Facebook rend open source les SDK de Parse,
Ses outils pour l'intégration des services back-end dans les applications multiplateformes

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Voici maintenant deux années que Facebook a acquis Parse, la plateforme Cloud ayant pour but de faciliter le développement d’applications pour les mobiles, les objets connectés et d’autres appareils. Elle propose aux développeurs des solutions toutes prêtes telles que les services backend pour le stockage des données, les notifications et bien plus encore. Cela permet à ces derniers de se concentrer sur l’aspect front-end de leurs projets et de faire abstraction des préoccupations liées à l’implémentation de la partie back-end.

En décembre dernier, le CEO de Parse Ilya Sukhar annonçait que le nombre d’applications utilisant les produits Parse avait atteint la moitié du million. Quelques mois plus tard, on constate encore une fois que les statistiques de Parse ont gagné en croissance. Les SDK Parse tournent de manière active sur « plus de 800 millions d’appareils par mois », a affirmé Nikita Lutsenko un ingénieur de Parse.

Aussi, pour aller encore plus loin dans le cycle de développement des différents produits de Parse, Facebook vient d’annoncer la mise sous licence open source des SDK de Parse. L’annonce a été faite par l’ingénieur Nikita en ces termes : « Ici, à Parse, nous croyons aussi en l’open source comme un moyen d’accélérer l’innovation, d’apprendre de notre communauté, et de collaborer à partir de solutions évolutives jusqu’aux défis difficiles dans le développement mobile ». Et d’ajouter « voilà pourquoi nous sommes heureux d’annoncer que nous mettons en open source tous nos kits de développement logiciel, avec iOS, OS X et Android SDK disponibles aujourd’hui, et nos autres SDK qui le seront bientôt ».

Les SDK disponibles en open source pour l’heure sont donc ceux conçus pour iOS, OS X et Android en attendant les autres arrivants. En mettant le code source de ces SDK à la disposition de la communauté, les développeurs pourront mieux comprendre le fonctionnement de ces SDK et sortir des produits encore plus potables.

Nikita pour sa part défend la décision de sa firme et explique « qu’en partageant le code source de notre SDK avec la communauté, nous voulons partager tout ce que nous avons appris le long du chemin, d’autant plus que nous espérons que cela profitera à d’autres personnes travaillant sur des défis similaires dans l’espace de développement mobile. Nous savons que nous allons continuer à apprendre, aussi, à partir des contributions de développeurs et des ingénieurs du monde entier ».

Tous les contributeurs qui le souhaitent peuvent donc adhérer au projet. Facebook profite également pour informer que les bugs découverts peuvent être rapportés sur la plateforme GitHub réservée à cet effet.

IL faut également rappeler que Facebook n’est pas à sa première initiative avec la communauté open source. Plusieurs projets rendus open source sont imputés à son compte. On peut citer par exemple sa bibliothèque JavaScript React, sa machine virtuelle HHVM, son moteur SQL Presto, le framework d’interrogation des systèmes d’exploitation OSQuery, son environnement de développement intégré Nuclide…

Avec cette annonce, nous espérons que les développeurs se feront encore plus nombreux dans l’adoption de ces SDK avec des produits Parse davantage meilleurs.

Source : Blog Parse

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Pensez-vous qu’elle attirera nombre de contributeurs ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil