Espionnage Elysée : WikiLeaks publie de nouveaux documents
Sur l'espionnage de l'économie française par la NSA

Le , par Michael Guilloux

43PARTAGES

3  1 
Une semaine après que WikiLeaks ait publié des documents top-secrets donnant la preuve des opérations de surveillance des Etats-Unis contre le France, les lecteurs ont encore droit à de nouvelles divulgations comme le fondateur de WikiLeaks l’avait promis.

Outre la politique française, les intérêts économiques du pays ont également été au centre de l’espionnage de la National Security Agency (NSA). Dans un nouveau communiqué de presse, l’association spécialisée dans la divulgation de fuites d’information explique que l’espionnage de l’économie française date d’au moins 2002 et couvre tout, depuis les grands contrats et négociations jusqu’aux entreprises et institutions économiques et commerciales.


« Non seulement ont-ils espionné le ministre français des finances, mais ils n'ont pas hésité à ordonner la mise sur écoute de chaque entreprise française négociant ou ayant obtenu un contrat ayant une valeur supérieure à 200 millions de dollars. Cela ne concerne pas seulement l'ensemble des grandes entreprises françaises, depuis BNP Paribas, AXA et le Crédit Agricole jusqu'à Peugeot, Renault, Total et Orange, mais cela affecte aussi les principales organisations agricoles françaises », a dit le fondateur de WikiLeaks.

En plus du ministre français des finances, les hauts responsables français surveillés par la NSA incluent un sénateur français, l'ambassadeur français aux Etats-Unis, des hauts fonctionnaires de la direction du trésor et de la direction du budget, ainsi que des hauts fonctionnaires ayant des responsabilités directes dans les négociations commerciales européennes.

L’agence américaine d’espionnage ne voulait rien manquer des aspects importants de l’économie française. Les documents de WikiLeaks révèlent encore que la NSA a collecté des informations sur des discussions internes du gouvernement français sur l’OMC, le traité Trans-Pacifique, le G7 et le G20. L’écoute téléphonique par l’agence américaine lui aurait également permis de suivre les débats internes du gouvernement sur le déclin de l’industrie automobile en France et le budget français 2013. L’un des rapports d’espionnage de la NSA montre par ailleurs l’implication des entreprises françaises dans la crise en Irak dans les années 90 ; une situation dans laquelle la France aurait apporté de l’aide au pays en contrepartie de son pétrole.

Selon les documents publiés, les activités de la NSA répondent à des commandes d’information régulières de la part du gouvernement US. L’agence de renseignement met ensuite tous les moyens en œuvre pour espionner ses cibles et satisfaire la demande de ses commanditaires, en tant que bon et fidèle serviteur de la nation étasunienne. Le département et le représentant des USA pour le commerce, ainsi que le département du trésor et la CIA recevaient des rapports détaillés sur les informations économiques collectées par la NSA. Ces informations étaient également partagées avec les autres partenaires des Five Eyes, dont le Royaume-Uni, allié de la France en Europe.

Source : WikiLeaks

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/09/2016 à 16:38
Citation Envoyé par Benouche20 Voir le message
Surtout, les moutons ne changaient rien, adoubé nos maitres
et retourna les colles

écartons nos fesses, ils ne mettent même plus de vaseline, plus c'est gros plus ça passe...
trop la classe, mais t'as l'air de bien connaitre ton sujet alors je vais pas te contredire
6  0 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 2:52
En outre :
Citation Envoyé par https://wikileaks.org/nsa-france/index.fr.html

...
Cela ne concerne psa seulement l'ensemble des grandes entreprises françaises, depuis BNP Paribas, AXA et le Crédit Agricole jusqu'à Peugeot, Renault, Total et orange, mais cela affecte aussi les principales organisations agricoles françaises.
...
Les États-Unis n'utilisent pas seulement les résultats de cet espionnage pour eux mêmes, mais partagent ces écoutes avec le Royaume-Uni.
...
Je crois que dans aucuns pays de l'union européenne, politiques et grandes entreprises n'échappent à cet espionnage. Et en plus le Royaume-Uni en profite aussi.
C'est parfaitement écœurant et relève du casus belli.
"Casus belli est une locution latine, signifiant littéralement « occasion de guerre », qui désigne un acte de nature à déclencher les hostilités entre deux États." (https://fr.wikipedia.org/wiki/Casus_belli)
5  0 
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 12:31
Citation Envoyé par Namica Voir le message
Je crois que dans aucuns pays de l'union européenne, politiques et grandes entreprises n'échappent à cet espionnage.
tout à fait d'accord, du coup on est en droit de se poser la question; pourquoi cette révélation, dans quel but ?

non parce que c'est l'ancien directeur technique de la DGSE quand même, c'est pas une révélation de joe l'clodo dans son sommeil, on parle d'une personne dont le métier consist{e,ait} justement à comprendre parfaitement l'intérêt tactique de distiller des informations, qu'elles soient vraies ou fausses

C'est parfaitement écœurant et relève du casus belli.
est-ce que le but derrière ne serait pas de susciter ce genre de réaction justement à l'égard des USA ?
5  0 
Avatar de NahMean
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/06/2015 à 10:57
« Non seulement ont-ils espionné le ministre français des finances, mais ils n'ont pas hésité à ordonner la mise sur écoute de chaque entreprise française négociant ou ayant obtenu un contrat ayant une valeur supérieure à 200 millions de dollars. Cela ne concerne pas seulement l'ensemble des grandes entreprises françaises, depuis BNP Paribas, AXA et le Crédit Agricole jusqu'à Peugeot, Renault, Total et Orange, mais cela affecte aussi les principales organisations agricoles françaises »
C'est vraiment révoltant, les journalistes en parlent, et plus sa va, plus j'ai l'impression que le faite d'en entendre trop parler fait que cela banalise ces choses pour les français.

Après on s'étonne que certain dirigeant paranoïaque commande des ogives nucléaires par lot de 40 pour dissuader qui a votre avis ...
5  1 
Avatar de jfduhamel
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/07/2015 à 5:30
Les américains n'espionnent pas depuis hier: J'ai eu à subir en 2004 un interrogatoire de la NSA dans l'ambassade américaine de Lima, et ils savaient TOUT ce que je faisais dans le régiment de transmissions ou je travaillais en Allemagne comme S/O entre 1977 et 1979. Ils savaient aussi tout de mes déplacements professionnels dans les années 1990. Ce n'était pas franchement une surprise pour moi, mais avec en plus les moyens technologiques qu'ils ont, même la marque du papier toilettes que vous utilisez, ils la connaissent et pourraient même vous classifier avec ça.
4  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 17:05
Même avec toute la volonté du monde, la France ne peut pas lutter à armes égales. Elle peut réaliser des "coups". La première chose à faire reste de se protéger au mieux.
Au niveau diplomatique, je pense que ces révélations, bien négociées, peuvent donner lieu à des contreparties. Dans ce domaine, l'UE est aussi partie prenante puisque victime elle aussi et devrait en jouer dans les négociations sur le TAFTA.
Il reste néanmoins que toute notre politique extérieure a été (est?) muselée par cet espionnage depuis 2006. Tout comme notre commerce extérieur. Le préjudice est grave puisque bafouant notre autorité et libre-arbitre.
4  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2016 à 22:00
HS, désolé, mais je ne la connaissais pas
Citation Envoyé par BufferBob Voir le message
et retourna les colles
et je tenais à manifester mon soutien par des applaudissements nourris :ex-cel-lent !
4  0 
Avatar de Goedulf
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 12:46
Citation Envoyé par BufferBob
est-ce que le but derrière ne serait pas de susciter ce genre de réaction justement à l'égard des USA ?
Moi je pense plutôt que c'est le contraire : ils savent très bien que personne n'osera les mettre en danger militairement ou économiquement du coup ils se permettent de mettre 3 présidents français sur écoute.

Citation Envoyé par Namica
Je crois que dans aucuns pays de l'union européenne, politiques et grandes entreprises n'échappent à cet espionnage.
C'est certain, c'est juste que les autres pays ne l'ont pas encore découvert.
3  0 
Avatar de GPPro
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/06/2015 à 10:23
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Oh mon dieu je suis surpris, et des alliés nous faire ça, quelle horreur !!!

Nan, je déconne. Les journaleux sont contents, ils ont leur feuilleton de l'été. Fallait bien ça, après la fausse joie du pseudo attentat vite dégonflé, fallait trouver autre chose.
4  2 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/07/2015 à 17:29
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Alors je suis d'accord sur l'espionnage de masse de la population, en revanche concernant l'espionnage politique / économique / industriel, cela existe depuis la nuit des temps, donc oui c'est très banal, les journalistes essaient juste de la jouer "c'est choquant et super grave" pour faire du buzz et vendre leur papier, mais tout le monde le savait déjà, et on fait exactement pareil de notre côté.

Les services d'espionnage français, ne servent pas qu'à empêcher l'espionnage ennemi hein...
On voit quand même une volonté de s'attaquer spécifiquement à la France. En dépit de tous leurs discours, les Etats-Unis considèrent en réalité la France comme un pays ennemi. Il serait peut-être temps de commencer à s'en préoccuper, non ?
3  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web