L'internet des objets pourrait rapidement devenir l'internet des menaces
Prévient le fondateur et PDG Kaspersky

Le , par Siguillaume, Community Manager
L’internet des objets pourrait rapidement devenir l’internet des menaces,
prévient le fondateur de la firme de sécurité informatique Kaspersky



Le fondateur de l’entreprise russe spécialisée dans les logiciels d’antivirus, Eugène Kaspersky, s’est prêté, devant les caméras de NBC Télévision, a un discours dans lequel il prévient contre menaces potentielles qui émanent des objets connectés, devenus de plus en plus présent dans la vie quotidienne. Selon lui, ces objets, à la merci de piratage informatique, pourraient faire plus de mal qu’on ne l’imagine.

Le spécialiste de la sécurité illustre ses propos par plusieurs exemples, qu’il avait donnés dans des interviews précédents. D’abord, le premier scénario qu’il décrit, se base sur un moulin à café qui servirait du café fort, là où il lui était plutôt demandé du décaféiné. Ou encore, une smart TV qui diffuserait un tout autre contenu, différent de celui qui était attendu, voire même des messages prédéfinis par un pirate. D’autres acteurs de la cybercriminalité ont exposé le risque grandissant avec les Smart TV, d’autant plus que les dernières générations peuvent surveiller l’activité du consommateur, en enregistrant les logs des différentes utilisations. Ces télévisions seraient même capables ‘d’écouter’ et de sauvegarder les conversations des personnes aux alentours.

Et ces inquiétudes ne datent pas d’aujourd’hui. Sur son blog, Kaspersky a publié l’an dernier l’exemple d’un geek, qui avait réussi à pirater sa propre maison. C’est un exemple beaucoup plus pratique qui démontre à quel point les objets connectés pourraient devenir vite dangereux pour la sécurité du logis.

Ces cas peuvent s’extrapoler sur des objets de plus en plus utilisés comme les consoles de jeux vidéo et même la nouvelle génération de voitures avec lesquelles on se déplace tous les jours. Les montres intelligentes, qui aujourd’hui, peuvent recueillir des données privées sur l’utilisateur, allant même jusqu’aux informations relatives à sa santé, constituent également une menace majeure. Pour Eugène Kaspersky, ces nouveaux objets dits SMART, ont rajouté des myriades de scénarios possibles d’attaques informatiques.

Toutefois, le PDG de Kaspersky rassure qu’il ne s’agit pas de créer une paranoïa, mais plutôt d’anticiper sur les mesures préventives et correctives. Il avance que sa firme travaille déjà, depuis plusieurs années à la sécurité sur le réseau des objets connectés. Mais cela ne dispense pas d’informer les utilisateurs sur les risques qu’ils encourent au quotidien. Et il exhorte à plus de campagnes de sensibilisations sur ce nouveau phénomène.

Alors que la sécurité sur les périphériques classiques, comme les ordinateurs, les tablettes et les smartphones, n’est pas encore maîtrisée, un nouvel ensemble de terminaux à risque viennent s’ajouter dans l’environnement des consommateurs.

Source : NBC News

Et vous ?
Partagez-vous l’inquiétude d’Eugène Kaspersky ?
Quelles mesures préconiserez-vous pour faire face à ces menaces ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de vanskjære vanskjære - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 14:36
Bien sûr rien à voir avec de la pré-pub.

Justement la sécurité la plus critique à mon sens est celle des smartphones sur lesquelles beaucoup de consommateurs cherches à avoir les apply payantes pour pas un rond et vont prendre des versions crackées sur des sites pas trop net. (voir article sur le sujet )
Avatar de Alvaten Alvaten - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 14:46
un moulin à café qui servirait du café fort, là où il lui était plutôt demandé du décaféiné

L'informaticien moyen craindra surement plutôt l'inverse

Blague à part, c'est sur que c'est des choses à anticiper. La possibilité que je puisse un jour rentrer chez moi et que mon électroménager ne fonctionne plus ou plus correctement car hacké par un petit malin me pousse à ne pas acquérir ce genre d'objet. Bien avant d'être dangereuses ces situations serraient bien ennuyeuse.
Avatar de Sodium Sodium - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 15:03
Il enfonce des portes ouvertes, mais celles-ci ne le sont pas encore suffisamment.
On entend très peu de voix s'élever contre la dangerosité de ces objets connectés alors qu'ils sont au centre des opérations marketing actuelles.
Le grand public a déjà bien du mal à protéger son ordinateur, comment peut-t-on s'attendre à autre chose qu'une catastrophe alors que de plus en plus d'objets de la vie quotidienne sont à la merci de personnes malveillantes ?
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 15:58
Le problème c'est que le grand public n'y connait rien niveau fonctionnement, pour eux c'est "forcément sécurisé et y'a que moi qui peut le faire fonctionner" sans forcément penser que, qui dit liaison internet dit risque de piratage.

Et ce n'est pas dans l'intérêt des fabricants que le public comprenne tout ça, donc on fait l'impasse là-dessus niveau communication, jusqu'au jour on aura les premières news de piratage sur des médias plus grand-public et que les gens se diront "ah ben merde, ils peuvent faire ça chez moi ?".
Avatar de shkyo shkyo - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 16:00
Même sans se faire hacker, on en revient toujours au problème de l'exploitation des données personnelles d'une façon ou d'une autre...

J'ai lu que Pirelli travaillait sur un pneu connecté qui "aidera" les assurances pour leurs statistiques! Hum... Je vous laisse imaginer tous seuls les dérives possibles de ce genre de système!

Si on continue dans cette voie en laissant tout faire, bientôt les assurances et les mutuelles vont nous demander de porter un bracelet connecté juste pour "ajuster" leurs prestations... Bien sûr, on pourra certainement s'en passer mais en payant le tarif maxi.

Je ne veux pas voir tout en noir, il y a certainement pleins d'innovations à venir dans ce secteur des objets connectés, mais laisser la main aux services marketing de tout poil n'est, à mon humble avis, pas du tout une bonne idée!
Avatar de Namica Namica - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 17:03
Citation Envoyé par shkyo  Voir le message
Même sans se faire hacker, on en revient toujours au problème de l'exploitation des données personnelles d'une façon ou d'une autre...

J'ai lu que Pirelli travaillait sur un pneu connecté qui "aidera" les assurances pour leurs statistiques! Hum... Je vous laisse imaginer tous seuls les dérives possibles de ce genre de système!

Si on continue dans cette voie en laissant tout faire, bientôt les assurances et les mutuelles vont nous demander de porter un bracelet connecté juste pour "ajuster" leurs prestations... Bien sûr, on pourra certainement s'en passer mais en payant le tarif maxi.

Je ne veux pas voir tout en noir, il y a certainement pleins d'innovations à venir dans ce secteur des objets connectés, mais laisser la main aux services marketing de tout poil n'est, à mon humble avis, pas du tout une bonne idée!

Pneus connectés avec évidemment une GoogleCar, sans oublier le bracelet qui communique tes paramètres cardiaques, les lentilles de contact qui mesurent ton taux de glycémie et ton frigo qui tient l'inventaire de ce que tu manges ...
Le tout bien sur pour t'offrir une expérience de vie adaptée...

Marketeux, je vous hais.
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 18:02
Citation Envoyé par shkyo  Voir le message
Même sans se faire hacker, on en revient toujours au problème de l'exploitation des données personnelles d'une façon ou d'une autre...

L'informatique étant le traitement automatisé de l'information, il semble difficile d'y échapper...
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 18:55
Citation Envoyé par ZenZiTone  Voir le message
L'informatique étant le traitement automatisé de l'information, il semble difficile d'y échapper...

Cela n'est pas incompatible avec l'éthique.
Avatar de cchatelain cchatelain - Expert éminent https://www.developpez.com
le 29/06/2015 à 20:19
Un distributeur de papier toilette piraté, ça peut faire mal ?
Avatar de vanskjære vanskjære - Membre actif https://www.developpez.com
le 30/06/2015 à 9:23
Citation Envoyé par cchatelain  Voir le message
Un distributeur de papier toilette piraté, ça peut faire mal ?

Il se fourni lui même dans tes armoires grâce à un ingénieux petit robot domestique (lui aussi connecté celà va de soit) et lui demande de prendre le papier de verre à la place du papier toilette!!!!

Bref Skynet peux aussi être dans l'histoire et te tuer via un toilette japonais (connecté lui aussi) qui t'essui tout seul avec le papier de verre fourni par le distributeur....un complot je vous dis!!!!!



Sinon le pire reste encore le coup de la cafetière qui te renvoi systématiquement un code 418.
Offres d'emploi IT
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil