Microsoft propose une mise à jour de sa suite bureautique sur iOS
Et autorise la lecture des documents protégés

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Mise à jour du 24/07/2015, disponibilité des mises à jour des outils Office sur iOS

Comme annoncé par Brad Anderson, Microsoft a publié une mise à jour des outils de sa suite bureautique Office sur iOS. Avec les outils Word, Excel et PowerPoint, les utilisateurs peuvent désormais avoir accès en mode lecture aux documents protégés. Les applications se fondent encore plus avec le service de messagerie de Microsoft puisqu’il est possible d’éditer directement un document attaché à un courriel depuis sa messagerie Outlook. Le travail collaboratif est également facilité puisque l’utilisateur peut inviter d’autres personnes à effectuer des modifications sur un document et leur accorder des droits (lecture seule, édition) depuis l’application.

Parmi les autres améliorations récentes, Microsoft évoque de nouvelles options de sauvegarde : il est possible d’ouvrir, d’éditer et de sauvegarder votre travail sur iWork et d’autres services de sauvegarde en ligne. Sur PowerPoint vous pourrez insérer une photo ou une vidéo prise depuis votre appareil directement dans vos présentations.

télécharger Word (iTunes)

télécharger Excel (iTunes)

télécharger PowerPoint (iTunes)

Idan Plotnik, le responsable de l’équipe d’ingénieurs derrière ATA de Redmond, a expliqué que Microsoft rendra disponible pour le public son outil Advanced Threat Analytics (ATA) dès le mois d’août dans le cadre d’une sensibilisation des entreprises à améliorer la sécurité de leurs données.

ATA, qui est en bêta publique depuis déjà trois mois, est présenté comme étant un produit de cybersécurité qui tente de détecter la présence de logiciels malveillants dans un réseau et verrouille les applications pour empêcher que les données sensibles ne soient copiées dans un appareil. ATA va scruter de façon continuelle le réseau de l’entreprise et va utiliser des techniques d’apprentissage de base pour pouvoir identifier les comportements suspects de dispositifs et d’utilisateurs puis lancer une alarme s’il le juge nécessaire.

ATA va aussi détecter des attaques avancées en temps réel mais également identifier les problèmes dans les configurations de sécurité en se basant sur le travail de chercheurs en sécurité de renom.

Comment fonctionne ATA ? Après son déploiement, ATA commence immédiatement à analyser tout le trafic réseau Active Directory, récupère des informations sur les entités de l'Active Directory ainsi que des événements pertinents depuis votre SIEM (Security Information and Event Manager). Basé sur cette analyse, ATA construit un graphe de sécurité organisationnelle et commence la détection des problèmes de sécurité, des attaques avancées ou d'un comportement anormal d’une entité. Lorsqu’une attaque est détectée, ATA conçoit une chronologie d'attaque qui facilite la compréhension de l’attaque aux analystes de sécurité afin qu’ils puissent savoir où concentrer leurs efforts.


Rappelons qu’Advanced Threat Analytics est le fruit de l’acquisition d’Aorato par Microsoft. Si Redmond fournissait déjà à ses clients Azure Active Directory avec des capacités de détection d’attaques, ATA va s’avérer complémentaire dans le sens où l’outil fonctionne en local.

Le service semble avoir intéressé de nombreux professionnels pendant sa phase bêta. Plotnik avance que « nous avons observé un intérêt conséquent par des milliers d’entreprises qui ont téléchargé et essayé la préversion » depuis l’annonce qui a eu lieu en mai lors de la conférence Ignite.

Brad Anderson, Corporate Vice-Président de la section client entreprise et mobilité, a annoncé qu’en plus de la disponibilité d’ATA le mois prochain, les applications Office sur iPhone et iPad seront mises à jour cette semaine pour supporter la lecture de documents qui ont été protégés via Azure Rights Management. Il précise toutefois que « la capacité de créer, d’éditer et de publier des documents protégés sera disponible à une date ultérieure ».


Étendre le support d’Azure Rights Management à Office sur iPad et iPhone signifie que les administrateurs seront en mesure de verrouiller les fichiers individuels et d'appliquer des politiques sur la façon dont ils peuvent être utilisés. Avec la mise à jour annoncée, les utilisateurs d'iPhone et d'iPad pourront consulter les documents qui ont été protégés pour empêcher un accès non autorisé et pour limiter les manipulations.

Source : Technet, blog Office


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement électronique H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte / concepteur électronique analogique H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur développement logiciel embarqué temps réel (model based) H/F
Safran - Ile de France - VILLAROCHE

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil