Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows 10: Microsoft défend le choix de l'absence de moyens de contrôle sur les mises à jour,
Car cela permettrait d'éviter des bogues

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

5  1 
Depuis la sortie de Windows 10, les centres d’intérêt sont tournés vers ce nouveau système qui gagne des parts de marché au fil des jours. Plusieurs nouveautés ont été enregistrées au compte de ce nouveau système pour le grand bonheur des utilisateurs.


Toutefois, un des éléments qui rend nostalgiques les anciens utilisateurs de Windows 7 et 8.1, c’est le système de délivrance des mises à jour cumulatives dans Windows 10 qui, en plus de ne pas convenir à certains, ne permet pas aux utilisateurs de faire le tri afin d’installer les mises à jour qu’ils souhaitent et ne pas appliquer les mises à jour qu’ils ne souhaitent pas intégrer.

Il faut rappeler que la mise à jour cumulative intègre l’ensemble des mises à jour libérées depuis le lancement de Windows jusqu’à présent. Cela sous-entend que si vous installez la dernière mise à jour cumulative, vous recevez, en sus des mises à jour récentes, toutes les autres mises à jour précédentes éditées depuis le lancement de Windows 10.

Pour faire donc entendre la voix des personnes désirant avoir plus de contrôle et de transparence sur les mises à jour cumulatives de Windows 10, une MVP Microsoft du nom de Susan Bradley a mis en ligne une pétition afin d’inciter Microsoft à revenir à l’ancien mécanisme de déploiement de ces mises à jour.

Apparemment, cette initiative ainsi que les retours utilisateurs n’ont pas laissé Microsoft de marbre. En effet, Joe Belfiore, vice-président du groupe Microsoft responsable des systèmes d’exploitation, a eu un entretien avec Blair Hanley Frank, un correspondant travaillant dans une filiale du média IDG News Service.

Aussi, face à la volonté des utilisateurs d’avoir plus de contrôle sur les mises à jour cumulatives, la réponse de Joe Belfiore serait la suivante « Nous avons impliqué beaucoup d’entreprises et d’organisations de gestion IT du monde réel dans les discussions à travers les implications… et notre sentiment avec eux est que le résultat net que vous obtenez est mieux ».

Il aurait ajouté que « nous avons vu beaucoup d’exemples de situations où les utilisateurs finaux ont connu une fiabilité réduite ou des performances imprévisibles du système à cause des combinaisons de mises à jour relativement non testées. Ainsi, notre intention nette est d’améliorer la qualité globale pour tout le monde. Et nous croyons que cette méthode fournira cela ».

Si les informations sont exactes, on peut conclure que Microsoft estime que le modèle actuel de délivrance des mises à jour est meilleur que celui des versions antérieures car il permet d’éviter certains dysfonctionnements dus à une incompatibilité des mises à jour, ou à l’absence d’une mise à jour.

Cette solution semble pour l’instant faire ses preuves dans la mesure où l’on n’a pas encore observé un nombre important de personnes qui ont eu leur PC se planter ou avoir des problèmes avec une mise à jour.

Toutefois, ce choix pourrait ne pas convenir à certaines personnes, même minoritaires, qui après avoir installé ces mises à jour cumulatives observent des problèmes de performance, des redémarrages intempestifs, des plantages, ou des dysfonctionnements sur leur système.

En outre, même si les mises à jour fonctionnent correctement, certaines personnes pourraient souhaiter savoir ce qu’elles installent sur leur ordinateur.

Source : Computeworld

Et vous ?

Que pensez-vous des explications données par Microsoft ?

Sont-elles convaincantes ?

Voir aussi

Forum Windows 10

Forum Atualités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 21/10/2015 à 12:43
Même si je vais être d'accord avec mon chirurgien, je préfère qu'il me demande mon avis avant de m'envoyer au billard. Dans le cas des MAJ krosoftiennes, il y a souvent le cas des de celles qui sont de moindre qualité que celles des constructeurs. Pour ma carte NVidia le nouveau pilote doit être NVidia et non Microsoft. Et puis il y a tout un fatras de MAJ inutiles, pour des connexions spéciales et des périphériques qu'on n'utilisera jamais. Inutile donc de perdre du temps et de charger le baudet avec.

Et puis qu'est-ce que c'est que cette attitude à considérer le client utilisateur comme un crétin et à décider pour lui et à sa place ?

On me souffle dans l'oreillette que la faune qui achète des portables pour se connecter à Facebook appartient malheureusement à cette catégorie psycho-sociale.
7  0 
Avatar de Ponzy33
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/10/2015 à 17:38
Le problème et le suivant, travaillant dans un laboratoire de recherche si tu laisse les utilisateurs faire les mises à jour ben tu te retrouve avec des PC qui sont utilisés depuis plus de 5 ans avec le SP1 de W7 pas encore installé.

Dans 90% des cas le peuple (quelque soit son niveau d'étude) se fout royalement des messages de sécurité de mise à jour ou autre car :
- pas de compréhension de la question
- et en plus il faut lire
- c'est du pipeau les problème n'arrive qu'aux autres
- je vais pas redémarrer mon PC j'en ai besoin

Bref pour un public non confirmé la mise à jour obligatoire reste largement sécuritaire.

Pour les autres ben achetaient la version Pro plus cher mais plus de possibilité.

Perso j'ai les 2 et je n'ai pas plus de soucis avec l'un que l'autre.
5  0 
Avatar de gaby277
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/11/2015 à 10:18
Bonjour,
Je pense que Microsoft passe sous licence le fait qu'un grand nombre de mises à jour résultent de tests très insuffisants de l'OS ou des mises a jour antérieures elles mêmes.
Quand j'ai acheté mon PC (Dell moyenne gamme) un mois après une centaine de mises à jours ...
Par ailleurs sans avoir utilisé mon PC dans l'observateur d'événements il y avait déjà des quantités de messages d'erreurs (qui ne se traduisaient d'ailleurs par aucun dysfonctionnement).

La grosse majorité des mises a jour pourrait être évitée par des tests plus complets. Le problème est général pour les produits nouveaux (voiture par exemple) il y a plein de problèmes la première année tout simplement parce que c'est le marketing, la pub , la finance, la com qui ont pris le pouvoir dans les entreprises.

Donc pour moi le problème essentiel des mises a jour est la mise sur le marché de logiciels 'pas finis" pour faire court.
Il y a eu des mises a jour calamiteuse qui ont planté des milliers de PC ... et beaucoup ne résultaient pas de mises a jour non effectuées par l'utilisateur. Bien sur si on est un grand compte on va avoir une assistance, mais pour l'utilisateur lambda qu'il se "démer.." il n'a qu'à réinstaller Windows ...
5  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/10/2015 à 20:49
Personnellement sur mon PC je suis resté à Windows 7 et j'en suis assez satisfait.

Je trouve dommage que la branche Windows de Microsoft ne s'améliore pas continuellement en se nourrissant des idées de sa communauté d'utilisateurs...

La communication de Joe Belfiore est un peu ratée je trouve... j'y trouve même un léger goût de suffisance.
4  0 
Avatar de derderder
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/10/2015 à 21:40
Citation Envoyé par air-dex Voir le message
Oui, arrêter et redémarrer ne font plus la même chose depuis Windows 8(.1) :
  • Le redémarrage est un vrai arrêt complet. Le démarrage suivant est un démarrage complet qui prend 3 plombes car il faut tout remettre comme il faut.
  • L'arrêt est un arrêt "light" qui permet de démarrer plus rapidement la fois suivante. C'est pas une mise en veille prolongée, mais presque.


Je puis citer une conséquence de cela. Dans le cadre d'un dual boot Windows-Linux, les partitions auxquelles Windows a accès ne sont accessibles côté Linux que si l'on a redémarré Windows. Impossible d'aller dessus si l'on a fait un arrêt simple.

Le problème est que ce n'est pas la seule différence. Comme son nom l'indique, le redémarrage démarre l'ordinateur sitôt après l'avoir arrêté, ce qui n'est pas le cas d'un arrêt. C'est peut-être con à dire mais la différence c'est que dans un cas tu peux laisser ton PC s'éteindre tout seul alors que dans l'autre t'es obligé d'attendre qu'il ait bien fini de s'arrêter voire de redémarrer pour ensuite l'arrêter (selon si on choisit d'y aller proprement ou bien à la barbare au bouton d'alimentation ). Perso je redémarre rarement mon PC pour la beauté du geste. Quand je l'utilise je n'aime pas interrompre ce que je fais juste pour ça. Quand je l'arrête, c'est souvent pour de bon car j'ai autre chose à faire et je n'ai pas envie de le laisser un appareil électrique consommer de l'électricité pour rien (l'informatique écologique commence par là, mais ceci est un autre débat dans un autre thread). Du coup j'ai autre chose à faire d'attendre que sa majesté mon PC veuille bien finir son processus de redémarrage pour l'arrêter (et pour qu'il ne vide pas sa batterie de laptop). Suis-je le seul dans ce cas ? C'est pour ça que cette option (me) manque. Il parait qu'elle existait sur Windows 8.1 mais je ne l'y ait jamais vu. Est-ce une spécialité de la version Pro (je n'ai que la version "Home" ou bien est-ce une légende urbaine ?
Il suffit simplement de désactiver le démarrage rapide dans les options pour avoir un vrai arrêt qui installe les maj.
4  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2016 à 11:39
Pour ma part, je ne suis pas prêt d'installer Windows 10, car il est hors de question que je perde le peu de contrôle qu'il me reste sur ma machine de jeu. Machine qui a été livrée sous 8.1, et qui pourrait tourner sans peine sous Seven.

Je n'aime pas ce système d'OS-as-a-service, et je suis déjà souvent agacé de voir le peu d'informations sur les mises à jour de 8.1. C'est simple, je n'installe que les mise à jour de sécurité, la multiplication des spywares achèvant de ruiner ma confiance envers krosoft.
Pourtant, sous le capot, 8.1 et 10 sont de bons OS, bien trop lourds mais stables et plutôt fiables, qui n'ont rien à voir avec les calamités dont on se souvient tous : Millenium ou Vista. Le problème, ce sont des choix stupides du marketing qui visent à verrouiller toujours plus l'utilisateur quand XP était encore ultra paramétrable. J'espère qu'à terme, ils ne vont pas chercher à imposer le windows store.

Quant aux choix d'ergonomie, je me demande encore ce qui leur est passé par la tête pour imaginer un flat design aussi douteux, pour faire disparaitre le menu démarrer avant de rétro-pédaler (les mecs, la résistance au changement, vous connaissez ?), une "barre des charmes" à laquelle personne ne comprend rien, ou encore un double panneau de configuration...
5  1 
Avatar de Tryph
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 21/10/2015 à 10:48
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Contrairement à XP où Windows t'harcelais pour rebooter après une mise à jour, maintenant il se met à jour silencieusement (ou presque) et te fout la paix.
quand tu décide de rebooter, les mises à jours ralentissent effectivement l'arret et le démarrage d'après, mais c'est à l'initiative de l'utilisateur, qui est au courant grâce à l'icone d'arrêt qui change.
Après, moi j'arrête rarement mon PC alors au bout de 3 mois sans l'éteindre je perd une matiné de taf entre l'extinction et le démarrage (Mon record, c'est "étape x sur 48579", ça a bien fait marré l'open space... )
ça veut dire que pendant 3 mois, ton PC télécharge et "installe" des mises à jour mais qu'il ne les applique pas? que ton poste n'est donc pas protégé par les éventuelles corrections de failles etc...? perso je trouve que ça craint un peu.

Citation Envoyé par l'article

Aussi, face à la volonté des utilisateurs d’avoir plus de contrôle sur les mises à jour cumulatives, la réponse de Joe Belfiore serait la suivante « Nous avons impliqué beaucoup d’entreprises et d’organisations de gestion IT du monde réel dans les discussions à travers les implications… et notre sentiment avec eux est que le résultat net que vous obtenez est mieux ».
traduction: "on a discuté avec des experts et on a décidé que nous savons mieux que vous ce qui est bon pour vous"
même si ça peut être vrai dans pas mal de cas je trouve ça moyen d'ignorer la volonté du client pour lui imposer la "meilleure" solution.

Citation Envoyé par l'article

Il aurait ajouté que « nous avons vu beaucoup d’exemples de situations où les utilisateurs finaux ont connu une fiabilité réduite ou des performances imprévisibles du système à cause des combinaisons de mises à jour relativement non testées. Ainsi, notre intention nette est d’améliorer la qualité globale pour tout le monde. Et nous croyons que cette méthode fournira cela ».
je veux bien qu'une mise à jour d'un composant puisse nécessiter la mise à jour de dépendances, mais c'est justement au gestionnaire de mise à jour de faire attention à ça, et je vois pas en quoi ça devrait obliger à installer toutes les mises à jour qui existent sous peine de risquer des plantages intempestifs.
genre si je veux mettre à jour le noyau, je dois aussi mettre à jour le lecteur video et lé démineur sinon il y a des risques d'instabilité...? (bon l'exemple est un peu extrême, mais lid'ée est là) ça n'a pas tellement de sens
de mon point de vue, ça ressemble à un avoeu de non fiabilité. en même temps un système"relativement non testé" (curieuse formulation d'ailleurs, un "non" relatif...) a toutes les chances d'avoir un fonctionnement erratique.

j'ai fait l'impasse sur Windows 8, mais je crois que je vais devoir faire l'impasse sur Windows 10 aussi.
4  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/10/2015 à 1:00
Citation Envoyé par derderder Voir le message
Il suffit simplement de désactiver le démarrage rapide dans les options pour avoir un vrai arrêt qui installe les maj.
Merci.
3  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 29/10/2015 à 18:06
Citation Envoyé par zabeil Voir le message
J'attends que Microsoft arrête de nous pourrir la vie avec son système de mises à jour "cachées" : c'est carrément scandaleux, j'ai même été obligé récemment de ré-installer W10 qui était incapable de charger/installer les mises à jour depuis début septembre ... Si je n'étais pas obligé, je n'aurais plus aucun PC sous Windows.
Honnêtement, qu'est-ce qui pourrait les en empêcher ?
- la concurrence, dgccrf, cnil ?
- apple ?
- linux ?

Sérieusement, peu importe votre mécontentement, on le voit depuis vista: avec windows ce n'est pas l'utilisateur/client qui est roi

Au mieux: il accepte les contraintes
Au pire:
- il rale mais garde la version
- il downgrade sur une ancienne version de l'OS (xp pour vista, seven pour W8/W10)
3  0 
Avatar de papy88140
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/10/2015 à 22:43
il me fait bien marrer ce windows 10.
plus on a à le dépanner (c'est mon taf), plus on découvre des trucs.

aujourd'hui, c'est un nouveau verrou que je trouve :
Windows Defender
alors, non seulement il me dézingue adwcleaner en le prenant pour un méchant, mais en plus je découvre
qu'on ne peut plus désactiver ce satané défendeur (si, on peut encore en fait, mais il faut aller dans la base de registre !!!)
ils se moquent vraiment de vous, hein
(bon moi, je ne fais que les dépanner les windows, mes ordis tournent sous linux depuis très longtemps et je sais pourquoi ...)
enfin ce que j'en dit, c'est que dépanner des windows ça va devenir vite très galère (déjà que c'est le foutoir avec 7 et encore plus avec 8), mais là,
on touche le fond
en quand je lis que certains on fait l'impasse sur le 8 et la font aussi sur le 10, ça sent bon la migration

à suivre ...
4  1