Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google devient officiellement une filiale d'Alphabet
Qui abandonne sa devise culte « Don't be evil »

Le , par Stéphane le calme

63PARTAGES

2  0 
Le mois passé, les fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, ont annoncé une restructuration importante de leur entreprise. « Notre entreprise fonctionne bien aujourd’hui, mais nous pensons que nous pouvons la rendre plus claire et plus responsable. Nous sommes donc en train de créer une nouvelle société appelée Alphabet » expliquait Larry Page dans un billet de blog. « Alphabet est une collection d'entreprises. Google en est la plus importante. Mais ce nouveau Google va être allégé : les activités éloignées de nos principaux produits Internet seront désormais regroupées dans Alphabet ». Aussi, vendredi dernier, Google est officiellement devenu une filiale d’Alphabet.

Il faut préciser qu’Alphabet conserve pratiquement le même Conseil d'administration que Google, son équipe dirigeante n’ayant que très peu évoluée. Larry Page en est le directeur général. Eric Schmidt conserve le rôle de président exécutif du Conseil d'administration. Ruth Porat officie toujours en tant que directrice financière. Rappelons que ces trois responsables occupaient les mêmes fonctions chez Google. L’un des petits changements à noter est le fait que Sergey Brin récupère le titre honorifique de président.

Pour Google, avec un nouveau parent vient une nouvelle ligne de conduite. D’ailleurs, en novembre 2014, Larry Page avait annoncé qu’il réfléchissait à un slogan capable de mieux refléter l’entreprise. Raison pour laquelle son célèbre slogan « Don’t be evil » (« ne soyez pas malveillants »), qui a fait partie de l’histoire de Google pendant un peu plus d’une décennie, ne sera pas repris par Alphabet, même si l’idée reste indubitablement la même : « Do the right thing » (« faites ce qui est juste »). Un slogan qui sera explicitée dans le nouveau code de conduite de Google : « les employés d’Alphabet et de ses filiales doivent faire le bien - obéir à la loi, agir avec honnêteté, et se traiter mutuellement avec respect ».

D’autres changements ont été apportés à la ligne de conduite de l’entreprise. Les anciennes règles sur l’alcool au bureau (« ok, mais pas trop ») ou les animaux domestiques (« les chiens sont cools mais les chats ne sont pas encouragés») ont été retirées. Certaines lignes sur la façon dont l’entreprise devrait fonctionner comme « tout ce que nous faisons dans le cadre de notre travail chez Google sera, et doit être, mesuré par rapport aux normes les plus élevées possibles de la conduite éthique en entreprise » ont été enlevées. Globalement, ce nouveau code de conduite s’avère plus général que l’ancien, laissant probablement la porte ouvertes aux filiales qui voudraient probablement avoir leur propre culture d’entreprise et qui aurait pu différer de celle d’Alphabet si elle était plus spécifique.

D’ailleurs un porte-parole de l’entreprise a plaisanté en disant que « les entreprises individuelles Alphabet pourront bien entendu avoir leurs propres codes pour s’assurer de promouvoir une conformité à de grandes valeurs. Mais, si elles commencent à autoriser les chats au travail, il y aura de sérieux problèmes avec un P majuscule ».

Notons qu’au niveau des consommateurs, ce changement n'aura aucun impact ; la marque, les produits et services de Google étant resté exactement les mêmes. En terme d'organisation, c’est bien entendu le nouveau Google qui conserve le moteur de recherche, les activités publicitaires, la plate-forme de vidéos YouTube, le système d'exploitation mobile Android, la cartographie Maps, la messagerie Gmail ainsi que tous les autres services Internet et applications mobiles. Mais les projets annexes comme Google X, le laboratoire de recherche de Google qui a développé les Google Glass et la voiture automne Google Car, Fiber, l’opérateur d’accès internet par fibre optique de Google ou Calico, le centre de recherche en génétique, dont la mission, est d’augmenter la qualité de vie et la longévité, sont désormais séparés du cœur de métier historique de la société.

Tous ces projets sont désormais des entreprises à part entière, indépendantes les unes des autres. C’est pourquoi chaque entité sera placée sous la responsabilité d'un directeur général aux pouvoirs élargis. Cette stratégie vise à faciliter l'innovation en limitant les potentiels conflits d'intérêt entre les différentes équipes. Les ressources financières et les objectifs à long terme de ces sociétés seront définis en amont par les responsables d’Alphabet.

Source : US Securities and Exchange Commission, Code de Conduite Alphabet

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/10/2015 à 11:23
Leurs slogan ne veulent plus rien dire.

ne soyez pas malveillants
faites ce qui est juste
Ils sont mal placée je pense pour donner ce genre de conseil.

Es ce juste de collaborer avec la NSA ? Es ce bienveillant de collecter des données à gogo de nos mails, documents google doc etc pour en faire du profit ?

Je suis d'accord sur le faite qu'il faut bien gagner de l'argent, mais ils peuvent le faire d'une manière bien plus noble que d'analyser le moindre mail, ou la moindre requête.

Je n'utilise plus aucun service google, exception de youtube (car certains contenus sont uniquement sur youtube), et parfois google street view, car je n'ai pas encore trouvé d'alternative.

C'est la mode en ce moment d'avoir des slogan complétement déplacé ? avec par exemple windows 10 "Naturellement plus humain"
8  2 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/10/2015 à 16:52
« les employés d’Alphabet et de ses filiales doivent faire le bien - obéir à la loi, agir avec honnêteté, et se traiter mutuellement avec respect »

et choper un max d'informations personnelles de leurs clients...
6  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/10/2015 à 15:45
Petite touche culture : ceux qui aiment les scénarios catastrophe pourraient jeter un coup d'oeil à Higurashi no Naku Koro ni Kaku: OUTBREAK. Ce film d'une petite heure est fortement lié à la série du même nom, donc mieux vaut avoir vu tout ça avant, mais pour ce qui nous intéresse ici on parle d'un virus qui s'est propagé dans le monde entier et qui engendre des comportements violent. Ce virus serait d'ailleurs étudié et des recherches secrètes seraient menées par une société du nom de... Alphabet.

L'ayant vu hier, ça m'a bien fait marrer alors je partage ici. {^_^}
On aura bien sûr vite fait le lien entre le côté tout puissant et mondial d'Alphabet dans la série comparé à l'Alphabet dont on parle ici, ainsi que le lien entre le virus de la série et Calico, le centre de recherche en génétique de Google Alphabet.
3  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/10/2015 à 12:30
La notion de juste étant très subjective, ils ne prennent pas trop de risques
3  1 
Avatar de 36942
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/10/2015 à 14:06
Personnellement je traduirais "Do the right thing" par "Faîtes ce qui est bien" car le mot "juste" a une connotation trop forte avec la justice. C'est moins le cas avec "right" qui peut simplement qualifier d'adapté, de correct, etc.
Loin de moi la prétention d'avoir la traduction parfaite, mais je pense qu'il ne faut pas trop se focaliser sur la dimension judiciaire/morale
3  1 
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/10/2015 à 15:43
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
...Tous ces projets sont désormais des entreprises à part entière, indépendantes les unes des autres. C’est pourquoi chaque entité sera placée sous la responsabilité d'un directeur général aux pouvoirs élargis. Cette stratégie vise à faciliter l'innovation en limitant les potentiels conflits d'intérêt entre les différentes équipes.
Cela vise surtout à exploser la société en plein d'autres sociétés de manière à :
- empêcher un regroupement d'employés syndicaux (CGT ou autres) car on ne peut pas le faire dans 10 boîtes de 50 employés, alors qu'une de 500, oui (je simplifie pour expliquer le principe)
- pouvoir deux fois plus mettre la pression, car il est très facile de fermer une petite entreprise de 50 employés et qu'il en reste 9, alors qu'une grosse de 500 = impossible.
- a partir de là, ne garder que les rentables et trouver une excuse pour fermer les "non rentables" afin de faire un profit maximum est beaucoup plus facile.

C'est une pratique à laquelle je laisserai tout personne honnête mettre les qualificatifs adéquats. Pour les autres types de personnes, elles trouveront ce genre de pratiques fabuleuses.
2  0 
Avatar de pvincent
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/10/2015 à 15:10
Cette stratégie vise à faciliter l'innovation...
Ah bon? Je ne vois pas en quoi compartimenter l'activité y est vraiment favorable. En général on met plutôt en avant la collaboration (interdisciplinaire) entre les équipes pour favoriser l'innovation.

Avant tout une holding de tête permet de garder le contrôle sans être majoritaire au niveau global, grâce au phénomène de cascade.
En plus elle permet de cantonner les risques financiers: si une des société fait des pertes ou même fait faillite, les autres ne sont pas directement impactées.
1  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/10/2015 à 16:10
Avec Alphabet, Google est passé du côté obscur, ou plutôt cyberpunk, de la Force. Le Monde avait écrit un très bon article sur le sujet, dont je vous recommande la lecture : "Le jour où Google est devenu cyberpunk".
0  0 
Avatar de Algo D.DN
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/10/2015 à 14:46
En même temps détailler un géant pour en faire des nabots moins onéreux fiscalement parlant, c'est peut-être une réponse aux conclusions du paquet BEPS, concocté par le conseil de l'OCDE, qui se veut un arsenal destiné à juguler l'optimisation fiscale. Ma paranocompulsiveaïgue me dit que les firmes, grandes adeptes de l'évasion dans les paradis fiscaux, ont déjà pris les devants...
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web