Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le User Data Manifesto espère sensibiliser les utilisateurs sur les dangers associés aux services en ligne
Que pensez-vous de cette initiative ?

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

5  0 
Frank Karlitschek, fondateur du programme open source ownCloud, a cherché à définir « les droits fondamentaux pour les personnes désireuses de contrôler leurs propres données dans l'ère d'Internet ». Lors de la conférence ownCloud Contributor, lui et ses collègues ont amorcé la version 2.0 du User Manifesto où il en dira plus sur le sujet.

« La version 1.0 a été tout de suite très populaire et j’ai eu beaucoup de retours positifs et de support. Mais, avec le temps, il est devenu évident qu’il y avait des choses qui auraient pu être exprimées de manière plus simple et plus claire. Alors l’idée de faire un manifeste en se basant sur les retours a germé », a expliqué Karlitschek.

« Avec le recours accru aux services en ligne, les jours d’aujourd'hui sont devenus risqués. Beaucoup de termes de services en vertu desquels de nombreuses entreprises modernes opèrent ne respectent pas la propriété des données d'une manière qui profite à leurs utilisateurs. Souvent, les données téléchargées sont en grande partie ou même entièrement détenues par le service. Les utilisateurs ne peuvent pas extraire leurs données, voir celles qui ont été vendues à d'autres parties ou sont contraints de payer des frais qui s’accroissent progressivement pour accéder à leurs propres données. Étant donné que les utilisateurs mettent des données de plus en plus importantes, sensibles et privées en ligne, cela pose des risques sérieux et donne un pouvoir dans la main des fournisseurs de ces services. Malheureusement, il y a un problème de sensibilisation puisque nombreuses sont les personnes qui ne disposent pas de suffisamment d’information pour juger les dangers associés à des services en ligne » précise-t-il.

Aussi, selon la version 2.0 du User Manifesto, il y a trois droits principaux auxquels peuvent prétendre les utilisateurs :

  • le contrôle à l’accès aux données de l’utilisateur : les données utilisateur doivent être sous le contrôle ultime de l'utilisateur. Les utilisateurs doivent être en mesure de décider à qui accorder un accès direct à leurs données et avec quelles autorisations et licences de tels accès doivent être accordés. Les données générées ou associées à des données de l'utilisateur (les métadonnées par exemple) devraient également être mises à disposition de cet utilisateur et être sous son contrôle au même titre que les données de l'utilisateur elles-mêmes ;
  • savoir comment les données utilisateur sont stockées : lorsque les données utilisateurs sont uploadées vers un fournisseur de service spécifique, les utilisateurs doivent être informés de la localisation géographique où le fournisseur de service sauvegarde les données, dans quelle juridiction le fournisseur de service opère, mais aussi quelles sont les lois qui y sont appliquées. Ce point n’est pas approprié lorsque les utilisateurs ont la possibilité de sauvegarder leurs propres données sur des appareils dans leur voisinage et sous leur contrôle direct (par exemple les serveurs) ou lorsqu’ils dépendent d’un système qui ne repose pas sur un contrôle centralisé (exemple P2P) ;
  • la liberté de choisir une plateforme : les utilisateurs doivent toujours être en mesure d’extraire leurs données du service à n’importe quel moment sans avoir à faire l’expérience d’une fermeture propriétaire.


Selon lui, si les utilisateurs disposent de ces droits, alors ils ont le contrôle de leurs données. Ce manifeste, en plus d’être soutenus par des communautés de développeurs et des organisations comme KDE, GNOME, Free Software Foundation Europe ou encore Spreed, se présente comme un « point de départ » sur le débat concernant les droits et les libertés en ligne. Les organisations et communautés de développeurs qui soutiennent cette initiative encouragent les utilisateurs à demander que soient respectés ces droits et libertés par les fournisseurs de service.

Source : User Data Manifesto 2.0

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

forum droit

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de glad33bx
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 7:27
Publier ce genre de manifeste est toujours une bonne chose.

Même si c'est utopique, on voit des évolutions vers une meilleure maîtrise de l'utilisateur sur ses données (Windows 10, a priori la future version d'Android).
Après, c'est comme tout, il faut relayer l'information sur les réseaux sociaux pour qu'elle se diffuse...
Et en +, ça fait de la pub à developpez.com
1  0 
Avatar de glad33bx
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 13:53
Saverok, oui tout à fait.

Des tutoriels commencent à sortir un peu partout.
Une recherche Google permet de trouver des sites s'étant penchés sur le sujet.

Dans tous les cas, ce que j'apprécie c'est que MS offre cette possibilité, ce qui est encore rare aujourd'hui, sauf à passer sous un OS libre (Linux ou autre)

Pour les mauvaises langues, j'ai chez moi 4 PC (1 linux, 2 Seven et 1 Windows 10) et 2 Raspberry Pi sous Raspbian, donc on ne pourra me taxer de pro-microsoft
Chaque année, via le recyclage des vieux PC de ma boîte auprès des salariés, je permet la diffusion d'une centaine de PC sous Debian
1  0 
Avatar de glad33bx
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/09/2015 à 7:38
La CNIL a publié un guide sur la confidentialité pour Windows 10 :
http://www.cnil.fr/documentation/fic...de-windows-10/
1  0 
Avatar de Aurelien Plazzotta
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 0:26
Stéphane,

J'apprécie le fait que tu publies des actualités pour étayer le contenu du site. J'ai cliqué sur +1 au demeurant pour saluer l'effort...

Pour en revenir au sujet, la rédaction de ce manifeste est louable mais son existence-même est un voeu pieux.
Sa propagation sera probablement limitée à la presse spécialisée, autant dire auprès d'une commaunauté d'utilisateurs déjà sensible aux risques sécuritaires liés aux technologies de l'information.

Concernant sa mise en application, le manifeste des données utilisateurs n'intéressera qu'un segment encore plus spécialisé de cette même communauté. Autrement dit, seuls des individus déjà vigilants quant à l'utilisation de leurs données personnelles seront tentés de le lire... (et l'appliquer devient encore plus ardu lorsque l'on sait le faible nombre de prestataires de services respectant entièrement la vie privée de ses utilisateurs).

J'émets l'hypothèse que le coeur de cible de ce manifeste, soit les utilisateurs non initiés aux arcanes de l'informatique, ne soit absolument pas impacté par cette communication, et encore moins ces effets.

Dommage...
1  1 
Avatar de Aurelien Plazzotta
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 11:06
lol oui tu as raison

Mais pourquoi estimes-tu que Windows 10 offre un meilleur contrôle de nos données ? C'est une question sérieuse car je suis en dual boot Windows 7 / Mageia 5.
0  0 
Avatar de glad33bx
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 13:12
Il permet de configurer le niveau de confidentialité de l'OS, ce que ne permet pas IOS d'Apple ou Android à l'heure actuelle...

Après, je n'entre pas le débat de savoir si Microsoft respecte le choix des utilisateurs (ou pas).
Je n'ai pas vérifié.

En revanche, je constate que mon PC est + réactif et démarre ou s'arrête + vite.
(PC portable i7, 4 Go RAM, HD 250 Go, 7200 tours, OS en 32 bits)

Je n'ai rencontré aucune incompatibilité d'application.
Autant je n'aimais pas W8 autant celui-ci me plait bien.
Je garde Seven sur un PC + ancien car je ne suis pas sûr que la migration soit le mieux pour lui au niveau performances
0  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 13:30
Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
Il permet de configurer le niveau de confidentialité de l'OS, ce que ne permet pas IOS d'Apple ou Android à l'heure actuelle...

Après, je n'entre pas le débat de savoir si Microsoft respecte le choix des utilisateurs (ou pas).
Je n'ai pas vérifié.
A noter que les paramètres par défaut, autrement dit ceux utilisés par Mme Michu, c'est open bar à tous les étages.
Alors certes, tu as la possibilités de couper les flux mais tout n'est pas centré au même endroit et tu n'es jamais sûr d'en n'avoir pas loupé un quelque part dans un obscure menu...
0  0 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 02/09/2015 à 12:57
Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
Il permet de configurer le niveau de confidentialité de l'OS, ce que ne permet pas IOS d'Apple ou Android à l'heure actuelle...

Après, je n'entre pas le débat de savoir si Microsoft respecte le choix des utilisateurs (ou pas).
Je n'ai pas vérifié.
Il me semble que les paramètres sont ignorés justement.
0  0 
Avatar de glad33bx
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 02/09/2015 à 13:10
Citation Envoyé par Squisqui Voir le message
Il me semble que les paramètres sont ignorés justement.
Il y a une polémique à ce propos...
Je ne sais pas le vrai du faux, il faudrait mettre Wirehshark derrière le PC et voir vers quoi il communique

J'ai vu des articles de sites d'informatiques disant ce n'est pas vrai et d'autres, plus grands publics, disant le contraire...
L'avenir nous le dira.

A priori, Seven et Windows 8 serait aussi concernés
0  0