par "application professionnelle" ni sur la manière dont celle-ci émergera.

Mais le cœur de métier de Google reste la recherche. Les deux hommes ne l'oublient à aucun moment : "La recherche a besoin d'être améliorée... et plus vite" assène Schmidt. Brin confirme. Il aimerait trouver beaucoup plus de fonctionnalités que celles qui existent actuellement sur le portail. On peut donc s'attendre à l'arrivée rapide d'une suite de nouveautés, dans la lignée de la dernière en date : Quick View.


Sergey Brin, Image Wikipedia

Face aux critiques de plus en plus nombreuses sur la domination de Google sur de nombreux domaines du Net (peurs particulièrement exacerbées en Europe avec le projet de numérisation des livres Google Books) et sur l'utilisation des données récoltées par l'entreprise, Schmidt tente de rassurer, emphatique : “Si nous rentrions dans une pièce où la lumière du Diable nous frappait de plein fouet et que nous en ressortions avec des stratégies maléfiques, soyez sûr qu'à cet instant précis nous serions détruits. Parce que la confiance serait détruite".

Pas sûr que la tirade rassure les personnes qui s'inquiètent des problèmes de confidentialité.
Mais les deux compères ont un deuxième argument. L'utilisation de l'Open Source (notamment pour Chrome OS ou Android) serait un gage de sécurité pour les utilisateurs.

Il y a beaucoup de raisons pour que nous ne devenions jamais Microsoft” lache Schmidt.

Brin acquiesce et précise “A l'heure qu'il est, Chrome OS (le futur système d'exploitation gratuit de Google, toujours en cours de réalisation) a une part de marché de 0%, tout simplement parce qu'il n'est pas encore diffusé. Imaginez un scénario où nous arrivions à gagner 80% de part de marché avec un produit gratuit, ce qui je le précise tout de suite, est hautement improbable. Imaginez maintenant que nous allions dans l'antre du Diable et que nous décidions d'un coup de tout changer. Un concurrent pourrait de toute façon prendre le code source du produit et le proposer selon notre ancien Business Model fondé sur la gratuité alors que notre nouveau business model payant modrait la poussière. C'est pour cela que l'Open Source procure une protection [aux consommateurs contre les monopoles]”.

Avec tous ces projets, la compagnie continue à embaucher mais "pas autant que par le passé", souligne Brin, "cela nous permet de digérer un peu tous les changements que nous avons réalisés ces dernières années".

Petite précision. En période de récession, dans la bouche de Brin, "pas aussi vite" veut dire :"Je ne suis pas sûr que nous arrivions un jour à doubler notre effectif actuel" (sic).

Google a-t-il jamais entendu parler du mot "crise" ?

Lire aussi :

La Rubrique Emploi de Développez.com
Celle du Développement Web (actu, tutos, forums)
Les Solutions d'entreprise sont aussi sur Développez
Tous les Systèmes d'exploitations ont leur rubrique (actu, forum, tutos) sur Développez.com

La très difficile définition du Cloud "Computing" fait débat

Et vous ? :

Que pensez-vous des réponses apportées par les fondateurs de Google aux interrogations qui entourent leur société ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Louis Griffont
Inactif https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 13:14
C'est de la com' rien de plus !
1  0 
Avatar de entreprise38
Inactif https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 13:21
Disons que si Google n'arrive pas à devenir un Microsoft, il risque de devenir quelquechose de bien pire
Le coup du "Imaginez un scénario où nous arrivions à gagner 80% de part de marché avec un produit gratuit, ce qui je le précise tout de suite, est hautement improbable. Imaginez maintenant que..." m'a bien fait rire, c'est n'importe nawak.
1  0 
Avatar de *alexandre*
Inactif https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 13:49
Pour une entreprise comme google choisir l'open source pour quelqu'uns des produits qu'ils développent et développeront dans le futur est de dépenser différement dans la R&D des produits.

Cela empêche d'avoir des développeurs qui partiront de leur boite dans quelques années et ne plus avoir de gens pour faire le transfert de compétence sur les produits interne vue que les frameworks sont utilisés par le public et les sources accessibles et enseigné dans les écoles ...

Lorsque ceci est indisponible les compétences deviennent plus rare et les développeurs vont couter beaucoup d'argent pour se familiarisé avec les produits *in house*

Un point qui me fait sourire est lorsqu'ils citent le fait qu'un concurrent pourrait piquer leur(s) code(s) source(s). Google ne semble pas avoir un nombre tellement important de concurrent, et il semble peut probable que des newcomers puissent avoir les reins assez solide pour entrée en compétition avec eux sur un créneau qu'il domine depuis 10 ans (c'est déjà combien le chiffre d'affaire de google ?) .
1  0 
Avatar de Braillane
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 14:12
Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
Disons que si Google n'arrive pas à devenir un Microsoft, il risque de devenir quelquechose de bien pire
Qu'est ce qui te fait dire ça? Que veut dire "devenir un microsoft"? Google à des méthodes très très différente de se développer, je ne dis pas que c'est forcément meilleur mais c'est complètement différent. Je ne vois pas pourquoi Google changerais tt leur business plan pour essayer d'imiter Microsoft alors que leur modèle économique marche très bien comme il l'est.
Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
Le coup du "Imaginez un scénario où nous arrivions à gagner 80% de part de marché avec un produit gratuit, ce qui je le précise tout de suite, est hautement improbable. Imaginez maintenant que..." m'a bien fait rire, c'est n'importe nawak.
Je ne comprend pas trop ce que t'as fait rire...Je vois rien d'absurde ou de risible...
Citation Envoyé par *alexandre* Voir le message
Un point qui me fait sourire est lorsqu'ils citent le fait qu'un concurrent pourrait piquer leur(s) code(s) source(s). Google ne semble pas avoir un nombre tellement important de concurrent, et il semble peut probable que des newcomers puissent avoir les reins assez solide pour entrée en compétition avec eux sur un créneau qu'il domine depuis 10 ans (c'est déjà combien le chiffre d'affaire de google ?) .
La je pense que tu as mal interprété. Je pense que ça voulait dire que si il rendait chrome OS payant et propriétaire, n'importe qui pourrait reprendre les sources et le diffuser gratuitement. Du coup les gens serait beaucoup plus intéressé par qqchose de gratuit et Google serait concurrencé par qqchose qu'il a lui meme crée... autant se tirer une balle dans le pied... Je ne vois pas encore une fois ce qu'il y a de risible dans cette réflexion
1  0 
Avatar de publicStaticVoidMain
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 14:35
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
[B][SIZE="4"]
Google se diversifie dans de nombreux projets (systèmes d'exploitations, applications, bibliothèque en ligne... agence matrimoniale, etc.).

L'agence matrimoniale est un Poisson d'avril qui date de 2007. Quand on essaie "d'uploader son soi disant profil ", on obtient ca :

Profile Upload Rejected

You gave it your best shot, but things don't always turn out how you expected. This is because you either:

1. Fell for our April Fool’s joke, in which case ha ha, wasn't that amusing and harmless and mostly in good taste and not all psychologically damaging under various and sundry aspects of contemporary tort law, please don't sue us; or

2. Are genuinely enjoying, or least momentarily tolerating, our April Fool’s joke and wanted to surf your way into its every last nook and cranny, in which case

1. ...ha ha, wasn't that amusing and harmless and mostly in good taste and not all psychologically damaging under various and sundry aspects of contemporary tort law, please don't sue us; and/or

2. you might want to take a trip down our April Fool’s memory lane, here or here or here. Enjoy.

1  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 15:38
Citation Envoyé par publicStaticVoidMain Voir le message
L'agence matrimoniale est un Poisson d'avril qui date de 2007. Quand on essaie "d'uploader son soi disant profil ", on obtient ca :
Bah voila... la blague est éventée maintenant
1  0 
Avatar de Skyounet
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/10/2009 à 23:28
Citation Envoyé par Braillane Voir le message
leur modèle économique marche très bien comme il l'est.
Un modèle économique chez Google ?
Avec des revenus à 90% générés par les pubs je sais pas si on peut parler de modèle économique. Y'a qu'à voir Youtube qui commence seulement à devenir rentable.
1  0 
Avatar de publicStaticVoidMain
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/10/2009 à 23:52
Citation Envoyé par Skyounet Voir le message
Un modèle économique chez Google ?
Avec des revenus à 90% générés par les pubs je sais pas si on peut parler de modèle économique. Y'a qu'à voir Youtube qui commence seulement à devenir rentable.
En tout cas, c'est le seul qui ait vraiment marché !!
1  0 
Avatar de Deadpool
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/10/2009 à 22:07
Citation Envoyé par Skyounet Voir le message
Un modèle économique chez Google ?
Avec des revenus à 90% générés par les pubs je sais pas si on peut parler de modèle économique. Y'a qu'à voir Youtube qui commence seulement à devenir rentable.
Ben à partir du moment où ça leur permet d'exister en tant qu'entreprise, tu veux appeler ça comment?
1  0 
Avatar de Skyounet
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/10/2009 à 23:35
Citation Envoyé par Deadpool Voir le message
Ben à partir du moment où ça leur permet d'exister en tant qu'entreprise, tu veux appeler ça comment?
Oui oui je sais, mais au final si on y regarde de plus près Google c'est plus un annonceur en pub qu'une entreprise informatique.

Mais bon ils ont surement une idée derrière la tête, tu ne peux pas créer un OS mobile et un OS netbook juste pour le fun.
1  0