Microsoft sort deux API pour Azure
Afin d'obtenir les coûts des ressources utilisées et des informations sur les services de la plateforme Cloud

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Microsoft vient de dévoiler deux API conçues à la fois pour les utilisateurs finaux que les partenaires et servant d’une part à obtenir la facturation des ressources utilisées sur la plateforme Azure et d’autre part à faire une simulation des coûts qui pourraient résulter de l’utilisation de certains produits d’Azure.

Le premier qui se nomme Azure Usage API est une interface permettant de déterminer les ressources utilisées ainsi que les coûts associés. L’interface étant fortement paramétrable, il est possible de faire une simulation selon plusieurs critères. Par exemple, vous pouvez déterminer les coûts et les ressources utilisées par jour, par heure, pour une seule ou plusieurs instances.

De même, vous pouvez faire correspondre des paramètres tels que ‘’Département ABC’’ ou ‘’Projet X’’ à une base de données ou une machine virtuelle afin de suivre en détail les coûts engendrés par les ressources utilisées.

En somme, lorsque vous souscrivez à la plateforme Azure, vous avez la possibilité de suivre de façon granulaire les ressources utilisées sur la plateforme, de même que les coûts engendrés. Ces informations sont utiles pour une organisation dans son ensemble aussi bien qu’un service particulier dans une entreprise.

La seconde API Azure RateCard se présente comme une API pouvant être utilisée pour obtenir la liste de ressources disponibles ainsi que les métadonnées et les informations sur les prix afférentes à ces ressources.

Pour obtenir les informations souhaitées avec cette API, il va falloir fournir certaines informations lors de la requête envoyée à travers l’URL. Ces informations ne sont autres que l’Offre ID commençant par ‘’MS-AZR’’ suivi du numéro de l’offre fourni par Microsoft, la monnaie dans laquelle vous souhaitez avoir le prix de l’estimation, la langue, la Région définie par un code ISO de deux lettres. Une fois que ces paramètres sont entrés, vous pouvez envoyer des requêtes afin d'obtenir la liste de produits souhaités ainsi que les différents prix attachés.

Ces deux API sont déjà prêtes à être utilisées aussi bien dans votre code directement que dans un rapport personnalisé pour une intégration. À ce sujet, Microsoft souligne que deux solutions de ces partenaires ayant intégré ces API sont disponibles.


Avec Cloudyn, vous pouvez aisément suivre la facturation des ressources utilisées sur la plateforme Azure. Pour y arriver, les concepteurs ont dû intégrer l’API Azure Usage. Cloud Cruiser par contre est dédié à la fourniture d’une estimation des coûts pour l’utilisation de charges travail définies sur Azure. Il est donc soutenu par l’API Azure RateCard. Des travaux sont également en cours pour une prise en charge d’Azure Usage API.

Source : Blog Azure

Télécharger les exemples de code sur GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de ces API ?

Quelle autre fonctionnalité souhaitez-vous voir implémenter pour la plateforme Azure ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil