AMP : un projet de Google en réponse aux bloqueurs de publicité
Il vise à accélérer les pages web mobiles avec du contenu publicitaire

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
La bataille entre les bloqueurs d’annonces et les sociétés de publicité en ligne suit son cours, alors que de part et d’autre, chaque partie met en œuvre des moyens techniques pour atteindre ses objectifs.

Parmi les raisons qui poussent de nombreux utilisateurs à installer les extensions de blocage de publicité, on peut mettre en avant la volonté des internautes d’atteindre un niveau de performance optimal. En effet, avec les publicités, les contenus des pages web s’affichent plus lentement étant donné les tentatives des plateformes publicitaires pour afficher également les annonces lors du chargement de ces pages.

Avec les smartphones et tablettes, de plus en plus de trafics web sont enregistrés sur les mobiles, ce qui fait que les utilisateurs de ces appareils sont plus que jamais ciblés par les publicités en ligne. Toutefois, l’expérience web mobile laisse souvent beaucoup à désirer, s’il faut encore la voir se dégrader à cause des annonces. Si les bloqueurs d’annonces veulent donc garantir une bonne expérience aux utilisateurs en bloquant le contenu publicitaire, Google et ses pairs ne veulent pas du tout voir leur chiffre d’affaires en subir les conséquences. Pour cela, la firme de Mountain View a annoncé une alternative qui vise à permettre aux pages web mobiles avec du contenu publicitaire d’atteindre les mêmes performances que celles qui sont sans annonce.

« Après des discussions avec des éditeurs et des sociétés de technologie à travers le monde, nous annonçons une nouvelle initiative open source appelée Accelerated Mobile Pages (AMP), qui vise à améliorer de façon spectaculaire la performance du Web mobile. Nous voulons des pages Web avec un contenu riche, comme la vidéo, des animations et des graphiques avec des annonces intelligentes, et qui chargent instantanément », a écrit Google sur son blog.

Le géant de la pub en ligne explique que le projet AMP repose sur un nouveau framework source baptisé AMP HTML. Ce framework est entièrement construit sur des technologies web existantes, et permettra aux sites Web de construire des pages Web légères. Les pages Web construites à partir de ce framework seraient également multiplateformes d’après la société : « Nous voulons aussi que le même code fonctionne sur de multiples plateformes et appareils de sorte que le contenu puisse s'afficher partout de manière instantanée, peu importe le type de téléphone, tablette ou l'appareil mobile que vous utilisez ».

C’est au total une trentaine d’éditeurs et entreprises de technologie qui ont déjà rejoint Google pour travailler sur ce projet. On y trouve par exemple Twitter, Pinterest, WordPress.com, Adobe Analytics et LinkedIn qui envisagent d’intégrer des pages AMP HTML dans leurs plateformes. Avec ces partenaires, il s’agira surtout de définir les paramètres d’une expérience d’annonce qui fournit une vitesse similaire à une expérience sans annonce.

Avec le projet AMP, Google veut également prendre en charge une gamme complète de formats d’annonces, réseaux publicitaires et technologies, en laissant toutefois la possibilité aux sites utilisant AMP HTML de choisir les réseaux de publicité, ainsi que les formats d'annonces qui ne nuisent pas à l’expérience utilisateur.

En savoir plus sur le projet AMP

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ? Seriez-vous prêt à accepter une expérience avec annonce dans ce cas de figure ?

Voir aussi

Forum Général Conception Web


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Voïvode Voïvode - Membre émérite https://www.developpez.com
le 08/10/2015 à 13:54
Alphabet veut concurrencer Facebook Articles et essayer de devenir la maison d’édition du web de facto par la même occasion. Ce n’est pas améliorer l’expérience utilisateur qui les intéresse, mais intégrer un canal publicitaire impossible à bloquer.

Et le meilleur moyen de faire passer une horreur pareille est de mettre sous sa coupe des torchons perfusés comme le Huffington Post ou les Échos.
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 08/10/2015 à 13:56
AMHA la vitesse de chargement n'est pas le problème n°1 de la pub sur mobile. C'est plutôt son ergonomie et son intégration dans la page. Avec le nombre de sites pas optimisés pour un expérience mobile, on a sans arrêt des popups qui prennent tout l'écran du mobile, avec la croix qui sort de l'écran, ce qui oblige à glisser le doigt pour la trouver, et une fois sur deux on clique sur la pub. Ou bien c'est la pub qui suit le scroll sur un article, sans qu'on puisse s'en débarrasser facilement (et là retour au problème #1).
Une page qui se chargera plus vite ne résoudra pas ce problème.
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 08/10/2015 à 14:21
Pour les détails techniques il faut voir ce post de blog et le repo github. En gros c'est un sous-ensemble très restreint des technos web sur lesquels les navigateurs pourront se concentrer et auquel les sites web seront encouragés à se cantonner.

En particulier ils interdisent en grande part le javascript : retour au web statique. Le seul code JS autorisé est celui des composants AMP officiels (carousel, lightbox, twitter, youtube, etc). Ces composants devront exclusivement utiliser les API AMP et seront soumis à plusieurs restrictions, par exemple pas de chargement dynamique. Pour le reste ils suggèrent d'avoir recours au CSS pour la mise en forme et à des pixels espions pour l'analytique (images d'un pixel : le serveur reçoit l'url source et peut l'enregistrer).

Cela dit côté html et CSS là aussi ils restreignent les balises et attributs utilisables. Par ailleurs le CSS doit être inliné et les images pré-dimensionnées.

N'importe qui peut soumettre des composants pour qu'ils soient ajoutés à la liste des composants officiels mais c'est Google & co qui décideront et il faudra signer divers documents légaux. Je présume que les contrevenants seront pénalisés dans le classement Google - pardon, que les bons élèves seront favorisés dans le classement Google. Si ça sent mauvais, c'est normal.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 08/10/2015 à 14:28
Techniquement, je n'arrive pas à comprendre ce que ça veut dire. On charge le contenu utile de la page et puis on charge des publicités. C'est donc plus lent que si on ne charge pas les publicités. Rien ne fera en sorte que ça s'inverse si en fait, on ne ralentit pas les pages sans pub. Ce qui est donc le véritable but de Google : ralentir les pages sans pubs. Je ne peux pas vraiment dire que ça me remplisse de joie...
Avatar de - https://www.developpez.com
le 08/10/2015 à 14:41
C'est sur, il ne se souci pas du client final. Dommage.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 08/10/2015 à 14:47
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Techniquement, je n'arrive pas à comprendre ce que ça veut dire. On charge le contenu utile de la page et puis on charge des publicités. C'est donc plus lent que si on ne charge pas les publicités. Rien ne fera en sorte que ça s'inverse si en fait, on ne ralentit pas les pages sans pub. Ce qui est donc le véritable but de Google : ralentir les pages sans pubs. Je ne peux pas vraiment dire que ça me remplisse de joie...
Tu n'a donc pas vue le paramètre afficher l'espace réservé au image dans Internet Explorer, ben, il va être remplacé et imposé afficher l'espace réservé au publicité.
Avatar de Paleo Paleo - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 09/10/2015 à 9:43
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Techniquement, je n'arrive pas à comprendre ce que ça veut dire. On charge le contenu utile de la page et puis on charge des publicités. C'est donc plus lent que si on ne charge pas les publicités. Rien ne fera en sorte que ça s'inverse si en fait, on ne ralentit pas les pages sans pub. Ce qui est donc le véritable but de Google : ralentir les pages sans pubs. Je ne peux pas vraiment dire que ça me remplisse de joie...
L'explication est ici :

But how do we get from good to, let’s say, instant? We’ll cheat AMP documents are from the ground up designed to be efficiently pre-renderable. Browsers have long supported pre-rendering through the <link rel=prerender> tag, but they need to be conservative about this mechanism because prerendering can be expensive. With AMP HTML we added the ability to tell a document: render yourself, but only as far as what is visible above the fold and only elements which are not CPU intensive to minimize the cost of pre-rendering. With this mechanism in place, referrers of AMP document can initiate rendering of docs before the user acts much more aggressively, so that in many cases the document will be done rendering by the time the user clicks.
Avatar de Paleo Paleo - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 09/10/2015 à 10:07
Le titre de cet article est faux. Le projet AMP n'est pas une réponse aux bloqueurs de publicités, mais aux solutions de Facebook et de Apple.

Les bloqueurs de publicité fonctionnent sur les pages AMP. À lire dans cette critique de AMP (en anglais) :

Finally, how does this interact with the publishing bête noire du jour, ad blocking? AMP promises to make advertising nicer (primarily by killing off all that scripting cruft), but it doesn’t block ad blockers.
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 09/10/2015 à 10:15
Citation Envoyé par Tarh_ Voir le message
L'explication est ici :
Citation Envoyé par Tarh_ Voir le message
Le titre de cet article est faux. Le projet AMP n'est pas une réponse aux bloqueurs de publicités, mais aux solutions de Facebook et de Apple.
J'ai tenté d'expliquer ça plus haut, en expliquant qu'il s'agissait d'un sous-ensemble des technos web et en détaillant ce qui était autorisé et interdit, mais apparemment ce n'était pas le sujet pour certains.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/10/2015 à 10:15
Citation Envoyé par Tarh_ Voir le message
L'explication est ici :
Oui, c'est une solution d'optimisation de rendu que Google choisit de n'utiliser que pour les pages contenant de la publicité. Ca revient exactement à ce que je disais.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil