Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Chrome 44 est disponible et apporte une meilleure gestion des notifications aux développeurs
Ainsi que l'amélioration des bannières

Le , par Stéphane le calme

21PARTAGES

1  0 
Google a annoncé la disponibilité de Chrome 44 sur le canal stable pour les environnements Windows, Mac et Linux. Si Chrome 32 était accompagné de la possibilité pour les utilisateurs Android d’ajouter des raccourcis vers leurs sites préférés sur la page d’accueil, Chrome 42 a poussé la fonctionnalité un peu plus loin en présentant une bannière (les utilisateurs qui se rendaient souvent sur des applications web se voyaient poser la question de savoir s’ils voulaient rajouter le site à leur page d’accueil). La petite zone d’ombre au tableau : il n’y avait pas de moyen de signifier au développeur si l’utilisateur avait effectivement ajouté son application sur la bannière.

Dans Chrome 44, les développeurs peuvent maintenant savoir si les utilisateurs ont accepté ou refusé de rajouter leur application sur la bannière (Chrome lance un évènement beforeinstallprompt avant que la bannière ne s’affiche), mais également désactiver l’apparition de la bannière en appelant preventDefault() depuis l’objet évènement. Ce dernier cas de figure sera très utile dans le futur puisqu’il permettra par exemple de n’activer la bannière qu’après que l’utilisateur ait effectué des actions spécifiques.


Notons également que, désormais, les messages push vont légèrement changer. « Quand push a été implémenté dans Chrome 42, la spécification a également défini un subscriptionId, que Chrome utilise pour passer un GCM ID à l’application web. La spécification a depuis changé et a retiré subscriptionId, donc, dans Chrome 44, subscriptionId est ajouté à l’objet endpoint avec un ‘/’ pour séparer les deux, mais est toujours accessible dans Chrome 44 pour des raisons d’héritage. Dans Chrome 45, le subscriptionId sera complètement supprimé. Ce que cela signifie c’est que dans Chrome 42 et 43, vous avez besoin d’ajouter le subscriptionId à la fin du PushSubscription.endpoint ».

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
// Cette méthode gère la suppression de subscriptionId
// dans Chrome 44 en concaténant subscription Id à l’endpoint de subscription
function endpointWorkaround(pushSubscription) {
  // il faut se rassurer que nous ne traitons qu’avec Google Cloud Messaging (GCM)
  if (pushSubscription.endpoint.indexOf('https://android.googleapis.com/gcm/send') !== 0) {
    return pushSubscription.endpoint;
  }

  var mergedEndpoint = pushSubscription.endpoint;
  // Chrome 42 et 43 n’auront pas de subscriptionId rattaché à l’endpoint
  if (pushSubscription.subscriptionId &&
    pushSubscription.endpoint.indexOf(pushSubscription.subscriptionId) === -1) {
    // Gestion de la version 42 où vous avez des subscriptionId et des endpoint séparés	
    mergedEndpoint = pushSubscription.endpoint + '/' +
      pushSubscription.subscriptionId;
  }
  return mergedEndpoint;
}
Cet exemple de code était nécessaire quand Chrome 44 n’était pas encore stable, mais désormais vous pouvez juste utiliser les endpoint.

Notons également l’ajout de Notification.data et ServiceWorkerRegistration.getNotifications() qui donnent au développeur plus de contrôle dans la mesure où les sites peuvent désormais se servir de getNotifications pour observer les notifications qui sont encore affichées et Notification.data pour stocker une charge utile avec une notification afin de déterminer quelles notifications ont été visitées.

Dans cette mouture, 43 failles de sécurité, dont douze catégorisées comme étant élevées, ont été corrigées. Les récompenses pour les découvertes des failles dans le cadre du programme de Google ont été comprises entre 500 et 7 500 dollars pour un total de 40 000 dollars.

télécharger Chrome 44

Source : Chrome BlogSpot, HTML5Rocks

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !