Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook présente ses résultats financiers du second trimestre
Avec un bénéfice net en recul malgré une croissance du nombre d'utilisateurs

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

0  0 
Facebook a publié les résultats du second trimestre de son exercice fiscal. Si le nombre d’utilisateurs du numéro un des réseaux sociaux ne cesse d’augmenter (le nombre d’utilisateurs actifs est passé de 1,07 milliards en 2014 à 1,31 milliards), cette croissance est accompagnée de lourdes dépenses qui freinent les bénéfices.

Aussi, sur les trois mois à fin juin, le réseau communautaire a dégagé un bénéfice net de 715 millions de dollars, soit 0,25 dollar par action contre 788 millions il y a un an. Le bénéfice par action hors exceptionnels, qui sert de référence à Wall Street, reste néanmoins supérieur de 3 cents à la prévision moyenne des analystes, à 50 cents, tout comme le chiffre d'affaires qui a grimpé de 39% à 4,04 milliards de dollars.

Notons que la part du mobile dans les recettes publicitaires, un indicateur suivi de près par les analystes, a continué de progresser, à 76% contre 73% sur les trois premiers mois de l'année. A ce propos, lors d’une téléconférence explicative avec les analystes, David Wehner, Directeur Financier de Facebook, a parlé du mobile comme du « moteur clé de notre croissance ». Il est allé jusqu’à dire que le mobile a « un effet bénéfique sur l’engagement » des membres de Facebook dans le sens où il les encourage à se connecter plus souvent.

S’il faut compter d’autres applications du groupe comme l’application de partage de photos Instagram (plus de 300 millions d’utilisateurs) ou son service de messagerie Messenger (700 millions d’utilisateurs), alors « les gens passent maintenant 46 minutes par jour en moyenne » sur un service du groupe, comme le remarque le PDG de Facebook Mark Zuckerberg. Il précise que « cela n’inclut pas WhatsApp, une autre messagerie mobile rachetée l’an dernier et qui compte désormais plus de 800 millions d’utilisateurs ».


Facebook a commencé à monétiser Instagram grâce à la publicité. Des analystes estiment que d’ici deux ans, les revenus ainsi générés pourraient plus que tripler et passer de 595 millions de dollars à 2,8 milliards de dollars en 2017. Mais Facebook compte également monétiser Messenger et Whatssap.

Entre le début avril et la fin juin, les dépenses totales du groupe sont en hausse de 82%, comparé à la même période de 2014, à 2,8 milliards de dollars. Elles ont même plus que doublé dans la recherche et le développement. Il faut compter également un financement des infrastructures comme les serveurs et les centres de données (Facebook en a construit récemment un nouveau au Texas qui a aidé à réduire les crashs sur le réseau), une amélioration des services existants et des offres publicitaires et différentes initiatives à l’instar du projet internet.org dont l’objectif est d’apporter internet a des zones reculées.

Le réseau social a également annoncé qu’il débuterait la commercialisation du casque Oculus Rift au premier trimestre de l’année prochaine. « Le contenu 3D est l’étape logique après la vidéo », estime Mark Zuckerberg qui mise également gros sur la vidéo, porteuse d’un grand potentiel en particulier pour la publicité.

Pour Zuckerberg, ces résultats « reflètent les investissements continus, les améliorations que nous faisons, et la qualité et l'utilité de nos services ».

Source : Facebook Investor

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !