Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft envisage de supprimer jusqu'à 7 800 postes
Pour restructurer sa division mobile

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

6  0 
Trois semaines après avoir annoncé un changement exécutif majeur, Microsoft continue une restructuration qui pourra conduire à 7 800 emplois supprimés « dans les mois à venir » principalement dans sa division mobile, ce qui représente près de 7% de son effectif si l’on considère ses 118 000 employés déclarés dans le monde.

« Je ne prends pas des changements comme ceux-ci à la légère étant donné qu’ils affectent la vie de personnes qui ont laissé leurs marques au sein de l’entreprise. Nous sommes engagés à aider les membres de nos équipes durant cette transition », a expliqué Satya Nadella, le numéro un de Microsoft, dans un courriel aux employés de Redmond.

Il faut rappeler que, suite au rachat de la branche mobile de Nokia l’année dernière, Redmond a intégré environ 32 000 collaborateurs de plus dans ses effectifs. Compte tenu du nombre de postes qui allaient se chevaucher dans l’entreprise, Microsoft avait alors confirmé en juillet dernier la plus grosse importante suppression de son histoire : 18 000 collaborateurs allaient devoir partir donc 12 500 parmi les collaborateurs issus de chez Nokia. 13 000 premiers licenciements devaient être réalisés sur les six mois qui suivaient principalement sur deux axes : « la simplification du travail et l'intégration des synergies et de l'alignement stratégique des dispositifs et services de Nokia ».

En juin, le changement exécutif a vu la section Devices and Services qui était dirigée par Stephen Elop, qui a quitté Redmond, renommé Windows and Devices Group (WDG) et qui est dirigé par Terry Myerson, ancien VP des systèmes d’exploitation. En clair, Microsoft a effectué une fusion de ses divisions software et hardware (Operating Systems Group et Microsoft Devices Group) afin de créer une synergie entre les deux.

En plus, Microsoft a inscrit dans ses comptes une charge de dépréciation d'actifs d'une valeur de 7,6 milliards de dollars. A cet élément s'ajoute également une autre charge, évaluée entre 750 et 850 millions de dollars, au titre de charge de restructurations (financement des licenciements et autre).

« Nous partons d’une stratégie visant à faire croître un business autonome du téléphone pour une stratégie visant à bâtir et faire croître un écosystème Windows qui inclut la famille d’appareils développés en interne. Dans le court terme, nous allons lancer un portefeuille de téléphones plus efficace, avec de meilleurs produits et de la vitesse sur le marché étant donné la division récemment formée Windows and Devices Group » a avancé Nadella qui a promis aux professionnels et entreprises « la meilleure expérience en termes de gestion, sécurité et productivité dont ils pourraient avoir besoin ».

Il a également rappelé des changements effectués sur la cartographie. « La semaine dernière, nous avons annoncé des changements sur notre entreprise de cartographie et transféré certaines de nos opérations d’acquisition d’image à Uber. Nous allons continuer à approvisionner les données cartographiques et de l'imagerie des partenaires. Cela nous permet de concentrer nos efforts sur la fourniture de grands produits cartographiques tels que Bing Maps, l'application Plans pour Windows et les API Bing Maps pour Enterprise ». Il a également été question de publicité et il a rappelé en un paragraphe les accords avec AOL et AppNexus.

Il ne fait aucun doute que Windows 10 Mobile sera un point décisif pour Microsoft qui espère pouvoir remonter la pente dans un marché du mobile ultra-dominé par Android et iOS.

Source : Microsoft

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/07/2016 à 19:48
À part ça, ça ne m'étonne pas vraiment: il me semble qu'il y avait un article sur Developpez.com il y a quelques années avant que Satya Nadella ne passe à la tête de Microsoft qui disait que ce dernier faisait partie de ceux qui pensaient que la division Mobile et XBox n'était pas rentable et que Microsoft devait s'en séparer.
En même temps ils ont des stratégies à l'opposé des consommateurs...

MS voulait une Xbox One sans lecteur Bluray et 100% connecté, limite les jeux allait être streamé depuis leurs serveurs... Communication foireuse à l'inverse des attentes des consommateurs.

Le jeu vidéo, MS était un leader dans les années 2000 avait plein de licenses de haute qualité (Age of Empire, Monster Truck, Flight Simulator, Links, hellbender...), ils ont tous détruit, flight simulator est devenue MS Flight un jeu pourrie sur une plateforme pourrie et pas pratique (game for windows live...), age of empire est devenue Age of empire Online (un jeu en ligne tres cartoon...).

Internet explorer, à partir de la version 3 c'était un bon produit fallait concurrencer Netscape, puis apres plus rien, et en 2015 MS nous produit Edge un navigateur très limité en fonctionnalité sans support des extension, personne l'utilise aller comprendre pourquoi !!!

Le mobile, ils n'ont jamais réussie, Windows CE, puis Windows Mobile avait une ergonnomie pas pratique, Windows Phone puis (re)Windows Mobile sont arrivé trop tard sans applications digne de ce noms.
Pour concurrencer la concurrence faut faire mieux qu'eux. Pour remplir un store tous les moyens sont bon (c'est de bonne guerre), sa commence par payer les studios pour porters les apps les plus connu sur windows phone, puis si ils veulent pas ben faut développer ces propres applications, et enfin y'a qu'a les émuler en créant un Android sub-systeme et un IOS sub-systeme dans windows phone.
Et pis pour faire plaisir aux pro, y'a qu'a émuler l'api win32,
tous est bon pour emmerder la concurrence, t'a vue mon OS il peut lancer tes apps, celle d'IOS celle d'android et celle de windows et en plus il est ouvert (bon peut être pas open source faut pas exagérer non plus)

Mais remplir le store ne suffit pas, faut aussi séduire le développeur, le développeur n'aime pas les plateformes fermé, donc ModernUI emprisonné dans le store de MS personne n'en veut, un ModernUI sans DRM ou l'on peut transporter l’exécutable sur clé et sans compte MS sa attirais un peu plus.

Mais surtout le consommateur n'aime pas le changement, dans ce cas soit on lui force la main et on lui dit "fuck t'installe mon Put** de Windows 10, même si tu clique sur refuser" ou bien on le fait de manière respectueuse envers le client et pis pour les vieux grincheux propsoer un theme Windows 2000, Windows XP et un theme Windows 7 avec aero, comme sa ils sont content et arreterons de dire que l'ihm est moche et pas pratique
5  1 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/07/2015 à 11:30
Mouais. En même temps, avoir en moyenne 10% de part de marché avec un OS mobile, si c'est ça être un looser, alors il y a bon nombre de marques de voitures, par exemple, qui le sont aussi.
4  1 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/07/2015 à 11:25
Citation Envoyé par Zirak Voir le message

Objectivement, il a raison, certes ces produits ne faisaient pas autant de choses ou n'étaient pas aussi performant que ceux de maintenant, mais Microsoft a plus été un pionnier dans les Smartphones qu'Apple ou Google par exemple.
Après oui quand ces "petits" nouveaux sont arrivés sur le marché, ils ont très vite trusté le haut du classement, mais on ne peut pas nier le fait, qu'au départ, MS n'était pas la 5ème roue du carrosse comme aujourd'hui.
Un pionnier certes, mais toujours avec l'impression qu'il n'est jamais allé suffisamment loin.

Pour avoir fait du développement sur PocketPC et windows CE à cette époque, je me suis demandé sérieusement (sans mentir) si ces appareils avaient réellement vocation à accueillir des applications autres que les 2 ou 3 bricoles genre logiciel de prise de note inclues dans l'OS et la synchro des contacts outlook (via activesync). On était à l'époque de .Net 2, on avait droit à un sous-ensemble de ce dernier d'une infinie médiocrité, tout ce qui tu pouvais vouloir faire était compliqué à l'impossible et sous-documenté, tout spécialement en ce qui concernait l'accès aux périphériques (lecteurs, GPS, capteur photo).
Cela donnait vraiment l'impression qu'on avait conçu des outils pour développeurs à la dernière minute sans y croire réellement, un peu dans le style de j2me, un assemblage de spécifications disparates qui peuvent fonctionner ou pas fonctionner selon le mobile visé (et encore).

Je vais même ajouter qu'à cette époque, on nous vendait le mobile comme le futur de l'informatique, les possibilités semblaient énormes. Mais pourtant presque tous les projets dont j'ai eu vent (prise de commandes pour les représentants, logiciels pour foutre des prunes dans les parkings, scannage de cb/rfid pour inventaires) ont fini par se planter ou être abandonnés. Tout ce qu'on essayait de faire d'un peu sophistiqué, on tombait sur un os à un moment ou à un autre. C'était assez lent, les API pour attaquer les fonctionnalités étaient dégueulasses ou totalement inexistantes, fallait carrément mendier des documentations aux fabricants des composants. En gros c'était comme windows, mais sans les drivers pour vous fournir l'abstraction.

Le tour de force d'Apple pour moi, c'est d'avoir réussi à donner tout ce pouvoir aux développeurs à travers un SDK de qualité et homogène. C'est le premier appareil qui m'a donné l'impression de pouvoir réaliser le potentiel mentionné plus haut, bien loin de la jungle du développement chaotique sous Windows Mobile et Symbian. Android a repris exactement ça, et il a eu aucun mal à balayer j2me pour exactement ces raisons : c'était propre, homogène et complet. Les windows phone actuels ont certainement ces qualités aussi (jamais essayé), mais ils sont arrivées des années trop tard.

Donc l'iPhone, je suis pas un fan d'apple loin s'en faut, mais faut quand même admettre que c'est le premier téléphone vraiment pensé de bout en bout pour **accueillir** des applications tierces. En cela ce n'est peut être pas un inventeur, mais certainement celui qui a permis au logiciel mobile de trouver sa place et devenir mainstream. Microsoft et Nokia ont certes été des précurseurs, mais ils ont clairement manqué d'ambition, ils sont restés plutôt passifs, ce qui a le plus changé au fil des versions de pocketpc et windows mobile de 2000 à 2005 c'est encore le hardware.
2  0 
Avatar de KEKE93
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/07/2015 à 10:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

En plus, Microsoft a inscrit dans ses comptes une charge de dépréciation d'actifs d'une valeur de 7,6 milliards de dollars. A cet élément s'ajoute également une autre charge, évaluée entre 750 et 850 millions de dollars, au titre de charge de restructurations (financement des licenciements et autre).
Source : Microsoft
Il me semble que Microsoft avait acheté la division mobile de Nokia pour un montant inférieur soit 7,4 milliards de dollars.
La division mobile de Microsoft ne vaut elle plus rien?
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/07/2015 à 15:47
Je trouve ça triste que Microsoft ne perce pas alors que se sont les seuls qui prennent des risques.

J'espère vraiment que Windows 10 fonctionnera.
1  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 12/07/2015 à 12:58
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Je trouve ça triste que Microsoft ne perce pas alors que se sont les seuls qui prennent des risques.
1. Microsoft dominait le marché des smartphones avant (il ne faut pas l'oublier)
2. Ils n'ont pas réagit face à l'arrivée de la concurrence (S.Ballmer allant même jusqu'à se moquer de l'arrivée de l'iPhone)
3. Ce sont les seuls à être rémunérés sur la vente des concurrents (taxe Android)
4. quels risques ?
5. pour arriver à leur fins ils ont quand même "détruit" une marque qui "fonctionnait": Nokia, et virer près de 20 000 personnes
2  1 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 12/07/2015 à 22:24
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Hein ?
Le smartphone n'est pas apparu avec Apple et Google.
Ils existaient bien avant: Windows Mobile, Blackberry OS et Symbian

A l'époque on avait une "frontière glissante" entre les PDA et les smartphones



A l'époque on utilisait soit un mini clavier physique, qui reste encore disponible sur certains modèles, ou un stylet qui se logeait dans le smartphone.
L'écran était tactile "résistif" mono point à l'époque.

Juste pour mémoire: une ancienne interview d'un représentant Microsoft annonçant Windows Mobile 6 quelques mois avant l'arrivée de l'iPhone
Quelle est aujourd'hui la part de marché de Microsoft dans le secteur des systèmes d'exploitation mobiles ?
La part de marché de Windows Mobile se porte plutôt bien. On croit entre 2 et 3 fois plus vite que les autres systèmes d'exploitation. Selon les derniers chiffres de Canalys pour la fin d'année dernière, Windows Mobile détenait 32% du marché des OS mobiles, contre 53% pour Symbian, 5% pour Palm ou 5% pour les « autres » systèmes. Nous sommes de plus le seul système à avoir une progression constante de nos parts de marché.
http://www.clubic.com/actualite-7581...microsoft.html

CQFD: Il était donc bien leader/dominant sur son marché: celui des OS, Symbian étant le système propriétaire de Nokia (comme IOS pour l'iPhone)
1  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 13/07/2015 à 10:12
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Non mais c'est un piège à renard qui tu m'as sortie là . Dans l'absolut c'est pas faux mais c'est comme si je fabriquais un téléphone en tek et je dis fièrement "On domine le marché des téléphones portables en Tek".
[semi-troll] Ou comme dire qu'Apple a inventé quoi que ce soit [/semi-troll]

Objectivement, il a raison, certes ces produits ne faisaient pas autant de choses ou n'étaient pas aussi performant que ceux de maintenant, mais Microsoft a plus été un pionnier dans les Smartphones qu'Apple ou Google par exemple.

Après oui quand ces "petits" nouveaux sont arrivés sur le marché, ils ont très vite trusté le haut du classement, mais on ne peut pas nier le fait, qu'au départ, MS n'était pas la 5ème roue du carrosse comme aujourd'hui.
1  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 13/07/2015 à 11:45
Citation Envoyé par _skip Voir le message
Snip
Oui c'est un peu ce que j'ai dis en très condensé.

On ne parlait que de la "domination" de MS sur le marché à une époque donnée, où des acteurs comme Apple ou Google n'étaient pas encore présent sur le marché.

Après loin de moi l'idée de dire que les produits/offres/possibilités étaient comparables. Il s'agissait juste de rappeler à certains que, non, MS n'a pas toujours été le vilain petit canard niveau Smartphone même si, oui, à l'époque de sa domination, le produit n'était pas forcément génial (comparé à ce que l'on a maintenant).

Et il ne faut pas oublier non plus que la tu te places en tant que développeur, pour l'utilisateur, si à l'époque ces produits n'avaient pas apportés un minimum de choses en plus par rapport à un 3310, peut-être que justement, des acteurs comme Apple n'auraient pas flairé le marché potentiel et n'auraient pas investit et qu'on en serait rester aux GSM basiques.
1  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/07/2015 à 14:09
Citation Envoyé par frenchlover2 Voir le message
je ne vois pas comment sa fait d'eux des losers il se sont hisser en troisiéme position , il ont pu detroner ios dans certains pays , je vois pas ou est l'echec , les actionnaires de Microsoft sont impatient c tout , faire de Windows phone n 2 dans certains pays ce n'est pas donnée a tout le monde en plus l'os est très stable , j'ai fait l'expérience du jeu subway sur mon lumia 520 il présente de meilleurs performance que la version android ou ios
de plus Microsoft recule pour mieux sauter , il mettrons d'abords des versions pour etudiant professionnel , et haut de gamme , ce qui va les propulser par la suite et je prédit que cette stratégie sera payante a long terme car Microsoft a le potentiel pour aller plus loin , Microsoft c'est plus qu'une simple firme elle contribue a produire le meilleurs de la technologie pour le monde , ce sera l'aboutissement de l'évolution des etres humains

Petite boutade mais c'est pas objectif ce qui tu dis.
Ils ont utilisé le terme looser car dans le passé(/présent ?) ils ont raté le passage au "smartphone" et cela n'a échapé à personne. Microsoft s'est déjà cassé la cheville, même avec le baladeur numérique qui était pourtant bien meilleur qui l'Ipod. Nokia à perdu une roue en plein virage. Je comprend que tu vois les choses de manière plus optimiste et je le souhaite pour eux parce qu'un marché à 2 c'est pas bon pour le client, de plus ils ont fait moins d'erreur qu'au début, mais Microsoft n'a pas su créer une image, se démarquer des autres. Pourquoi prendre Microsft et pas IOs ou Android ?
Mais désolé, mais être 3eme sur une marché qui se compte sur les doigts d'une main et avec une faible part de marché en comparaison aux autres. 2 eme dans quel pays ? Non parce que si tu me parles de l'Ile Maurice .
Ce qui fait marché un Os mobile c'est les applications qui tournent dessus et désolé de dire ça mais tant qu'il y aura pas *Candy Crush & cie dessus c'est mort c'est aussi simple que ça
1  0