Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les concepteurs d'Adblock Plus veulent créer un comité indépendant
Qui décidera des critères constitutifs d'une publicité acceptable

Le , par Stéphane le calme

43PARTAGES

11  0 
Adblock Plus, l’un des outils les plus populaires dans le domaine du blocage de la publicité, continue de faire parler de lui. Après Hambourg et Munich, c’est la cour régionale de Cologne qui a déclaré à son tour que l’usage de bloqueurs de publicité sur internet est légal. Il s’agit donc du troisième verdict rendu en faveur d’Eyeo, l’entreprise derrière cet outil, par la justice allemande.

Pour rappel, tout a commencé en avril dernier lorsque les diffuseurs allemands RTL Interactive et ProSiebenSat1 ont fait valoir que les utilisateurs ne devraient pas être en mesure de bloquer les publicités sur leurs sites Web. Ils prétendaient également qu’Adblock Plus ne devrait pas être en mesure de proposer son programme Acceptable Ads qui exige des grands éditeurs de se plier à une série de normes voire, dans certains cas, se trouvent dans l’obligation de payer de lourds frais afin de figurer sur la liste blanche de son service de blocage. Et, même dans ce cas, les utilisateurs peuvent toujours faire le choix de bloquer les annonces.

Eyeo a été critiqué pour son modèle de revenus, puisque, d’après une révélation du Financial Times qui date de février, des entreprises comme Taboola, Microsoft et Google auraient payé pour figurer sur sa liste des annonceurs jugés acceptables. Une société de médias numériques a confié au Times qu’Eyeo lui a demandé de payer « une taxe équivalant à 30 pour cent des revenus publicitaires supplémentaires que cela ferait s’ils n’étaient pas bloqués » contre des annonces qui sont placées sur liste blanche.

Cette critique a été ravivée lorsque le Wall Street Journal a rapporté que Dean Murphy, le créateur du bloqueur de publicité Crystal qui bénéficie d’une certaine notoriété sur iOS, aurait été payé pour se servir des mêmes listes d’annonces acceptables que celles d’Eyeo.

Pour mettre un terme à ces critiques, Eyeo a annoncé qu’il mettra sur pied « un comité indépendant », composé d’experts de la pub, du marketing, ainsi que des représentants de consommateurs, d’ici à début 2016. Ce comité devra décider des exigences qui doivent être respectées pour avoir une place dans la liste blanche. Till Faida, le cofondateur d’Adblock Plus, a expliqué que « les utilisateurs ont déterminé les critères d’origine et peuvent s’opposer à nos propositions de listes blanches. Mais, étant donné que nous étions le seul bloqueur de publicité à offrir un tel compromis, nous avons entrepris de donner une plus grande importance à la place occupée par ce critère jour après jour. Nous avons cherché un moyen pour rendre le programme Acceptable Ads complètement indépendant tandis que nous faisons évoluer ce critère au même rythme que les changements de forme des publicités en ligne. Un comité indépendant devrait pouvoir résoudre ces deux problèmes ».

Bien que cette stratégie puisse donner aux listes blanches un certain degré de dépendance, les annonceurs et les éditeurs s’opposent à cette approche. Mardi dernier, Scott Cunningham, le Vice-Président Senior de l’Internet Advertising Bureau a taxé le blocage de publicité de « vol à main armée » et a exhorté les bloqueurs de publicité au « fair-play ».

Source : The Guardian, Financial Times

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Voir aussi :

le Forum Webmarketing

la Rubrique Webmarketing (Cours, Tutoriels, FAQ, etc.)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/10/2015 à 23:08
C'est extrêmement simple, si le produit ne respecte plus la ligne de conduite qui a fait son succès, c'est sa mort assurée et un autre prendra le relais.

Ceux qui ont installé ADBlock, ils ne l'ont pas fait parce que c'est un produit génial, il l'ont fait pour ne pas avoir de pub. Si Adblock laisse désormais passer de la pub, ils iront tout simplement et très rapidement voir ailleurs.
Ceux qui ont installé ADBlock ne font pas parti de ce que l'on pourrait appeler des fidèles aveugles, on peut donc leur faire confiance pour qu'à la moindre entourloupe ils changent de crèmerie.

Et j'en fais partie.
8  0 
Avatar de emixam16
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/08/2017 à 16:50
Tout d'abord, ils veulent que le blocage des annonces soit complètement interdit.
Heureusement que le concept de bloqueur de pub est légal. Je ne vois pas en quoi le fait qu'un client final puisse modifier une page web pour bloquer les éléments qui ne lui plaisent pas pourrait être répréhensible. Dès lors, puisque les bloqueurs de pubs ne sont que des logiciels automatisant ce processus, il aurait été aberrant de les interdire !

Comme dit plus haut, interdire les bloqueurs de pub reviendrait à interdire aux gens de changer de chaîne quand vient l’heure de la pub.

Si cela n'est pas possible, ils veulent que les blocages publicitaires avec des listes blanches soient interdits.
Là, le débat est déjà plus ouvert. Bien que je n’aime pas les publicités de manière générale, je trouve que la politique d’Adblock Plus vis-à-vis des listes blanches peut s’apparenter à du parasitage. C’est un peu « Si vous ne nous donnez pas x% de vos revenus, je vous empêche de fonctionner ». Je trouve ce fonctionnement assez mafieux. Donc légal ou pas, c’est une question (un peu) ouverte, mais éthique, surement pas !

J’espère que les gens vont continuer à utiliser de plus en plus UBlock Origin, qui a des performances globalement meilleurs qu’ABP, et qui n’utilise pas de liste blanche, donc qui fonctionne de manière beaucoup plus saine. En plus c’est open source donc pas de piège !
8  0 
Avatar de xurei
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 16:08
Puis les autres gros éditeurs vont faire pareil, et la liste blanche d'AdBlocks ne sera plus financièrement tenable.

AdBlocks finira donc par enlever complètement sa liste blanche, ou sera remplacé par un autre bloqueur de pub qui n'en aura pas.

Conclusion : Axel Springer a gagné sur le court terme, et tous les éditeurs vont y perdre sur le long terme.

Bien joué la justice.
7  0 
Avatar de talon
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/08/2017 à 19:21
Le marché de la publicité sans régulation, sans règle d'usage pour les annonceurs, c'est comme les radios en Afrique. Pour se faire entendre, par dessus les radios concurrentes, tous augmentent la puissance et la portée des émetteurs, et l'espace hertzien fini saturé et plus personne n'entend plus rien. C'est la même chose pour la publicité. Plus il y en a, plus il faut en faire pour se faire connaître et c'est le consommateur qui est saturé. Les messages sont de plus en plus difficiles à faire passer. En témoigne la dernière demande de TF1 auprès du CSA pour obtenir l’autorisation de diffuser de la publicité pendant les journaux télévisés. C'est une course vaine et sans fin.

Le succès des bloqueurs de publicité est un indicateur assez fiable sur le niveau d'exaspération des internautes. Les professionnels feraient bien d'entendre la leçon. Lorsque j'achète un journal, personne ne vient me reprocher de tourner ou d'ignorer les pages de pub pour tenter ensuite de me reprendre le journal parce que la publicité est une partie des revenus de la rédaction. Quand on diffuse de la publicité, on doit accepter aussi le risque que celle-ci soit ignorée. Ce qui chagrine les annonceurs sur internet, c'est que cette ignorance est explicite. C'est aussi un enseignement sur la publicité diffusée via d'autres supports.

Si adbloc était illégal, alors le petit auto-collant "NOPUB" sur ma boite au lettres l'est aussi.
7  0 
Avatar de maelstrom
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/10/2015 à 10:48
Je me pose une question, n'y a-t-il pas une confusion entre Adblock plus et Adblock (tout court) ? Je ne suis pas un expert du sujet, mais je pense que cela pourrait mériter un petit éclaircissement entre les deux.
6  0 
Avatar de SaiRictus
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 15:24
Le bras de fer entre les éditeurs et les bloqueurs de publicité va s'intensifier.
Je ne suis pas certain que ce soit les utilisateurs/consommateurs qui en sortent vainqueurs
6  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/11/2016 à 13:16
Pour info, une constatation que j'ai faite sur un autre fil : Curieux et bizarre autant qu'étrange ?

Ce n'est pas ABP, mais l'utilitaire intégré à Opera comporte un Test qui permet de juger de la différence entre : "AVEC" et "SANS" publicité. Pour le site de developpez, c'est insignifiant, ce qui apporte la preuve que l'on peut faire de la publicité sans prendre des ressources calamiteuses. Après, a chaque site de faire comme il le souhaite :
  1. Des PUB non agressives et peu gourmandes en bande passante
  2. Ne rien faire et, en fin de compte, perdre la totalité des bénéfices de la publicité avec des bloqueurs.

Si j'étais responsable d'un site, mon choix serait vite fait.
6  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/10/2015 à 14:45
Salut à tous.

J'ai installé ADBLOCK depuis longtemps, sur mes navigateurs et pour l'instant, je suis satisfait.
Si par ce changement de propriétaire, il y a dorénavant de la publicité qui soit autorisée, je change de bloqueur.

Citation Envoyé par mactwist69
Avec la pub intrusive, je n'étais même pas capable de consulter certains sites internet.
Le fenêtres de pub s'ouvrent et ne se ferment pas... Voir veulent installer des chevaux de Troie (on en est presque là).
Ce fut mon cas aussi. Le temps de chargement de certaines pages web, fait que je ne pouvais pas les consulter.
Et j'ai été aussi infesté par des chevaux de Troie dont je passais mon temps à désinstallé.

Citation Envoyé par JeanOeufBrouillé
Ce n'est pas une décision normale des gens ferment des sites à cause de ces plugins de prolos, la publicité est une nécessité pour les gens et l'économie c'est totalement irresponsable de ne pas interdire ce genre de virus qu'est Adblock.
Ça, c'est le genre de réflexion qui m'énerve. Au lieu de penser à vos petites économies, vous feriez mieux de penser aux internautes qui en subissent les conséquences.
Je suis contre la publicité car cela pollue la lisibilité des sites, rallonge le temps de chargement des pages web, et éventuellement bloque la poursuite de la navigation.
La publicité, je la bloque systématiquement, et c'est mon droit !

Citation Envoyé par Sodium
JSans adblock, je ne consulterais tout simplement plus une grande partie des sites dont j'apprécie le contenu.
Je suis entièrement d'accord avec toi !

Citation Envoyé par tontonnux
Quoiqu'il en soit, l'internet gratuit ne peut qu'aller dans le mur.
Je ne voie pas sur quoi vous vous basez pour affirmer cela. L'avènement de l'age du bronze n'a pas mis fin à l'usage de la pierre.
Toutes les formes de sociétés peuvent coexister si elles sont en mesure de trouver leur propre équilibre.

@+
5  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 16:55
Citation Envoyé par xurei Voir le message
Puis les autres gros éditeurs vont faire pareil, et la liste blanche d'AdBlocks ne sera plus financièrement tenable.

AdBlocks finira donc par enlever complètement sa liste blanche, ou sera remplacé par un autre bloqueur de pub qui n'en aura pas.

Conclusion : Axel Springer a gagné sur le court terme, et tous les éditeurs vont y perdre sur le long terme.

Bien joué la justice.
Il faudrait une liste blanche communautaire et que le plug in soit capable de proposer de se désactiver pour tel ou tel site grâce a la proportion statistique des utilisateurs le désactivant sur le site.

"85% des utilisateurs autorisent les pubs sur ce site, voulez vous réactiver les publicités pour ce site?"

Et dans l'autre sens, en cas d'abus (éventuellement de manière automatique):

"Une hausse de 18% des utilisateurs bloquent ce site, voulez-vous bloquer les publicités de ce site?"

Avec des curseurs réglables sur les pourcentages déclencheurs pour l'activation/désactivation.
5  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/08/2017 à 6:56
Citation Envoyé par champsy_dev Voir le message
Des aliments de qualités , des logiciels de qualités, n'importe quoi qui se vent de qualité ?...
Il est clair que la qualité est la meilleure publicité ... relayée par le bouche à oreille.

On a déjà vu le cas de deux films sortant en même temps :
- l'un à gros budget avec un maximum de publicité et un résultat décevant
- l'autre à petit budget et sans publicité qui fait 10 fois plus d'entrées

Comme quoi, ça n'est certainement pas la publicité qui fait le succès d'un produit (en tous cas pas à elle seule). Surtout qu'on peut tomber sur des publiphobes (comme moi) qui n’achèteront pas un produit PARCE QUE il fait de la publicité. Les annonceurs feraient bien d'y réfléchir à deux fois, un sondage Européen montre que la proportion des publiphobes à la télé est en constante augmentation.

Dans ce sondage, on y apprend qu'en Allemagne il y a plus d'un Allemand sur deux qui est publiphobe. Le succès de AdBlock en Allemagne s'explique donc largement.
5  0