Samsung Pay vient d'être lancé aux États-Unis
Un mois après le démarrage du programme bêta

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Ayant présenté son service de paiement mobile lors du MWC 2015, Samsung vient de passer au stade supérieur en lançant Samsung Pay aux États-Unis. À titre de rappel, Samsung Pay est un service de paiement mobile compatible avec les dispositifs sans contact utilisant d’une part la technologie NFC et d’autre part la technologie Magnetic Secure Transmission (MST) mise en œuvre par LoopPay.

Du fait que ces deux technologies sont utilisables pour les paiements, cela ouvre le champ à plus de possibilités. Injong Rhee, responsable mondial de Samsung Pay, confirme cela en déclarant que cette solution « permet de payer presque partout où vous pouvez glisser ou appuyez ou taper sur la carte ».

Pour l’utiliser, il faut disposer d’un appareil Galaxy S6, S6 edge, Note5 ou S6 edge+ et renseigner les informations de la carte Visa, Master Card ou American Express délivrées par les banques American Express, Bank of America, Citi, USBank et Synchrony Financial. Cela suppose que vous avez au préalable installé l’application Samsung Pay à partir de Google Play Store ou de la plateforme Galaxy Apps de Samsung.

Une fois les informations entrées, il vous suffit de glisser votre doigt sur le bouton d’Accueil de votre appareil ou de sélectionner directement l’application Samsung Pay. Ensuite, vous scannez votre empreinte afin d’autoriser le paiement et enfin survolez le dispositif sans contact avec votre téléphone.

Il faut rappeler que plusieurs mesures de sécurité ont été mises en place afin d’éviter de se faire délester de son portefeuille numérique. D’emblée, lorsque vous devez ajouter une carte bancaire à Samsung Pay la banque émettrice de la carte vous envoie un SMS ou un email afin de vérifier que la carte à coupler vous appartient effectivement.

Et lorsque vous effectuez des achats, Samsung utilise la méthode de tokenization pour protéger les informations de la carte de paiement. Dans les faits, le numéro de la carte est remplacé par un identifiant alpha numérique unique lors de la transaction. Il est ensuite déchiffré et autorisé pour valider le paiement.

En outre, en cas de perte ou de vol, votre compte est inaccessible tant que votre empreinte ou votre code PIN Samsung Pay n’est pas inséré. Et si vous le souhaitez, vous pouvez verrouiller ou effacer vos identifiants Samsung Pay à distance en utilisant Find My Mobile.

Il faut souligner que les États-Unis ne sont pas le premier pays à accueillir ce dispositif. La Corée du Sud a fait l’objet du lancement initial pour ce produit qui a enregistré un nombre important d’utilisateurs. Et depuis hier, ce sont les États-Unis qui accueillent ce produit un mois après le lancement du programme bêta.

À regarder de près les caractéristiques de Samsung Pay, il ressemble en beaucoup de points à Android Pay, le successeur de Google Wallet. Les différences les plus frappantes résident dans le fait que l’authentification avec Android Pay ne se fait pas avec l’empreinte digitale.

Aussi, Android Pay supporte des cartes cadeaux ou des cartes de fidélité alors que ce n’est pas le cas pour Samsung Pay. Enfin, Android Pay ne supporte pas la technologie MST, ce qui est le cas pour Samsung Pay.

Samsung Pay s’annonce donc comme un sérieux concurrent à Google, d’autant plus que les deux entreprises utilisent à la base le même système d’exploitation. Toutefois, une limitation non des moindres pour Samsung Pay est qu’il est uniquement compatible avec les derniers modèles de la marque Samsung.

Cette contrainte nous renvoie au système de paiement Apple Pay lancé en octobre dernier. Apple Pay également n’est compatible qu’avec les iPhone 6, 6 Plus, 6 s et 6 s Plus. Les Apple Watch, iPad Air 2, iPad pro, iPad mini 3 et 4 peuvent également être utilisés pour faire des achats en ligne avec Apple Pay, car ne disposant pas de toutes les fonctionnalités pour être utilisés lors des paiements dans les magasins physiques.

Apple utilise également la technologie NFC pour effectuer les transactions entre les appareils de la firme et les dispositifs sans contact. Vu le succès d’Apple Pay, la firme a lancé son service au Royaume-Uni il y a quelques mois.

Le marché s’étoffe et la concurrence se resserre pour la fourniture des moyens de paiement mobile sans contact.

Source : Samsung

Et vous ?

Une question pour lancer la débat ?

Voir aussi
Forum Actualités


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de spyserver spyserver - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/09/2015 à 13:36
A quand le lancement de ce type de service en France, parce que comme d'hab on est à la ramasse, payer ss contact avec la carte de credit c'est moyen mais payer avec son téléphone sans plafonnement est bcp mieux et ça permet d'exploiter pleinement les fonctionnalités du téléphone.
Ca me fait penser à la 4G ou la fibre il y a quelques années, quand sera-t-on leader technologiquement ?
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre expert https://www.developpez.com
le 29/09/2015 à 13:38
Citation Envoyé par spyserver Voir le message
Ca me fait penser à la 4G ou la fibre il y a quelques années, quand sera-t-on leader technologiquement ?
Quand on arrivera a conserver nos entreprises et ingénieurs
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 29/09/2015 à 14:15
Ça ne passera pas par moi !

Alors que l'on nous rabat les oreilles sur la sécurité, sur les faiblesses des "machins"phone, voilà qu'on voudrait en plus leur données nos coordonnées bancaires !
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 29/09/2015 à 16:50
Je trouve intéressant le contraste entre l'explosion des nouveaux moyens de paiements (chaque gros acteur du milieu high-tech semble avoir le sien) et le besoin réel ainsi que la demande du public.
Le féru de technologie est au courant des risques de sécurité de ces derniers et ne fait confiance qu'à quelques solutions, le citoyen moyen est plutôt méfiant vis-à-vis de la technologie et n'est probablement pas emballé par l'idée d'un paiement sans contact.

C'est quand-même curieux qu'il me faille deux codes + un gadget physique pour accéder à mon home-banking d'un côté et que tous les acteurs n'aient plus que le paiement NFC à la bouche de l'autre.
Avatar de Artemus24 Artemus24 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 29/09/2015 à 19:09
Salut à tous.

La question que je me pose est l'importance de plus en plus prononcée de la dématérialisation de l'argent.
Il va arrivé un jour où plus personne n'utilisera de l'argent fiduciaire pour faire ses achats.
Inversement, il y aura prédominance de l'argent scriptural. Il faut savoir que l'argent scriptural représente plus de 90% de l'argent qui circule dans le monde.
Fiduciaire signifie "confiance". Alors comment faire confiance dans une monnaie complètement dématérialisée.

Oui, ce genre de moyen de paiement est pratique pour le consommateur.
Que se passe-t-il si l'on se fait voler son téléphone ? Est-ce que la sécurité est fiable contre un hacker ?
La technique de la tripartite n'est pas nouvelle et semble être la solution contre la fraude.
Mais que se passerait-il si les moyens de communications ne fonctionneraient plus ?

C'est le même genre de connerie que celui qui installe une porte blindée qui s'ouvre avec un digicode.
Il a aussi installé les volets électrique chez lui.
Sans électricité, il peut ni entrée, ni sortir de chez lui. Et on appelle cela le modernisme !

@+
Contacter le responsable de la rubrique Accueil