Google procède à une distribution silencieuse de la nouvelle version de ses lunettes connectées
Au sein des entreprises

Le , par Stéphane le calme

41PARTAGES

1  3 
En janvier dernier, Google avait annoncé que l’expérimentation par le grand public de ses lunettes connectées serait mise entre parenthèses. Cette décision a été prise à cause d’un grand débat concernant la protection de la vie privée, né du fait que les utilisateurs pouvaient prendre des vidéos de tierces personnes dans des lieux publiques sans qu’elles ne le remarquent. Les cadres de Google avaient alors admis en janvier dernier que le dispositif avait été proposé avant qu’il ne soit prêt pour le public.

Par la suite, Mountain View a confié le développement de son projet à Tony Fadell, l’un des ingénieurs derrière la conception de l’iPod, qui a cofondé Nest qui travaille en étroite collaboration avec Ivy Ross, déjà en charge du développement des premières Google Glass dans le cadre du Google X Lab.

Tandis que Google doit sans doute être en train de plancher sur la façon dont il pourrait susciter l’intérêt des utilisateurs potentiels, le nouveau modèle que propose le numéro un de la recherche va lorgner un segment du marché qui serait susceptible de mieux répondre à son produit : le lieu de travail.

En ciblant exclusivement les milieux professionnels, Google contournerait les questions de confidentialité avec le nouveau modèle. Car il serait ainsi principalement utilisé dans des lieux de travail privés. Il faut dire que ce fut déjà le cas avec le premier modèle lorsqu’il était utilisé par des professionnels. Des chirurgiens l’ont ainsi utilisé ou encore des techniciens pour réparer des machines avec l’aide à distance de collègues restés au siège de la société.

Citant des sources familières avec le sujet, le Wall Street Journal avance que Google a entamé une distribution silencieuse de la nouvelle version de ses lunettes connectées aux entreprises, conçue spécifiquement pour les lieux de travail dans des secteurs comme la santé, la fabrication et l'énergie. Distribution qui est faite dans le cadre du programme Glass at Work.

Le dispositif ressemblerait au modèle rectangulaire du programme Explorer mais ne comprendrait plus le cadre qui le surmontait. A la place, un système de bouton et de charnière pour fixer le mini-ordinateur sur différentes lunettes.

La nouvelle version Google Glass EE (Entreprise Edition) aurait délaissé les puces à technologie ARM (OMAP de Texas Instruments) au profit d'un processeur Atom d’Intel plus rapide et moins gourmand en ressource énergétique, permettant ainsi de renforcer l'autonomie famélique de l'appareil. Il sera également possible de fixer une batterie externe de façon magnétique.
La connectivité sans fil serait également au registre des améliorations (avec adoption du Bluetooth 4.1 et du Wi-Fi ac).

Le prisme de la EE, qui représente la façon dont un porteur de lunettes voit les images numériques et les graphiques se superposer à ce qui est perçu dans le monde réel, pourrait se régler aussi bien horizontalement que verticalement pour un affichage plus confortable.

Source : Wall Street Journal

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 02/08/2015 à 9:26
Bonjour,

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
En ciblant exclusivement les milieux professionnels, Google contournerait les questions de confidentialité avec le nouveau modèle. Car il serait ainsi principalement utilisé dans des lieux de travail privés.
Foutaises.

Je ne comprend pas qu'on puisse sortir une telle énormité.

Il n'y a vraiment aucune notion de confidentialité dans une entreprise ? Aucun risques de fuites ? De document sensible qu'un employé pourrait entre-apercevoir sur le bureau de son patron ? "D'oublier" les lunettes sur son nez et de filmer ce qu'on ne devrait pas filmer ? D'espionner une conversation ?

Mais sans aller jusque là, tous les employé risquent aussi d'être filmés en permanence sur leur lieu de travail, soit par eux-même, soit par leurs collègues. Films qui pourraient ensuite être récupérer par la direction…

Ai-je vraiment besoin de développer encore plus pour montrer que cet argument "milieux professionnels" = "plus de questions de confidentialité" est une absurdité ?
Comment pouvez-vous propager de telles âneries ?
4  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/08/2015 à 9:50
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Bonjour,

Foutaises.

Je ne comprend pas qu'on puisse sortir une telle énormité.

Il n'y a vraiment aucune notion de confidentialité dans une entreprise ? Aucun risques de fuites ? De document sensible qu'un employé pourrait entre-apercevoir sur le bureau de son patron ? "D'oublier" les lunettes sur son nez et de filmer ce qu'on ne devrait pas filmer ? D'espionner une conversation ?

Mais sans aller jusque là, tous les employé risquent aussi d'être filmés en permanence sur leur lieu de travail, soit par eux-même, soit par leurs collègues. Films qui pourraient ensuite être récupérer par la direction…

Ai-je vraiment besoin de développer encore plus pour montrer que cet argument "milieux professionnels" = "plus de questions de confidentialité" est une absurdité ?
Comment pouvez-vous propager de telles âneries ?
Je pense que l'objectif est de s'en servir pour des tâches bien précises. Si voir quelqu'un avec ça sur la figure reste exceptionnel et restreint à un cadre bien précis, essayer de filmer indûment ne sera pas plus discret que de filmer avec n'importe quelle camera.

La seule fois où j'ai vu des Glass, c'est pendant l'exposition Velazquez au Grand Palais il y a quelque semaine, où on pouvait en louer, comme audioguide. Ca ne m'a pas paru spécialement menaçant, parce qu'elles n'appartenaient pas à celui qui les portait et que donc il ne pouvait pas en faire autre chose que faire tourner l'application pour l'exposition.
1  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/07/2017 à 22:35
Autant je trouve inutiles toutes ces lunettes 3D a la mode ces derniers temps pour les gamers, autant je suis ravi de voir de réelles utilisations concretes pour ces lunettes qui ont toute leur place pour des applications du quotidien. Les gains de productivité semblent evident a la lecture du reportage. En esperant qu'on les retrouve dans plein d'autres situations.
1  0 
Avatar de micka132
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/07/2017 à 22:42
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Autant je trouve inutiles toutes ces lunettes 3D a la mode ces derniers temps pour les gamers
INUTILES?????



Wé bon ok ...
1  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/07/2017 à 0:03
OUI je maintiens, pour s'en servir devant un jeu ca reste un gadget pour geek (pour rappel entre 3300 et 5300 euros quand meme l'hololens !!!###@@@).
Au moins aussi inutile que les pokemon go qui ne sont qu'une version simplifiée de ton exemple video (d'ailleurs on n'en entend plus parler c'est un signe).
1  1 
Avatar de AlaraDD
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/07/2017 à 11:09
L'adjonction de prothèses aux travailleurs à toujours êtée porteuse d'accroissement de productivité, l'ultime prothèse est le Robot de Asimov.

Il faut en parallèle aller voir "the circle" pour imaginer le devenir de ces inventions.
La loi Macron2 est un autre cadre d'analyse.

Nous savons tous que les GAFAs sont des "sectes" au sens propres.

À chacun de "voir" !
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web