Google et IBM champions du Cloud Computing
Microsoft à la traine d'après une étude de Evans Data auprès des développeurs

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Google et IBM sont les deux plateformes de Cloud Computing plébiscitées par les développeurs, d'après une étude du cabinet Evans Data. Google arrive en tête des Cloud publics, IBM pour les Clouds privés.

Bien que la définition du Cloud Computing fasse encore débat, les Clouds sont des plateformes délocalisées sur lesquelles tournent des applications consultables depuis un terminal. Un Cloud public est accessible via Internet, un Cloud privé via un intranet. La plateforme privée est hébergée par une organisation derrière son propre pare-feu.

Amazon arrive troisième. Amazon est reconnu par les développeurs pour son offre complète et sa présence de longue date sur le marché. IBM et Google seraient cependant les plus à même de procéder aux déploiements des solutions.

"Amazon, qui a été le premier à proposer des Clouds publics, partagent aujourd'hui le leadership avec Google. Cependant, […] le nombre d'intention de futures migrations vers Google sont plus fortes" déclare l'auteur de l'étude, Janel Garvin.

IBM est considéré par les développeurs comme le plus à même de fournir des solutions sécurisée et de procéder à des déploiements complexes. Les grandes entreprises sont très sensibles à ces deux qualités, notamment celles qui choisissent une solution de Cloud hybride à la fois public et privée.

"[Elles] sont déjà, dans leur grande majorité, clientes d'IBM, mais il y a aussi toutes celles qui exigent la sécurité et la fiabilité et qui sont très sensibles à la réputation établie de sérieux et d'excellence dans les solutions B2B" décrypte Janel Garvin.

Microsoft a également un véritable potentiel de développement sur le marché "grâce à son prodigieux réseaux de développeurs et son catalogue de logiciels bien connu". Mais la firme de Redmond, qui pensait que ce marché allait canibaliser sa branche logicielle, arrive tard dans l'industrie du Cloud "et dans un contexte qui évolue aussi rapidement, c'est un handicap significatif" analyse l'auteur de l'étude.

L'interopérabilité plombe également les résultats de Microsoft. Alors que Google, Amazon, Sun et VMWare sont vus comme les moins enclins à verrouiller les données de leur clients par des formats propriétaires, Microsoft arrive en queue de peloton sur un facteur où IBM, lui, est bon dernier. "IBM fait un score exécrable. Comme [la société] construit ses plateformes avec des technologies ouvertes, on s'attendrait à ce qu'elle ne fasse pas ses clients captifs"

A l'opposé, "les développeurs semblent confiant sur le fait que Google évitera de les enfermer dans une technologie."

Des résultats qui confirment la percée de l'entreprise de Moutain View dans le Cloud Computing axé professionnel.

Source : L'étude Evans Data

Lire aussi :

La définition du Cloud fait débat
La rubrique Développement Web (actu, forums, tutos) de Developpez.com
Steve Ballmer fait la leçon à IBM : "il faut retourner au Hardware"

Et vous ? :

En tant que développeur, que pensez-vous de l'opinion de vos confrères sur les acteurs du Cloud Computing ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de *alexandre* *alexandre* - Inactif https://www.developpez.com
le 07/10/2009 à 13:45
C'est faux de dire
"A l'opposé, "les développeurs semblent confiant sur le fait que Google évitera de les enfermer dans une technologie."

Il n'y a cas voir les techno supporté par l'app engine ...(pour du JEE) mais l'app engine ne fonctionne pas non plus comme le cloud d'IBM ou d'amazon
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 07/10/2009 à 14:28
Citation Envoyé par *alexandre*  Voir le message
C'est faux de dire

Il n'y a cas voir les techno supporté par l'app engine ...(pour du JEE) mais l'app engine ne fonctionne pas non plus comme le cloud d'IBM ou d'amazon

Petite précision : ce n'est pas moi qui dit ça...
C'est une citation de l'étude d'Evan Data que j'ai reprise dans l'article.

L'étude indique d'ailleurs que c'est belle et bien une "confiance" et non "une certitude" de la part des développeurs interrogés.

La citation entière (et originale) est "Although there should be some concern about the proprietary nature of Google's Big Table database, developers were nonetheless most assured that Google would avoid locking them into their technology. The odd thing here is that AT&T and IBM scored so poorly."

Cordialement,

Gordon
Avatar de *alexandre* *alexandre* - Inactif https://www.developpez.com
le 07/10/2009 à 16:39
IBM et Google sont partenaire pour l'initiative faite aux académies pour former les étudiants aux Internet-Scale Computing

http://www.google.com/intl/en/press/..._ibm_univ.html

Mais le partenariat se fait sur les implémentations open source des travaux de google des papiers créer par les googlers.
Avatar de *alexandre* *alexandre* - Inactif https://www.developpez.com
le 07/10/2009 à 21:34
Je suis entrain de lire l'étude (que maintenant je sais) et quelque chose me choc, il n'est nul part citer l'effort de SUN pour la définition d'api et de standards permettant la communication entre les clouds !
Avatar de Barsy Barsy - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 08/10/2009 à 9:38
C'est un peu tôt pour s'avancer sur les résultats de Microsoft non ? Windows Azure sort en novembre et Office Web Apps ne sortira que l'an prochain.

Et puis je reste sceptique quant au la nécessité d'utiliser du cloud computing.
Offres d'emploi IT
DBA de production
bluecoders - Ile de France - Levallois perret
Développeur mobile react native H/F
Serjee - Midi Pyrénées - Paris (75000)
Ingénieur développement c++ h/f
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil