Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Amazon dévoile AWS Device Farm pour les développeurs,
Sa ferme d'appareils physiques pour tester les applications Android et Fire OS dans le Cloud

Le , par Olivier Famien

160PARTAGES

0  0 
Pour garantir la fiabilité d’une application, le développeur doit effectuer un grand nombre de tests. Lorsque son application est destinée à être installée sur un grand nombre de dispositifs, ces tests doivent être assez poussés sur l’ensemble des terminaux censés recevoir cette application. Dans un tel cas de figure, les tests de l’application peuvent vite connaitre des limites si ces dispositifs sont assez nombreux et hors de portée du développeur.

Pour remédier à ce problème, en tout cas en ce qui concerne les applications pour les plateformes Android et Fire OS (le système d’exploitation mobile conçu par d’Amazon pour ses appareils tels que le Fire Phone, Kindle Fire et Fire TV), Amazon vient de lancer AWS Device Farm son outil permettant de tester les applications pour ces plateformes citées.

La grande différence par rapport aux autres outils de tests du genre offerts par les autres fournisseurs de services est qu’Amazon propose ici la possibilité d’effectuer « des tests sur une large sélection d’appareils physiques provenant de divers fabricants, avec différents facteurs liés au matériel, à la version du système d’exploitation et au format ».

Comme souligne la firme, cela offre « une compréhension plus précise de la manière dont les utilisateurs interagissent avec votre application, en prenant en compte des facteurs tels que la mémoire, l’utilisation des ressources CPU, l’emplacement, et les modifications apportées au micrologiciel et au logiciel par les fabricants et les opérateurs ».

Pour effectuer ces tests, vous devez d’abord charger les applications à tester sur la ferme d’appareils d’AWS. Une fois cela effectué, vous pouvez voir s’opérer en quelques minutes les tests sur la flotte d’appareils de la plateforme que vous aurez préalablement choisie. Au terme de ces tests, un rapport détaillé présentant les bogues, problèmes de performance et divers autres problèmes est fourni.

Amazon précise également qu’une combinaison de ses API avec les systèmes d’intégration et autres outils de développement est possible afin de lancer des tests automatiques. De même, vous pouvez utiliser la suite de tests intégrée que la firme met à votre disposition pour tester votre code.

Comme autres avantages liés à l’utilisation de cette ferme d’appareils, vous pourrez analyser plus facilement les problèmes liés à chaque appareil dans la mesure où Amazon fédère l’ensemble des problèmes sur chaque appareil pour une meilleure lisibilité.

En outre, il est bon de savoir que chaque appareil utilisé est affecté au testeur pendant toute la durée de l’évaluation. Une fois les tests achevés, « les appareils sont effacés afin de supprimer votre application et vos données ».

Pour ceux qui souhaitent tester cet outil Cloud avant de se décider, Amazon précise que les 250 premières minutes sont gratuites et aucuns frais d’installation ne sont appliqués pour démarrer.

Source : Amazon

Et vous ?

Que pensez-vous de ce service ?

L’utilisez-vous ? Quel retour d’expérience en faites-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !