Tout le monde ne peut pas devenir développeur
Il faut d'abord disposer de certains prérequis

Le , par saigone

305PARTAGES

22  1 
il faut disposer de certains prérequis

Après avoir assisté à une discussion sur le processus pour devenir développeur, Kamil Lelonek lui-même développeur a rédigé un billet sur les mauvaises raisons ou motivations qui poussent certains à se tourner vers une carrière de développeur. Il cite entre autres les raisons suivantes :

  • Rechercher uniquement à se faire de l’argent

Les récents articles classent les métiers de développeurs parmi les 15 métiers les mieux payés du moment. Résultat, de jeunes étudiants optent pour une carrière de développeur avec pour seul but de se faire de l’argent omettant une réalité fondamentale qui est que tout le monde ne peut pas être développeur. Être développeur c’est plus que finir des études puis commencer à travailler pour gagner de l’argent.


  • Savoir coder garantirait un emploi

Certaines personnes choisissent une carrière de développeur parce qu’ils ont vu d’autres personnes le faire ou parce qu’ils ont entendu dire que les entreprises recrutent beaucoup de développeurs ces temps-ci ou encore qu’il y a des emplois pour tout le monde dans la programmation oubliant que le monde de la programmation n’est pas une manufacture.


  • Être développeur n’est pas juste savoir coder

Plusieurs pensent que regarder des tutoriels sur YouTube ou encore se référer à des sites web fournissant des tutoriels est assez pour vous permettre de devenir développeur. Être développeur ne se résume pas juste à l’apprentissage de syntaxes. Le plus important c’est de comprendre le concept. Les développeurs doivent comprendre le cœur du concept comme l’orienté Objet, les modèles de fonctions, les fondamentaux des bases de données relationnelles, les modèles d’architecture logicielle, les structures pour ne citer que ceux-là.



  • Finir un tutoriel ne fait pas de vous un développeur

Lorsque vous faites des recherches sur le web, vous trouverez un grand nombre de sites vous offrant des tutoriels et cours pour apprendre à développer. Ils vous donneront l’illusion d’être des développeurs. Que ce soit dans le cas d’un débutant qui souhaite connaître les concepts de base ou le cas d’un développeur expérimenté qui souhaite apprendre autre chose, l’information fournie n’est pas complète, car ils n’offrent pas une véritable compétence.



La programmation n'est pas un secteur d'activité pour Mr tout le monde, car devenir développeur requiert certaines conditions à savoir de l'abnégation, de la passion et l'esprit d'apprendre. L'enthousiasme est crucial lorsque vous voulez faire votre travail de la meilleure façon possible. Vous devez comprendre la programmation, les concepts sous-jacents, l’architecture logicielle, et des modèles de conception. Une syntaxe ne suffit pas, sauf si vous voulez devenir un singe développeur.

Source : Site Meduim

Et vous?

Qu'en pensez-vous?

Voir aussi

Forum Programmation

Rubrique programmation

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jbx 2.0b
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 11:46
Bof, en France tu sais coder, tu sais pas coder, t'es payé pareil. Peu sont en mesure d'évaluer la qualité de ton travail. Et rarement on payera la différence de productivité/qualité.
J'vais être cynique, mais un bon dev en France il dégage juste du temps pour lire les actus, squatter sur Facebook ou éventuellement bosser sur des projets persos.
Et comme y a pas de différence de salaire, le mauvais il a tout lieu d'être là. Enfin bon quitte à être mauvais, il y a surement d'autres boulots de planqués mieux payés que celui-là.

Bref, encore une étude venue des US/RU qui ne nous concerne absolument pas. C'est con, car si les dirigeants avaient capté le truc, on pourrait peut-être espérer un jour avoir des grands éditeurs de logiciels dans ce pays. Des boîtes comme Apple/Google/Microsoft/Oracle/Facebook/Adobe/Autodesk/etc/etc, qui font des marges énormes avec des frais de fonctionnement faibles (tiens voilà un PC et un bureau, code mon pote!).

Non, j'suis pas aigri... je vous jure m'sieur !
17  2 
Avatar de JackJnr
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 10:53
C'est vrai, et j'ose espérer que c'est la même chose pour tout autre métier.
11  0 
Avatar de Excellion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 13:11
Je trouve le titre fallacieux.

Disons que tout le monde peut devenir développeur, mais tout le monde ne peut pas se targuer de l'être.

Cela étant, le monde actuel n'aide pas, et les drh non plus. Que dire de tous ces gens qui "maitrisent" une dizaine de langages à la sortie des etudes, ou de ces developpeurs, admin réseau... qui ont à peine une formation de 15 jours dans le domaine quand vous avez 10 ans de métier ?

Donc, on assiste à une inflation des dénominations, qui désormais, ne veulent plus rien dire.
11  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 13:20
L'auteur est un passionné et comme tous les passionnés, il a une vision très "romantique" de son métier.

Je suis en phase avec Carhiboux
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
De la passion? Non, juste des compétences et des connaissances. On peut aussi être très bon développeur sans être passionné.

L'esprit d'apprendre. Ca par contre oui. Et l'esprit de ne pas se croire le meilleur du monde et savoir se remettre en question pour ne pas rester sur ses acquis.
En effet, quelqu'un de consciencieux et appliqué peut être un excellent développeur.
11  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 14:32
Citation Envoyé par Turing00 Voir le message
Donc parmi les développeurs il y a le petit cercle et fermé des bons devs qui détestent le grand cercle et ouvert des mauvais devs.
Un monde bizarre de médiocratie malveillante dans lequel nous vivons aujourd'hui...
fixed.

Citation Envoyé par Turing00 Voir le message
Aujourd'hui je suis développeur débutant et c'est vrai que ce n'est pas un métier facile. C'est cette soif d'apprendre qui m'a permis de découvrir ce métier pas l'argent (en tout cas directement, car il faut toujours justifier son salaire, ça c'est le jeu de la société).
Cette soif d'apprendre est un point clef entre un bon et mauvais dev, l'informatique (comme d'autres domaines) évolue très vite et quelqu'un qui ne se tient pas au courant (parce que ça l'intéresse pas par exemple) sera "forcément" mauvais.
C'est vrai dans tous les domaines bien sur, mais certains domaines évoluent plus vite que d'autres.
11  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 12:03
Effectivement tout le monde ne peut pas être développeur. Ceux qui le deviennent alors qu'ils n'étaient pas faits pour ça sont presque toujours de mauvais devs, j'en ai vu pas mal d'exemples pendant ma carrière. Je le dis depuis longtemps, mais apparemment ça choque certains qui y voient une forme d'élitisme...
9  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 12:59
car devenir développeur requiert certaines conditions à savoir de l'abnégation, de la passion et l'esprit d'apprendre.
C'est une blague? Ha c'est vrai on est vendredi!

De l'abnégation? Je dirais plutôt de la patience, voir un peu d'obstination quand ça ne marche pas.

De la passion? Non, juste des compétences et des connaissances. On peut aussi être très bon développeur sans être passionné.

L'esprit d'apprendre. Ca par contre oui. Et l'esprit de ne pas se croire le meilleur du monde et savoir se remettre en question pour ne pas rester sur ses acquis.

Mais alors les deux premiers... c'est un sketch.
9  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 14:21
Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
De ma petite expérience dans la programmation professionnelle (un peu plus de 2ans), les bons devs sont en général des personnes passionnées, qui aiment apprendre et comprendre comment marche.

Ca ne veut pas dire que tous les passionnés sont bons, ni que ceux qui ne le sont pas sont tous mauvais, mais un passionné va par définition passer plus de temps à aller au bout des problèmes, à creuser pour son simple savoir personnel, etc., ce qui fait qu'en moyenne les passionnés sont de meilleurs devs que les autres.

Et c'est vrai dans tous les domaines.
Salut, je comprends ton point de vue, mais je pense un peu comme Saverok, tu as une vision un peu "romantique" de notre métier. Sans doute parce que tu es un passionné, ce qui est tout à ton honneur.

Moi, je ne m'en cache pas, ce n'est pas une passion à proprement parler. C'est un truc que j'aime bien, et je suis venu à ce métier par choix et non pas défaut. Mais pas une passion. J'ai une passion pour l'histoire, pour la littérature héroic-fantasy ou pour les jeux video de style RPG.

Pour autant, je me reconnais lorsque tu dis "qui aiment apprendre et comprendre comment marchent les choses". Parce que c'est mon métier, que sans être une passion, il me plait, et parce que je suis naturellement comme ça! Que ce soit dans le domaine du développement, lorsque je me fais trainer à un spectacle de magie par ma copine et que je cherche à comprendre les trucs derrière les tours (note pour d'autres : révéler les trucs à sa copine est rarement une bonne idée...), ou lorsque je lis un article intéressant sur je sais pas, la nouvelle hydrolienne offshore qui vient d'être immergée au large d'Ouessant. Dans tous les cas, j'ai envie de comprendre le fonctionnement derrière.

Je pense que c'est plus un trait de personnalité qu'une marque de passion. Mais ce n'est que mon avis bien entendu
10  1 
Avatar de Flow_75
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/10/2015 à 11:08
Ça me rappelle un collègue qui veut aller dans tel ou tel secteur pour faire du développement seulement en fonction du salaire et sans prendre en compte la pression, les horaires, les contraintes sur sa vie sociale/familiale.
8  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/10/2015 à 14:07
Citation Envoyé par papybus Voir le message
Il ne suffit pas d'être "bardé" de diplômes pour réussir quelque chose dans sa vie. Des autodidactes y parviennent aussi bien. On pourrait en citer de nombreux exemples. A partir du moment où l'on a la passion de ce que l'on fait ou entreprend il n'y a pas de raison que l'on fasse moins bien. C'est une question d'opinion, mais c'est la mienne.
Les diplômes ne sont pas un gage de qualité et les autodidactes peuvent devenir de tout aussi bons développeurs, certes.

Mais à condition de ne pas se tromper : les bac+5 ont passé cinq années à ingérer des connaissances fondamentales, soit une bonne partie de leurs 8000h d'apprentissage. SI tu veux rivaliser avec eux il va falloir acquérir à ton tour ces mêmes connaissances et ça ne se fera pas en programmant des petits UI ou en zappant ce qui t'ennuie. A certains moments tu devras étudier de façon rigoureuse et lire, lire, lire, lire.

Certes après 8000h tu auras aussi acquis de ton côté des choses qui feront défaut à ces bac +5, notamment une plus grande et précieuse expérience. Mais tu auras aussi acquis de mauvais réflexes qu'aucun mentor n'aura corrigé pour toi, tu auras gaspillé beaucoup de temps dans des directions inutiles faute de guide, et tu auras surtout acquis des connaissances d'API qui seront bientôt obsolètes, comme toutes les API.

La passion ne remplace pas le savoir, elle motive seulement à l'acquérir. Mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir suivi une formation ?
8  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web