Une étude menée conjointement par PageFair et Adobe
Dévoile l'ampleur du phénomène de blocage des publicités

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

12  0 
Quelles sont les raisons qui vous motiveraient à vous servir d'un bloqueur de publicité ?
Jean-François Roux passe beaucoup de temps à naviguer sur le web. Cependant, comme de nombreux utilisateurs intensifs d’internet, monsieur Roux déteste être embêté par les fenêtres pop-up de publicités qui sont très répandues sur les sites web car il estime que « cela est vraiment très agaçant ».

Aussi, comme un nombre croissant de personnes, monsieur Roux a décidé de s’attaquer au problème en téléchargeant un logiciel pour son navigateur qui va supprimer une certaine quantité de publicités en ligne de son activité quotidienne internet.

Bien qu’il reconnaisse que, la plupart du temps, la publicité est la source principale de revenus de plusieurs sites web, monsieur Roux dit se méfier de la façon dont les entreprises parviennent à collecter les informations sur ses activités en ligne pour faire des publicités ciblées. « Si je ne sais pas quelles données sont collectées sur moi, je préfère bloquer », avance-t-il prudemment.

Le cas de monsieur Roux n’est qu’une illustration parmi tant d’autres des mesures prises par les internautes pour contourner les efforts déployés par les éditeurs, diffuseurs et annonceurs afin de diffuser leurs publicités.

D’ailleurs, la proportion des utilisateurs d’internet qui optent pour les bloqueurs de publicité semble ne pas être prête de son apogée ; selon un rapport publié par PageFair et Adobe, il y a désormais 198 millions d’utilisateurs actifs de bloqueurs de publicité dans le monde (6 pour cent des internautes dans le monde), soit une croissance annuelle de 41 %. Au Royaume-Uni, la tendance est encore bien plus prononcée puisque les utilisateurs de bloqueurs de publicité ont atteint les 12 millions, soit une croissance annuelle de 82 %. L’Europe pour sa part compte 77 millions d’utilisateurs actifs de bloqueurs de publicité au second trimestre de 2015, soit une croissance annuelle de 35 %. En France, 10,30 % des internautes utilisent un bloqueur de publicité, bien loin des 25,30 % de l’Allemagne ou des 37,50 % de la Grèce. Notons qu’en Europe l’Allemagne possède le plus grand nombre d'utilisateurs de ce type d'outil (18 millions d'internautes).

Le rapport estime les pertes globales des entrées publicitaires à 21,8 milliards de dollars en 2015.


Avec la possibilité de bloquer les publicités qui est devenue une option sur iOS 9, c’est désormais au tour du mobile d’entrer dans le jeu du blocage de publicité. Au second trimestre, le mobile a compté pour 38 % de la navigation internet. 40 % du blocage des publicités venaient des utilisateurs de Firefox qui avaient installé une extension pour le faire, 53 % venaient de Chrome.

Le rapport s’est intéressé aux raisons qui pouvaient motiver l’utilisation de ce genre d’outils. 50 pour cent du panel a avancé avoir le sentiment que les données personnelles sont mal utilisées pour personnaliser les publicités, 41 pour cent ont avancé avoir remarqué que la quantité de publicités a augmenté de façon significative comparée à ce qu’ils avaient l’habitude d’observer tous les jours. Notons quand même qu’un répondant sur quatre a avancé ne pas avoir le désir d’utiliser un logiciel de blocage de publicités.

Les types de sites les plus touchés par le blocage de publicité sont les sites de jeux vidéo (26,25 % des blocages), les réseaux sociaux (19,1 %) et les sites parlant de technologie (17,0 %). Les moins touchés sont les sites gouvernementaux (2,5 %), les sites traitant des œuvres caritatives (4,9 %) et les sites parlant de l’immobilier (5,0 %).


« Ce qui inquiète le plus les diffuseurs et les annonceurs est que la publicité vidéo, qui est l’un de leurs contenus les plus précieux, commence à être bloquée. Voilà une perspective vraiment très effrayante », a avancé Campbell Foster, Directeur du Marketing Produit chez Adobe.

« Quand les gens sont même prêts à payer pour ne plus avoir de diffusion de publicités, cela vous donne un aperçu de leur fatigue », a estimé Hicham Berrada, Directeur Général de France de Teads, une entreprise spécialisée dans la publicité vidéo.

Source : rapport PageFair et Adobe

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir Aussi :

le Forum Webmarketing

la Rubrique Webmarketing (Cours, Tutoriels, FAQ, etc.)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Goedulf
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 19:24
Si tous les sites prenaient exemple sur le modèle de developpez.com, je pense que la plupart des bloqueurs disparaîtraient (c'est pas de la lèche, j'en connais juste pas d'autre).
13  0 
Avatar de elmcherqui
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 15:54
Personnelement mon bloqueur de publicité est actif par defaut , et je le desactive sur les sites ou l'auteur(s) fournit un travail de qualité ( developpez, numerama,zdnet ...etc )
La ou je garde mon bloqueur actif c'est pour les sites qui sont optimisé pour augmenter le nombre d'affichage de pubs par exemple un article contenant des images et qui sont divisé sur une dizaine de page et qui te mettent une pub en plein milieu de l'article.
10  0 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 18:13
Tant que les pubs se tenaient sagement dans la marge ça ne me gênait nullement. Certaines, ciblées, pouvaient même m'intéresser. mais c'est devenu l'invasion, elles s'étalaient partout tel un épithélium cancéreux. Elle recouvrait la page que j'étais en train de lire (et pas moyen de la désactiver), elle ouvrait une vidéo hurlante en plein milieu du texte, etc. Maintenant c'est Adblock Plus pour avoir un accès normal. Et si ces webmasters alacon ont tué la poule aux œufs d'or de la pub ils n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes.
10  0 
Avatar de pschiit
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 16:14
Les régies de pub se sont tirées une balle dans le pied quand elles ont eu l'idée de faire sortir les pub des cadres dans lesquelles elles étaient limitées car maintenant les gens se défendent contres ces intrusions bloquantes.
Maintenant, pour que ces memes personnes acceptent de nouveau des publicités il se passera surement beaucoups de temps (en admettant qu'aucun autre abus soit exercé du côté des régies de pub)
9  0 
Avatar de HardBlues
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 17:31
Je n'envisage même pas de naviguer sans bloqueur de pub, c'est devenu beaucoup trop pénible et intrusif.
Je me contente de débloquer sur les sites que je fréquente beaucoup (bizarre cette phrase..)
7  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/10/2015 à 0:24
En autre : je détesté les pub vidéo qui se lance alors que j'écoute autre chose, les pubs qui cache le contenue, les pubs qui font ramer la page à cause de leur lourdeur (flash, GIF bien lourd), parce qu'elles me prennent pour un pigeon, qui me mentent, qui se font passer pour du contenu, etc. Oui, des raisons je peux en trouver encore beaucoup, je pense.
5  0 
Avatar de ABCIWEB
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/10/2015 à 23:50
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

« Ce qui inquiète le plus les diffuseurs et les annonceurs est que la publicité vidéo, qui est l’un de leurs contenus les plus précieux, commence à être bloquée. Voilà une perspective vraiment très effrayante », a avancé Campbell Foster, Directeur du Marketing Produit chez Adobe.
Evidemment on va pas sur un site pour entendre hurler une vidéo dès l'ouverture de la page

Ce qui me paraît effrayant c'est que ces "hauts responsables" s'en étonnent. En fait non, c'est que leur métier consiste à nous prendre pour des abrutis. Mais les abrutis peuvent s'instruire, et même sans cela, la patience des abrutis a des limites

On pourrait aussi parler de l'abruti qui pense qu'il va pouvoir continuer comme ça à faire ch* le monde sans qu'on finisse un jour par prendre des mesures pour s'en protéger

Les marketeux ne sont pas "vraiment" responsables, simplement leur objectif est le même que celui du comptable, ils ne sont pas payer pour anticiper mais pour encaisser des bénéfices à court terme. Tant que leur bilan est positif ils continuent avec leurs gros sabots en constatant que le plus gênant est le plus efficace. Quand ce ne sera plus rentable pour le plus grand nombre ils finiront par essayer un peu plus de finesse.

Ce sont les annonceurs qui ont créés ce moyen âge de la pub, alors qu'ils viennent pas nous reprocher de ne pas être assez tolérants S'ils veulent être un peu moins stupides, ils n'ont qu'à payer des gens pour réfléchir à moyen long terme, un peu plus loin que l'échéance du prochain bénéfice.
5  0 
Avatar de Népomucène
Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 16:31
Les moins touchés sont les sites gouvernementaux (2,5%)
Il y a des pubs sur les sites gouvernementaux ?
Il est vrai que je n'y vais pas souvent mais je n'ai rien remarqué.
Quelqu'un a un exemple ?
4  0 
Avatar de Mister Nono
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/10/2015 à 19:00
Internet sans bloqueur de publicités : Impensable tellement c'est laid.

Au lieu de miser sur la publicité, pourquoi ne pas miser sur la qualité ? L'Internaute viendra tout seul vers ce qui l'intéresse.

A+
4  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/10/2015 à 16:49
j'ai commencé à utiliser un bloqueur de publicité il y a 6 ans quand ça commençait à devenir lourd en pub sur certains sites et depuis je boude quand je doit utiliser un navigateur sans ^^
3  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web