Google répond à la commission européenne et estime qu'une sanction financière serait «inappropriée»
La gratuité du service évoquée pour sa défense

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
La Commission européenne a accusé le géant américain d’abus de position dominante au détriment de la concurrence et des utilisateurs et a même évoqué de possibles sanctions financières si les faits sont avérés, des sanctions pouvant atteindre plusieurs milliards de dollars.

Pour sa défense, le géant américain estime qu’une sanction financière serait « inappropriée » en se basant sur plusieurs facteurs. Tout d’abord, Google souligne le fait qu’il a participé de bonne foi à des négociations avant même la communication des griefs de la Commission. Comme second argument, la filiale d’Alphabet évoque la gratuité de son moteur de recherche et estime qu’il ne peut pas y avoir d’abus de position dominante alors que le service même est offert gratuitement. En effet, martèle Google, aucune relation commerciale ne le lie à ses utilisateurs. Ces arguments avancés par la firme américaine seront étudiés par la Commission européenne qui va ensuite statuer sur la question à la fin du mois.


Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de ces arguments avancés par Google ?

Seront-ils assez convaincants pour la Commission européenne ?

Voir aussi

le forum Politique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 05/11/2015 à 19:10
En effet, martèle Google, aucune relation commerciale ne le lie à ses utilisateurs. Ces arguments avancés par la firme américaine seront étudiés par la commission européenne qui va ensuite statuer sur la question à la fin du mois.
Je suis plutôt d'accord avec Google, rien ne nous force à utiliser les produits google. Leurs produits sont utilisé car ils sont de bonne qualités.

C'est vrai sur pc en tous cas, sur Android par contre c'est différent, google (force les constructeurs) installe de force toutes ces applications. Et Google et le moteur de recherche par défaut.

Je pense que Google devrait être condamné pour ces pratiques douteuses sur Android mais pas sur pc.
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/11/2015 à 23:09
Je suis plutôt d'accord avec google et mon voisin du dessus, rien ne nous oblige à utiliser google déjà pas mal d'utilisateurs se tournent vers bing ou encore duckduckgo
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 0:38
Pareillement.
Avatar de Uranne-jimmy Uranne-jimmy - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 10:01
L'argument de la gratuité me fait personnellement doucement rigoler. Pour toute personne ne mettant pas de moyen en place (donc la majorité), on vend notre profil publicitaire et notre fameux "temps de cerveau disponible". Ces informations valent de l'or auprès des publicitaires. Après je trouve qu'ils font beaucoup trop de démarche par rapport à son abus de position dominante étant donné qu'il est quand même très performant, on peut se douter qu'il est plus utilisé que les autres pour une raison. Mais l'argument par contre pour moi ne tient pas.
Avatar de david0709 david0709 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 11:28
Soit vous n'avez pas compris soit pas suivit l'actualité.

L'abus de position dominantes concernent les liens de pub (tout en haut) lorsqu'on recherche, actuellement Google met par exemple 1 lien sur 2 concernant soit ses produits soit ceux de ces partenaires et c'est ça qui lui est reproché.

Genre si on cherche "glasses" il y a des chances pour que les Google Glass ressortent en 1er résultat alors que c'est pas forcément le but de la recherche.

Personnellement je trouve que oui il abuse, le service est peut être gratuit mais combien d'argent se font ils avec nos clics ?
Avatar de Kevin-lourenco Kevin-lourenco - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 12:54
Si ça concerne uniquement ces liens alors je suis plutôt d'accord. Personnellement je clique très rarement sur les liens partenaires car souvent ils ne répondent pas à mes critères de recherche.

Parti de ce constat là, peut-on vraiment parler d'abus de positionnement ? Nous, utilisateurs nous savons que ses liens ne répondent pas forcément à nos attentes et beaucoup ne clique jamais dessus pour ses raisons. S'ils étaient fondus dans la masse je dis pas, mais là clairement on fait facilement la différence.

De plus en plus con ces motifs de sanctions, on a compris que l'Europe n'aime pas Google a cause des données collectées et qu'il peine à instaurer un moteur de recherche aussi bon que celui de Google.
Avatar de MichaelREMY MichaelREMY - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 15:58
Comme second argument, la filiale d’Alphabet évoque la gratuité de son moteur de recherche et estime qu’il ne peut pas y avoir d’abus de position dominante alors que le service même est offert gratuitement.
Entièrement d'accord avec Google. Il ne peut pas y avoir abus de position dominante, ni de statuts "monopole" car il offre un service gratuit et non pas commercial. Et ce n'est pas non plus un troc (échange donnant donnant sans argent) car celui qui utilise Google n'a aucun devoir de contrepartie et Google n'a rien à réclamer non plus à ces utilisateurs. Quand les deux parties n’ont aucune obligation l’un envers l’autre, c’est la nullité même d’un contrat commercial (et troc inclus).

Google utilise (et revend) les infos/data de ses utilisateurs, mais les utilisateurs sont libres de ne pas les donner, libre de les fausser, libre de se protéger et dans ces 3 cas, Google ne viendra jamais vous voir en disant "eh oh, tu ne me donnes pas tes infos personnelles, donc je te coupe mon service gratuit", non jamais google ferra cela car ce n'est pas un contrat , ni un troc.

Taper sur Google en l'accusant de positionnement dominant c'est comme taper sur la CMU en l'accusant d'offrir des services gratuits gênant la concurrence des mutuelles payantes.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 16:47
Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
Taper sur Google en l'accusant de positionnement dominant c'est comme taper sur la CMU en l'accusant d'offrir des services gratuits gênant la concurrence des mutuelles payantes.
En même temps, avec l'UE qui nous sucre nos acquis sociaux un par un, ça serait cohérent...
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 06/11/2015 à 17:22
Google cherche à se faire passer pour une organisation à but non-lucratif, en somme. Je me demande s'il y a vraiment quelqu'un pour bouffer un truc aussi HENAURME...
Avatar de Algo D.DN Algo D.DN - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/11/2015 à 16:57
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message
Tout d’abord, Google souligne le fait qu’il a participé de bonne foi à des négociations avant même la communication des griefs de la Commission. Comme second argument, la filiale d’Alphabet évoque la gratuité de son moteur de recherche et estime qu’il ne peut pas y avoir d’abus de position dominante alors que le service même est offert gratuitement. En effet, martèle Google, aucune relation commerciale ne le lie à ses utilisateurs. Ces arguments avancés par la firme américaine seront étudiés par la Commission européenne qui va ensuite statuer sur la question à la fin du mois.

Que pensez-vous de ces arguments avancés par Google ?
C'est à ne rien y comprendre ma bonne dame, des gars si serviables... Ils me tondaient la pelouse sans rien demander en retour...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil