Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

En 2014, 1 268 familles de malwares ont ciblé les plateformes Android contre quatre pour iOS,
Selon un rapport de Pulse Secure

Le , par Olivier Famien

40PARTAGES

1  0 
L’entreprise de sécurité Pulse Secure vient de publier son rapport annuel "2015 Mobile Threat Report" portant essentiellement sur les menaces ayant eu lieu à l’endroit des plateformes iOS et Android durant l’année 2014. Pour produire ce rapport, Pulse Secure a analysé 2,5 millions d’applications mobiles.

Pour l’année qui vient de s’achever, 1 268 familles de malwares ont été ciblées les plateformes Android. Cela représente une majoration de 804 % par rapport à l’année 2013 qui enregistrait 804 familles de malware dédiées à ces plateformes. En 2012, les données étaient encore plus rassurantes avec 238 familles spécifiques toujours pour les plateformes Android. La courbe comparative des données relatives aux familles de malwares Android affiche une allure ascendante au fil des années.

Si la tendance est maintenue, Pulse Secure rapporte que l’année « 2014 a connu plus de développement de malwares pour le mobile en une année que n’importe quelle année. Avec presque un million d’échantillons uniques de malwares, il n’est pas étonnant que les rapports de sécurité de l’industrie voient d’année en année des augmentations dans les taux de détection réels rencontrés par les utilisateurs ».

Nous rappelons au passage que pour 2014, 931 620 échantillons uniques de malwares Android ont été identifiés. Cela représente 97 % par rapport à l’ensemble des malwares développés.

Comme mode de fonctionnement, Pulse rapporte que nous avons dans le top 10, des qui sont capables de profiter d’un utilisateur à partir de services premium SMS ou des réseaux de publicités. Et la majorité de ces applications non désirables serait développée et distribuée à des magasins d’applications tiers basés au Moyen-Orient et en Asie.

Pour ce qui concerne la plateforme iOS, juste quatre malwares ciblant des appareils jailbreakés ont été détectés. Pour cette année, Pulse attire l’attention sur le fait que « 2015 verra le développement de malwares supplémentaires pour les appareils jailbreakés, exposant les biens des entreprises à des risques potentiels si les administrateurs n’effectuent pas des contrôles de santé pour les appareils "rootés" ou jailbreakés qui tentent de se connecter aux ressources de l’entreprise ».

Côté Android, Pulse souligne également que « plusieurs instances de malwares Android fournissent des exemples de la communauté de développeurs de malwares tentant de tirer parti des appareils mobiles dans l’entreprise pour accéder aux données et ressources au-delà du périmètre ».

C’est pourquoi de manière générale, Pulse dénonce le fait que les entreprises mettent un accent particulier sur la sécurité de leurs infrastructures, mais négligent très souvent de soumettre aux mêmes contraintes de sécurité les dispositifs personnels de leurs employés qui sont également utilisés sur le lieu de travail. « Les développeurs de malwares pour PC et mobiles savent que ce paradigme existe et qu’ils peuvent tenter de s’appuyer sur la faiblesse inhérente aux équipements mobiles accédant aux ressources de l’entreprise ».

Source : Pulse Secure

Et vous ?

Que pensez-vous de ces chiffres ?

Est-ce suffisant pour vous faire abandonner Android au profit de iOS?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de miky55
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/06/2015 à 9:53
Citation Envoyé par htoukour Voir le message
Apparemment plus tu es populaire, plus tu attires les Malwares.
C'est pas ce que montre ces chiffres, IOS est très populaire, mais pourtant il est beaucoup moins touché par les malawares proportionnellement à Android.

En fait le deuxième facteur de prolifération des malawares est la facilité de distribution: sur android on peut installer des apps non validés par google sans avoir à rooter le tel, pas sur IOS...
3  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/06/2015 à 22:33
Citation Envoyé par htoukour Voir le message
Apparemment plus tu es populaire, plus tu attires les Malwares.
Voila pourquoi je veux me tourner sur Ubuntu Touch ou meme Firefox os.
Oui mais là ils parlent surtout des appareils Jailbreaké.
1  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 28/06/2015 à 21:29
Ce qu'il faut comprendre, c'est pas le faite qu'Android soit moins sécurisé qu'iOS mais le choix politique de chacune de ces entités à une incidence sur la sécurité au final. On peut y mettre tout les antivirus possible, le seul qui fonctionne c'est la mort de l'utilisateur. En effet, c'est lui le principal entré du malwares. Vous restez dans les clous, quasiment aucun problème. Vous voulez être aventurier alors ...
0  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/06/2015 à 10:38
Citation Envoyé par miky55 Voir le message
C'est pas ce que montre ces chiffres, IOS est très populaire, mais pourtant il est beaucoup moins touché par les malawares proportionnellement à Android.

En fait le deuxième facteur de prolifération des malawares est la facilité de distribution: sur android on peut installer des apps non validés par google sans avoir à rooter le tel, pas sur IOS...
Oui enfin, il y a populaire et populaire...

En 2014, il y a eu 1,3 milliard de Smartphone vendus dans le monde, dont seulement 15% était sous IOS, donc bon oui, IOS c'est populaire, mais surtout dans les pays développés qui ont les moyens de se l'offrir, mais c'est loin de faire autant de ventes qu'Android.

C'est comme lorsqu'on fait des comparatifs du nombre de virus / malwares entre Windows et Linux/OSX.

Les développeurs de virus ont beau être des ù$*!, ils ne sont pas complètement débile non plus, ils vont la où ils peuvent toucher le plus de monde possible.

Après oui, la sécurité ou les choix des entreprises vont jouer, mais je ne pense pas que cela soit les points les plus importants dans le choix de la cible à véroler.
1  1 
Avatar de miky55
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/07/2015 à 21:45
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
En 2014, il y a eu 1,3 milliard de Smartphone vendus dans le monde, dont seulement 15% était sous IOS, donc bon oui, IOS c'est populaire, mais surtout dans les pays développés qui ont les moyens de se l'offrir, mais c'est loin de faire autant de ventes qu'Android.
Ce que cherche les développeurs de malaware c'est la rentabilité, pas de toucher un maximum de personnes, un simple exemple sur le marché noir les données perso (cb etc) se revendent entre 3 et 10 fois le pris si elles sont de pays développés, idem pour les régies publicitaires souvent la cibles des malawares... crois moi en moyenne un iphone américain piraté rapportera plusieurs fois plus qu'un android du tiers monde... Quoi qu'il en soit le ratio malawares android/ios ne respecte même pas ces 15% de pdm puisque le nombre de malaware sur ios est inférieur à 1%.

Le vecteur de propagation est bien plus important que la popularité de l'os puisqu'il multiplie les cibles potentiels, ainsi les cibles potentiels sur IOS sont ceux jailbraikés soit -de 5% du marché alors que sur android tout le parc peut installer une source inconnue en un clic.
0  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 02/07/2015 à 22:03
Citation Envoyé par miky55 Voir le message
Ce que cherche les développeurs de malaware c'est la rentabilité, pas de toucher un maximum de personnes, un simple exemple sur le marché noir les données perso (cb etc) se revendent entre 3 et 10 fois le pris si elles sont de pays développés, idem pour les régies publicitaires souvent la cibles des malawares... crois moi en moyenne un iphone américain piraté rapportera plusieurs fois plus qu'un android du tiers monde... Quoi qu'il en soit le ratio malawares android/ios ne respecte même pas ces 15% de pdm puisque le nombre de malaware sur ios est inférieur à 1%.

Le vecteur de propagation est bien plus important que la popularité de l'os puisqu'il multiplie les cibles potentiels, ainsi les cibles potentiels sur IOS sont ceux jailbraikés soit -de 5% du marché alors que sur android tout le parc peut installer une source inconnue en un clic.
Android possède plus de part de marché qu'Ios aux USA (65%) et au Japon (52,6%), ainsi que dans certains pays d'Europe (France 69.9%, Espagne 89.9%), entre autres. Android n'est pas présent que dans le tiers-monde...

Et oui cela se propage plus vite sur Androïd que sur Ios car l'OS est plus permissif, c'est exactement ce que je disais, c'est comme faire la comparaison entre Windows et Linux / MacOs. Dans les deux cas, il y a un OS très déployé et très permissif, comparé à des OS avec un public restreint et qui sont plus sécurisés.
0  0 
Avatar de htoukour
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/06/2015 à 14:32
Apparemment plus tu es populaire, plus tu attires les Malwares.
Voila pourquoi je veux me tourner sur Ubuntu Touch ou meme Firefox os.
0  1