Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel se lance dans la production de mémoires non volatiles révolutionnaires,
Qui seraient 1 000 fois plus rapides que les mémoires flash actuelles

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

4  0 
Depuis l’invention des mémoires flash basées sur l’architecture NAND en 1989, on a assisté à des améliorations peu significatives dans le domaine. Toutefois, c’était sans compter sur le travail acharné des chercheurs d’Intel et Micron.

En effet, après plusieurs années de labeur, Intel et Micron viennent d’annoncer la disponibilité d’une nouvelle technologie qu’ils ont nommée 3D XPoint. Elle doit équiper les mémoires non volatiles afin de donner une nouvelle génération de mémoire. « Pendant des décennies, l’industrie a cherché des moyens de réduire le temps de latence entre le processeur et les données pour permettre une analyse beaucoup plus rapide », rappelle Rob Crooke, vice-président senior et directeur général des Solutions de mémoires non volatiles du groupe Intel.

Toutefois, le problème semble maintenant résolu dans la mesure où Intel affirme que cette technologie a le potentiel pour révolutionner la manière dont nous accédons à nos données.

Avec la technologie 3D XPoint, on passe à la vitesse supérieure. Selon le constructeur de microprocesseurs, elle allie performance, densité, puissance, non-volatilité et des avantages de coûts. Elle est « 1 000 fois plus rapide et a une endurance 1 000 fois plus grande que l’architecture NAND » intégrée à la majeure partie des disques SSD et des mémoires flash. De même, elle est « 10 fois plus dense que les mémoires conventionnelles », souligne Intel.

Pour arriver à de telles performances, Intel et Micron ont dû battre en brèche tous les acquis du domaine et repartir de zéro. Les résultats conceptuels sont plus que prometteurs.

Cette technologie se compose d’une architecture sous forme de damier en trois dimensions avec les cellules se trouvant à l’intersection de plusieurs lignes superposées en plusieurs couches. Cette particularité fait que ces cellules peuvent être adressées individuellement. La vitesse de lecture et d’écriture s’en trouve donc améliorée puisqu’on peut attaquer directement les cellules recherchées pour obtenir l’information souhaitée ou écrire sur ces cellules.

Pour vous faire une meilleure représentation de son architecture, vous pouvez vous référer à l'image ci-dessous.


« L’un des obstacles les plus importants dans l’informatique moderne est le temps qu’il faut au processeur pour atteindre les données sur le stockage à long terme », a déclaré Mark Adams, le président de Micron. Et d'ajouter « Cette nouvelle classe de mémoire non volatile est une technologie révolutionnaire qui permet un accès rapide à d’énormes ensembles de données et permet des applications entièrement nouvelles ».

Il faut également préciser que 3D XPoint n’utilise pas de transistors comme les mémoires flash conventionnelles. Cela permet de réduire les coûts de production. Pour accéder aux cellules de la mémoire afin de lire ou d'écrire les données, on fait varier l’électricité envoyée à chaque sélecteur.

Vu les caractéristiques de cette mémoire, c’est toute l’industrie technologique qui s’en trouvera bouleversée à sa sortie. Intel précise que la production a déjà été lancée, et qu'un peu plus tard cette année, certains clients privilégiés recevront un échantillon de ladite technologie.

Source : blog Intel

Et vous ?

Que pensez-vous de cette technologie ?

Pensez-vous qu’elle pourra tenir ses promesses ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 18:41
Sa me fait penser au super ordinateur que HP a lancer récemment.

Le problème avec ces technos en apparence révolutionnaire c'est qu'il faut tous refaire (OS, langages...etc), et la sa devien tous de suite moin intéressant, surtout pour le grand public.

Qu'en est il avec cette techno ?, Ubuntu/Windows est il fonctionnel nativement avec tous leurs parc applicatif ?

Cette techno est elle destinée au grand public (a long terme) ? ou uniquement a une industrie de niche ?
3  0 
Avatar de Daniel Laügt
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/08/2015 à 17:08
Actuellement, les performances sont les suivantes:
- DRAM : 50ns (latence lecture), 50ns (latence écriture), pas de limitation écriture, 7.5 euros / Go,
- PCIe NAND Flash : 50us (latence lecture), 15us (latence écriture), limitation à 10,000 écritures par cellule, 0.5 euros / Go,
- Disque : 10ms (latence lecture), 10ms (latence écriture), pas de limitation écriture, 0.03 euros / Go.

Si les estimations d'Intel et Micron se révélaient juste, on aurait:
- Une latence équivalente entre DRAM et 3D XPoint Flash,
- Limitation à 10 millions d'écritures par cellule pour 3D XPoint Flash,
- 3D XPoint Flash serait nettement moins cher par gigaoctet que la DRAM,
- 3D XPoint Flash consommerait nettement moins d'énergie que la DRAM.

Je ne pense pas que 3D XPoint Flash remplacera la DRAM. Même avec une limitation de 10 millions d'écritures par cellule cela reste insuffisant pour une utilisation RAM. Il ne faut pas oublier que lorsqu'on lance une application, la RAM est constamment utilisée en écriture pour le biais des variables et des appels de fonctions (via la pile et le tas). De manière général, une application utilise énormément moins d’écritures disque que d'écritures RAM. Également, il est plus facile pour un utilisateur/développeur d'estimer le nombre d'écritures disque sur l'utilisation journalière de son ordinateur ou de son application plutôt que le nombre d'écritures RAM.

Par contre, il serait surement judicieux que les systèmes d'exploitation suppriment le cache des fichiers en RAM lors de l'utilisation de 3D XPoint Flash. Sous Windows, cela reviendrait à supprimer le cache dans le système NTFS et les "mapped files".

Il est marrant de voir que les "database in-memory" sont devenus à la mode pour les fournisseurs base de données (SAP, Microsoft, Oracle). Ils annoncent des chiffres commerciaux donnant une amélioration sur les performances entre 2X et 20X. Je ne connais pas en détail le type de machine utilisée pour ce genre de comparaison. Mais je serai curieux de savoir quelles seraient les améliorations réelles entre RAM et 3D XPoint Flash. Aujourd'hui, avec cette mode et de grosses bases de données (100Go), il est difficile de demander au client de se doter de 128Go de RAM et surtout de convaincre la personne IT chez le client! La DRAM reste encore chère à mon goût et reste plus énergivore concernant les serveurs...

Du coup, pourquoi ne pas revoir l'architecture de notre ordinateur en ayant conceptuellement deux types de RAM:
- RAM souvent utilisé en écriture: DRAM,
- RAM peu utilisé en écriture: 3D XPoint Flash ou DRAM si ce type de Flash n'est pas installé sur l'ordinateur.

Dans le monde du C++, on aurait:
- La pile: DRAM,
- Un tas souvent utilisé en écriture: DRAM,
- Un tas peu utilisé en écriture: 3D XPoint Flash ou DRAM si ce type Flash n'est pas installé sur l'ordinateur.

Mais bon cela changerait profondément les architectures de nos ordis et les architectures de programmation
Cela ne se fera pas tout de suite et d'ici là d'autres pistes seront envisagées...
2  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 10:59
Très très prometteur. Cela pourra remplacer les mémoires SSD mais également, à termes avec les perfectionnements, les mémoires DRAM.
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 11:48
Je suis sûr que le promesse du coûteux sera tenu pendant un certain temps.

Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
A quand le PCI-Express 32x pour communiquer avec le support de stockage ?

A mon sens le principal problème des flash actuelles, c'est pas leur performance, c'est leur longévité qui se compte en milliers de cycles seulement alors que des centaines de millions ne seraient pas de trop.
Une GeForce 980 GTX n'a pas besoin de plus qu'un bus PCI-Express 4x pour la majorité des exigences des jeux actuelles même en SLI, il y va de même pour la concurrence, toutes les informations de jeux sont pratiquement stocker en mémoire sur la carte graphique et chargé depuis le disque dur, la mémoire vive ne servant pratiquement pas de mémoire de préchargement, donc le CPU au repos comme d'habitude...

Par contre si tu parlais DATACENTER là , effectivement je comprendrais pour la carte réseau.
1  0 
Avatar de Beanux
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 13:08
Enfin une une mise a disposition au grand public de la MRAM (magnetic ram)!
ça fait quasi 10 ans que cette techno existe (c’était utilisé par freescale si je ne m'abuse dans des microcontroleurs).

PS: Pour les commentaires, la MRAM surclasse déjà la RAM (mémoire NAND) sur la théorie, le stockage du moment magnétique d'une particule, est plus rapide qu'une mémoire NAND. Mais après en pratique c'est surement moins simple (les NAND sont déjà sur un système électrique, donc pas besoin d'interfaçage).
1  0 
Avatar de patmaba
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 13:34
1000x huum.
çà sent la grosse arnaque pour faire monter les prix des actions.
1  0 
Avatar de Beanux
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 13:58
Citation Envoyé par patmaba Voir le message
1000x huum.
çà sent la grosse arnaque pour faire monter les prix des actions.
Non, la MRAM, surclasse déjà la RAM classique, sauf que ce n’est pas une mémoire volatile. Alors comparé à des mémoire non volatiles .....
1  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 14:15
Citation Envoyé par MichaelREMY Voir le message
C'est la branche SSD de Samsung qui va passer de mauvaises vacances...
Je parie qu’il va y avoir des tonnes de promos sur les SSD pour noël 2015…
Je vais pourvoir en prendre un deuxième.

Bon, le problème de ce type de mémoire, c'est qu'il va falloir revoir tout l'archi autour. Les systèmes doivent fonctionner différemment, non ?
1  0 
Avatar de Beanux
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 14:46
Ce que ça va changer, dépend surtout de la quantitée de donné que cette mémoire contient.
Si elle se cantonne à n’être que de la RAM de la mémoire fixe. Elle a un temps d’accès théorique de l'ordre du Gigabit/s

Imagine que tu éteints ton pc (plus de courant consommé) avec cette mémoire remplace ta ram. Tu rallume ton pc, il démarre automatiquement tel que tu l'avais éteints de manière instantané (rien a voir avec le mode hibernation qui stock la ram sur le disque). C'ets juste pour l'exemple, mais ça a des potentialité assez énormes.
Si cela devient de la mémoire classique, on peux simplement oublier les cache sur les disques dur, et "juste" une amélioration pour les SSD.
1  0 
Avatar de BugFactory
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 18:32
Le coût devrait être situé entre celui de la DRAM et de NAND, ce qui donne une plage assez large. La fin des SSD n'est peut-être pas pour tout de suite.
1  0