L'IAB (Interactive Advertising Bureau) : « On s'est plantés »
L'industrie de la publicité en ligne reconnait avoir dépassé les limites

Le , par TiranusKBX

43PARTAGES

16  0 

C'est un article surprenant qui a été publié ce jeudi 15 octobre 2015 sur le site de la fédération mondiale de la publicité en ligne. « On s’est plantés » (We messed up), c'est avec cette autocritique sévère que l'IAB introduit son article.

Pour rappel, l’Interactive Advertising Bureau (ou IAB) est une organisation regroupant les acteurs de la publicité sur Internet et dont le but est de développer des normes, mener des recherches, et fournir un soutien juridique aux acteurs de l'industrie qu'elle représente.

L'organisation décrit dans son billet à quel point ses adhérents ont usé et abusé des publicités bloquantes, gênantes et ultra ciblées afin de s'assurer toujours plus de revenus. En plus de créer des engorgements sur les connexions, l' IAB reconnait aussi pleinement l’augmentation de consommation électrique que cela a entraînée et reconnait enfin que cela a créé un mouvement de ras-le-bol de nombreux utilisateurs, menant à la vague actuelle d'utilisation croissante des bloqueurs de publicité.

Pour éviter de se retrouver dans une impasse, l'IAB lance un programme de certification nommé LEAN ( Light, Encrypted, Ad choice supported, Non-invasive ads), pour les publicités en ligne réservées aux formats qui sont «légers, chiffrés, qui donnent le choix à l’utilisateur et qui ne sont pas invasifs».

Une consultation du public devrait être annoncée pour l'élaboration de ces standards. Les critères de l’IAB rappellent les « publicités acceptables» de certains bloqueurs de publicité tels qu'Adblock Plus sans les frais élevés demandés par ceux-ci.

Source : IAB

Voir aussi
Une étude menée conjointement par PageFair et Adobe dévoile l'ampleur du phénomène de blocage des publicités
Adblock passe silencieusement entre les mains d’un nouveau propriétaire
Vers un système publicitaire sain et non intrusif sur Developpez.com

Et vous ?

Que pensez-vous de cette déclaration ?
Quels sont vos espoirs quant aux suites possibles ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/10/2015 à 21:16
Il serait temps de s'en rendre compte, qu'ils se sont planté...

Je sais pas encore si c'est une bonne nouvelle. Pour l'instant c'est juste des mots, j'attends de voir les actes.
9  0 
Avatar de Claude40
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 14:20
Bonjour,
Je n'ai pas mis de sticker "Non à la publicité" sur ma boîte aux lettres, mais j'utilise un bloqueur de publicité sur le net.
La pub papier et notamment les prospectus des enseignes commerciales proposent des choix, alors que la pub sur le net chercherait à m'imposer un produit.
La pub papier ne perturbe pas le fonctionnement de ma boîte aux lettres, alors que la pub sur le net perturberait ma navigation.
J'examine la pub papier si je veux et quand je veux alors que la pub du net exercerait une véritable dictature sur mon activité.
D'une manière générale, j'estime que la pub grève les coûts. J'ai donc tendance à ne pas acheter les produits qui nous inondent de pub.
J'attends avec impatience un système permettant de zapper automatiquement une chaîne télé pendant ses pages de pub, pour y revenir une fois la pub terminée.
9  0 
Avatar de ticNFA
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/10/2015 à 21:14
Ceux qui se sont goinfrés à nos dépens disent "on s'est trompés". Que cela coïncide avec la baisse, réelle ou supposée, de leurs chiffres, est évidemment purement fortuit.
Ils nous ont pris pour des imbéciles... et continuent.
Au revoir.
8  0 
Avatar de Aurelien Plazzotta
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/08/2016 à 12:58
Observez le discours :

Citation Envoyé par Stéphane le calme

L'IAB a lancé un programme de certification nommé LEAN (Light, Encrypted, Ad choice supported, Non-invasive ads).
Et remarquez maintenant la prise de décision :

Citation Envoyé par Stéphane le calme

Pour le tiers restant, qui sont identifiés comme des bloqueurs « loyaux », l’IAB recommande les étapes suivantes pour les inviter à arrêter :
  • bloquer l’accès au contenu aux utilisateurs qui refusent de désactiver leurs bloqueurs de publicités

Comment les publicités peuvent-elles être non invasives si leur désactivation bloque l'accès à l'information utile ?

Le lobby publicitaire a clairement l'intention de continuer de polluer les utilisateurs finaux pour prolonger coûte que coûte son existence. Et les moyens employés sont de plus en plus surnois.

A quand le retour au modèle économique par abonnement ?

P.S. : dans mon dictionnaire Le Robert & Collins Compact Plus, le terme "invasive" est employé uniquement dans le contexte d'une maladie...
7  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/08/2016 à 14:47
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Après ce problème n'est pas uniquement attaché aux pubs sur internet. On a les mêmes choses dans les journaux, magazines, etc.. On se rend compte que la place prise par la publicité est souvent plus grande que la part prise par l'information réelle.
À ceci près que les pubs de la presse écrite ne se surimposent pas aux articles que tu lis jusqu'à ce que tu les aies lus, qu'elles ne se déplacent pas sur la page en suivant ton regard, qu'elles n'émettent pas de messages audio, qu'elles n'enregistrent pas tes données personnelles, les articles que tu lis, etc., etc.

Ça fait quand même une grosse différence en termes de nuisance...
7  0 
Avatar de Algo D.DN
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/10/2015 à 22:47
C'est clair que si l'industrie a compris le message, le ouèbe devrait respirer un peu mieux côté bande passante, mais bien d'accord avec @tomlev j'attends aussi de voir les actes.
Normalement ça ne devrait pas trop tarder, dumoins certainement avant que le portefeuille n'atteigne une anorexie critique.
6  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/10/2015 à 2:24
Mieux vaut tard que jamais comme on dit. Maintenant, que ce soit une conclusion honnête d'analyse (somme toute facile) ou feinte de bonne volonté avec préparation de coup fourré, j'attends aussi de voir les actes.
6  0 
Avatar de cosmogol
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 18/10/2015 à 11:27
Ceux qui se sont goinfrés à nos dépens disent "on s'est trompés". Que cela coïncide avec la baisse, réelle ou supposée, de leurs chiffres, est évidemment purement fortuit. Ils nous ont pris pour des imbéciles... et continuent.
Le pire étant que leur comportement, qui n'est que le résultat d'une volonté de goinfrerie maximale à terme minimal, nous est présenté comme une stratégie volontaire : quand on avoue s'être planté, généralement, c'est qu'auparavant on avait un plan…

Ces gens voient le monde d'une façon qui leur appartient, et que je ne tolère plus chez moi. Je ne supporte plus la pub, sous quelque forme que ce soit : je trouve ça abrutissant, avilissant, laid et vulgaire, sans parler du monstrueux gaspillage de ressources (papier, électricité, etc…).
6  0 
Avatar de agodfrin
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/10/2015 à 15:58
Ce qui m'ennuie surtout avec la pub en ligne c'est justement son aspect ciblé. En gros si j'aime les yaourts à la fraise, le ciblage ne me montrera que des pubs pour les yaourts à la fraise ... Un exemple récent: je réserve une chambre dans un hôtel Accor. Pendant plusieurs jours, plein de pages que j'ai visité ont contenu des publicités pour justement cet hôtel, souvent plusieurs sur la même page. Gaspillage de resources totalement inutiles: c'est trop tard, j'ai déjà réservé, et en plus j'ai réservé chez vous.

C'est pareil chez des Amazon par exemple. L'analyse de mes comportements (livres achetés, consultés) est telle qu'on ne me propose que davantage du même. C'est complètement ennuyeux et sans intérêt. Tant que les algorithmes de ciblage ne seront pas capables de proposer des chose inattendues et surprenantes, la pub en ligne restera ennuyeuse et sans intérêt.
6  0 
Avatar de PBernard18
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 10:01
J'utilise un bloqueur de pub et pas question de le désactiver sous quelques motifs que se soit.

La Publicité dans les mains des publicistes, je déteste. C'est une dictature, de l'anti démocratie, de l'esclavage intellectuel.
Au départ, la publicité permettait de découvrir un nouveau produit et en tant que telle elle était acceptable, voir même normale et recherchée. Aujourd'hui, c'est l'art d'imposer un produit par tous les moyens possibles et imaginables sans aucune autre considération. Et c'est lamentable.
Internet est truffé de pub et c'est extrêmement déplaisant.

J'avoue ne pas comprendre tous les aspects économiques. Lorsqu'une publicité est dérangeante, je suis plutôt enclin à bannir la marque et les services qu'elle plébiscite. Je pense notamment à la pub qui pousse à casser son pare-brise pour remplacer gratuitement ses essuies glace. Je pense aussi aux publicités malsaines, agressives, dérangeantes, imposées, irrespectueuses, .... Tout ce qui fait que dans une démocratie, on se conduit comme dans une dictature.

La pub dans le respect démocratique n’arrêtera pas l'économie. Voire même que dans une économie loyale, nous pourrions à termes payer moins cher les produits vu la hauteur des coûts induits.

Bloquer l'accès aux sites parce que le navigateur qui le consulte possède un bloqueur de publicité est bien proche de l'hérésie. En y regardant de plus près, on voit bien que l'objectif premier de l'IAB n'est pas aussi gentil qu'elle veut bien le faire croire. Elle part d'un méaculpa doucereux pour mieux endormir le lecteur pour au final durcir nettement sa position.

La pub, le fléau des temps modernes.
Les bloqueurs de pub, la réponse actuelle à ce fléau, au moins pour l'instant.
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web