Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft dévoile Azure Cloud Swith, sa distribution Linux
Pour la gestion des équipements réseaux sur Azure

Le , par Malick

66PARTAGES

7  0 

Toujours dans son engouement pour l'open source et le libre; la firme de Redmond, à travers un billet de blog; a officiellement annoncé la disponibilité de sa propre distribution Linux baptisée Azure Cloud Swith (ACS). Cette dernière, spécialement conçue pour la plateforme Azure, devrait favoriser une meilleure gestion des équipements réseaux de l'infrastructure Azure, cela facilement.

Selon l'architecte principal du réseau Azure Kamala Subramaniam, tant que le Cloud et les entreprises dépendent du haut débit, des réseaux hautement disponibles seront nécessaires pour assurer les services. Pour elle, il est essentiel que les opérateurs de réseaux soient en mesure de contrôler leur propre destin en ajoutant rapidement à leurs infrastructures réseaux les fonctionnalités dont elles ont besoin.

Kamala affirme également que Microsoft dispose d'une multitude de plateformes d'excellente qualité sur le marché, cependant le principal problème rencontré au niveau du cloud et des réseaux d'entreprise est relatif à la disponibilité d'une plateforme de gestion de réseau permettant l'exécution de logicielles radicalement différentes et fonctionnant sur différents types de commutateur ou switch. Elle considère que la décision de Microsoft est très objective.

Microsoft quant à lui considère que son initiative rentre dans le cadre de l'Open Compute Project (OCP). Pour rappel, l'OCP est une initiative de Facebook consistant à rassembler plusieurs acteurs pour créer et partager des spécifications matérielles libres afin de réduire les coûts des technologies et des infrastructures employées dans les Datacenters et le Cloud Computing.

L'Azure Cloud Swith (ACS) permettrait également de partager la même pile logicielle sur les équipements provenant de multiples fournisseurs de commutateurs, cela grâce à la spécification Switch Abstraction Interface (ICS) disponible dans l'Open Compute Project (OCP).

Il convient aussi de rappeler que l’Azure Cloud Switch (ACS) a été présentée à la conférence de SIGCOMM en Août dernier où elle a eu un grand succès.

Source : blog Azure Microsoft

Et vous ?
Que pensez-vous de cette initiative de Microsoft ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bestel74
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/09/2015 à 10:08
J'me disais aussi, du troll aussi facile que "Microsoft se rends compte que son OS "version server" est merdique !" c'était trop beau pour être vrai
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/09/2015 à 12:30
C'est bien un intérêt pour les objets connectés, surtout pour l'utilisation des librairies proposés. Mais pas sûr que le compilateur et linker réussissent à convaincre, surtout Edward Snowden.

Cependant, rien sur la licence GNU/GPL!? Microsoft l'a intégré ou c'est fait intégré?

Le point commun entre le serveur WEB et la suite DBA va vraiment sauter aux yeux. Puisque niveau réseaux ils sont pas trop différent.

Linus Torvalds a des chances de devenir P.D.G. de Microsoft, enfin!
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/09/2015 à 13:58
Citation Envoyé par anonyme Voir le message
microsoft se met à faire du linux

C'est très bon pour l’interopérabilité, c'est vrai que cela aurait dû être les architectes systèmes qui aurait du proposé une base logiciel, mais comme c'est pas fait et qu'il y a de la documentations sur les hardwares au bas niveau donc les autres s'en chargent. Entre firmware et driver de composant lequel des deux permet de contourner l'autre?
L’interrogation et les requêtes sont mes préférés en la matière, puisque j'aurais toujours se que j'ai le droit de d'avoir en temps utilisateur ayant des droits.
Qui a le droit d'acheté une NVIDIA Tesla ou un sniffer?
0  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 9:42
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Une info comme ça ça porte quand même un coup sévère à la crédibilité de Windows serveur non ?
Pas vraiment vu que le matériel visé n'est clairement pas la cible de Windows Server.
0  0 
Avatar de robertledoux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 10:03
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
C'est bien un intérêt pour les objets connectés, surtout pour l'utilisation des librairies proposés. Mais pas sûr que le compilateur et linker réussissent à convaincre, surtout Edward Snowden.

Cependant, rien sur la licence GNU/GPL!? Microsoft l'a intégré ou c'est fait intégré?

Le point commun entre le serveur WEB et la suite DBA va vraiment sauter aux yeux. Puisque niveau réseaux ils sont pas trop différent.

Linus Torvalds a des chances de devenir P.D.G. de Microsoft, enfin!
Utiliser la licence GPL, c'est simplement se tirer une balle dans chaque genoux. Cette soit-disant licence "libre" est encore plus fermée que les dites "propriétaire". Rien que le fait de forcer un projet qui utilise du code sous GPL a devenir lui aussi GPL c'est une aberration total.

Si vous faites attentions, Microsoft release beaucoup de code sous licence MIT sur GitHub qui, elle, représente réellement l'esprit "open-source"
1  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 10:22
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
Utiliser la licence GPL, c'est simplement se tirer une balle dans chaque genoux. Cette soit-disant licence "libre" est encore plus fermée que les dites "propriétaire". Rien que le fait de forcer un projet qui utilise du code sous GPL a devenir lui aussi GPL c'est une aberration total.
Merci de ne pas relancerun enième débat hors sujet sur la GPL.
Pour information la GPL est évidement libre car créé par la FSF qui est le responsable de la définition du logiciel libre. Vouloir que le travail qui découle du sien reste libre est un droit que l'auteur à le droit de réclamer s'il le souhaite. Que ça vous plaise ou non.
0  0 
Avatar de robertledoux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 10:31
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Merci de ne pas relancerun enième débat hors sujet sur la GPL.
Pour information la GPL est évidement libre car créé par la FSF qui est le responsable de la définition du logiciel libre. Vouloir que le travail qui découle du sien reste libre est un droit que l'auteur à le droit de réclamer s'il le souhaite. Que ça vous plaise ou non.
Par conséquent, on perd cette liberté.
0  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 11:26
En effet la GPL retire la liberté d'enlever la liberté, ce qui peut être vu au contraire comme un garantie de la liberté.

Est ce que c'est bien ou pas, c'est a chacun de décider et ça n'a rien a voir avec le sujet.
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 15:20
Ballmer: “Linux is a cancer”

La nouvelle direction désavoue ses prédécesseurs ?
C'est quand un grand écart.

C'est surtout que, pour Microsoft, se baser sur Linux ça coûte moins cher, que de partir de zéro. Sur ce point précis, ils n'ont pas grand chose à gagner à vendre des licences.
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 15:45
Information n°1 : "Windows 10 est le dernier Windows".

Information n°2 : "Disponibilité de Azure Cloud Switch avec noyau Linux".

Constat n°1 : Windows est en code fermé et personne n'y a accès sauf l'administration légale.

Constat n°2 : Linux est en code ouvert et tout le monde y a non seulement accès mais peut en faire n'importe quoi.

Constat n°3 : Microsoft sort de plus en plus des versions open source de ses logiciels tels que Visual Studio Code et Framework .NET

Constat n°4 : Le débat code fermé contre code ouvert fait rage sur la planète.

Réflexion n°1 : Si un livre acheté ou offert on peut le lire, pourquoi ne pourrait-on pas avoir le droit de lire le code du logiciel qu'on utilise ?

Réflexion n°2 : Malgré les rumeurs et malgré l'expérience Ballmer, Microsoft est toujours une société visionnaire et innovante.

Réflexion n°3 : La législation sur les brevets logiciels est défectueuse.

Hypothèse n°1 : Microsoft abandonne-t-il le kernel et le shell Windows actuel au profit de Linux ?

Hypothèse n°2 : Microsoft va-t-il sortir un jour un OpenWindows.NET multiplateforme écrit en C# ?
http://research.microsoft.com/en-us/projects/singularity
https://singularity.codeplex.com/

0  0