Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Internet : l'utilisation des logiciels anti-pub prend de l'ampleur
Adobe et PageFair estiment que les annonceurs vont perdre 21,8 milliards de $

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

12  0 
De nombreux sites Web exploitent de façon abusive la publicité pour monétiser leur activité, au détriment de l’expérience utilisateur.

Agacés, les utilisateurs d’Internet se tournent de plus en plus vers des outils permettant de bloquer la publicité intrusive, dont le plus célèbre est Adblock Plus.

Selon un récent rapport publié par Adobe et PageFair, le nombre d’utilisateurs d’outils anti-pub a augmenté de 41% par rapport à l’année dernière pour atteindre 198 millions d’utilisateurs en 2015.

Même si ce nombre ne représente que 6% de la population mondiale du Web, cela devrait engendrer une perte d’environ 21,8 milliards de dollars de revenu pour les éditeurs.

Le rapport explique également que les habitudes des utilisateurs « d’adblocking » représentent 14% des dépenses publicitaires mondiales.

PageFair et Adobe prévoient que le coût global des blocages publicitaires devrait littéralement doubler en 2016 pour atteindre 41,4 milliards de dollars de perte pour les annonceurs.

Un graphique publié par PageFair montre comment depuis 2009 le recours aux bloqueurs de publicité a littéralement explosé. Entre 2013 et 2014, le nombre d’utilisateurs d’adblocking a bondi de 70%.


Une tendance qui inquiète de plus en plus les annonceurs, dont certains avaient intenté une action en justice contre Adblock Plus, voulant faire passer ce dernier pour un service illégal. La justice avait débouté ceux-ci en confirmant la légalité du service.

Les annonceurs font également valoir que le recours à ces outils crée un manque à gagner important pour les éditeurs et menace la survie de ces derniers et la gratuité des contenus qu’ils mettent à la disposition des internautes.

Cette ruée des internautes vers les logiciels anti-pub est la conséquence d’absence d’un juste milieu entre publicité et respect de l’utilisateur. Les annonces publicitaires sont tellement présentes dans les pages Web qu’il devient pénible pour l’internaute de naviguer sur le site. De plus, l’activité en ligne de ceux-ci est tracée.

Developpez.com a fait le choix d’adopter un système publicitaire sain, qui est très apprécié par de nombreux lecteurs qui ont choisi volontairement de désactiver le blocage de la publicité pour le site. Nous avons récemment débranché définitivement notre régie externe qui nous imposait en particulier des cookies publicitaires traceurs et parfois des publicités hors contexte.

En ce qui concerne la répartition, 35% d’internautes européens (77 millions d’utilisateurs) ont désormais recours à un outil anti-pub au moins une fois par mois. La Grèce affiche le taux le plus élevé avec 36,7% d’utilisateurs. En France, 10,4% d’internautes utilisent ces outils.

Le blocage se passe essentiellement par l’intermédiaire d’ordinateur de bureau. Malgré le fait que la navigation Web à partir des mobiles représente 38% du trafic global, le blocage des annonces publicitaires représente seulement 1,6%.

Une tendance qui pourrait bientôt changer, car dans iOS 9, Apple compte autoriser la publication d’applications pour bloquer les publicités. « Le navigateur mobile Safari d’Apple représente 52% de la navigation mobile et 14% du trafic total sur le Web. En rendant facile le téléchargement de logiciels pour bloquer les publicités, l’utilisation de logiciels anti-pub pourrait monter en flèche lorsqu’iOS 9 sera disponible », prédisent Adobe et PageFair.

Source : PageFair

Et vous ?

Pouquoi utilisez-vous les outils anti-pub ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RapotOR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 10:39
Les annonceurs se sont eux même tirés une balle dans le pied en matraquant les utilisateurs d'internet avec des pubs toujours plus envahissantes. Maintenant, c'est le revers de la médaille.

Je suis tout de même curieux de connaitre la courbe des gains des annonceurs. Ils perdent une partie du gâteau a cause des logiciels anti-pubs, certes. Mais le gâteau n'est il pas plus gros en 2015 qu'en 2010 avec l'explosion d'internet? Je ne pense pas qu'il faille les plaindre.
18  0 
Avatar de seiju
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 11:01
C'est surtout que la publicité sur Internet est devenue tellement envahissante qu'elle est devenue une gène terrible :
- Certains sites deviennent inaccessibles sur smartphone car les pubs bloquent l'accès au contenu. J'ai abandonner plusieurs sites pour cette raison.
- Le trafic réseau généré par les publicités est de plus en plus important, cela ralentit grandement le chargement des pages et bouffe la batterie des appareils mobiles. Une étude est parue récemment sur le sujet et l'impacte était de l'ordre de 30% sur la batterie si je me souvient bien. C'est loin d'être négligeable.

Même Apple qui est loin d'être un anti-pub a intégré un bloqueur de publicité sur IOS9 et depuis IOS8 Safari mobile bloque les renvois sur l'AppStore qui étaient une véritable plaie.

Au lieu de stigmatiser les internautes, les publicitaires devraient se pencher sur leurs produits ! Et surtout les sites qui font appel à la publicité les forcer à être corrects car ils ont leur responsabilité !
Car c'est trop facile de pleurer parce que les internautes utilisent des bloqueurs mais de rendre l'accès à leur site impossible autrement !
15  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 14:50
Citation Envoyé par Jbx 2.0b Voir le message
Ce que je veux dire par là, c'est que ceux qui utilisent un bloqueur de publicité, ne sont peut être tout simplement pas le bon public des annonceurs, et qu'ils voient ou non la pub ne change finalement pas grand chose.
Ça me rappelle les débats sur le fansub (traduction amateur de vidéos, généralement illégale) où on dit côté commercial "ce qui est téléchargé gratuitement n'est pas acheté, donc c'est une perte d'argent" et côté téléchargeur "si je ne regardais pas de fansub, je ne n'aurais jamais connu les quelques séries que j'ai fini par acheter, donc au final vous y gagnez".

De manière générale, je trouve que l'utilisation du mot "perte" est fallacieuse dans ce contexte. Quand on perd quelque chose, ça veut dire qu'on était censé l'avoir, pas juste qu'on aurait pu l'avoir. Quand on joue au Loto et qu'il y a une cagnotte de 3 million, si on perd le jeu, on n'a pas une "perte" de 3 million, on a perdu ce qu'on a investit, à savoir les 2 € du ticket. Pour les pubs par contre, on dit que la pub bloqué fait des pertes d'argent du fait de l'acheteur potentiel qui n'achète pas, mais dans les faits les pertes réelles sont les investissements pour cette pub. Éventuellement, on peut dire qu'on perd des chances de vendre, dans le sens où la probabilité d'acheter diminue (de là à dire que ce soit significatif, après...), mais pas qu'on perd l'argent qu'on aurait pu gagner.

En bref, les arguments des vendeurs de pubs ressemblent à des joueurs de Loto qui s'étonnent d'avoir perdu... Et quand on le voit de cette manière, difficile de prendre ça au sérieux.

Pour moi, une pub est un investissement : on prend le risque ou on ne le prend pas. Les bloqueurs de pub font partie du risque. Mais plutôt que de voir ça comme ça, les annonceurs préfèrent visiblement se dire que le client potentiel n'est rien d'autre qu'une stat, et comme voir de la pub augmente la stat, et bien il faut bourrer de pub pour bourrer la stat, point final. Et ceux qui nous empêchent de bourrer nous empêchent de faire notre boulot, donc il faut les contrer. Les envies du client de la stat ? Pas mon problème, c'est qu'une stat.
15  0 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 11:01
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Même si ce nombre ne représente que 6% de la population mondiale du Web, cela devrait engendrer une perte d’environ 21,8 milliards de dollars de revenu pour les éditeurs.
Toujours ce vocable stupide ...
Ce n'est pas une PERTE, c'est un MANQUE A GAGNER... Ce dernier peut engendrer une perte, cependant si un site ne peut pas tourner avec moins de 6% de la population qui utilise un ad block, c'est qu'ils ont des gros problèmes de gestion...

Citation Envoyé par Jbx 2.0b Voir le message
Es-ce vraiment une perte ? Ou simplement une erreur d'appréciation ?

Je veux dire par là, JAMAIS je ne clique sur une pub consciemment, et quand je le fais par erreur, je ne vais pas acheter le produit pour autant (mais plutôt grogner en fermant les onglets qui viennent de s'ouvrir).
Et je ne crois pas que les pubs qui dansent sur les côtés des pages que je consulte ai un effet inconscient sur moi. Quand j'achète un produit, je ne le fais pas sur un coup de tête, je parcours souvent longuement les sites spécialisés afin de recueillir les avis des journalistes et utilisateurs.
La pub affichée rapporte déjà de l'argent. C'est bien le problème, car maintenant, plus la pub est grosse à l'écran plus elle rapportera d'argent à celui qui l'affiche.

Pour ma part, j'utilise ad block mais le désactive sur les sites qui n'abusent pas des pubs (c'est d'ailleurs le cas pour DVP). Mais ces derniers diminuent comme peau de chagrin, ce qui est dommage.
Le problème supplémentaire, c'est que de nombreux sites ne font pas d'effort et que les annonceurs n'ont absoluement rien à carrer du "do not track"...
14  0 
Avatar de Jbx 2.0b
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 10:45
Es-ce vraiment une perte ? Ou simplement une erreur d'appréciation ?

Je veux dire par là, JAMAIS je ne clique sur une pub consciemment, et quand je le fais par erreur, je ne vais pas acheter le produit pour autant (mais plutôt grogner en fermant les onglets qui viennent de s'ouvrir).
Et je ne crois pas que les pubs qui dansent sur les côtés des pages que je consulte ai un effet inconscient sur moi. Quand j'achète un produit, je ne le fais pas sur un coup de tête, je parcours souvent longuement les sites spécialisés afin de recueillir les avis des journalistes et utilisateurs.
Même si je suis bien conscient que ce n'est pas le cas pour tout le monde. Ce que je veux dire par là, c'est que ceux qui utilisent un bloqueur de publicité, ne sont peut être tout simplement pas le bon public des annonceurs, et qu'ils voient ou non la pub ne change finalement pas grand chose.
En partant de cette idée, c'est alors peut-être aux annonceurs et aux éditeurs de s'entendre et de savoir quantifier les utilisateurs d'Adblock & Cie, et d'ajuster leurs prix en conséquence (à la hausse pour les éditeurs, idéalement).
13  0 
Avatar de Starbug
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 12:35
A force de tirer sur la corde elle fini un jour par casser. Si les annonceurs avait une once de respect pour l'utilisateur final peut être bien qu'adblock n'existerais pas. Personnellement, je trouve qu'on est littéralement envahie de tout les coté, c'est là qu'adblock est très appréciable car il permet en quelque sorte de régulé la pub sur internet.
12  0 
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 20:13
Bon...
Soyons clair, le web existait avant d'être envahi par les charlots de la pub et il existera encore bien après. la solution est simple:

Si un modèle n'est plus rentable on en change ou fermez la baraque, rien n'est indispensable ou irremplaçable.

La pub sur le net n'est pas la pub, c'est carrément du viol, quand un colporteur ou un zozo de Jéhovah commet l'erreur de frapper à ma porte il se fait jeter en beauté, il en est de même pour es inutiles cochonneries qui tentent d'envahir mon ordi.

De toute manière le procédé est foncièrement malhonnête: En effet, si je clique sur un lien trouvé dans un moteur de recherche je ne vois que le nom du site référencé et ne suis pas averti au préalable que je serai aussi connecté sur une palanquée de sites dont je n'ai strictement rien à cirer et de plus je n'ai pas la certitude que l'un ou plusieurs d'entre eux ne tente de refiler une mst à mon ordi via java script ou flash.

En conséquence je bloque et bloquerai systématiquement tout ce qui n'est pas exactement ce que j'ai demandé à voir. Et si il devait arriver que certains blocages deviennent impossibles j'irai sur d'autres sites sans remords ni regrets.
Les pleurnicheries genre on va disparaître, le web est mort, etc... Çà fait marrer les uns pendant que les autres s'en cognent; rien d'autre.

On notera au passage que le site développez a parfaitement résolu le problème:
http://www.developpez.com/actu/88417...kies-traceurs/
et manifestement ça ne l'empêche pas de vivre.
12  0 
Avatar de DarkBakura
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 11:26
Je ne vais certainement pas pleurer pour les annonceurs. Que ce soit sur PC ou pire, sur terminaux mobiles, les pubs sont la plupart du temps aussi envahissantes qu'inintéressantes, et il ne faut pas s'étonner que les gens en aient ras-le-bol de voir leur bande passante bouffée par une pub qui prend la priorité sur le contenu visé initialement. Le jour où ils se décideront à suivre une norme respectueuse envers les utilisateurs, peut-être que la donne changera. Mais à l'heure actuelle la pub est simplement impossible à supporter sur 90% des sites/applications où elle sévit (et encore, je suis gentil).

Si derrière certains prennent le parti de faire payer leur contenu plutôt que de le laisser "gratuit mais avec publicité", ce sera leur choix. Mais je ne suis pas sûr qu'ils en sortiront gagnants. Personnellement j'irai tout simplement ailleurs, dans un tel cas.
9  0 
Avatar de DarkBakura
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/08/2015 à 13:28
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Personnellement je suis pour un changement complet de façon de procéder pour payer le web. J'ai évoqué dans un précédent topic une rémunération via l'opérateur : augmenter de 50% le forfait internet, et l'opérateur de façon anonyme payerais les sites en fonction de la fréquence de consultation, le temps de visite ou d'autres critères encore à définir.
Ce n'est pas parfait comme technique mais en mon sens la solution passe par un changement total de business model.
Ce qui veut dire que ton fournisseur consulterait en détail tes sites, connaîtrait tes préférences, tes habitudes, tes goûts sexuels (eh oui...), et j'en passe. Penses-tu réellement que ce genre de solution serait viable d'un point de vue éthique ?

Puisqu'on parle de pub, je vais prendre un exemple tout bête : j'avais une application Yams sur Android, qui dans sa version gratuite nous gratifiait de temps en temps d'une pub intrusive de 3 secondes. Point qui se réglait simplement en restant hors connexion. Or, depuis la dernière mise à jour, l'application essaie systématiquement de se connecter à l'annonceur, ce qui la bloque complètement jusqu'à ce que l'on ait chargé la pub. Résultat, je l'ai supprimée aussitôt. Et je doute être le seul utilisateur à avoir agi de cette façon.

Il faut clairement que des deux côtés (les annonceurs comme les gérants de sites web/applications) réfléchissent à une autre façon de présenter les publicités. Car là on atteint quand même des degrés inquiétants, qui me paraissent presque pire que ce qu'on voit déjà à la télé (du moins pour ce dont je me souviens, puisque je ne la regarde plus depuis bien longtemps). Tant que ça ne sera pas fait, il ne faudra pas s'étonner que les utilisateurs apprécient en masse les bloqueurs de pubs.
9  0 
Avatar de pcdwarf
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/08/2015 à 4:54
depuis 2009 le recours aux bloqueurs de publicité a littéralement explosé. Entre 2013 et 2014, le nombre d’utilisateurs d’adblocking a bondi de 70%.
On se demande bien pourquoi.

Les annonceurs font également valoir que le recours à ces outils crée un manque à gagner important pour les éditeurs et menace la survie de ces derniers et la gratuité des contenus qu’ils mettent à la disposition des internautes.
héhé... C'est du darwinisme...
Je ne pleurerai pas la disparition de cette nuisance. En fait, je l'espère profondément.

Une tendance qui inquiète de plus en plus les annonceurs, dont certains avaient intenté une action en justice contre Adblock Plus, voulant faire passer ce dernier pour un service illégal.
Très révélateur d'une certaine façon de penser.
Messieurs le pubeux, de mon point de vue, c'est votre façon omniprésente d'essayer de rentrer dans ma tête qui relève du harcèlement et devrait être punie.
9  0