Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quelles solutions contre les commentaires violents sur internet ?
Faut-il supprimer l'anonymat ou utiliser un logiciel de modération ?

Le , par Michael Guilloux

103PARTAGES

8  0 
Quelles solutions contre les commentaires violents sur les sites d'informations ?
Les commentaires sur les sites d’informations sont utilisés pour établir une communication entre les médias et les lecteurs ; et entre les lecteurs eux-mêmes. Ils sont donc essentiels pour dresser une véritable plateforme de communication. Toutefois, le principe de la liberté d’expression sur lequel sont fondées les discussions sur internet est très souvent abusé par certains lecteurs qui manquent de se conformer aux bonnes règles de courtoisie et de respect des autres. On assiste donc à une recrudescence des commentaires agressifs dans les discussions, en particulier sur les sites de nouvelles.

L’une des solutions les plus utilisées pour maintenir l’ordre sur les sites de médias est la modération. Si pour un site avec une faible activité, la modération semble plus aisée pour les personnes en charge, pour un site qui enregistre des centaines de milliers, voire des millions de commentaires par an, c’est une tâche plus complexe. En plus, cela peut nécessiter un budget que le site doit supporter.

En quête d’un outil de modération efficace, capable de gérer les commentaires et identifier facilement ceux qui sont agressifs, le Washington Post et le New York Times font équipe avec Mozilla, depuis juin 2014, pour la mise en œuvre d’un système de commentaires pour les sites d’informations. L’une des fonctionnalités de ce système devrait permettre de catégoriser les lecteurs en fonction de leurs commentaires passés, mais comme l’a expliqué le Washington Post au moment de l’annonce, cette fonctionnalité ne devrait pas pour autant permettre d’éliminer les « trolls ».

Dans un effort dans le même sens, des chercheurs ont développé un programme pour détecter les infractions sur les forums. Dans leur approche testée sur des sites de médias populaires, ils ont ensuite été en mesure de prédire avec une forte précision la probabilité qu’un utilisateur soit antisocial.

En attendant que cette approche de détection automatisée des infractions aboutisse à des résultats concrets, mettre fin à l’anonymat sur les sites semble également pouvoir réduire les commentaires violents. C’est ce que montre une étude réalisée en 2013 par l’université américaine de Kent. Celle-ci montre en effet qu’en rendant les utilisateurs responsables de leurs propos – en supprimant la possibilité de poster des messages dans l’anonymat –, il est « moins probable qu’ils s'engagent dans une discussion incivile ». Cette solution semble pourtant très loin d’être appréciée par les lecteurs. En effet, après avoir mis fin aux commentaires anonymes sur son site, le Huffington Post a fait face à la colère des internautes.

Face à toutes ces difficultés pour garantir des discussions saines, certains médias ont choisi tout simplement de se passer des commentaires sur leurs sites. Dans cette liste, figurent les sites tels que le Chicago Sun-Times, The Daily Beast, Re/Code, Popular Science, ou encore The Verge. On peut également citer 24.com, le plus grand média en ligne sud-africain. Tous ces sites évoquent la nature parfois trop agressive ou négative de nombreux commentaires qui tend à masquer les vrais messages et dégrader la qualité des échanges. Il paraît cependant évident que la fermeture des sections commentaires devrait être le dernier recours des sites d’informations.

Sources : France 24, Washington Post, New York Times et Mozilla font équipe pour un nouveau système de commentaire pour les sites web

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Quelles solutions contre les commentaires violents sur les sites web ? Faut-il supprimer l’anonymat ou utiliser un logiciel de modération ?

Voir aussi

Forum Webmarketing

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 10/11/2015 à 19:35
Autre: L'éducation
9  1 
Avatar de gstratege
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 10/11/2015 à 19:35
Bien élever ses enfants.
5  1 
Avatar de mrqs2crbs
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/11/2015 à 0:19
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

Les commentaires sur les sites d’informations sont utilisés pour établir une communication entre les médias et les lecteurs ; et entre les lecteurs eux-mêmes. Ils sont donc essentiels pour dresser une véritable plateforme de communication. Toutefois, le principe de la liberté d’expression sur lequel sont fondées les discussions sur internet est très souvent abusé par certains lecteurs qui manquent de se conformer aux bonnes règles de courtoisie et de respect des autres. On assiste donc à une recrudescence des commentaires agressifs dans les discussions, en particulier sur les sites de nouvelles.
Les gens, nous, sommes violents, à l'image de notre société.
Autant que ça sorte dans un fil de discussion, c'est comme se mettre à gueuler sur les passants depuis une fenêtre, ça ne porte pas à conséquence.

Ce qui me surprend beaucoup par contre, c'est la fausse incrédulité qui pousse les journaux et autres sites d'infos, dans ce cas, à vouloir modérer plus durement les commentaires des lecteurs.
C'est lénifiant et infantilisant,...bref ça énerve

Ce qu'il faudrait connaître, c'est quels sont statistiquement :
les sujets (et les présentations de ces derniers) qui génèrent le plus de commentaires agressifs.
Je dis que ce serait intéressant à connaître, mais à mon avis les sites en questions le savent parfaitement,
c'est la dessus qu'ils font leur beurre.

A présenter des "actus" bien crades et polémiques, sans aucune distance, sans analyse, sans discours critique, juste en impliquant émotionnellement le lecteur le plus possible, et ensuite s'étonner de "la recrudescence des commentaires agressifs", je trouve que l'on est pas bien loin du foutage de gueule.
on ne peut pas d'un côté appauvrir toujours plus le discours et dans le même temps demander aux commentateurs pondération et empathie.
4  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/11/2015 à 19:57
Idée jetée en pâture à ceux qui voudront bien s'en saisir : plutôt que de retirer des posts, on les rend difficile d'accès, par exemple on remplace le cadre contenant le message et autres infos par une ligne minimale (pseudo + raison pour le cacher) sur laquelle il faut cliquer, affichant un message demandant si on est sûr de vouloir voir les propos, avant d'afficher effectivement le message. Un code couleur peut aussi être utilisé en rapport avec la raison.

Du fait que le message n'est jamais supprimé à proprement parler, on peut se permettre d'être surprotecteur en cachant dès lors qu'on a un doute, la correction étant alors facile (valider le post via la modération permet de l'afficher comme n'importe quel autre). Bien entendu tout modérateur voyant un post devant être retiré le cache en stipulant la raison. Cela permet de garder les discussions propres tout en permettant aux plus curieux de voir ce qui est considéré comme impropre à la discussion (ce qui me semble plus pédagogique et moins sujet à revanche que de virer purement et simplement le post).

Pour les gestions de gros flux, un système à apprentissage peut-être mis en place, les données d'entraînement étant les posts effectivement modérés par les modérateurs officiels. On peut ensuite permettre qu'un membre (non modérateur) signale un post fâcheux qui ne serait pas caché, tout comme un post intéressant qui serait caché, signalement générant une notification aux modérateurs qui pourront alors se focaliser sur les erreurs potentielles à corriger, améliorant d'autant le classificateur automatique. On peut aussi imaginer une modération populaire (un certain taux de non modérateurs signalant le message génère d'office une correction).

Les raisons pour cacher les messages pourraient être alors de deux catégories : classement automatique (algorithme à apprentissage) et modération (validation humaine). La première menant à cacher les messages tout en s'assurant que le lecteur voit bien la ligne et puisse la dérouler en un clique, le second menant à une quasi-extraction du message, le rendant peu visible et obligeant d'ouvrir le message inopportun dans un onglet dédié. À cela se rajouterai des sous catégories communes indiquant le type de critique (troll, agressivité, pub, etc.) permettant aux curieux de voir ce qui n'est pas bien, et donc de l'éviter par la suite, ou de signaler ce qu'ils pensent être une faute de jugement.

Avec un tel système, une communauté particulièrement soucieuse de la qualité de la discussion pourrait prendre une stratégie très restrictive sans pour autant parler de censure (les messages restent accessibles, mais ne s'intègrent plus naturellement à la discussion). Par exemple en cachant d'office les messages des nouveaux utilisateurs (ou utilisateurs anonymes), qui devront alors engranger les validations explicites avant d'être considérés comme ayant un discours acceptable. Bien entendu, le système à apprentissage ne devrait pas uniquement se focaliser sur qui a poster, mais aussi sur le contenu (e.g. présence de termes agressifs) et autres facteurs.
4  2 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/11/2015 à 12:38
Bonjour,

je pense que c'est un choix de société à faire selon les populations, mais aussi selon les sites il n'y a pas de choix universel. Les commentaires ne naissent pas ex-nihilo, ils sont la manifestation et l'expression publique des individus d'une ou plusieurs sociétés réelles.

On peut d’abord commencer par se poser la question de savoir qu'est ce qu'un commentaire violent ?

J'éclaircis : lorsque Air France-KLM annonce un projet de plus de 2000 licenciements alors que son bénéfice net de ce troisième trimestre atteint 480 millions d’euros(elle a ses raisons...), mais pour le salarié de base d'Air France,
ces déclarations sont d'une violence accrue. En les apprenant il a dû recevoir un choc, si ce salarié se rend sur un forum et déclare "les dirigeants d'Air France-KLM sont des enfoirés". On fait quoi ?
On lui ferme sa gueule en supprimant son commentaire ?

-je pense que chaque site est responsable du niveau de liberté d'expression qu'il autorise sur son site. Il est aussi libre de choisir de modérer son site par des algorithmes ou/et avec des modérateurs humains. On pourra même en fonction des notes d'un internaute lui accorder un pouvoir de modération relatif à son nombre de point. Ainsi un commentaire ayant reçu un nombre d'avertissement de membres bien notés pourrait être suspendu ou effacé(modération collaborative).

-En fonction de la société dans laquelle on vit, un commentaire peut paraître agressif ou violent (sexualité, armes à feu, religions, ...). Or internet est global à toute la planète... La modération n'est donc pas aisée.

-Chaque pays détermine ses lois et pour qu'elles s'appliquent il faudrait bien évidemment faciliter l'identification des internautes au pouvoir législatif seulement en cas d'infraction flagrante (appel au meurtre, au viol, etc). Cela évitera bon nombre de propos vraiment "violents" sur internet.

-Sur internet c'est comme dans la rue, quand on est bien éduqué et respecte les autres. Promouvoir l'éducation.

A mon avis les gros majors Google, Facebook etc vont peut être mettre à disposition des outils en intelligence artificielle pour aider les sites.

Le point cruciale qu'on oublie souvent avant de mettre en place des mesures est que, c'est une minorité qui est souvent à la base des ces actions néfastes, mais les solutions pour les contrer vont être mises en place et impacter tous !
2  0 
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/11/2015 à 16:33
Bonjour,
Personnellement mon avis va aller dans l'autre sens étonnamment. Je suis pour une certaine modération c'est sur pour ceux qui te sorte insulte sur insulte sans rien apporté au débat, mais je préfère 100 fois voir des avis qui son tranché mais argumenté que l'espèce de censure d'état que l'on cherche a imposé petit a petit et qui rend toute discussion caduque. Les seul réponses toléré étant celle voulu par le système. Lobotomisé les gens a force de censure devrait être interdite aussi en clair.
2  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/11/2015 à 18:07
J'ai l'impression que l'on mélange pas mal de choses dans tout cela.
Il y a une différence entre les propos injurieux et haineux qui tombent sous le coup de la loi et le simple troll.
Lire les commentaires des fils d'actus, c'est effectivement la certitude de tomber sur un nombre conséquents de propos racistes qui sont donc illégaux.
La notion de troll est par contre toute relative, un débat peut rapidement déchainer les passions et partir sur un ton agressif. Faut-il pour autant des logiciels pour les auto-censurer ? Ce serait un coup dur à la liberté d'expression. Pas besoin d'aller sur des forums pour voir des débats prendre une orientation peu amicale, il suffit de regarder un débat politique télévisé et on se retrouve systématiquement avec le même type de comportements.
1  0 
Avatar de diabolos29
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/11/2015 à 18:08
Bonjour,

A titre d'exemple, si vous voulez de la violence, faut aller lire les commentaires aux actus Yahoo! . Malgré l'avertissement d'usage concernant les commentaires autorisés, l'équipe de modération semble très permissive sur ce site, y compris sur les sujets qui peuvent dériver très facilement. Pour faire le lien avec cette actu, je pense qu'il faut qu'il y ai une réelle volonté de l'équipe de modération avant toute chose.
1  0 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 10/11/2015 à 23:18
Matthieu Vergne > Tout ceci ressemble furieusement au système mis en place par linuxfr.
Bien que le système cache les commentaires impopulaires. Les nouveaux membres sont systématiquement cachés. Ce n'est pas très accueillant d'être traité comme un malpropre sous prétexte d'être un inconnu.
Malgré tout, ce système fonctionne pas trop mal sur Linuxfr composé de membres relativement civilisés. Mais je doute de son efficacité sur des sites un peu plus hostiles. JV.com serait composé intégralement de messages cachés de part le caractère abruti des membres.
1  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/11/2015 à 7:44
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Idée jetée en pâture à ceux qui voudront bien s'en saisir : plutôt que de retirer des posts, on les rend difficile d'accès, par exemple on remplace le cadre contenant le message et autres infos par une ligne minimale (pseudo + raison pour le cacher) sur laquelle il faut cliquer, affichant un message demandant si on est sûr de vouloir voir les propos, avant d'afficher effectivement le message. Un code couleur peut aussi être utilisé en rapport avec la raison.
Çà peut marcher pour les messages hors-sujet / troll; mais pas pour tout ce qui est incitation à la haine / racisme / autre joyeuseté.
Il y aura bien quelqu'un pour porter plainte (et surement gagner un procès) si ces messages ne sont pas supprimés.

L'anonymat doit cependant être respecté, dans le cas d'un forum comme dvp la perte de l'anonymat ne serait pas si grave.
Mais pour un forum abordant des thèmes plus sensibles (problèmes de santé / d'argent / dépendances / etc...) l'anonymat est requis.
1  0