Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft décrit le processus de conversion d'applications web en applications Windows 10
Dans le cadre du projet Westminster

Le , par Michael Guilloux

21PARTAGES

2  0 
Si Microsoft veut apporter aux utilisateurs de Windows, un OS reconçu pour une meilleure expérience utilisateur, la firme doit encore résoudre le problème d’applications auquel elle est confrontée depuis l’ouverture de son app store. N’ayant pas eu de succès à mobiliser les développeurs d’applications pour Windows Store, Microsoft a opté pour une stratégie d’applications universelles avec son nouvel OS. L’objectif est de proposer aux utilisateurs des applications compatibles avec n'importe quel dispositif Windows 10, mais en allant plus loin, il s’agit de trouver un moyen d’héberger les applications des plateformes concurrentes dans le Windows Store.

Lors de la conférence Build 2015, la firme a donc annoncé plusieurs projets visant à accueillir les applications Android, iOS et Win32 dans son nouvel app store. Microsoft veut aussi embarquer les développeurs web dans son aventure avec le projet Westminster également présenté à sa conférence pour les développeurs. Parmi ces projets visant à combler le retard de Microsoft sur ses concurrents en termes de nombre d’applications, Westminster permet de convertir les applications web en applications Windows 10. Appelées « applications hébergées sur le web », les nouvelles applications vont essentiellement fonctionner sur le web, mais seront packagées et redistribuées via le Windows Store. Ce qui signifie que les applications hébergées sur le web seront des services téléchargeables.

Dans un récent billet de blog, Kiril Seksenov, un ingénieur de l'équipe Microsoft Edge Web Apps, a donné plus de détails sur le processus de transformation d’une application web en application de l’Universal Windows Store. « Il suffit juste d’entrer l’URL de la page d’accueil de votre application et de définir la portée des URL » pour créer une application Universal Windows Plateform (UWP), dit-il. Le processus décrit d’autres étapes simples pour l’intégration de la plateforme avant de tester et déboguer l’application avec la touche F12, une fois qu’elle est déployée.

Après que l’application ait été packagée, elle peut être soumise à l’Universal Windows Store comme n’importe quelle application Windows universelle. Une fois cette étape passée, l’application peut être visible dans l’app store et les utilisateurs auront la possibilité de l’installer sur les dispositifs Windows 10.

Il faut également noter, comme le montre l’illustration suivante, que le projet Westminster permet aux développeurs d’utiliser des éditeurs de code, services d'hébergement et contrôles de source autres que ceux de Microsoft, selon leurs préférences.


Les développeurs pourront également continuer à apporter des mises à jour et changements aux applications web déjà publiées dans le Windows Store sans avoir à les soumettre à nouveau. En plus, grâce à une meilleure intégration avec Windows 10, les applications hébergées sur le web auront la possibilité d’exploiter les fonctionnalités locales de l’OS (telles que les commandes vocales de Cortona et l’authentification), ainsi que du contenu local.

Les utilisateurs de ces applications pourront également bénéficier d’une expérience déconnectée, avec un meilleur support JavaScript qui permet encore de naviguer directement sur les pages web à distance.

Source : Blog Windows

Et vous ?

Que pensez-vous du projet Westminster et ses avantages pour les développeurs ? Cela pourrait-il aider à réduire le gap d’applications entre Microsoft et ses concurrents ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web