Attaques à Paris : les partisans de la surveillance blâment Snowden et le chiffrement

Le , par Michael Guilloux

33PARTAGES

7  2 
Faut-il renforcer la surveillance pour prévenir les attaques terroristes ?
« L’environnement législatif est très hostile aujourd’hui », aurait expliqué Robert S. Litt, avocat au Bureau du Directeur du Renseignement des États-Unis, dans un mail à ses collègues. Mais, « il pourrait se produire une attaque terroriste ou un évènement criminel, où l'on pourra se rendre compte que le chiffrement fort a entravé l’application de la loi », a-t-il ajouté. Sa déclaration faisait suite à la défaite des services de renseignements états-uniens dans la bataille autour de la loi sur le chiffrement des portes dérobées.

Monsieur Robert S. Litt mettait en avant la nécessité de disposer de moyens efficaces et facilités pour surveiller les communications afin de garantir la sécurité nationale. Pour lui, surveiller les communications pourrait en effet permettre de prévenir des actes criminels et des attaques terroristes.

Les services du renseignement aux États-Unis attendaient donc qu’une attaque terroriste se produise dans le pays pour que les autorités puissent reconsidérer l’utilité des portes dérobées et de la surveillance. Mais seulement deux mois après leur défaite, la question de surveillance semble commencer à refaire surface aux États-Unis avec les récentes attaques en France.

Comme nous le savons tous, la France est en deuil depuis le vendredi 13 novembre alors que des attaques terroristes à Paris ont fait plus de 100 morts. Très vite sur le web américain, les partisans des portes dérobées ont commencé à blâmer Edward Snowden et remettre en cause le chiffrement fort, comme pour faire un clin d’œil aux autorités américaines sur les dangers de faire obstacle à la surveillance de masse. Ils estiment en effet que les terroristes auraient lu les documents de Snowden pour savoir quels moyens de communication utiliser ou ne pas utiliser. Les révélations d’Edward Snowden auraient également entraîné la propagation des outils de chiffrement, qui rendent plus difficiles pour les agents fédéraux d’intercepter les communications.

Dans cette vague d’accusations portées contre Snowden et le chiffrement, on trouve des microbillets sur Twitter de Dana Perino, l’ancienne secrétaire de presse du président américain George W. Bush et son collègue Greg Gutfeld de Fox News. Dana se contente de mentionner le nom de Snowden dans son microbillet sans être très explicite sur le lien avec les attaques de Paris. Quant à son collègue, il n’hésite pas à écrire que l’attaque aurait été « facilitée par des dénonciateurs qui ont divulgué ce que la NSA ne peut pas pénétrer ».

« Les terroristes ont lu Snowden. Ils savent qu’ils ne doivent pas utiliser leurs téléphones. Nous ne pouvons pas prédire quoi que ce soit maintenant... », a commenté un expert de CNN, spécialiste des questions de la terreur. D’autres encore rapportent que les attaques à Paris seraient imputables au chiffrement.

Si ces accusations ne sont basées sur aucune déclaration officielle, dans un article du New York Times, le média américain vient encore les renforcer, en se référant à des déclarations venant des responsables européens. En effet, le média laisse croire que les terroristes auraient eu recours à des technologies de chiffrement pour planifier discrètement leurs attaques. « Les attaquants sont soupçonnés d’avoir communiqué en utilisant de la technologie de chiffrement, selon des responsables européens qui avaient été informés de l’enquête, mais ils ne sont pas autorisés à parler publiquement. », a rapporté The New York Times.

Sources : The Daily Dot, The New York Times, techdirt

Lire aussi sur ce sujet : Attaques terroristes : la guerre en plein Paris.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Faut-il autoriser la surveillance de masse pour prévenir le terrorisme ? Serait-ce un moyen efficace ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 10:13
Citation Envoyé par tiamat59 Voir le message
Cette information me semble t'il n'a pas été vérifié, c'est juste une rumeur pour l'instant.
Oui enfin je doute que l'EI ai assez d'ingénieur pour développer de nouveau système de chiffrement pouvant lutter avec la NSA et tous les autres services de surveillances des divers pays.

Que cela soit vrai ou pas, dans le meilleur des cas, ils ont communiqués via les réseaux normaux (mail, lettre, téléphone) mais de façon codée, et espionner toute la population, n'y aurait rien changé, car la surveillance se fait via des algorithmes donc un message bien codé (ou une simple lettre papier) passera inaperçu au milieu du reste.

C'est se bercer d'illusions de croire que surveiller 100% de la population tel que les gouvernements veulent le faire, aurait empêché ces attentats. Qu'ils surveillent déjà les mecs fichés "S" comme il faut, cela sera déjà bien...
19  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 9:50
Ils racontent toujours autant n'importe quoi ces américains, c'est affligeant...

Comme si les terroristes parlaient ouvertement de leurs attentats par téléphone... Même avant Snowden ce n'était pas le cas...

Et puis voilà les techniques de chiffrement utilisées la semaine dernière ! Passer par des jeux sur Playstation ou Xbox ! Ca demande des ingénieurs bac +12 pour élaborer ce genre de technique !

18  0 
Avatar de Take_No_Prisoners
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 11:38
Le plus simple c'est :

- de supprimer Internet
- d'interdire la possession et l'utilisation de téléphones portables
- de supprimer toutes les chaînes de télévision, à l'exception d'une chaîne d'information placée sous la tutelle du Ministère de la Censure et de la Libre Information
- de supprimer les aéroports, les avions, les trains, les voitures, les motos, les bateaux
- de ne plus avoir de capitale, vu que c'est toujours la capitale qui est visée

Avec ces quelques mesures sensées, on aurait des résultats immédiats.
18  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 16:09
Encore une fois, on se focalise sur les conséquences et non sur les causes. Avant de se dire qu'il faudrait arrêter les "méchants", il faudrait peut-être se demander pourquoi ils le deviennent.

Bassesses politiques construisant sur l'ignorance, le simplisme ou, pire, la mauvaise foi.
19  1 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 11:40
encore une fois, on se rend compte que les terroristes ne sortent pas de nulle part, ils sont fichés "S"...qu'on commence donc à mettre en place un hypothétique système d'écoute efficace sur ces gens là (si on se contente de les écouter) avant de prétendre devoir écouter tout le monde.
16  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 15:07
Cette manière d'accuser Snowden est complètement ridicule. En informatique, on appellerait ça de la sécurité par l'obscurité, et on sait très bien que c'est une illusion.
16  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 15:12
Carnage après carnage, les coupables sont des gens déjà connus des services de police. Et carnage après carnage, on met en place plus de systèmes de surveillance de la population innocente. Il reste quelqu'un pour penser que pour les politiques, c'est autre chose qu'un prétexte ? On utilise la peine et la peur des gens pour faire passer des choses qu'autrement les citoyens n'accepteraient jamais, même si ça n'a aucun rapport et que ça ne réglera pas du tout la crise qui est à l'origine de cette peur. C'est très exactement la stratégie du choc, telle que décrite par Naomi Klein dans son livre éponyme.
14  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 10:23
1) Ce n'est pas la faut de Snowden si les entreprises et les gens se mettent massivement au chiffrement. C'est à cause des dérives de certains États (NSA, etc) et des entreprises qui sont allé beaucoup trop loin dans la surveillance de masse. Résultats les gens préfèrent chiffrer désormais. Mais comme d'habitude, on préfère tirer sur le messager. La NSA et compagnies se sont tiré une balle dans le pieds.

2)
« Les terroristes ont lu Snowden. Ils savent qu’ils ne doivent pas utiliser leurs téléphones. Nous ne pouvons pas prédire quoi que ce soit maintenant... »
C'est sur qu'avant Snowden tous les délinquants en tous genre n'avait pas du tous la moindre idée que leur téléphone pouvait être sur écoute.

3) Les personnes (délinquants ou non) n'ont pas attendu Google et Apple pour faire du chiffrement. De plus n'importe qui peut soit se mettre d'accord sur un code, ou avec un peu de détermination faire son propre petit serveur de chat chiffré. Donc je ne vois pas en quoi on arrêterais le chiffrements en empêchant les services en lignes de le mettre en place.

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
C'est se bercer d'illusions de croire que surveiller 100% de la population tel que les gouvernements veulent le faire, aurait empêché ces attentats. Qu'ils surveillent déjà les mecs fichés "S" comme il faut, cela sera déjà bien...
Et oui, un jour ils te disent qu'on a besoin de surveiller toute la population, le lendemain les même te disent que mon pauvre monsieur vous comprenez on peut pas surveiller 10000 personnes. La politique toussa toussa...
13  0 
Avatar de Grimly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/11/2015 à 10:35
Robert S. Litt, avocat au Bureau du Directeur du Renseignement des États-Unis
Cela seul fait perdre toute crédibilité à l'article.
Qui d'autre que les hommes qui veulent tout écouter peuvent encore plus blâmer le chiffrement et prôner l'écoute massive ?

Comme le dit très bien Zirak, surveillons déjà les personnes qui sont déjà connus comme potentiellement dangereux.
11  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/06/2016 à 17:16
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Attaques de Paris : Google, Twitter et Facebook poursuivis en justice par la famille d’une victime US
[...]
Qu’en pensez-vous ?
Je pense que ces personnes ont oublié d'attaquer tous les fabricants de téléphone portable mais aussi tous les opérateurs téléphoniques, les FAI, les constructeurs auto, ...
mes aussi les marques de vêtements (les terroristes ne sont pas nus à ce que je sache ?)
...
je pense même qu'il faudrait également attaquer en justice les parents des terroristes pour avoir mis au monde des enfoirés pareils...
11  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web