Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Meilleurs langages de programmation en 2015 :
Découvrez les langages en forte croissance et les plus demandés par les employeurs, selon l'IEEE

Le , par Michael Guilloux

252PARTAGES

3  0 
L’IEEE, la plus grande association mondiale de professionnels techniques vient de publier son dernier rapport sur les meilleurs langages de programmation pour l’année 2015. La notion de meilleur langage est très souvent discutable car elle est fortement liée à la nature des données collectées et repose généralement sur une définition spécifique à l’association qui fait le classement.

Les langages étant en fait des outils, la notion de meilleur langage doit avant tout dépendre du domaine d’application. Le rapport de l’IEEE porte donc sur les langages les plus populaires selon divers domaines (web, mobile, entreprise/desktop, systèmes embarqués). L’organisation s’est également penchée sur les langages en forte croissance et ceux qui sont les plus demandés par les employeurs.

Les données collectées proviennent de 10 sources différentes. Les données de base incluent le nombre de recherches effectuées sur les différents langages sur Google Search et les tendances provenant de Google Trends. Une partie des données provient du site de nouvelles Hackers News et des sites tels que Twitter, Reddit et Stack Overflow, où l'organisation a voulu mesurer le partage d'information et ressources en ligne ainsi que l'activité sociale autour de chaque langage de programmation.

L’IEEE a aussi collecté des données sur GitHub pour mesurer le nombre de nouveaux référentiels et de référentiels actifs pour chaque langage de programmation. Pour pouvoir capter la demande des employeurs, l’organisation a également collecté des donnés des sites d’emploi CareerBuilder et Dice où elle a mesuré le nombre de nouvelles offres d'emploi aux US mentionnant les différents langages de programmation.

Le tout est complété par les propres données de l'IEEE. L'IEEE dispose en effet d'une bibliothèque numérique avec plus de 3,6 millions d'articles de revues et de conférences couvrant un éventail de disciplines scientifiques et techniques. Ces données ont permis de mesurer le nombre d'articles qui mentionnent chacun des langages. Un système de classement a donc été construit en pondérant et en combinant 12 indicateurs à partir des 10 sources de données.

Allant sur une base de près de 150 langages de programmation, le classement final n’en a retenu que 48. Le tableau suivant donne le top 10 des langages en 2015 (colonne de gauche) en comparaison au classement de 2014 (colonne de droite).


Par rapport à 2014, le « big five » reste inchangé et dominé par Java, C, C++, Python et C#. Le langage de calcul statistique R fait un bond en avant en gagnant trois places, ce qui pourrait refléter la croissance du Big data d’après l’IEEE. Les 5 langages qui se positionnent après le top 10 sont SQL (71.7), Shell (71.0), Assembleur (68.2), Go (67.6) et Perl (66.6).

  • Top 10 des langages de programmation en forte croissance

  • Top 10 des langages les plus demandés par les employeurs

    Le classement ne prend en compte que les données US

  • Top 10 des langages pour le développement de sites et applications web

  • Meilleurs langages pour le développement d’applications pour les appareils mobiles

  • Top 10 des langages de développement d’applications d’entreprise, de bureau et scientifiques

  • Top 10 des langages de développement pour les systèmes embarqués



Source : IEEE

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de qvignaud
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/07/2015 à 13:25
Cela me chiffonne de voir "Arduino" dans les langages... Pour autant que je sache, ce n'est que du C++ avec la librairie Arduino pour rendre plus facile l'accès aux opérations matérielles du microprocesseur... Dans ce cas Qt mérite aussi largement d'être qualifié de langage !
7  0 
Avatar de prgasp77
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/08/2015 à 14:56
Quels sont les meilleurs outils 2015
  1. Le marteau
  2. La pince coupante
  3. La scie à cloche
  4. Le tourne-vis plat
  5. Le tourne-vis++ (a/k/a cruciforme)
  6. Le burin
  7. La lime
  8. Le ciseau à bois
  9. La clé à pipe
  10. Le rabot
  11. Le couteau suisse


En comparaison avec 2014
  1. Le marteau
  2. Le tourne-vis plat
  3. Le tourne-vis++ (a/k/a cruciforme)
  4. La scie à cloche
  5. La pince coupante
  6. La clé à pipe
  7. La masse
  8. La lime
  9. Le couteau suisse
  10. Le ciseau à bois
  11. Le rabot


Comme l'IEEE, j'aime classer des choses de manière arbitraire xD.
7  1 
Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/07/2015 à 14:48
Ce genre d`étude donne toujours un sentiment bizarre, avec des imprécisions renforcées par le titre : on parle de meilleur langage, puis on dit que le rapport porte sur les langages les plus populaires!
Il n`y a pas beaucoup de rapport, a moins qu`on se place dans le domaine des amateurs ou le meilleur langage est sans conteste celui qu`on maitrise ou celui qu`on préfère. Dans le domaine pro, le meilleur sera toujours celui qui donne du boulot, et donc soit le plus demandè, soit celui de la niche, peu demandé mais qui paye bien.
Tout cela (dans les 2 cas) bien indépendamment de sa qualité propre.
5  0 
Avatar de shkyo
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/07/2015 à 14:34
Quand je vois de tels résultats, je me demande s'il vaut mieux se mettre à Java, pour "faire comme tout le monde"?
ou alors faire du C#, pour justement ne pas "faire comme tout le monde"??

Tout en restant dans les langages les plus utilisés bien sur!
4  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/07/2015 à 11:04
En parcourant le document original, je ne vois pas de mention de "meilleur langage"...

Le titre est "The 2015 Top Ten Programming Languages".
Et l'article commence par : "What are the most popular programming languages?"

Désolé, mais le titre est un peu racoleur...
4  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/07/2015 à 10:59
Citation Envoyé par jopopmk Voir le message
- le C est la deuxième techno la plus demandée par les employeurs (c'est franchement pas le vécu que j'en ai).
Voilà, rien de bien méchant. Dans l'absolu je suis d'ailleurs plutôt satisfait des résultats de ce classement
L'industrie française a été détruite, il est donc normal qu'il n'y ait pas de demande pour le C en France puisqu'on ne produit plus d'appareils. Je parie que le C est beaucoup plus important en Allemagne.

Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Python est un langage je pense sous-estimé par la majorité des devs, il est peut être pas performant, mais c'est le langage universelle, on peut tous faire facilement et rapidement (web, jeux, logiciels...), c'est multi-plateforme et c'est ce que les entreprises demande.
Python a de nombreuses qualités mais c'est un langage à typage dynamique et les études empiriques ont démontré de façon incontestable que ce genre de typage n'est pas adapté aux projets de moyenne et grande taille. Par ailleurs les performances sont rapidement problématiques et Cython est aussi moche que Python est élégant (*).

(*) mais pas autant que Ruby bien sûr.
4  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/07/2015 à 12:40
python pour moi c'est un langage de prototypage rapide et je m'en sert comme cela. pour prototyper des ui j'utilise le C#

pour le scripting c'est lua mon langage de predilection,

pour le reste c'est C et C++.
3  1 
Avatar de Theta
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/07/2015 à 14:34
Le html est bien un langage, mais pas un langage de programmation en effet.

Le problème de ce genre de classements c'est qu'ils essayent de comparer plein de technologies qui n'ont rien à voir grâce à plein de sources différentes qui n'ont rien à voir non plus, au final on n'en retire pas grand chose.
Le seul classement qui me semble à peut près vouloir dire quelque chose c'est celui des langages les plus demandé par les employeurs.
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 23/07/2015 à 19:52
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Sans hésiter, C#, C++, pour la Poo et F#, Erlang pour le fonctionnel, le massivement distribué et les trucs qui rox genre piloter une centrale nucléaire.

Et pour le kiff Perl surtout BioPerl
Cela me parait évident; ce sont d'ailleurs également les langages que j'utilise dès que j'ai une centrale nucléaire à piloter...
2  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/07/2015 à 12:09
Citation Envoyé par mrqs2crbs Voir le message
pour ta centrale nucléaire, c'est surtout haskell qu'il te faut.
c'est la première fois que je le vois dans un classement et ça c'est une super nouvelle.

prosélytisme on:
je le conseille vraiment à tous ceux qui veulent se dégourdir les neurones pendant l'été.
http://lyah.haskell.fr/
prosélytisme off
Heuuuuuuuu...

Je ne suis pas spécialiste de la question mais Haskell pour du logiciel à hautes garanties (high-assurance) ça me semble être une très très mauvaise idée (à moins de parler d'un dérivé spécialisé) :

* GC avec pauses imprévisibles et de durées indéterminées.

* Allocations sur le tas (on préfère se cantonner à la pile), et en prime des allocations en pagaille du fait des structures immuables.

* Maintenant mélange les deux points précédents et tu n'as plus aucune garantie sur la capacité mémoire suffisante et le temps d'exécution.

* Évaluation paresseuse, ce qui veut dire que chaque lecture d'une pauvre valeur peut en réalité masquer un bazar sans nom dont tu n'auras aucune idée au moment où tu écriras et relias ta fonction. Le flux de contrôle global est indéterminable à moins d'anticiper toutes les possibles chaînes d'appelants.

* La garantie de pureté c'est bien mais allouer 25To de structures de données locales et démarrer 250 threads c'est pur et considéré comme dénué d'effet secondaire.

* Aucune garantie sur l'absence de débordement de pile. Ce qui n'est pas un problème trivial avec la prog fonctionnelle.

* Le problème de la prog fonctionnelle c'est que les fonctions voient leur nombre d'arguments rapidement augmenter dans les programmes réels, et en deviennent indigestes. C'est d'ailleurs pour ça que tous les haskelliens raffolent des noms mono-caractères cryptiques. Mais avoir le choix entre un code cryptique ou indigeste n'est pas particulièrement souhaitable. A mes yeux Haskell est facilement analysable par les logiciels mais difficilement analysable par les humains. Ça se défend mais bon...

Bref, ça va faire un joli ka-boom. Pour ma centrale nucléaire je prendrai du Ada ou du Spark, merci.
2  0