Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Il a été embauché chez Google alors qu'il cherchait des informations sur le Net
Voici le processus de recrutement secret du géant de l'IT

Le , par Michael Guilloux

5PARTAGES

10  0 
C’est vraiment incroyable, mais pourtant vrai, il y aurait une porte secrète cachée sur le net qui permet d’avoir une entrevue chez Google avec de fortes chances d’être employé. Max Rosett est actuellement embauché comme ingénieur de logiciel chez le géant de l’IT alors que trois mois auparavant, il estimait qu’il n’était pas assez prêt pour postuler chez Google.

Max Rosett était un consultant en management, ayant également obtenu un master en informatique via un programme en ligne de Georgia Tech. Bien qu’il a progressivement développé des compétences en développement de logiciels, il estimait qu’il n’avait pas encore atteint le niveau adéquat pour être un ingénieur en informatique à plein temps, comme il le souhaitait.

Un jour, il a été invité dans les locaux Google pour un entretien d’embauche, où il a dû résoudre des problèmes sur un tableau comme c’est courant dans les entretiens de codeurs. Après le test, Google lui a fait une offre qu’il a acceptée. Des entretiens supplémentaires avec des managers de la société ont finalement abouti à son embauche aujourd’hui. Mais comment a-t-il pu obtenir une invitation dans les locaux du géant de l’IT ?

Tout était parfaitement normal et habituel alors que Max Rosett travaillait sur un projet. Comme les développeurs le savent tous, l’utilisation de Google ou d’un moteur de recherche est fréquente lorsqu’on travaille sur des projets. C’est donc en faisant des recherches sur Python que quelque chose de très inhabituel - vraiment très inhabituel - s’est produit. Monsieur Rosett a tapé les mots clés justes, et une porte secrète s’est ouverte sur sa page. « Si Google voit que vous faites des recherches sur des termes de programmation spécifiques, ils vous demandent de postuler pour un emploi », explique Rosett.

La page de résultats s’est fendue horizontalement laissant voir une boîte de dialogue avec le message « vous êtes en train de parler notre langage. Prêt pour un défi ? ».


Max Rosett n’en revenait pas, mais après réflexion, il a décidé de relever le défi en cliquant sur la commande appropriée parmi celles qui s’affichaient. Il a été conduit sur la page www.google.com/foobar/ où il devait résoudre un problème en 48h, et le compte à rebours a été lancé. Il a également reçu des instructions pour soumettre sa solution pour vérification.


Sur deux semaines, il a pu résoudre cinq problèmes et après le sixième problème résolu, la page lui a demandé de soumettre ses coordonnées, y compris son email, chose qu’il a faite. Quelques jours plus tard, Max Rosett reçoit alors un mail d’un recruteur de Google qui lui demande d’envoyer une copie de son CV, avant d’arranger un échange téléphonique avec ce dernier. Logiquement, Rosett n’en revenait pas toujours et il croyait qu’il s’agissait d’une blague élaborée jusqu’au jour où il a mis ses pieds dans les locaux du géant de l’IT.

Par curiosité, j’ai essayé de vérifier les choses par moi-même. Je me suis donc rendu sur la page foobar, et une boîte de dialogue sur cette page étrange m’a demandé si je connaissais cet endroit, en me donnant seulement la possibilité de me connecter.


J’ai poussé ma curiosité plus loin. J’ai cliqué sur le bouton login et une fenêtre de connexion Gmail s’est affichée. J’ai alors entré mes paramètres de connexion en espérant aboutir à quelque chose, mais la page foobar a affiché un nouveau message indiquant que pour se connecter, il faut déjà avoir été connecté. Ce qui sous-entend qu’il n’y a aucune possibilité d’y accéder par soi-même.


Découvrez qui est Max Rosett sur LinkedIn et sur The Hustle

Source : The Hustle

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Partagez vos impressions sur ce processus de recrutement du géant de l’IT.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 31/08/2015 à 4:33
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Sur deux semaines, il a pu résoudre cinq problèmes et après le sixième problème résolu, la page lui a demandé de soumettre ses coordonnées, y compris son email, chose qu’il a faite.
Simple formalité, en fait Google connaissait déjà son e-mail... ainsi que les sites qu'il visite, le contenu de son CV, les emplois auxquels il a postulés, ses travaux de recherche sauvegardés sur Google Drive, ses hobbies, où il passe ses vacances...

Citation Envoyé par tomlev Voir le message
Mouais, pas très convaincant comme explication... les 3/4 de mes recherches sur Google sont sur des termes de programmation spécifiques, et je n'ai pas reçu d'offre d'emploi pour autant
Google a déterminé que tu n'as pas le bon profil (pas résident US). Comme ils ont plein de postulants sous la main, ils ne vont pas se casser la nénette à essayer de t'obtenir un permis de travail.
9  0 
Avatar de Wirbelwind
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/08/2015 à 18:08
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
Mouais, pas très convaincant comme explication... les 3/4 de mes recherches sur Google sont sur des termes de programmation spécifiques, et je n'ai pas reçu d'offre d'emploi pour autant
C'est peut-être les 25% restant des recherches qui sont trop olé-olé...
8  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/08/2015 à 16:55
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
« Si Google voit que vous faites des recherches sur des termes de programmation spécifiques, ils vous demandent de postuler pour un emploi », explique Rosett.
Mouais, pas très convaincant comme explication... les 3/4 de mes recherches sur Google sont sur des termes de programmation spécifiques, et je n'ai pas reçu d'offre d'emploi pour autant
10  3 
Avatar de eulbobo
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/08/2015 à 17:19
Très certainement localisé géographiquement, mais aussi surement sur d'autres éléments... Et pas que l'historique.
Après tout, Google sait presque tout de nous pour peu qu'on utilise un téléphone sous Android, qu'on soit actif sur G+, qu'on anime des communautés...

Ne comptez pas voir la fenêtre apparaître en France !
7  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/08/2015 à 23:50
Si à chaque fois qu'un type tape "mutex lock" dans Google, ils essayent de le recruter, ils vont diminuer le chômage à eux tout seul, chez Google !

Je viens d'essayer, et je n'attends encore l'offre d'embauche... Quelle déception !
7  0 
Avatar de gstratege
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 28/08/2015 à 17:36
Ça fait peur Google (Avec un tel commentaire je ne risque pas d'avoir une proposition d'embauche chez eux )
7  1 
Avatar de agilare
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/08/2015 à 23:24
Il a été embauché chez Google alors qu’il cherchait des informations sur le net
"Il a ..." etc.

Le style fait assez media bas de gamme genre 20min ou jeanmarcmorandini.com
6  3 
Avatar de bizulk
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/09/2015 à 17:23
Lui a-t-on demandé de poser LA question ? "qu'est-ce que la matrice" ?
Il a prit la pilule bleue qu'on lui proposait, et s'est pourtant trouvé derrière la matrice, Morpheus le voulait vraiment on dirait
Max, Fais une bise à Carrie-Anne Moss de ma part !!
2  0 
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/09/2015 à 12:32
Citation Envoyé par tomlev Voir le message
Mouais, pas très convaincant comme explication... les 3/4 de mes recherches sur Google sont sur des termes de programmation spécifiques, et je n'ai pas reçu d'offre d'emploi pour autant
J'ai une très bonne connaissance, expert Linux, à qui c'est arrivé : il a posé plusieurs questions très poussées sur le noyau Linux (il écrivait un backport en C d'un driver SCSI).
Pour l'information très marrante et vraie, il a reçu un courrier d'un recruteur de chez google qui lui a demandé s'il était intéressé pour un entretien téléphonique chez google.
Il a répondu "Google ? Tiens, c'est bizarre comme nom, pouvez vous m'en dire plus sur cette société et ce qu'elle fait ?"
La réponse du recruteur a été : "Vous avez déjà répondu positivement à l'une des questions de google : l'humour est très important chez nous".
Ensuite il a fait l'entretien, tout s'est très bien passé, mais il a refusé car le poste était à Hanovre en Allemagne. Payé 7000 euros nets, il a refusé. Véridique. "Son train de vie dans le sud lui suffisait, sa femme aurait dû quitter un poste administratif, et le soleil lui aurait trop manqué". Véridique aussi.

Citation Envoyé par NSKis Voir le message
C'est juste une "bouffonnerie" de Google qui veut faire croire à l'excellence de son entreprise et au génie de son personnel...

N'ayez crainte "bon peuple", Google a autant de "crétins" dans ses équipes que dans l'entreprise qui vous emploie actuellement et Google pond autant de projets foireux que les autres. La seule différence est qu'ils ont tellement de pognons que sur le nombre de projets lancés (et souvent abandonnés), il y a toujours un projet qui réussit et dont tous le monde parle...
Tu semble vouloir dire que ce principe est stupide - corrige moi si je me trompe et dans ce cas je m'excuserais volontiers. Mais c'est exactement le même principe chez les banques et notre mentalité : aux States, tu veux de l'argent pour démarrer un projet, tu y vas, tu en auras, même si ton projet tombe à l'eau, car il fonctionnent exactement comme google, pour te reciter, mais te corriger un peu sur la réalité du terrain : ils ont tellement de pognon que sur le nombre de projets lancés (et souvent abandonnés), il y a toujours un projet qui réussit et qui rentabilise tous les autres projets tombés à l'eau. En France c'est l'opposé : tu vas voir ton banquier pour de l'argent, il faut qu'il soit absolument certain que pour un euro qu'il te prête, il en récupérera au moins deux. C'est ce qui empêche la plupart des entrepreneurs de réussir en France, et à l'inverse, j'ai déjà sur ma liste deux de mes connaissances qui sont parties aux States et vivent grâce à ce principe, et grassement. Merci la France.
2  0 
Avatar de David_g
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/08/2015 à 9:48
Anecdote qui ajoutera à la légende Google (mais sur le principe cela me dérange)
2  1