Internet des Objets et respect de la vie privée peuvent-ils aller de pair ?
Eve Maler livre son analyse de la question

Le , par Victor Vincent

21PARTAGES

7  0 
Pensez vous que l'IdO et le respect de la vie privée puissent aller de pair ?
Les avancées technologiques nous plongent dans un monde dans lequel nos façons de vivre peuvent être imaginées presque sans limites. Avec l'Internet des Objets (IdO), ce qui semblait être autrefois de la science-fiction est maintenant une réalité et deviendra prochainement la norme. C’est en tout cas le point de vue d’Eve Maler, vice-présidente du service innovation et technologies émergentes chez ForgeRock.

De nos jours, il n'est pas difficile d'imaginer un monde dans lequel notre voiture, sur le chemin du domicile, parle à notre thermostat, garantissant ainsi qu'il soit chauffé à notre arrivée. On peut également imaginer que notre réfrigérateur commande automatiquement les aliments dès qu'il commence à en manquer. Cependant, alors que tant d'aspects de nos vies sont connectés, comment peut-on en profiter sans mettre en péril notre sécurité ou le respect de notre vie privée ? C’est la question à laquelle Maler a tenté d’apporter une réponse en s’appuyant sur cinq faits importants relatifs à l'émergence de l'Internet des Objets et son incidence sur notre vie privée.

1. Des sommes colossales investies dans l'Internet des Objets entraineront une croissance exponentielle de ce dernier

Selon les récentes estimations, on s'attend à ce que l'investissement mondial dans l'Internet des Objets représente 7,3 milliers de milliards de dollars d'ici 2017, a affirmé Eve Maler. De nombreuses sociétés explorent de manière intensive de nouveaux projets collaboratifs et créatifs sur l'IdO pour s'implanter sur le marché et pour devenir plus compétitives, poursuit Maler qui cite l’Apple Watch comme exemple d’un objet connecté qui peut servir non seulement dans le cadre d'une activité physique, mais également pour la recherche médicale.

2. Cette croissance aura des répercussions sur le respect de la vie privée

Alors que les sociétés ont de plus en plus recours à l'Internet des Objets pour fournir des services personnalisés, les consommateurs peuvent raisonnablement craindre que le respect de leur vie privée soit compromis d’après Eve Maler. À cet égard, elle estime que l'IdO fait face à des problématiques uniques, car les entreprises doivent avoir accès aux données personnelles des utilisateurs afin de fournir les services auxquels ces derniers s'attendent de plus en plus. En même temps, l'expérience du respect de la vie privée à laquelle sont habitués les utilisateurs d’Internet en navigant à travers des sites Web n'est tout simplement pas transposable dans le cas d'un grand nombre d'appareils de l'Internet des Objets, estime Maler. Elle donne en effet l’exemple d’une ampoule intelligente qui ne disposerait nullement de cases à cocher permettant de restreindre certaines choses ou d’en autoriser d’autres.

3. L'Internet des Objets continuera à se développer si des protocoles adaptés sont offerts

Alors que de plus en plus d'objets et d'appareils acquièrent la capacité de communiquer entre eux, la vice-présidente du service innovation et technologies émergentes de ForgeRock fait remarquer que les sociétés doivent s'atteler à une tâche monumentale : celle consistant à s'assurer qu'elles peuvent donner aux utilisateurs le contrôle de leurs données personnelles, même si ces données sont collectées et gérées parmi des millions de réseaux sur lesquels de nombreux appareils sont connectés. Les utilisateurs doivent également pouvoir contrôler le partage des données de l'Internet des Objets afin de pouvoir partager ces données, entre autres avec leur famille et leurs amis, de manière pratique et ordonnée ou être en mesure d’en interdire le partage avec d’autres. Dans ce but, des protocoles de l'Internet des Objets doivent offrir une approche cohésive de la gestion de l'identité afin de garantir que les liaisons entre appareils, utilisateurs et services du Cloud sont correctement établies aux bons moments, qu'elles sont basées sur des accords de confidentialité justes et que leur suppression est effectuée lorsque les parties concernées en font la demande.

4. Le contrôle des données par les utilisateurs est possible ?

Un organisme de normalisation nommé Kantara Initiative promeut plusieurs initiatives, dont l'Identities of Things Discussion Group (groupe de discussion sur l'identité des objets) et l'User-Managed Access (UMA) Work Group (groupe de travail sur le protocole UMA), afin d'apporter des solutions au problème de partage de données, affirme Eve. En effet, UMA est un nouveau protocole conçu dans le but d'offrir aux utilisateurs un point de contrôle unifié pour autoriser l'accès aux services et aux données personnelles, quel que soit l'emplacement où ces ressources se trouvent en ligne. Par exemple si Alice possédait une « voiture connectée » à l'Internet des Objets, elle pourrait l'intégrer dans son tableau de bord de partage en ligne prenant en charge le protocole UMA, sur lequel elle aurait la possibilité de configurer une préférence de partage afin de laisser son fils Jacob conduire la voiture, sans lui donner accès au coffre.

5. Les sociétés peuvent garantir le respect de la vie privée ?

D’après Eve Maler, la manière la plus pratique de protéger la vie privée consiste à utiliser des plateformes et des normes ouvertes cohérentes et bien validées permettant d'établir des connexions sécurisées et acceptées par l'utilisateur entre les appareils, les services et les applications. Cela est primordial pour profiter au maximum de l’IdO, car c’est seulement après que les utilisateurs auront l'impression d'avoir le contrôle sur leurs informations, nous pourrons vraiment entrevoir la totalité du potentiel de tout ce que cette technologie a à offrir, conclut Maler.

Source : Global Security Mag

Et vous ?

Quel est votre point de vue sur cette question ?

Voir aussi

la rubrique Actualité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uranne-jimmy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 9:27
Pour moi sur le papier, les moyens de se prémunir d'abus sur la vie privée sont simple :
Ne pas refaire les mêmes erreurs et établir des cadres de loi avant ou en parallèle à l'innovation. Nous avons de quoi faire les lois, nous avons tout un tas d'organisme privée qui sont prêts à faire leurs beurres sur l'accréditation d'objets connectés. Avec Internet on avait brûlé les étapes, il faut éviter de refaire la même chose.
Dans l'absolu, je trouve important que les données collectés soient limité à une utilisation précise et que l'utilisateur soit en droit de choisir quelles données il autorise à passer, et qu'est ce que ces données feront une fois sorties. Si je ne veux pas être géolocalisé, alors ma maison ne chauffera pas quand je m'approcherais de chez moi, mais j'aurais eu la liberté de faire ce choix.

Juste comme ça, pour le coup de l'ampoule qui n'a pas de case à coché : qui dit connecté dit capable de communiquer et d'interagir avec un smartphone ou quelque soit d'autres qui permette de définir des paramètres, le plus dur dans l'histoire c'est de rendre la chose accessible à l'utilisateur.
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 11:30
je pense que le problème est plus vaste que cela, car tant qu'elle s'appuie sur de la technologie elle peut être détournée. Ainsi les Beacons d'Apple peuvent être exploités pour vous pousser de la pub Android...

Mais quand McDoc vous propose de gagner 100.000€ contre vos coordonnées complète et une photo qui "représente uniquement sa propre personne de face et ne comporte pas de texte, ni de marque. Le visage du participant sur la photographie devra être visible"....à quoi peut service cette collecte d'information ?

Existe-il un lien entre les multiples caméras de surveillance présentes dans les MacDo et cette collecte de photos ? Avec les progrès certains dans les logiciels de reconnaissance faciale, votre visage sera-t-il votre nouveau traqueur publicitaire (si ce n'est plus) ? Quel est le prix de votre identité ? Réfléchissez-y deux fois avant de vous inscrire dans ce genre de concours.

https://www.mcdonalds-monopoly.fr/reglement
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 11:35
Choisir entre les rootkits professionnelles et les trojans artisanaux (en bon english)?
L'antivirus laissera passer, je ne le saurais même pas, même si le système prend déjà cela en considération.
L'âge d'or de l'espionnage industrielle? (Peut-être...)
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 12:41
Je pense que tout ça c'est avant tout le fantasme des lobbying et autres groupes marketing qui rêvent de publicités en masses, très ciblées, hyper optimisées et pour faire du fric à gogo !

A mon sens il y a énormément de choses qu'on ne verra jamais arriver donc des interrogations inutiles

1) Il y a les IoT qui seront liés a un phénomène de mode, qui vont s'estomper. Par exemple la montre connectée qui sert à faire pleins de choses complétement inutiles et sans plus-values. Les vêtements connectés (le fameux slip connecté qui va s'allumer de toutes les couleurs lorsqu'il sera temps de la laver ) ou le papier cul intelligent qui vous enverra un mail disant "hé ! fait gaffe, tu m'as ré-enroulé après usage sans faire attention" ) Le pire c'est qu'aujourd'hui on essaye de connecter tout est n'importe quoi en espérant que ça va révolutionner le monde et il y a des trucs qui sont a mourir de rire ! En réalité il n'y a quasiment pas de besoin derrière tout ça.

2) La conjoncture économique fait qu'on est pas prêt, financièrement parlant, pour cet internet des objets. Très peu de monde investira de grosses sommes d'argent, par exemple, dans la maison connectée pour économiser des broutilles. Les normes énergétiques des habitations RT2012 et celles qui arrivent créaient un déséquilibre de moins en moins intéressant entre investissement nécessaire et économie d'énergie.
Exemple : votre maison est RT2012 et vous consommez pour 90€/mois d'énergie. Seriez vous prêt à investir 5000€ (prix imaginable) dans un système de maison connectée pour faire un gain de 20% (probable) sur votre conso ? Il vous faudrait 23 ans pour amortir votre investissement et commencer à économiser vos 20% soit 18€/mois... dit comme ça, ça fait mois vendeur ! Soyons franc personne ne le fera à moins que ça ne coûte quasiment rien bien sur !

3) Nos infrastructures ne sont pas adaptées car pour un très très très grand nombre de foyer si vous avez votre PC + smartphone + décodeur TV + console + deux trois trucs connectés et bien vous vous retrouvez avec une connexion à 1Mo voir moins que ça, tellement votre bande passante va être à plat !

Je crois que l'IoT destiné au particulier ne décollera pas car on en a pas besoin et personne n'acceptera, ne serait ce que par simple gestion et tenue de vos comptes bancaires, que le frigo connecté fasse une commande au supermarché tout seul ou que votre matelas vous passe une commande de renouvellement dans une boutique de literie une fois usée. Le jour où nous serons riche alors là oui, ce sera possible mais à ce jour les gens vont changer de matelas lorsqu'ils le peuvent et non quand ils le souhaitent. Ils changent de pneus de voiture une fois qu'ils sont vraiment usés et pas avant. Il suffit de regarder comment nous gérons notre vie pour comprendre que jamais on va confier à un objet connecté le choix de commander à notre place ! Donc celui-ci ne servira a rien si ce n'est de proposer des choses sur son écran et tout le monde s'en foutra royalement dans les mois qui suivrons. Il finira déconnecté car il gênera la TV en plus...

En revanche l'IoT pour la Médecine/Industrie/Ecologie ça oui, ça va décoller mais les questions de la vie privé sont moins sensibles.
Demain, les emballages plastiques pourraient avoir des tags RFID ou NFC pour permettre leurs recensements dans la nature et assurer ainsi un meilleur recyclage. Dans certaine ville, la collecte des déchets ménager collectifs est déjà optimisé avec des containers connectés qui connaissent leurs pourcentages de remplissage. Le trafic routier pourra être optimisé grâce à votre géolocalisation en direct. Les voitures connectaient aux assurances et permettant d'ajuster le prix de celle ci en fonction de votre conduite et encore, quid du vrai conducteur puisque vous avez le droit de prêter votre voiture ! Des patients pourront être surveillés en temps réel et a distance etc... Mais notre vie privé est beaucoup moins impactée et pas beaucoup plus qu'aujourd'hui.

Tout ça pour dire que les questions me semblent très prématurées !

C'est comme ci je disais : "Comment va se passer ma première rencontre avec un extraterrestre ?" Mouais.... des questions je peux m'en poser beaucoup si tant est que je rencontre, un jour, un vrai extraterrestre.
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 15:11
Je crois que l'IoT destiné au particulier ne décollera pas car on en a pas besoin et personne n'acceptera, ne serait ce que par simple gestion et tenue de vos comptes bancaire, que le frigo connecté fasse une commande au supermarché tout seul ou que votre matelas vous passe une commande de renouvellement dans une boutique de literie une fois usée. Le jour où nous serons riche alors là oui, ce sera possible mais à ce jour les gens vont changer de matelas lorsqu'ils le peuvent et non quand il le souhaite. Ils changent de pneus de voiture une fois qu'ils sont vraiment usés et pas avant.
Tu oublie l'intégration forcée, aujourd'hui trouve moi une télé UHD qui ne soit pas une smart TV ? Trouve moi une voiture de 2013 et > qui n'a pas d'ordinateur de bord !

Sa seras pareil avec les frigo et les machines a lavée, ils vendrons que des models connectés.
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 16:18
Imaginer un seul instant que des lois (ou mieux l'éthique ) va limiter l'usage des informations collectées ou fournies par les utilisateurs, c'est juste de la naïveté à l'état pure!!!

Il est évident que l'internet des objets promet un enterrement de 1ère classe de la vie privée sous quelque forme que ce soit. Et inutile de l'imaginer dans un avenir lointain, on en voit déjà des exemples aujourd'hui!!!
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 16:45
Salut sazearte,
Ta remarque est intéressante mais non, non, je n'ai pas oublié la vente forcée

En ce qui concerne les voitures, tu as raison de dire qu'elles seront toutes connectées un jour. Seulement, pour être connectées, elles devront l'être au travers de ton téléphone portable car il faut bien qu'il y ait un abonné du réseau internet/mobile qui paye derrière ça.
Rien n'empêchera une personne lambda de refuser la connexion entre son portable et la voiture.

Aujourd'hui, c'est le cas avec les kit main libre Bluetooth, si tu n'acceptes pas la connexion depuis ton téléphone alors rien ne fonctionne.

En ce qui concerne tous les appareils Ménager/HighTech connectés, tu as également raison de le dire, tous les modèles sans exceptions seront équipés d'un moyen de connexion mais ce sera pareil, rien ne t'obligera a entrer la clé wifi de ta box pour que l'objet se connecte.

Aujourd'hui, c'est le cas avec les imprimantes wifi, si tu n'entres pas ta clé wifi alors rien ne fonctionne.

Ma télé, assez récente, peut être connectable mais je n'ai pas mis de câble réseau dessus car la raison principal est que mis à part manger ma bande passante ça ne m'apporte aucune plus-values.

Pour en revenir au sujet, je pense que tout ce qu'on peut lire dans les IoT c'est plus le rêve de quelques uns que la réalité de tous les jours. Regardez le flop monumental des lunettes a réalité augmentée, c'est franchement un outil techniquement impressionnant, il faut l'avouer ! Mais malheureusement, il n'y a pas de réel besoin derrière et aujourd'hui on cherche a quoi elles pourraient bien servir ! On a créer l'offre et maintenant on cherche la demande. C'est pareil pour les montres connectées, c'est à la pointe de la technologie mais quoi faire avec ?

Sur le net on trouve des choses du genre :
La bague connectée, pour tout commander à distance
Le collier pour chien, histoire de ne pas égarer Médor
Archos Music Beany, le combo casque-bonnet
Le portefeuille qui aboie s’il est oublié


Franchement ! C'est pas vraiment ce que j'appelle une révolution du genre :
Selon les récentes estimations, on s'attend à ce que l'investissement mondial dans l'Internet des Objets représente 7,3 milliers de milliards de dollars d'ici 2017, a affirmé Eve Maler
Soit Eve Maler a bue !
Soit Eve Maler nous fait une vaste plaisanterie !
Soit et c'est à ça que je pense c'est un fantasme dont beaucoup rêvent !
Soit on nous parle d'autres choses !

Y a t-il un besoin ? C'est sur, dans un monde capitaliste comme le notre, on essayera de créer la demande coûte que coûte mais il y aura le problème du prix et de la rentabilité derrière ça.

Salut NSKis, toi tu penses qu'on est déjà dedans (tu peux me citer un exemple d'IoT ?)
Moi je pense que l'IoT grand public va être un flop légendaire et personne n'adhérera car il n'y a pas de besoin ou de demande.

En revanche, je me répète quand même : L'IoT qui va décoller bientôt, c'est celui de la Médecine/Industrie/Ecologie mais notre vie privé est beaucoup moins impactée et pas beaucoup plus qu'aujourd'hui.

Après on verra bien ! Peut être que je me trompe.
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 18:57
Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
Salut sazearte,
Ta remarque est intéressante mais non, non, je n'ai pas oublié la vente forcée

En ce qui concerne les voitures, tu as raison de dire qu'elles seront toutes connectées un jour. Seulement, pour être connectées, elles devront l'être au travers de ton téléphone portable car il faut bien qu'il y ait un abonné du réseau internet/mobile qui paye derrière ça.
Et que penses-tu de la kindle 3G d'amazon où c'est amazon qui paye la 3G?

Est-ce que, même aujourd'hui, si un constructeur de télé met une puce 3G dans sa télé et en paye la connexion on a moyen de le savoir? Cette connexion serait rentabilisée grâce à la vente de nos données personnelle... Acceptée par l'utilisateur par l'acceptation forcée des conditions générales de vente évidement. Pas question de faire quelque chose d’Illégal voyons.

ça fait un peu théorie du complot mais c'est complètement réalisable et envisageable.

Je pense qu'effectivement, in fine, on en peut que perdre le Contrôle de notre vie privée.
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 19:17
Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message


Salut NSKis, toi tu penses qu'on est déjà dedans (tu peux me citer un exemple d'IoT ?)
Moi je pense que l'IoT grand public va être un flop légendaire et personne n'adhérera car il n'y a pas de besoin ou de demande.

En revanche, je me répète quand même : L'IoT qui va décoller bientôt, c'est celui de la Médecine/Industrie/Ecologie mais notre vie privé est beaucoup moins impactée et pas beaucoup plus qu'aujourd'hui.

Après on verra bien ! Peut être que je me trompe.
Les exemples ne sont peut être pas encore courants en France, mais il y a plusieurs exemples à l'étranger:

- L'assurance qui assure ta voiture qui te proposes de l'équiper d'un mouchard (genre boite noire des avions de ligne) contre un rabais. Sans allez chercher très loin, une assurance a fait cette "offre" à destination des jeunes conducteurs en Suisse (en cas d'accident, analyse du mouchard >>> "Cher Monsieur, vous faisiez un excès de vitesse lors de l'accident" >>> "Votre responsabilité dans l'accident est engagée" >>> "Lisez les conditions en petits caractères de votre contrat" >>> "l'assurance ne prendra pas en charge la totalité des frais" >>> Bingo!!!

- La mutuelle santé qui te propose un bracelet analysant ton quotidien (nombre de pas dans la journée, dépenses de calorie, etc) contre un rabais... Prochaine étape? "Monsieur, vous ne faisiez pas assez de sport! Vos problèmes cardiaques sont de votre seule responsabilité, blabla..."

- Sans parler de ton téléphone mobile qui te géolocalise en permanence, des "cartes fidélité" de tel ou tel magasin qui permet d'enregistrer l'ensemble de tes achats (Aux USA, une étude a démontré que les grandes chaînes de magasins pouvaient détecter qu'une cliente était enceinte avant même que cette dernière le sache, uniquement en analysant ses achats)

L'IoT ne se résume pas à avoir une puce RFID implanté dans une fesse
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/11/2015 à 22:58
+1
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Et que penses-tu de la kindle 3G d'amazon où c'est amazon qui paye la 3G?
ça fait un peu théorie du complot mais c'est complètement réalisable et envisageable.
Effectivement ça ne relève pas du complot car c'est, comme tu le dis, complètement réalisable. Je viens de lire la description de cette liseuse http://www.amazon.fr/dp/B00QJDRVTU?t...l_7lrjlkelz5_b et je dois avouer que je n'aurai pas imaginer que Amazon prenait en charge l'abonnement 3G. Par contre je remarque que cette pratique tourne en circuit fermé pour assurer sa rentabilité. La connexion 3G ne peut servir qu'a aller acheter un livre au format Kindle et à rien d'autre donc Amazon s'auto-rembourse l'abonnement 3G (débit 3G = achat d'un livre numérique). Dans le cadre des IoT il faudrait vraiment que nos informations de vie privé aient une sacrée valeur et qu'une société fasse mouche à chaque fois sur notre dos pour pouvoir rentabiliser un tel système ?

+1
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
- L'assurance qui assure ta voiture qui te proposes de l'équiper d'un mouchard (genre boite noire des avions de ligne) contre un rabais. Sans allez chercher très loin, une assurance a fait cette "offre" à destination des jeunes conducteurs en Suisse (en cas d'accident, analyse du mouchard >>> "Cher Monsieur, vous faisiez un excès de vitesse lors de l'accident" >>> "Votre responsabilité dans l'accident est engagée" >>> "Lisez les conditions en petits caractères de votre contrat" >>> "l'assurance ne prendra pas en charge la totalité des frais" >>> Bingo!!!

- La mutuelle santé qui te propose un bracelet analysant ton quotidien (nombre de pas dans la journée, dépenses de calorie, etc) contre un rabais... Prochaine étape? "Monsieur, vous ne faisiez pas assez de sport! Vos problèmes cardiaques sont de votre seule responsabilité, blabla..."

- Sans parler de ton téléphone mobile qui te géolocalise en permanence, des "cartes fidélité" de tel ou tel magasin qui permet d'enregistrer l'ensemble de tes achats (Aux USA, une étude a démontré que les grandes chaînes de magasins pouvaient détecter qu'une cliente était enceinte avant même que cette dernière le sache, uniquement en analysant ses achats)

L'IoT ne se résume pas à avoir une puce RFID implanté dans une fesse
Pour les véhicules et assurances c'est ce que j'avais cité aussi et tes autres exemples sont fort intéressants.
Et ils essayeront tous de le vendre de cette manière (IoT = rabais)

Mais ils confirment tous ce que je dis Dans tous vos exemples, avez vous des réels besoins ? Je parle bien de vous ! Posez vous cette question : Attendez vous une demande particulière de tout ça ou des exemples que vous citez ?
De l'offre il y en a et vous venez d'en citer d'excellentes, que je n'avais pas pensé, mais de la demande ?
Je crois que tout ça ressemblera fort au montre connectée et aux lunettes a réalité augmentées, il y aura pleins d'offres et en réalité presque pas de demande (sans compter les personnes méfiantes comme vous et moi, au bout du bout je vois plus grand monde pour assurer des millier de milliard de bénéfice)

sazearte quelqu'un t'a mis -1 et ce n'est pas moi d'ailleurs je ne comprends pas au vu de ta réponse pertinente, à mon message. Je te remets un +1 pour annulation

A+
Vincent
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web