Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple boucle son année fiscale 2015 en engrangeant plus de profits que jamais
L'iPhone a représenté 66% de ses revenus

Le , par Stéphane le calme

47PARTAGES

3  0 
Apple a publié les résultats trimestriels de son quatrième trimestre pour son année fiscale 2015. Les statistiques du Californien affichent des bénéfices nets dépassant la barre des 11 milliards de dollars, ce qui représente une croissance annuelle de 31 pour cent (ils étaient chiffrés à 8,5 milliards de dollars durant la même période l’année passée), mais également un chiffre d’affaires qui a connu une augmentation de 22 pour cent pour se chiffrer désormais à 51,5 milliards de dollars (contre 42,1 milliards de dollars l’année passée durant la même période).

Sur l’année, Apple cumule 233,716 milliards de dollars de chiffre d’affaires (une progression de 28 pour cent) et 53,377 milliards de dollars de bénéfice (une progression de 35 pour cent), ce qui lui permet de rejoindre le top 15 des sociétés les plus rentables de l’histoire. « L’année fiscale 2015 d’Apple a été l’année la plus couronnée de succès, avec une croissance des revenus de 28 pour cent, ce qui correspond approximativement à 234 milliards de dollars », a avancé Tim Cook, le PDG d’Apple.

Le quatrième trimestre a été porté par des ventes d’iPhone qui ont été vendus à plus de 48 millions d’exemplaires (soit 22 pour cent d’unités en plus que l’année dernière), ce qui représente un peu plus de 32 milliards de dollars (contre 23,7 milliards de dollars l’année dernière).

Du côté de la vente des iPad, le Californien fait bien moins en ne vendant que 9,9 millions d’unités pour 4 milliards de dollars. Au troisième trimestre, il en avait vendu 10,9 pour 4,5 milliards de dollars et l’année dernière, il avait écoulé 12,3 millions d’exemplaires pour 5,3 milliards de dollars. Ce reflux peut s’expliquer notamment par le lancement il y a un an de l’iPhone 6 Plus, un smartphone doté d’un grand écran, qui vient cannibaliser les ventes de l’iPad.

Les ventes des Mac semblent quant à elles renouer avec la croissance : 5,7 millions d’appareils vendus pour 6,9 milliards de dollars contre 4,8 millions d’appareils vendus le trimestre passé pour 6 milliards de dollars et 5,5 millions d’appareils écoulés l’année passée pour 6,6 milliards de dollars.

Pour le moment la nouvelle Apple Watch semble n'apporter qu'une contribution marginale à l’entreprise puisqu’elle est encore répertoriée dans la catégorie « autres produits ». Les ventes de cette catégorie passent de 2,6 milliards de dollars lors du trimestre précédent à 3 milliards au cours des trois derniers mois.

L’essentiel des revenus d’Apple provient des États-Unis (21,8 milliards de dollars) puis de la grande Chine (12,5 milliards de dollars) où Apple observe la plus grosse croissance annuelle (99 pour cent). L’Europe quant à elle compte pour 10,6 milliards de dollars dans ses revenus trimestriels.

« Nous nous dirigeons vers les vacances avec notre meilleure gamme de produits parmi lesquels l’iPhone 6S et l’iPhone 6S Plus, l’Apple Watch avec une gamme bien fournie d’écrins et de bracelets, le nouvel iPad Pro et les nouvelles Apple TV qui vont être commercialisées au courant de la semaine ».

En 2015, les recettes provenant de la vente d'iPhone ont représenté 66 % des revenus annuels du groupe contre 56 % en 2015, ou encore 42 % en 2011 et 18 % en 2008. Une situation qui pourrait devenir une source d’inquiétude pour les investisseurs.

« Les résultats records du trimestre achevé en septembre ont conduit à la croissance du bénéfice par action d’Apple de 38 pour cent et du cashflow opérationnel de 13,5 milliards de dollars », a commenté Luca Maestri, le directeur financier d’Apple.

Source : Apple

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/10/2015 à 9:58
Je me demande si leur croissance n'est pas directement lié au prix du nouvel IphoneX face à l'Iphone X-1.
Sortir un "nouveau" smartphone dont le prix est 28% supérieur au précédent pour avoir 28% de croissance, ils sont doués quand même ! Ca fait un taux de conversion plutôt rêveur.
1  0 
Avatar de fdolbec123
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 29/10/2015 à 21:06
0  2