Amazon annonce la disponibilité d'Aurora
Son alternative Cloud à MySQL avec des performances 5 fois supérieures

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Aurora, le nouveau moteur de base de données d’Amazon est disponible en version stable après pratiquement neuf mois de tests.

Accessible au sein de l’offre Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), Aurora promet d’offrir la vitesse et la disponibilité des bases de données commerciales haut de gamme à un cout réduit.

« De nombreuses entreprises utilisent des bases de données MySQL pour réduire les coûts de licences, mais aimeraient un niveau accru de performance et de fiabilité. Cependant, il reste très difficile d'obtenir de très hautes performances avec les bases de données du marché et cela coûte très cher. C’est pourquoi, AWS a annoncé en novembre 2014, Amazon Aurora, un service qui associe la vitesse et la disponibilité des bases de données commerciales très haut de gamme à la simplicité et à la rentabilité des bases de données open source », avait déclaré Miguel Alava, Directeur Amazon Web Services France à Developpez.com, lors d’une interview.

Amazon Aurora est compatible avec MySQL et assure des performances jusqu’à 5 fois supérieures à celles d’une base de données MySQL à un dixième du prix d’une base de données commerciale tout en offrant des performances et une disponibilité équivalentes.




Amazon a adapté la simplicité de l’interface de MySQL à Aurora, mais utilise ses propres technologies de Cloud Backend pour offrir un gain de performance au système.

Pour assurer une très haute durabilité, les données sont stockées 6 fois dans 3 datacenters différents, et pour décupler les performances en lecture Aurora propose une réplication à travers jusqu’à 15 nœuds en lecture, avec basculement automatique et transparent en cas de panne. Amazon promet une disponibilité de plus de 99,99%. Le système peut détecter automatiquement et récupérer la plupart des échecs, sans nécessiter de reconstruire le cache de la base de données.

L'espace de stockage utilisé par la base de données s’accroît automatiquement selon les besoins (jusqu'à 64 To). Il est facturé au Go/mois.

Le souhait d’Amazon est de voir les utilisateurs de MySQL sur RDS migrer vers Aurora qui serait plus avantageux. Le géant du Cloud a enrichi la console d’AWS d’un outil permettant de convertir les bases de données MySQL sur RDS en instance Aurora. Il est également possible de déployer les scripts et les requêtes MySQL sur les instances Aurora.

Amazon Aurora est le cinquième moteur de base de données relationnelle qu’offre RDS. Le service dispose également de MySQL, SQL Server, Oracle et PostgreSQL.

Découvrir Amazon Aurora

Et vous ?

Que pensez-vous d'Amazon Aurora ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil