Microsoft Office vs LibreOffice : le ministère italien de la défense révise son choix
Et abandonne la suite propriétaire pour la suite libre

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Le libre et l’open source sont plus que jamais une menace pour les solutions propriétaires. Si au départ, ils semblaient plus être des mouvements de protestation contre les solutions propriétaires, ils ont progressivement embarqué une forte communauté qui travaille pour donner aux utilisateurs des arguments plus ou moins convaincants pour adopter les logiciels libres et open source.

Le libre et l’open source s’invitent partout, chez les développeurs comme les utilisateurs les moins avancés et les plus modestes. On voit également de nombreux éditeurs rendre open source certains de leurs outils pour en tirer des avantages.

De nombreux arguments sont mis en avant pour justifier l’adoption des solutions libres et open source, même si les adeptes des solutions propriétaires estiment que ces dernières offrent beaucoup plus de fonctionnalités et sont plus faciles à apprendre. Les logiciels libres et open source sont de plus en plus demandés dans le but de réaliser des économies en particulier sur les coûts liés aux licences de solutions propriétaires et les frais de gestion. Pour d’autres, les logiciels non propriétaires sont le choix par excellence lorsque la sécurité est un paramètre crucial dans le système à gérer.

Ces dernières années, on a donc assisté progressivement à l’émergence des solutions libres et open source au niveau des autorités administratives de différents pays. La France, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne, entre autres pays ont déjà entamé la migration de nombreux systèmes propriétaires vers le libre et l’open source. L’Italie a également fait un pas dans cette direction dans la ville de Turin.

Avec une loi italienne qui autorise explicitement l’administration à trouver des alternatives open source aux logiciels commerciaux propriétaires, le ministère de la défense du pays veut en plus commencer une migration de Microsoft Office vers LibreOffice, dans tous ses services. Le déploiement de la suite bureautique libre devrait commencer au mois d’Octobre, dans l’espoir de rompre définitivement avec la suite bureautique de Microsoft vers la fin de l’année 2016.

Cette décision est le résultat d'un accord de collaboration entre le ministère italien de la défense et LibreITALIA, une association à but non lucratif qui fait la promotion de la suite bureautique libre en Italie. Pour garantir le succès de la migration et faciliter l’apprentissage des utilisateurs, l’association va accompagner le ministère de la défense avec des cours en ligne. En plus d’assurer la communication, LibreITALIA va aussi se charger de former un groupe de formateurs. Ces derniers vont ensuite accompagner les utilisateurs dans l’apprentissage de leur nouvelle suite bureautique.

Source : Softpedia via LibreITALIA (en italien)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il plus d’avantages à migrer vers LibreOffice étant déjà sous Microsoft Office ?

Quels sont les avantages et inconvénients de l’une des deux suites bureautiques par rapport à l’autre ?

Forum OpenOffice & LibreOffice

Forum Microsoft Office


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 17:38
Citation Envoyé par Michael Guilloux  Voir le message
[B][SIZE=4]
Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Y a-t-il plus d’avantages à migrer vers LibreOffice étant déjà sous Microsoft Office ?

Quels sont les avantages et inconvénients de l’une des deux suites bureautiques par rapport à l’autre ?


Que le débat à déjà fait couler de l'encre (façon de parler) sur plusieurs sujets de ce même forum... La question maintenant est de savoir si ils ont trouvé la solution au réel problème dans ce genre de projet : le format des documents.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 18:30
Même chose. On retrouve l'éternel "coût de licence" et "formation", mais quid de la conversion des documents MS et leur impact sur le workflow, dont les coûts non prévus sont la raison principale des annulation et revirements ? Encore un qui fonce tête baissée dès lors qu'on lui dit "c'est gratuit" ?
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 19:18
Citation Envoyé par Matthieu Vergne  Voir le message
Encore un qui fonce tête baissée dès lors qu'on lui dit "c'est gratuit" ?

Et qu'est-ce qui te fait penser qu'ils ont "foncé tête baissée" ? Les personnes sont elles automatiquement coupables de n'avoir fait aucune évaluation des conséquences d'une migration dès que la migration est dans le sens du libre ?
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 19:28
Qu'est-ce qui m'y fait penser ? Rien du tout, c'est pour ça que c'est une question. En revanche, les précédents ne manquent plus maintenant, et donc ne faire mention que d'une n-ième migration en sortant toujours les même raisons primaires laisse penseur sur le sérieux de cette migration. Est-ce qu'ils ont fait ça sérieusement, et donc l'article est juste muet sur les problématiques classiques de ce genre de migration, ou est-ce que c'est une tentative qui ne tient effectivement pas compte des précédents échecs, auquel cas on est en droit de s'attendre à ce qu'ils aillent dans le mur comme d'autres avant eux ? Voilà comment tu pourrais reformuler ma question si elle ne te plaît pas. Et que ce soit une migration vers du libre ou non, la réaction serait la même : si l'étude de besoin ne s'appuie pas sur des précédents alors qu'il y en a, alors ça se la joue aventureux. Et les aventuriers doivent assumer les pots cassés.

Au passage, je note que les questions en fin d'article sont de nature trollesque. Ceci pourrait expliquer cela.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 20:42
Citation Envoyé par Matthieu Vergne  Voir le message
Même chose. On retrouve l'éternel "coût de licence" et "formation", mais quid de la conversion des documents MS et leur impact sur le workflow, dont les coûts non prévus sont la raison principale des annulation et revirements ? Encore un qui fonce tête baissée dès lors qu'on lui dit "c'est gratuit" ?

+1000
il faudrait dire cela aux DSI et consorts...
Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
Et qu'est-ce qui te fait penser qu'ils ont "foncé tête baissée" ? Les personnes sont elles automatiquement coupables de n'avoir fait aucune évaluation des conséquences d'une migration dès que la migration est dans le sens du libre ?

foncer tête baissée c'est donc faire certains choix technologiques ou de technologies présentes sur le marché donc éventuellement grauites.
Or c'est un choix qui n'est pas toujours facile et comme le mentionne à juste titre Matthieu Vergne, en adoptant une solution gratuite il faut procéder à une évaluation des coûts cachés.
Donc pour ce qui est de choisir Microsoft Office ou Open Office , reste à déterminer quelle direction l'entreprise veut prendre: est-ce simplement pour rédiger des documents auquel cas Open Office et autres peuvent suffire...ou bien alors est-ce que ce choix s'inscrit dans une logique/flux d'entreprise complexe ( donc workflow) ?
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 21:01
Juste pour clarifier ma position, je ne critique pas la migration en elle-même, et je ne qualifie pas ceux qui la font d'incompétents (autrement je prouverai ma propre incompétence). S'ils avaient été parmi les premiers, j'aurai salué l'approche. Là où je met le doigt, c'est vraiment sur le fait qu'on n'en est plus aux pionniers de la migration, ce qui rend le projet assez peu intéressant ici si on n'entre pas dans certains détails. En l'occurrence, beaucoup on tenté l'expérience et il y a des problèmes récurrents bien identifiés. Si ces problèmes ne sont pas évalués dans ce projet, alors il y a effectivement de l'incompétence dans l'air (c'est pas un crime, mais ne pas s'informer avant d'agir reste une faute d'un point de vu professionnel). Mais comme l'article n'en fait pas mention, ce point là reste dans le flou. Ne reste alors qu'un article parlant d'une migration à rajouter à une liste déjà longue.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 21:54
cool pour eux cette migration, il ne subirons plus d'attaque par macro VBA
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 23:52
Que ce soit vers Libre Office, ou en restant sur MS Office, il y a toujours un coût de migration...

Il n'y a pas si longtemps, pas mal de boites en France étaient sous Windows XP, avec des MS Office datant de Mathusalem...
Pour toutes ces boites le passage vers Seven puis W8 puis vers W10 est toujours accompagné par la dernière version des suites Office.
déjà le changement des l'interfaces par W8 en à rebuté plus d'un, quand aux changements dans les différentes évolutions de MS Offices, c'est un vrai délire.

Il y aussi le cas des archives de document MS Office 95 et antérieures qui sont quasi impossible à lire sur les versions récentes...

Alors passer de MS office à Libre Office, je trouve ça plutôt une bonne idée, ras le bol de douiller pendant des décénies pour une boite qui se soucie si peu de ses clients...

Et sincerement, Libre Office commence à faire des étincelles
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/09/2015 à 0:14
Pour ma part MsOffice me procure de plus en plus la sensation d'être une usine à gaz, notamment en terme d'évolution, La licence MsOffice2010 que j'utilise arrivant en bout de course et n'étant pas du tout convaincu par Office365. C'en est au point où j'ai commencé à basculer sur LibreOffice pour la réalisation de document en .odt . Cela suffit à 98% de mes besoins en terme de fonctionnalité pour le traitement de texte, pour les 2% restant, je ne saurais dire si ils sont dûs à mes automatismes issus d'MsOffice ou à une réelle faiblesse de Writer, exception faite de quelques bugs. LibreOffice Calc est, par contre, très insuffisant vis-à-vis de mes besoins sur tableur.
Avatar de e-ric e-ric - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/09/2015 à 1:22
Le format des fichiers est la seule vraie stratégie de M$ et tant que les entreprises et administrations ne sauront pas résoudre ce problème, M$ aura le beau jeu. Mais si la situation s'inverse, ça pourrait changer bien des choses.
Avant, tout le monde voulait Windows au boulot comme à la maison, cela devenait presque un problème de mentalité mais les choses bougent. Ubuntu a facilité la transition vers le libre, et des personnes sans spécialité informatique l'utilisent maintenant à titre personnel. C'est un début de changement qui va dans le bon sens.

Et puis ne pas oublier que M$ était parfois incompatible avec lui-même (rappelez-vous les codes d'erreur des macros Excel d'une version assez lointaine, c'est de l'histoire ancienne mais bon...)
Scénario improbable mais : si M$ coule, il faudra bien trouver une solution de remplacement.

Pour les OS libres, il reste aussi le problème des pilotes de périphériques même si les choses ont déjà bien changé.

Je suis passé depuis un peu plus d'un an à Debian, j'ai parfois des petits soucis mais globalement c'est positif. Les performances de la machine ne se dégradent pas à l'approche d'une nouvelle release de l'OS comme chez certains concurrents.

Cdlt
Contacter le responsable de la rubrique Accueil